blog

Vancouver Whitecaps FC

03 December 8:23 pm

By now you've probably seen "the list," the group of guys available for the third-ever MLS Re-Entry process, which includes Stage One and Stage Two Re-Entry Drafts on Dec. 7 and 14.

Things could certainly change between now and then – guys could opt out of the process, come to new terms with their clubs, be traded to another MLS team or head overseas – but I thought it would be interesting to see what kind of lineup you could pluck from those made available by their clubs.

Without too much in-depth research, below is my Re-Entry XI. Feel free to discuss and share yours in the comment section below.

Goalkeeper: Kevin Hartman

Defense (left to right): Gonzalo Segares, Marvell Wynne, Ike Opara, Jeremy Hall 

Midfield (left to right): Justin Mapp, Julian de Guzman, Tony Tchani, Eric Avila

Forwards: Juan Pablo Ángel, Maicon Santos

25 November 8:35 pm

From Will Bruin's opener in Chicago all the way to Robbie Keane's crafty penalty kick in Seattle, we've seen a juicy 30 goals since the MLS Cup playoffs began. And KICKTV's got all of 'em in this handy compilation for your viewing pleasure. 

Which was your favorite? Was it Darren Mattocks' poach job vs. LA? Nick DeLeon's back-breaker vs. New York? Eddie Johnson's careful finish past Josh Saunders? Watch them all right here.

20 November 1:01 pm

Finales et trophées sont au menu de notre émission hebdomadaire (à écouter ici) :
- Retour sur les matchs retour des finales de conférence. Deux matchs, deux approches et deux scénarios très différents… pour un même résultat : l’élimination de DC United et de Seattle qui n’ont pu résorber leur retard respectif sur Houston et le LA Galaxy.
- Débat : y avait-il une faute de main de Johansson dans le rectangle ? Forgez-vous votre opinion en revoyant l’action et en lisant les lois du jeu (rendez-vous page 116).
- Les animateurs de l’équipe de Coup Franc vous proposent leur Onze idéal de la MLS. Regardez-les à tête reposée sur le blog de Frédéric Lord, réagissez et proposez-nous les vôtres.
- Tour d’horizon des différents trophées de fin de saison remis par la MLS. Qui sont les favoris… et les oubliés ?
- On reçoit l’auteur d’un des dix plus beaux buts inscrits sur la planète en 2012 : Eric Hassli. Il nous parle évidemment de son but, de la manière surprenante dont il a appris la nouvelle, de son plaisir à réaliser de belles reprises de volée et du superbe but d’Ibrahimovic. Voyez les dix candidats au Prix Puskás et votez !

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

14 November 11:45 am

La Fifa vient de publier la liste des 10 candidats au Prix Puskás 2012, récompensant le plus beau but inscrit sur la planète au cours de l’année écoulée.

Au milieu de sublimes réalisations de Neymar (lauréat l'an dernier), Messi ou encore Ben Arfa, on retrouve le but inscrit par Eric Hassli pour Vancouver contre… son club actuel, le Toronto FC, le 16 mai dernier. À la dernière minute du matrch, l’attaquant français reprend un centre de la gauche d’Alain Rochat d’une superbe volée du pied droit en pleine lucarne pour faire 1-1.

C’est à vous de désigner le lauréat du Prix Puskás, et vous pouvez voter dès à présent. Le scrutin se passe en deux tours : après le 29 novembre, les trois buts les plus plébiscités resteront seuls en lice. Le vainqueur recevra son prix lors du Gala FIFA Ballon d’Or, le 7 janvier 2013. Vous ne pouvez voter qu’une fois par tour. Rendez-vous ici pour effectuer votre choix.

Ne cherchez pas le but d’Hassli dans les candidats au But de l’année de la MLS, il a été inscrit lors du match aller de la finale de la coupe du Canada (officiellement baptisée Championnat canadien Amway). Ça ne vous empêche pas d’aller élire ici la plus belle réalisation de la saison en MLS. Votez bien et régalez-vous avec tous ces superbes buts !

