blog

Vancouver Whitecaps FC

14 June 11:10 am

Quatre des cinq duels du week-end verront à l’œuvre des équipes qui visent la tête du classement ou respirent la forme, alors que le dernier opposera les deux moins bons élèves depuis le début de la compétition.

Le choc incontestable verra le leader Dallas se déplacer à Portland, qui n’a plus perdu en championnat depuis 12 rencontres (direct ESPN, ESPN Deportes). Will Johnson et ses équipiers se disent dans une période charnière qui va définir leur saison, quelques jours après la qualification en coupe et avant un déplacement au LA Galaxy. Ils se méfieront d’un adversaire qui a marqué lors de tous ses déplacements, et particulièrement du coup de patte de Michel Garbini.

En cas de contre-performance des Texans, Montréal pourrait tirer les marrons du feu devant les caméras d’Univision Deportes. En déplacement à Columbus, qui reste sur un match de coupe lourd à digérer (élimination, blessure de Glauber et temps de récupération réduit), les Québécois seront privés de Nesta, suspendu, mais pourraient récupérer Paponi et Pisanu, de retour de blessure.

Derrière Portland, Colorado détient actuellement la deuxième meilleure série d’invincibilité, avec 6 rencontres consécutives sans défaite. Rétabli, Rivero sera affecté à un rôle plus offensif pour la venue de San José dont le nouvel entraîneur Mark Watson s’est présenté lors de ce long entretien vidéo. Ce match sera diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com.

En forme, New England regarde le calendrier et est très optimiste car 13 de ses 20 dernières rencontres le verront affronter un adversaire actuellement moins bien classé que lui. À commencer par un déplacement à Vancouver qu’il ne faut pas prendre à la légère, même si l’équipe de l’ouest canadien est tiraillée entre ses progrès des dernières semaines et ses transferts à venir.

Enfin, TSN2 retransmettra le duel des mal classés : la lanterne rouge, DC United, voudra poursuivre sur la lancée de sa victoire en coupe pour battre l’avant-dernier, Toronto, qui reconstruit en misant sur la jeunesse de son entrejeu.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 15 juin
17h00 : Portland - Dallas
19h00 : DC United - Toronto
19h30 : Columbus - Montréal
21h00 : Colorado - San José
22h00 : Vancouver - New England

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

30 May 10:05 am

Aucun match de championnat au programme, mais quel mercredi soir messieurs, dames, riche en spectacle, en suspense et en surprises.

Montréal représentera le Canada lors de la prochaine Ligue des champions après avoir partagé l’enjeu 2-2 à Vancouver (résumé vidéo) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0). La défense Québécoise a longtemps été méconnaissable mais l’équipe locale fut incapable d’en profiter et semblait s’en vouloir autant à elle-même qu’aux autres après la rencontre. Montréal a retrouvé ses esprits après la pause et, mené deux fois à la marque, est chaque fois parvenu à égaliser. Le but de la qualification a été inscrit de la tête par Hassoun Camara, qui n’a pas manqué d’éloges pour son entraîneur Marco Schällibaum.

Pour me mettre en appétit, j’avais regardé États-Unis - Belgique, qui s’est soldé par une nette victoire 2-4 des Diables Rouges (résumé vidéo). Beaucoup d’Américains ont découvert l’équipe belge, envers qui les médias locaux ont été élogieux. Jürgen Klinsmann est de cet avis et trouve qu’il est mieux pour sa sélection de gagner de l’expérience en affrontant les meilleures équipes du monde (rien de moins !)

Dans le même temps, le charme de la Coupe officiait ailleurs aux États-Unis. Alors que Frédéric Piquionne faisait exploser le marquoir à Portland, ce fut au tour de Seattle et du LA Galaxy de se faire surprendre par des adversaires de divisions inférieures.

Et comme si toute cette agitation ne suffisait pas, la soirée a aussi été celle du premier changement d’entraîneur de la saison en MLS. Le truculent Chelis a été démis de ses fonctions à Chivas USA et est remplacé par Jose Luis Real.

29 May 10:43 am

En ce milieu de semaine, tant le Canada que les États-Unis voient leurs meilleurs clubs et joueurs se battre pour gagner ou conserver leur place sur la scène internationale.

