blog

Blog

03 April 12:38 pm

Les quelques articles « 20 clubs, 20 sujets chauds » publiés sur Coup Franc ont rencontré un franc succès, et vous avez été nombreux à en redemander. Votre vœu est exaucé, puisque désormais, je vous ferai un tour d’horizon similaire chaque mois. On recommence aujourd’hui !

01 April 2:54 pm

Les joueurs francophones sont de plus en plus nombreux en MLS, et c’est pourquoi cette année, MLSsoccer.com a décidé d’élire mensuellement un Franco du mois. Pour entrer en ligne de compte, un joueur doit être capable de s’exprimer en français (pour le savoir, on a fait confiance aux chargés de relations publiques des clubs). Le système est très simple : chaque mois, nous vous proposons trois finalistes, et vous votez. Vos votes s’ajouteront à ceux des animateurs de l’émission Coup Franc (Frédéric Lord, Olivier Tremblay et moi-même), durant laquelle nous vous annoncerons le nom du vainqueur.

Les trois finalistes pour le mois de mars sont Michel Garbini (Dallas), Laurent Ciman (Montréal) et Damien Perrinelle (New York RB). Seules leurs prestations en championnat sont à prendre en compte au moment de voter. Vous pouvez voter dans le sondage ci-contre, sur Twitter ou sur Facebook.

Michel Garbini
Le roi des coups de pieds arrêtés du FC Dallas n’était pas titulaire lors du premier match de son équipe, mais était monté sur le terrain au moment du seul but de cette victoire in extremis contre San José. Il a ensuite récupéré sa place, offrant deux passes décisives contre Kansas City, et fut le joueur le plus proche d’offrir aux siens une quatrième victoire de suite en envoyant un coup franc sur la transversale contre Seattle.

Laurent Ciman
Même si Montréal n’a toujours pas gagné cette saison, sa défense a paru bien plus solide que l’an dernier, et Ciman en est en partie responsable. Il n’est passé inaperçu ni lors de la courte défaite à DC United, ni lors du nul blanc arraché en infériorité numérique à New England, multipliant les interventions et les bonnes relances. Par contre, lors de l’absence de l’international belge contre Orlando, son club a encaissé deux buts. Coïncidence ?

Damien Perrinelle
Remplaçant la saison dernière, l’arrière central a reçu sa chance dès le premier match de championnat et l’a saisie à pleine mains. Il fait partie des cinq joueurs de son équipe, toujours invaincue, n’ayant pas manqué la moindre minute en trois rencontres cette saison. Associé dans l’axe à Zubar puis à Miazga, Perrinelle a permis à sa défense de rester solide malgré trois duels très difficiles - à Kansas City, contre DC United et à Columbus.

31 March 10:46 am

En tête du championnat après quatre journées avec trois victoires et un nul, Dallas est au cœur de notre premier gros plan de l’année dans l’émission de cette semaine (que vous pouvez également écouter ici). On décortique le jeu du leader en répondant entre autres aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui ressort du jeu de Dallas ?
  • Des buts différents jusqu’à présent… mais des choix de jeu quand même identiques à ceux de 2014 ?
  • Les changements apportés cet hiver, pour le mieux ?
  • Quel est le profil des vedettes du club ?
  • Qui sont les joueurs qui incarnent le mieux l’équipe ?
  • Lesquels sont les plus agréables à voir jouer ?
  • Oscar Pareja, le Mourinho de MLS ?
  • Le modèle de jeu offensif de Dallas est-il équilibré ?
  • Que disent les faiblesses défensives de l’équipe sur ses intentions ?
  • Dallas peut-il s’en sortir si ses adversaires le bloquent sur phase arrêtée ?
  • Un bloc bas qui va chercher des phases arrêtées dans le camp adverse : paradoxal ou non ?

Par ailleurs, nous lançons le vote pour le Franco du mois de mars. Explications en fin d’émission. Vous pouvez voter sur Twitter et sur Facebook (liens ci-dessous). Les finalistes sont Michel Garbini (Dallas), Laurent Ciman (Montréal) et Damien Perrinelle (New York RB).

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

30 March 11:55 am

Dallas perd ses premiers points mais reste en tête, Vancouver remporte une troisième victoire de suite, le nombre de clubs invaincus chute drastiquement tout comme celui de clubs sans victoire, et Colorado collectionne les 0-0 : voilà le bilan de la quatrième journée de championnat.