02 November 11:32 am

À peine le premier tour terminé, avec la victoire au forceps hier du LA Galaxy contre Vancouver (2-1 - résumé vidéo), qu’on entre déjà dans les demi-finales de conférence avec, ce soir, le match aller du duel Seattle - Salt Lake.

Ils ont eu chaud, les champions en titre ! Mattocks avait ouvert la marque après 182 secondes à peine pour les visiteurs, qui ont bétonné ensuite. Le LA Galaxy a eu du mal à trouver la clef de la défense adverse. Mais juste après que Miller et Robson n’aient raté le 0-2, le match est entré dans cinq minutes de folie et a basculé en faveur de l’équipe locale. Même si Martin Rennie a laissé Camilo sur le banc, sorti Mattocks et fait entrer Bonjour, auteur de la faute qui a offert le penalty victorieux, il a reçu des éloges de ses joueurs. Mais le héros du jour est l’auteur du but égalisateur, Mike Magee, à qui la fin de saison réussit décidément bien. En demi-finale de conférence, le LA Galaxy affrontera San José.

Et les demi-finales de conférence, on y entre dès ce soir avec Seattle - Salt Lake. Les deux équipes se sont déjà affrontées trois fois cette année, et il n’y a eu qu’un seul but, lors du premier duel en mai gagné par les montagnards à l’extérieur. Malgré cela, et le fait qu’ils aient terminé devant leur adversaire au classement, ils ne partent pas favoris. Seattle a les faveurs des pronostics, grâce à sa défense solide, mais aussi à son attaque prolifique, au sein de laquelle il va toutefois bien falloir remplacer Eddie Johnson. Le principal atout de Salt Lake est son expérience : le groupe est ensemble depuis longtemps et arrive à maturité.

01 November 11:53 am

Houston s’est imposé de maîtresse manière hier soir à Chicago (1-2 - résumé vidéo). L’autre rencontre du premier tour opposera ce soir le LA Galaxy à Vancouver (22h30 HE, direct RDS2, TSN, NBC Sports Network).

Dès l’entame de la partie, Houston a pris les choses en mains sur le terrain de son adversaire, déployant son meilleur jeu depuis longtemps, et a été récompensé par deux buts de Bruin : l’un suite à un corner de Davis côté gauche, l’autre suite à une passe de Carr côté droit. Malgré un petit relâchement qui a permis à Alex de relancer le suspense en fin de match, les Texans ont su préserver leur avance. « On ne peut pas laisser de telles possibilités à ce genre d’équipe », regrettent les joueurs de Chicago. En demi-finale de conférence, Houston affrontera Kansas City.

Ce soir, le LA Galaxy partira largement favori contre Vancouver dans l’autre rencontre du premier tour. Notamment parce que les Canadiens restent sur une deuxième moitié de saison régulière catastrophique. Cela n’émeut guère Landon Donovan, qui prône patience et concentration. Ce sont surtout ses passes décisives qui risquent de faire mal à des visiteurs qui pensent déjà à la séance de tirs au but.

Vancouver aime attendre son adversaire : il n’y a pourtant rien de plus dangereux que de laisser le LA Galaxy déployer son jeu. Si Martin Rennie compte beaucoup sur le duo Miller - Mattocks, à mes yeux, Camilo et les montées de Lee Young Pyo face à Todd Dunivant seront les meilleurs atouts d’un improbable exploit.

30 October 8:47 pm

The playoffs are upon us, but if that isn't enough to satiate your thirst for soccer, we've got another contest to keep you busy throughout November.

Yes, it's time to select another AT&T Goal of the Year. Just like 2011, 64 of the year's best strikes – including all 31 AT&T Goal of the Week winners – are up for nomination, and a fan vote will whittle the field down all the way down to the year's best strike.

Whose goal are you looking forward to seeing in contention? One of David Beckham's many wonderstrikes? Or perhaps your tastes run more on the Fredy Montero side?