Ainsi, Vancouver et Montréal s’affronteront ce soir (22h00 HE, direct Sportsnet et TVA Sports) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0) avec pour enjeux la Coupe des Voyageurs et la place canadienne en Ligue des champions, ce qui serait une double première pour la formation basée en Colombie-Britannique. Elle partira avec l’avantage du terrain et mise sur ses joueurs expérimentés pour hausser son niveau. Les visiteurs ne comptent pas jouer avec le frein à main, sachant que le fameux but à l’extérieur pourrait être dévastateur pour leurs hôtes. Une longue partie de l'émission Coup Franc de cette semaine est consacrée à ce duel.

Pendant qu’on en est à l’apothéose au Canada, les États-Unis ne sont qu’aux prémices de l’édition 2013 de leur coupe nationale. Le stade des seizièmes de finale (3e tour) voit l’entrée en lice des clubs de MLS : Colorado et San José sont tombés hier, et d’autres seront en péril ce soir.

Mais les yeux des amateurs de soccer américains seront surtout rivés sur leur équipe nationale, qui accueille la Belgique en match amical (20h11 HE, ESPN). Les deux formations préparent d’importantes échéances en éliminatoires de la Coupe du monde. Les Américains s’attendent à un affrontement difficile, avec une défense qui aura fort à faire contre un des adversaires les plus redoutables qu’ils ont affronté ces derniers temps. Les Diables Rouges prennent ce match au sérieux et veulent montrer que leur voyage de ce côté de l’Atlantique n’est pas une colonie de vacances en battant « une équipe qui est en train de grandir ».

Hier, c’était le Costa Rica qui préparait ses rendez-vous qualificatifs pour le Brésil. Il s’est imposé 0-1 à Edmonton contre une jeune équipe canadienne qui n’a toujours pas gagné cette année mais n’éprouve aucune anxiété particulière à quelques semaines de la Gold Cup.

28 May 10:30 am

L’émission de cette semaine (à écouter ici) ne pouvait pas passer à côté des deux sujets ultra brûlants du moment : l’arrivée de New York City en MLS et la finale retour du Championnat canadien Amway. Pour en parler, retrouvez Frédéric Lord, Matthias Van Halst, Olivier Tremblay, Olivier Brett et Patrick Leduc.

New York City se joindra donc à la MLS en 2015. Si on est loin d’avoir une équipe sur le terrain, les questions se bousculent déjà. Parmi les principaux thèmes de notre débat :

  • L’effet de cette arrivée pour la MLS
  • Les risques du mariage à trois Manchester City - New York Yankees - MLS
  • Le stade de New York City, clef de son succès ?
  • Marketing, un mot qui revient souvent dans les discussions
  • Les conséquences pour les New York Red Bulls
  • Et le Cosmos là-dedans ?

Ce mercredi, Vancouver reçoit Montréal pour le match qui décidera du représentant canadien en Ligue des champions. Qu’en attendre après le 0-0 à l’aller ?

  • Qui est favori ?
  • Avec quel état d’esprit Vancouver se présentera-t-il sur le terrain ?
  • L’effet du décalage horaire pour les joueurs montréalais
  • Di Vaio pourra-t-il autant peser sur la rencontre que face à Philadelphie ?
  • Le gazon artificiel et les vétérans italiens

On se penche aussi sur le match amical Canada - Costa Rica, sur son importance et son influence, ainsi que sur le feuilleton du sélectionneur national canadien (voir l’article de la CBC à ce sujet) et – n’y voyez aucun lien – sur le retour de Marc Dos Santos au Canada.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

21 May 4:35 pm

L’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) prend une perspective très canadienne et s’intéresse de près aux deux sujets les plus chauds du moment au pays de la feuille d’érable.

« Nous entrons dans une période fort excitante pour le soccer canadien », clame l’Association canadienne de soccer, qui a mis en ligne un sondage auquel vous pouvez répondre ici. Le thème principal est ce qu’il faut faire pour que le Canada devienne une nation de soccer modèle d'ici 2018. Une démarche a priori intéressante qui suscite néanmoins autant de perplexité que de questions… et un vif débat entre les animateurs. Et vous, qu’en pensez-vous ?

On est à mi-chemin de la finale du Championnat canadien Amway. Après le 0-0 entre Montréal et Vancouver, les deux clubs prétendent avoir effectué la bonne opération du match aller, disputé entre une équipe locale amoindrie et des visiteurs dont le seul but était de ne pas encaisser, avec un arbitre qui a pris beaucoup de place. Quel est le réel niveau de Vancouver ? Qu’attendre du match retour ?