Auteur d’un sans faute après trois semaines de compétition, Dallas avait une tâche ardue en recevant Seattle, et elle s’est encore compliquée suite à l’exclusion d’Acosta après moins de 20 minutes. L’auteur a reconnu sa faute mais, comme ses équipiers, a été surpris par le carton rouge car l’arbitre avait laissé l’avantage. Une supériorité numérique dont n’ont pas profité les visiteurs, privés de plusieurs joueurs importants, mais heureux d’avoir pris un point contre un adversaire dont le style de jeu n’est guère affecté suite à une exclusion, dixit Sigi Schmid.

Toujours en tête du classement, les Texans voient se rapprocher d’eux deux des bonnes surprises de ce début de saison. En battant Portland, Vancouver a remporté une troisième victoire consécutive, à nouveau dans les toutes dernières minutes, cette fois grâce à Earnshaw qui venait de monter au jeu et a signé au club il y a quelques jours à peine. Les visiteurs ne comprenaient pas comment ils n’avaient pas gagné un match à l’issue duquel les statistiques traduisaient leur domination. Il n’empêche, Portland a concédé sa première défaite de la saison et attend encore sa première victoire.

Avec sept points en trois rencontres, New York réussit un début de championnat dépassant les espérances. Les hommes de Jesse Marsch étaient non seulement fiers de leur succès mais aussi d’avoir contrôlé le rythme du match à Columbus, pointé parmi les favoris en début de saison. Les vaincus reconnaissaient sportivement les mérites de leurs adversaires du jour, qui ont joué de telle façon à les sortir de leur match.

Outre Dallas et New York, deux équipes sont toujours invaincues. Salt Lake a remporté sa première victoire de l’année grâce au jeune Allen, d’autant plus heureux qu’une blessure avait mis fin prématurément à sa première saison pro. Quelques instants avant ce but, Toronto avait égalisé et était donc d’autant plus frustré de cette défaite dans les derniers instants. En partageant sur un nul blanc à Houston, qui a peiné à se créer des occasions, Colorado est certes toujours en panne offensive mais reste invaincu avec ce troisième 0-0 de suite en autant de rencontres cette saison.

Il s’en est fallu de peu pour que le LA Galaxy conserve son brevet d’invincibilité mais le détenteur de la Coupe MLS s’est incliné de manière « ridicule » en toute fin de match à DC United grâce à un but de Pontius qui a enfin marqué après avoir galvaudé de nombreuses occasions. Première défaite de la saison également pour New York City, qui avait pourtant parlé toute la semaine des phases arrêtées mais a été puni par un but d’Opara suite à une longue touche de Besler, offrant trois points à Kansas City qui avait d’autant plus travaillé cet aspect du jeu qu’il le considérait important sur un terrain aussi étroit que celui du Yankee Stadium.

Comme Salt Lake et Kansas City, Chicago et New England ont remporté leur première victoire de la saison. Les hommes de Frank Yallop se sont imposés par le plus petit écart contre Philadelphie lors d’un match qui n’a guère volé haut mais permis à Shipp de mettre en valeur ses qualités face à un adversaire en flagrant manque de créativité. Les pensionnaires de Foxborough espèrent pour leur part que leurs deux premiers buts de la saison, tous deux signés Rowe, ouvriront les vannes, alors que San José, leur victime du jour, déplore un début de match raté. Quelques instants d’inattention peuvent coûter très cher : en encaissant deux buts évitables en deux minutes, Montréal a laissé Orlando revenir dans un match qui semblait hors de sa portée contre un adversaire emmené par Kaka mais privé de nombreux titulaires et qui devait s’ajuster à une nouvelle disposition tactique.

LES RÉSULTATS
New England - San José
Montréal - Orlando
DC United - LA Galaxy
New York City - Kansas City
Columbus - New York RB
Vancouver - Portland
Dallas - Seattle
Houston - Colorado
Chicago - Philadelphie
Salt Lake - Toronto

 
2-1
2-2
1-0
0-1
1-2
2-1
0-0
0-0
1-0
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

27 March 5:18 pm

It’s been an exciting week for Major League Soccer as we’ve introduced Minnesota United FC as the 23rd team to the League!  FC Dallas continues their perfect start to the season at home against the Seattle Sounders FC this Saturday (8:30 p.m. ET; MLS LIVE). With Obafemi’s strength on offense, Dallas will definitely be put to the test.  The other two clubs in The Cascadia Cup rivalry, Vancouver Whitecaps FC and Portland Timbers face off at BC Place (5 p.m. PT; MLS LIVE).  With a history of success on the road in British Columbia, the Portland Timbers look to sink their first win of the season against the Vancouver Whitecaps FC.  Will Portland succeed?  Find out this weekend but first take a look at how your favorite club is making a difference in the community.  