Tune in to MLSsoccer.com tomorrow, Oct. 31 at 1 pm ET, to find out the first 16 goals up for election and cast your vote!

In the meantime, tide yourself over with last year's winner, an absolute stunner from the Portland Timbers' then-rookie, Darlington Nagbe:

30 October 12:16 pm

The San Jose Earthquakes topped the final regular season installment of the MLS Power Rankings on Tuesday, and it was a fitting end to an impressive season for the Quakes. Although they were one the season’s biggest surprises (MLSsoccer.com had them ranked No. 9 at First Kick), the Quakes ascended to the top spot in Week 16 and never really let up.

In fact, the Quakes held the top spot in the Power Rankings for 17 weeks this season (tops among all teams), and led the way for 14 consecutive weeks after reaching the top midway through the season. They relinquished their spot just once - to Sporting Kansas City in Week 30 – but claimed it again the next week and carried the torch each of the final three weeks of the season.

Some other notes on Power Rankings this season:

  • The biggest surprise of the year was easily D.C. United, who came in at No. 16 at the First Kick poll in early March and finished the regular season at No. 3. They also proved to be one of the most volatile teams on the poll this year, rising to No. 2 in Week 15 before plummeting back to No. 12 as late as Week 28 before they surged down the stretch to finish in the top 3.
  • The biggest disappointment was easily the Portland Timbers, who carried the No. 8 ranking into First Kick and effectively slipped into a free fall from there. They bottomed out at No. 19 in Week 19 and ended up holding that spot for a total of seven weeks this season.
  • Toronto FC led the league with most weeks spent at the No. 19 spot – 14.
  • Six teams held the bottom spot at least once this season – Toronto, Portland, Chivas USA, Philadelphia, FC Dallas and Montreal. The Impact held that spot at First Kick but never graced it again after Week 4.
  • Five teams held the No. 1 ranking at some point this season – San Jose, Sporting Kansas City, Real Salt Lake, Seattle and the LA Galaxy. The Galaxy held it at First Kick and never got it back, slipping all the way down to No. 17 in Weeks 11 and 12. The swing of 16 spots is the largest of any team in the rankings this season.
  • The most stable team this season was Sporting Kansas City, who never fell lower than No. 7 and spent a total of seven weeks at No. 1. The Seattle Sounders and Real Salt Lake both bottomed at No. 8 and reached No. 1 at various points in the season.
  • The Houston Dynamo also never fell outside of the top 10 at any point this season, falling as low as No. 9 and rising as high as No. 2 in Week 22.
  • The biggest one-week jump of any team this season belonged to San Jose, who leaped from No. 9 to No. 3 in Week 4 after a 1-0 win in Seattle. The Quakes never fell lower than No. 4 the rest of the way.
  • The biggest one-week drop also came in Week 4. FC Dallas plummeted from No. 6 to No. 15 after a 4-1 loss at D.C. United.
  • The Vancouver Whitecaps are the only playoff team not ranked in the top 10 at the end of the season. They fell to No. 12 in Week 25 and have languished outside the top 10 ever since.
  • Chivas USA was only team to go out the way they came in. They were ranked No. 18 at First Kick and finished No. 18 in the final rankings on Tuesday, having never climbed any higher than No. 12.

Note: There were no rankings for Weeks 13-14 due to international dates.

 

09 October 11:38 am

À l’issue de la mini-trêve réservée aux équipes nationales, il ne restera que deux semaines de compétition à la saison régulière et deux rencontres à toutes les équipes dont le sort n’est pas encore scellé. Voici un tour d’horizon des différents enjeux. À vos pronostics !

SUPPORTERS SHIELD
San José est quasiment assuré de remporter le trophée. Avec 5 points d’avance sur Kansas City, il lui suffit à toutes fins pratiques d’un point pour terminer en tête du classement (en cas d’égalité, les équipes sont départagées par le nombre de buts marqués, ce qui avantage nettement les Californiens). Ils auront l’occasion de le remporter contre le LA Galaxy puis à Portland. En cas de double échec du leader, les Sportingmen devront réaliser le sans-faute à New York et contre Philadelphie pour s’adjuger le Supporters Shield.
San José est d’ores et déjà assuré de participer à la Ligue des champions car Kansas City s’y est qualifié en remportant la Coupe des États-Unis.

