blog

Vancouver Whitecaps FC

15 May 11:18 am

Welcome to a new series on MLSsoccer.com, where each week we'll take a look at some of the best images from the week that was in Major League Soccer. Here's a look back at the best shots from May 11-12, and check back every Monday as the series continues.

Philadelphia Union goalkeeper Zac MacMath (center) skies to take the ball off the head of Chicago's Gonzalo Segares during the Union's 1-0 win at Toyota Park.

Felipe's 39th minute goal wasn't the game-winner for Montreal against Real Salt Lake last weekend - far from it, in fact, in what turned out to be a 3-2 thriller - but the Brazilian celebrated in style, playing up to Impact fans behind the corner flag.

The backflip goal celebration is nothing new to the world of soccer, but it's always spectacular when it gets thrown out on the field. Seattle Sounders forward Obafemi Martins broke out the celebration during Seattle's 4-0 romp over San Jose.

We already knew Vancouver Whitecaps forward Darren Mattocks (right) could jump over the top of MLS defenders, but we had yet to see him jump chest high on Omar Gonzalez and throw a freeze frame pose at us. Now we have.

Don't lose focus of that ball, Bobby Shuttlesworth. Stare right on down that tunnel and don't break eye contact.

I'm just praying that Columbus Crew midfielder Matias Sanchez stuck the landing on this splitting dismount, and didn't rip the seat of his pants.

Well, see what had happened was.... FC Dallas midfielder Je-Vaughn Watson (left) really wanted to win the ball, but then Dwayne De Rosario told him, "Shoulder ride's over, pal," and dropped him like a sack of potatoes.

Portland Timbers midfielder Rodney Wallace (right) is in the form of his life of late. So much so, that he's carrying the entire Timbers team on his back right now. Literally, and figuratively.

This is Houston Dynamo vs. Sporting Kansas City in a nutshell, right here. Mechack Jerome (left) wins the ball in the air, gets upended and slams heavily to the ground. Sporting got slammed to the ground a few times, but won, 1-0.

14 May 12:16 pm

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway entre Montréal et Vancouver suscite de nombreuses questions, et l'émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) s'efforce d'y répondre. Sur papier, y a-t-il un favori ? Dans quel état de forme vont se présenter les deux équipes ? Y aura-t-il un match à distance entre Wenger et Mattocks ?

Le Real Salt Lake n’est pas l’équipe la plus connue de la MLS. Les animateurs ont profité de son passage à Montréal pour parler avec Nick Rimando et Jason Kreis afin d’en apprendre plus sur son identité, son style, la transition malgré les nombreux départs de l’hiver, sa politique de recrutement.

Deux autres caractéristiques du club de l’Utah ouvrent des débats très intéressants. L’une est l’obligation pour tous ses joueurs d’avoir appris l’anglais après un an au club. Un modèle à suivre ? Les particularités linguistiques de Chivas USA et de l’Impact de Montréal entrent évidemment dans la discussion.

L’autre concerne les écoles de jeunes : le défi est beaucoup plus grand dans les Rocheuses que dans le sud de la Californie, d’où proviennent déjà de nombreux joueurs de MLS. La formation est l’avenir de la MLS : certains clubs sont-ils handicapés en raison de leur situation géographique ?

Regardez aussi les finalistes au titre de but de la semaine et comparez votre choix avec celui des animateurs de l’émission qui reviennent également sur la première défaite de Houston au BBVA Compass Stadium.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

13 May 7:04 pm

Statistics are often overlooked in soccer, and we here at MLSsoccer.com think that's too bad.

So each Monday, we'll be bringing you five of the most telling stats following the previous weekend's round of games. They might be about the individual game itself, a team's recent run of results or an individual player lighting it up. This week, we've got all three.

Here's five key stats from Week 11:

  • 25 players have scored 3 or more goals in MLS 2013 so far. Five of the 25 – exactly one-fifth – are Portland Timbers players. [Mike Donovan, @TheMikeDonovan]

The five players are Ryan Johnson, Will Johnson, Diego Valeri, Rodney Wallace and Darlington Nagbe. The New York Red Bulls come in a close second with four players (Thierry Henry, Tim Cahill, Fabián Espíndola and Jámison Olave). To make up for those two hogging all the three-goal scorers, Chivas USA, Seattle, Vancouver, Colorado, D.C. United, Chicago and New England have a combined zero. Ouch.