A.J. DeLaGarza teaming up with D.C. United to raise money for Ronald McDonald House and American Heart Association

 

LA Galaxy’s 20 for Twenty continues with CHLA Visit

 

D.C. United to Support LA's DeLaGarza Family & Ronald McDonald House

 

D.C. United Partners with U.S. Soccer Foundation's Passback Program

 

2015 BMO Kickin’ with the ‘Caps Community Clinics presented by BC1

27 March 12:10 pm

L’annonce de l’arrivée de Minnesota en MLS en 2018 confirme une tendance lourde depuis des années : les clubs qui font leur entrée en MLS sont de plus en plus rarement créés de toutes pièces à cette fin. Ils existent déjà depuis plusieurs années au moment de l’annonce, et leur supporters apprennent donc, en quelque sorte, leur promotion officielle parmi l’élite du soccer canado-américain quelques années à l’avance. Durant ce laps de temps, leur équipe continue-t-elle d’être performante ? Et cela constitue-t-il un avantage au moment d’entrer en MLS ? C’est ce que j’ai voulu vérifier.

Saison Division Class. Points Phase finale Spectateurs
           
NOUVEAUX CLUBS
           
TORONTO (annonce en novembre 2005)
2007 MLS 13/13 25/90 non 20120
           
SAN JOSÉ (annonce en juillet 2007)
2008 MLS 14/14 33/90 non 13713
Cette situation est particulière car à l’issue de la saison 2005, les San Jose Earthquakes ont déménagé à Houston. Le club qui a vu le jour en 2008 en a repris le nom et le palmarès, mais était quand même, à peu de choses près, une nouvelle entité.
           
PHILADELPHIE (annonce en février 2008)
2010 MLS 14/16 31/90 non 19254
           
NEW YORK CITY (annonce en mai 2013)
2015 MLS en cours
           
Les deux clubs qui commenceront à jouer en MLS en 2017 (Atlanta et Los Angeles FC) seront également des nouveaux clubs.
           
CLUBS EXISTANTS
           
SEATTLE (annonce en novembre 2007)
2007 USL (D2) 1/12 54/84 champion 3396
2008 USL (D2) 6/11 40/90 ¼ de finale 3386
2009 MLS 4/15 47/90 ¼ de finale 30897
           
VANCOUVER (annonce en mars 2009)
2009 USL (D2) 7/11 42/90 finale 5312
2010 D2 5/12 45/90 ½ finale 5152
2011 MLS 18/18 28/102 non 20153
           
PORTLAND (annonce en mars 2009)
2009 USL (D2) 1/11 58/90 ½ finale 9734
2010 D2 4/12 49/90 ¼ de finale 10727
2011 MLS 12/18 42/102 non 18827
           
MONTRÉAL (annonce en mai 2010)
2010 D2 6/12 43/90 demi-finale 11464
2011 NASL (D2) 7/8 35/84 non 11554
2012 MLS 12/19 42/102 non 22772
           
ORLANDO (annonce en novembre 2013)
2013 USL Pro (D3) 2/13 54/78 champion 8053
2014 USL Pro (D3) 1/14 62/84 ¼ de finale 4743
2015 MLS en cours
           
MINNESOTA (annonce en mars 2015)
Les supporters du Minnesota United FC devront être patients puisque l’annonce de leur entrée en MLS est faite trois ans avant les débuts du club parmi l’élite, ce qui constitue une première pour un club déjà existant. Ils se consoleront en se disant que leurs prédécesseurs ont généralement connu de bonnes saisons de transition dans les divisions inférieures et ont, surtout, souvent mieux réussi leurs débuts en MLS que les clubs partant de zéro.

25 March 12:08 pm

L’élargissement de la Major League Soccer se poursuit : dès 2018, une nouvelle équipe viendra garnir les rangs de la MLS et jouera ses rencontres dans un stade flambant neuf construit au centre-ville de Minneapolis. L’annonce en a été faite par Don Garber, commissaire de la MLS, ce mercredi.

Emmené par le propriétaire de l’actuel Minnesota United FC, le Dr Bill McGuire, le groupe de propriétaires de la nouvelle équipe de MLS est sur le point d’être complété, et sera entre autres composé d’investisseurs du Minnesota dont Robert Pohlad, Jim Pohlad, Wendy Carlson Nelson et Glen Taylor. McGuire, médecin, philanthrope et ancien directeur général du groupe UnitedHealth, est impliqué activement dans la communauté du soccer au Minnesota depuis qu’il a acheté les Minnesota Stars (aujourd’hui Minnesota United FC) en novembre 2012.