CONFÉRENCE OUEST
Salt Lake, Seattle et le LA Galaxy accompagneront San José en phase finale. Le dernier siège sera pour Vancouver ou Dallas. Avantage à l’équipe de Martin Rennie, qui compte quatre unités d’avance sur son adversaire. Une victoire contre Portland ou à Salt Lake lui suffira. Les Texans, qui ont marqué plus de buts, ne peuvent se permettre la moindre défaite et sont quasiment contraints au 6/6 à Seattle et contre Chivas USA.

CONFÉRENCE EST
Kansas City et Chicago sont déjà rassurés sur leur sort. Quatre équipes luttent pour les trois dernières places. DC United (3e, 54 pts) est le mieux classé mais son calendrier est ardu, avec la visite de Columbus et un déplacement à Chicago. Tout comme New York (4e, 53 pts), qui accueillera Kansas City avant d’aller à Philadelphie, il peut se contenter d’une victoire ou tabler sur une défaite des deux autres prétendants. Houston (5e, 50 pts), qui reçoit Philadelphie et se déplace à Colorado, doit prendre au moins autant de points que Columbus (6e, 49 pts et en mauvaise posture car la moins bonne attaque des quatre) qui, après son déplacement à DC United, jouera contre Toronto.

04 October 1:41 pm

Vancouver a enfin gagné ! Sur un score plantureux en plus : 4-0 contre Chivas USA (résumé vidéo). Il faut dire que les visiteurs encaissaient du coup leur septième défaite consécutive (et ils n’ont marqué qu’un but lors de ces sept rencontres). Qu’importe l’adversaire : l’équipe de l’Ouest canadien se donne de l’air sur Dallas, Camilo s’est fait pardonner et DeMerit est heureux d’avoir vu tous ses équipiers prendre leurs responsabilités.

Dans l’autre match de la soirée de mercredi, Chicago a oublié de défendre (voire de jouer…) contre Philadelphie et s’est incliné 1-3 (résumé vidéo). La tête était possiblement déjà au sommet de ce week-end à New York, même si entre les clubs de ceux deux grandes villes, la rivalité n’a jamais été acrimonieuse.

Les supporters de l’équipe nationale canadienne attendaient pour leur part avec impatience la sélection de Stephen Hart pour les rencontres ô combien importantes des 12 et 16 octobre, contre Cuba et au Honduras. Il n’y a guère de surprise dans le groupe, quasiment inchangé depuis les duels du mois dernier. Dwayne De Rosario, blessé, n’en fait pas partie, de même que le jeune Ashton Morgan. Ils sont remplacés par Mike Klukowski et Iain Hume.

LA SÉLECTION CANADIENNE
Gardiens :
Milan Borjan (Sivasspor/Tur), Lars Hirschfeld (Vålerenga/Nor), Kenny Stamatopoulos (AIK/Suè)
Défenseurs : Marcel De Jong (Augsburg/All), David Edgar (Burnley/Ang), André Hainault (Houston/É-U), Dejan Jaković (DC United/É-U), Ante Jazić (Chivas USA/É-U), Mike Klukowski (APOEL/Chy), Kevin McKenna (Cologne/All)
Milieux de terrain : Patrice Bernier (Montréal), Julian De Guzman (Dallas/É-U), Terry Dunfield (Toronto), Atiba Hutchinson (PSV Eindhoven/P-B), Will Johnson (Salt Lake/É-U), Nik Ledgerwood (Hammarby/Suè), Pedro Pacheco (Santa Clara/Por)
Attaquants : Iain Hume (Doncaster/Ang), Simeon Jackson (Norwich/Ang), Olivier Occean (Francfort/All), Tosaint Ricketts (Vålerenga/Nor)