Bien entendu, l’actualité de la MLS n’est pas laissée de côté. Parmi les faits saillants des derniers jours, les rumeurs annonçant que Francesco Totti jouerait bientôt dans notre championnat. L’arrivée d’anciennes gloires de ce genre est-elle bonne pour la compétition et son image de marque ? L’action sur le terrain n’est évidemment pas oubliée, avec entre autres la confirmation du retour en forme de Seattle, l’esprit conquérant de San José ou la victoire de New York contre le LA Galaxy (lisez aussi le texte de Christian Jack sur le jeu offensif de New York).

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

16 May 9:54 am

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, s’est terminé sur le score de 0-0 (résumé vidéo), logique au vu du piètre spectacle offert par les acteurs sur le terrain. Les Québécois n’ont pas sorti l’excuse de la fatigue, même s’ils disputaient leur 7e match en 22 jours. Ils ne se sont toutefois créé quasiment aucune occasion mais sont heureux de ne pas avoir encaissé.

L’objectif des hommes de Martin Rennie était le même : tenir le zéro au marquoir. Avec un tel état d’esprit, le scénario de la soirée est facile à comprendre. L’entraîneur visiteur avait complètement remanié son équipe, ce qui a même surpris ses joueurs, mais son mur a tenu bon et son gardien Knighton a été impérial dans les airs. Tout se décidera donc lors du match retour, le 29 mai en Colombie-Britannique.

Le duel entre Philadelphie et le LA Galaxy a été plus animé, avec une victoire 1-4 (résumé vidéo) du champion en titre emmené par un Landon Donovan des grands soirs, bien épaulé par Robbie Keane, sans oublier l’aide de MacMath qui a inscrit un incroyable but contre son camp. Malgré les chiffres, l’équipe locale estime avoir poussé son adversaire dans les cordes. Mais celui-ci l’a quand même mise KO au cours des 20 dernières minutes.

15 May 11:08 am

Deux rencontres occuperont la scène ce soir : le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, et la rencontre de championnat opposant Philadelphie au LA Galaxy. Toutes deux commenceront à 19h30 HE.

Après quatre ans d’hégémonie torontoise, la Coupe des Voyageurs changera de propriétaire. Montréal l’a déjà soulevée de 2002 (année de sa création) à 2008, alors que Vancouver attend toujours de la remporter. À deux semaines du match retour, le duel de ce soir (longuement évoqué dans l’émission Coup Franc de la semaine) donnera déjà quelques indications intéressantes.

« On peut compter sur les doigts d’une main le nombre de finales qu’on joue dans une carrière », a déclaré Patrice Bernier. Les Québécois voudront faire preuve du même état d’esprit que lors de la demi-finale retour, remportée 6-0 contre Toronto. Celui de Vancouver est plus incertain : timorée à l’extérieur, l’équipe de Martin Rennie va-t-elle vouloir se regrouper en défense afin de préserver le résultat en pensant faire la différence chez elle le 29 mai ?

À moins que sa récente victoire contre le LA Galaxy ne lui donne des ailes… À Philadelphie, le champion en titre aura à cœur d’effacer cette contre-performance, tout en vivant avec ses « problèmes de riche » : à quelle position faire jouer Landon Donovan ? L’équipe de Pennsylvanie, qui vient de laisser partir Gabriel Farfan à Chivas USA, sera pour sa part en quête de respect car elle estime que ses bons résultats ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

15 May 10:18 am

Welcome to a new series on MLSsoccer.com, where each week we'll take a look at some of the best images from the week that was in Major League Soccer. Here's a look back at the best shots from May 11-12, and check back every Monday as the series continues.

Philadelphia Union goalkeeper Zac MacMath (center) skies to take the ball off the head of Chicago's Gonzalo Segares during the Union's 1-0 win at Toyota Park.

Felipe's 39th minute goal wasn't the game-winner for Montreal against Real Salt Lake last weekend - far from it, in fact, in what turned out to be a 3-2 thriller - but the Brazilian celebrated in style, playing up to Impact fans behind the corner flag.

The backflip goal celebration is nothing new to the world of soccer, but it's always spectacular when it gets thrown out on the field. Seattle Sounders forward Obafemi Martins broke out the celebration during Seattle's 4-0 romp over San Jose.

We already knew Vancouver Whitecaps forward Darren Mattocks (right) could jump over the top of MLS defenders, but we had yet to see him jump chest high on Omar Gonzalez and throw a freeze frame pose at us. Now we have.

Don't lose focus of that ball, Bobby Shuttlesworth. Stare right on down that tunnel and don't break eye contact.