  • With Sunday night's victory against the Houston Dynamo, Sporting Kansas City have now handed MLS opponents their first loss at a new stadium at six different stadiums: BBVA Compass Stadium, BMO Field, Qwest Field, Rio Tinto Stadium, Robertson Stadium (Houston Dynamo) and Spartan Stadium (San Jose Earthquakes). [Sporting Kansas City]

Quite rude of them to crash house parties in such a manner, really.

Jack Mac has done everything in his power to earn a US national team call-up for this summer's Gold Cup. It would be more than a mild shock if his early season form doesn't translate to his first senior team cap. Are you paying attention, Jurgen?

The math is in their favor, though; only one Canadian team resides in the Western Conference, so they'll avoid Toronto FC and Montreal for a second (and/or third) time in the regular season as well as the playoffs, barring an MLS Cup meeting.

  • The San Jose Earthquakes have won just one of their past eight games, a stretch that includes three losses. During their Supporters' Shield-winning 2012 campaign, the fewest games they won during an eight-game stretch was four, and that run was without a loss.

For context's sake, the 2012 stretch came during the final eight games of the season with the Supporters' Shield already won and San Jose resting starters for the playoffs. Granted, it's still early in the season, but the Earthquakes are well behind their 2012 pace of 1.94 ppg (1.17 so far in 2013), which is a difference of 26 points over a 34-game season.

Did we miss something? Let us know in the comments below.

06 May 11:02 am

Derrière Dallas, en tête avec 20 points en 9 rencontres et au repos ce week-end, on a assisté à un regroupement général avec quatre équipes qui comptent 17 unités, mais toutes n’ont pas joué autant.

Au classement « par points perdus », seul Montréal rivalise avec les Texans. Les Québécois ont néanmoins laissé deux unités à San José, déplacement difficile s’il en est, en concédant le partage 2-2 alors qu’ils menaient 0-2, ce qui n’a pas empêché l’entraîneur Marco Schällibaum de qualifier d’héroïque la prestation de ses hommes.

Une des bonnes opérations de la dernière journée a été réalisée par Houston, vainqueur 0-1 au LA Galaxy. Tally Hall a été au cœur du tournant du match, en provoquant un penalty puis en arrêtant l’envoi mièvre de Landon Donovan. Pour la deuxième fois de la saison, un coup de réparation raté par le joueur désigné américain a coûté cher à ses couleurs. Comme Hall, le gardien de New York Luis Robles a arrêté un penalty et est passé du trente-sixième dessous à Toronto à héros des siens lors de la victoire à Columbus.

La fin de semaine a aussi été excellente pour Kansas City : non seulement les Ciel et Marine ont-ils atomisé Chivas USA 4-0, mais en outre ont-ils appris le retour de Kei Kamara. On ne peut pas en dire autant de Vancouver, qui n’a plus gagné depuis sept rencontres : la sortie à Salt Lake fut tellement lamentable que Martin Rennie a exigé de ses joueurs qu’ils présentent leurs excuses aux supporters.

LES RÉSULTATS
Portland - New England
Columbus - New York
San José - Montréal
Philadelphie - Seattle
Salt Lake - Vancouver
Colorado - Toronto
Kansas City - Chivas USA
LA Galaxy - Houston

 
0-0
0-1
2-2
2-2
2-0
1-0
4-0
0-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

02 May 11:35 am

Vancouver a facilement atteint la finale du Championnat canadien Amway lors de laquelle il affrontera Montréal, qui a atomisé Toronto 6-0 en demi-finale retour. Une formidable remontée à l’image de celle de Monterrey en Ligue des champions.

Le match au stade Saputo aurait pu basculer après une minute, avec un tir d’Earnshaw sur le poteau, mais les Montréalais, battus 2-0 à l’aller, ont rapidement pris leurs responsabilités et, emmenés par Mapp et Di Vaio présents dans presque tous les bons coups, ont égalé la plus large victoire de leurs 20 ans d’histoire. Se donnant à fond, à l’image de Paponi et Arnaud, qui ont dû sortir sur blessure, et Bush, resté sur le terrain malgré de nombreux soins, ils ont réagi aux critiques en bête blessée. Ryan Nelsen espère que ses hommes en feront autant après cette défaite, et qu’elle deviendra un point tournant positif de la saison de Toronto.