« Nous sommes fiers d’accueillir Minnesota en Major League Soccer, a déclaré le commissaire Garber. L’engagement du groupe de propriétaires envers le soccer et la collectivité, la croissance de la population de la génération Y dans les environs et la grande tradition régionale de supporter le soccer de tous les niveaux au Minnesota sont des indicateurs clefs qu’il s’agit du marché adéquat. Les supporters de soccer passionnés du Minnesota auront bientôt au stade de soccer de classe mondiale au centre-ville, qui sera le domicile de la nouvelle équipe de MLS et deviendra la destination de grands évènements sportifs internationaux. »

La proposition de construire un stade extérieur centralisé et accessible en transports en commun a été un élément clef de l’offre du nouveau club. Le stade proposé serait situé dans le quartier du Farmers Market, à l’ouest du Target Field (domicile des Minnesota Twins) et adjacent à l’autoroute I-94. Le club travaille à la finalisation des plans du nouveau stade afin qu’ils soient prêts pour le 1er juillet.

« Je veux remercier le commissaire de la MLS, Don Garber, et les propriétaires de la ligue de nous avoir aidés à amener la Major League Soccer au Minnesota, a déclaré McGuire. Pour notre groupe de Minnésotains qui aimons cet État et nous sommes engagés à concrétiser cette vision, il s’agit d’une journée capitale que nous attendions tous. »

Seizième plus grand marché des États-Unis, comptant près de quatre millions d’habitants, les Twin Cities sont le siège de 19 entreprises classées au Fortune 500 – plus que n’importe quelle autre communauté urbaine d’une taille comparable. La région compte une croissance de population de la génération Y parmi les plus importantes au pays, le nombre de jeunes adultes ayant augmenté de près de 25 pour cent au cours des sept dernières années.

Le soccer est une tradition de longue date au Minnesota : déjà dans les années 1970, les Minnesota Kicks attiraient régulièrement plus de 40 000 personnes dans l’ancienne North American Soccer League. Récemment, le Minnesota United FC, emmené par l’international américain Miguel Ibarra, a terminé en tête de la saison régulière 2014 de l’actuelle NASL. L’État compte également plus de 70 000 joueurs de soccer affiliés.    

« En tant qu’ancienne joueuse de tennis universitaire et professionnelle, je crois de tout cœur en l’impact positif du sport sur le développement des jeunes, la création d’un collectif et le “nivellement du terrain” permettant à tous de participer, a déclaré Wendy Carlson Nelson, membre du conseil d’administration de Carlson, philanthrope et membre du groupe de propriétaires de la nouvelle franchise. La possibilité d’amener le plus haut niveau de soccer dans notre ville, d’inspirer nos jeunes, de nous réunir autour d’une fierté collective : c’est une grande victoire pour le Minnesota. Nous avons une communauté diversifiée et le soccer est le sport le plus populaire de la planète, joué sur tous les continents : je pense qu’il va rapprocher les unes des autres ces composantes “diverses” du Minnesota. Ce cadeau va fleurir et s’épanouir en dehors du terrain, alors réunissons-nous pour qu’il en soit ainsi. »

« La grande popularité du soccer et le fait qu’il cible les jeunes sont tellement forts qu’amener chez nous ce sport, à son meilleur niveau, est une occasion formidable, a déclaré Robert Pohlad, président de Pohlad Companies et membre du groupe de propriétaires de la nouvelle franchise. Notre famille pense que le soccer dans cette partie du centre-ville de Minneapolis peut aussi être un catalyseur de développement. Nous nous réjouissons à l’idée d’entrer dans la famille de la MLS. »

Les abonnés actuels et les individus qui achèteront un abonnement pour la saison 2015 du Minnesota United FC auront la priorité lors du choix des sièges pour la saison 2018 du club en MLS. Appelez le 763-4-SOCCER ou rendez-vous sur www.mnunitedfc.com pour les détails.

Avec l’ajout de Minnesota, la MLS compte un total de 13 nouveaux clubs depuis 2005, concrétisant une vision d’élargissement qui a transformé le paysage du soccer professionnel en Amérique du Nord.

24 March 9:15 pm

L’émission Coup Franc de cette semaine (que vous pouvez également écouter ici) prend une machine à voyager dans le temps, pour se plonger dans les éditions 2022 voire 2026 de la Coupe du monde mais aussi dans les premiers pas du soccer au Québec au XIXe siècle, avec un détour par le présent et les sélections nationales qui joueront dans les prochains jours.