I'm just praying that Columbus Crew midfielder Matias Sanchez stuck the landing on this splitting dismount, and didn't rip the seat of his pants.

Well, see what had happened was.... FC Dallas midfielder Je-Vaughn Watson (left) really wanted to win the ball, but then Dwayne De Rosario told him, "Shoulder ride's over, pal," and dropped him like a sack of potatoes.

Portland Timbers midfielder Rodney Wallace (right) is in the form of his life of late. So much so, that he's carrying the entire Timbers team on his back right now. Literally, and figuratively.

This is Houston Dynamo vs. Sporting Kansas City in a nutshell, right here. Mechack Jerome (left) wins the ball in the air, gets upended and slams heavily to the ground. Sporting got slammed to the ground a few times, but won, 1-0.

14 May 11:16 am

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway entre Montréal et Vancouver suscite de nombreuses questions, et l'émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) s'efforce d'y répondre. Sur papier, y a-t-il un favori ? Dans quel état de forme vont se présenter les deux équipes ? Y aura-t-il un match à distance entre Wenger et Mattocks ?

Le Real Salt Lake n’est pas l’équipe la plus connue de la MLS. Les animateurs ont profité de son passage à Montréal pour parler avec Nick Rimando et Jason Kreis afin d’en apprendre plus sur son identité, son style, la transition malgré les nombreux départs de l’hiver, sa politique de recrutement.

Deux autres caractéristiques du club de l’Utah ouvrent des débats très intéressants. L’une est l’obligation pour tous ses joueurs d’avoir appris l’anglais après un an au club. Un modèle à suivre ? Les particularités linguistiques de Chivas USA et de l’Impact de Montréal entrent évidemment dans la discussion.

L’autre concerne les écoles de jeunes : le défi est beaucoup plus grand dans les Rocheuses que dans le sud de la Californie, d’où proviennent déjà de nombreux joueurs de MLS. La formation est l’avenir de la MLS : certains clubs sont-ils handicapés en raison de leur situation géographique ?

Regardez aussi les finalistes au titre de but de la semaine et comparez votre choix avec celui des animateurs de l’émission qui reviennent également sur la première défaite de Houston au BBVA Compass Stadium.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

13 May 6:04 pm

Statistics are often overlooked in soccer, and we here at MLSsoccer.com think that's too bad.

So each Monday, we'll be bringing you five of the most telling stats following the previous weekend's round of games. They might be about the individual game itself, a team's recent run of results or an individual player lighting it up. This week, we've got all three.

Here's five key stats from Week 11:

  • 25 players have scored 3 or more goals in MLS 2013 so far. Five of the 25 – exactly one-fifth – are Portland Timbers players. [Mike Donovan, @TheMikeDonovan]

The five players are Ryan Johnson, Will Johnson, Diego Valeri, Rodney Wallace and Darlington Nagbe. The New York Red Bulls come in a close second with four players (Thierry Henry, Tim Cahill, Fabián Espíndola and Jámison Olave). To make up for those two hogging all the three-goal scorers, Chivas USA, Seattle, Vancouver, Colorado, D.C. United, Chicago and New England have a combined zero. Ouch.

  • With Sunday night's victory against the Houston Dynamo, Sporting Kansas City have now handed MLS opponents their first loss at a new stadium at six different stadiums: BBVA Compass Stadium, BMO Field, Qwest Field, Rio Tinto Stadium, Robertson Stadium (Houston Dynamo) and Spartan Stadium (San Jose Earthquakes). [Sporting Kansas City]

Quite rude of them to crash house parties in such a manner, really.

Jack Mac has done everything in his power to earn a US national team call-up for this summer's Gold Cup. It would be more than a mild shock if his early season form doesn't translate to his first senior team cap. Are you paying attention, Jurgen?

The math is in their favor, though; only one Canadian team resides in the Western Conference, so they'll avoid Toronto FC and Montreal for a second (and/or third) time in the regular season as well as the playoffs, barring an MLS Cup meeting.

  • The San Jose Earthquakes have won just one of their past eight games, a stretch that includes three losses. During their Supporters' Shield-winning 2012 campaign, the fewest games they won during an eight-game stretch was four, and that run was without a loss.

For context's sake, the 2012 stretch came during the final eight games of the season with the Supporters' Shield already won and San Jose resting starters for the playoffs. Granted, it's still early in the season, but the Earthquakes are well behind their 2012 pace of 1.94 ppg (1.17 so far in 2013), which is a difference of 26 points over a 34-game season.

Did we miss something? Let us know in the comments below.