  • Une Coupe du monde en novembre / décembre : quelles conséquences, particulièrement en MLS ?
  • Un lien entre la démesure d’un projet et son héritage ?
  • Dans quel état physique seront les joueurs lors du Mondial au Qatar ?
  • Une Coupe du monde en hiver va-t-elle changer la façon de la regarder à l’étranger ?
  • Le Canada peut-il sérieusement organiser la Coupe du monde 2026 ?
  • Moins de joueurs sans club en équipe nationale canadienne : une bonne nouvelle ?
  • Aucun joueur de Montréal en équipe nationale -17 ans : un scandale ?
  • De plus en plus d’internationaux en MLS : comment respecter les dates Fifa ?
  • Comment le soccer est-il né et s’est-il implanté au Québec ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

23 March 11:22 am

Après trois journées de championnat, seul Dallas compte encore le maximum des points alors que seul Chicago n’en a pas encore pris un seul. Ce week-end, les défenses ont été plus inspirées que les attaques.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Dallas, seule équipe à avoir tout gagné depuis le début de la compétition. Pourtant, Philadelphie a bien contenu les Texans pendant une mi-temps, jusqu’à l’exclusion de Pfeffer suite à un coup de coude à Diaz – involontaire selon son auteur. Les visiteurs en ont profité pour mettre encore plus de poids offensif et faire rompre leur adversaire.

Victorieux lors de la première journée et au repos lors de la deuxième, DC United n’a pas réussi à confirmer son succès initial. On avait pourtant lu partout leur motivation à s’imposer à New York, mais les hommes de Ben Olsen sont passés à côté de leur sujet, tout profit pour la bande à Bradley Wright-Phillips qui a poursuivi son opération séduction auprès des supporters.

Deux équipes se partagent actuellement la deuxième place du classement. Contre Chicago, San José a confirmé sa victoire à Seattle et surtout inauguré l’Avaya Stadium de la meilleure manière qui soit. Avec, il faut l’avouer, l’aide de l’adversaire puisque deux boulettes de Johnson ont permis aux Californiens de rapidement prendre une avance confortable contre l’actuel dernier de classe. Autre formation comptant six points sur neuf, Vancouver a reproduit un scénario connu : marquer le seul but du match en toute fin de rencontre, grâce à Rivero. La victime de la semaine, Orlando, doit en tirer les leçons et notamment apprendre à jouer plus simple.

Un autre duo suit juste derrière, composé de deux équipes tenues en échec lors de cette troisième journée. Une réelle contre-performance pour le LA Galaxy qui avait rapidement ouvert la marque avant d’encaisser un but stupide contre Houston et de voir ensuite ses principales forces neutralisées par son adversaire. De son côté, New York City a encore compté sur un grand Saunders pour aller chercher un point à Colorado, dernière équipe à ne pas encore avoir encaissé cette saison et où Powers semble avoir retrouvé ses meilleures sensations.

Toujours invaincu, Portland a réalisé un troisième nul en autant de rencontres : un bilan chiffré décevant malgré la satisfaction d’avoir tenu en échec trois très bons adversaires et de ne pas avoir perdu malgré un calendrier difficile. Un partage dont Kansas City retirait également les points positifs. Autre match sans but, celui entre New England et Montréal a permis aux deux équipes de prendre leur premier point de la saison, mais l’équipe locale s’inquiète de ne toujours pas avoir marqué cette année alors que les visiteurs pleurent la grave blessure de Cameron Porter.

LES RÉSULTATS
Philadelphie - Dallas
New England - Montréal
Colorado - New York City
Orlando - Vancouver
Kansas City - Portland
LA Galaxy - Houston
New York RB - DC United
San José - Chicago

 
0-2
0-0
0-0
0-1
0-0
1-1
2-0
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

20 March 3:03 pm

Spring is here and so is week three of MLS play!  This Sunday (4 p.m. PT, FOX Sports 1) the San Jose Earthquakes host the Chicago Fire in the inaugural match at Avaya Stadium.  After coming back for a 3-2 win last weekend, the Earthquakes are looking to open up their new home with another “W”.  Over on the east coast, the New York Red Bulls begin play at Red Bull Arena against rival D.C. United (5 p.m. ET, ESPN2).  With this being the first of three regular season meetings this year, both teams are ready to battle for a win!  Now soccer fans, while you are cheering on your favorite club, take a look at how your favorite players are making a difference in their community.

Red Bulls, U.S. Soccer Foundation and NYC Parks break ground for soccer pitch

 

Dynamo Day at Oak Forrest Elementary School

 

United for D.C. Becomes the D.C. United Foundation

 

Chicago Fire Soccer Club Honored by Chicago Charity Challenge

 

D.C. United Helps Fight Childhood Cancer with St. Baldrick's Foundation

 

Red Bulls, U.S. Soccer Foundation and NYC Parks break ground on new mini-pitch at Lower East Side playground

 

Sounders FC kick off the season in the community