Sans surprise, Vancouver sera l’autre finaliste (aller le 15 mai à Montréal, retour le 29 à Vancouver) après sa victoire 2-0 contre Edmonton, confirmant le succès 2-3 de la semaine dernière. Les Britanno-Colombiens ont cependant mis un certain temps à asseoir leur suprématie, mais ont finalement émergé grâce à leurs jeunes comme Hertzog ou Teibert.

L’autre chevauchée héroïque de la soirée au eu lieu en finale de la Ligue des champions : après le nul vierge de l’aller, Santos Laguna pensait tenir le bon bout en ayant pris deux buts d’avance à Monterrey mais a subi en deuxième mi-temps la médecine qu’il a régulièrement administrée à des clubs de MLS pour finalement s’incliner 4-2 (résumé vidéo).

Ce soir, le championnat reprend déjà ses droits avec Portland - New England.

01 May 11:09 am

Si les Espagnols se demandent si le Real (c’est déjà raté) ou le Barça peuvent réaliser un miracle au match retour en Ligue des champions européenne, les Québécois se posent la même question au sujet de Montréal en demi-finale du Championnat canadien Amway (sujet principal de notre dernière émission Coup Franc).

Déçu de ses joueurs pour leur deuxième mi-temps au match aller, l’entraîneur Marco Schällibaum l’est aussi des supporters qui « ne comprennent pas » et insiste sur le fait que la compétition est importante pour le club. Fera-t-il encore tourner son effectif pour ce match retour (coup d’envoi à 19h45, direct TVA Sports et Sportsnet) ? Qui de Jeb Brovsky et Hassoun Camara (à qui fifa.com a consacré un article), les seuls à avoir joué les deux derniers matchs au complet, ou des cadres de l’équipe seront au repos ?

Chez les visiteurs, Ryan Nelsen sera forcé de se priver d’éléments importants : la liste des blessés s’allonge puisque après Richard Eckersley, Terry Dunfield et Darel Russell, ce fut au tour de Justin Braun et Hogan Ephraim de tomber au combat samedi dernier. Cela permettra peut-être de voir le jeune joueur désigné argentin Matias Laba, qui a effectué le voyage à Montréal. Un renfort qui en précède d’autres, puisque le TFC a quelques noms importants dans son viseur.

Après sa victoire 2-3 à l’aller, Vancouver a un pied et demi en finale et l’absence de Kenny Miller ne devrait pas être préjudiciable contre une équipe d’Edmonton dont le but n’est pas de se qualifier mais de jouer aussi bien que la semaine dernière (match à 22h00 HE).

Sur la scène internationale, on suivra de près la finale retour de la Ligue des champions entre Monterrey et Santos Laguna (22h00 HE ; aller 0-0). Double tenants du titre, les Rayados comptent sur leur expérience pour émerger chez eux face au finaliste malheureux de la saison dernière dont le gardien Oswaldo Sanchez est particulièrement motivé à l’idée de disputer la Coupe du monde des clubs.

30 April 12:21 pm

Entre les matchs aller et retour des demi-finales du Championnat canadien Amway, cette compétition est au centre des discussions de l’émission de la semaine (à écouter ici) animée par son quatuor désormais habituel.

Le fait d’avoir de nombreux réservistes traditionnels dans le onze de départ a suscité beaucoup de commentaires. On se demande si les clubs prennent cette compétition au sérieux et si les supporters peuvent se sentir floués. En alignant beaucoup de jeunes, chacun n’a peut-être pas pris les mêmes risques. Les résultats ont aussi suscité des débats sur les responsabilités des joueurs sur le terrain ainsi que sur la qualité en profondeur des divers effectifs. L’essentiel de la discussion porte sur Toronto - Montréal mais on parle aussi d’Edmonton - Vancouver.

Avec l’arrivée d’une équipe de NASL à Ottawa l’an prochain, le format de la compétition sera légèrement adapté avec un tour préliminaire entre les clubs de NASL. C’était prévisible mais quel message cette décision passe-t-elle ?

Chicago vit un début de saison difficile, qui a été confirmé lors de la dernière journée à Montréal. On a pu constater de près certains progrès de l’équipe mais surtout un manque d’imagination, un potentiel mal utilisé et une défense susceptible de s’effondrer à n’importe quel moment au sein d’un onze qui semble être entré dans une routine menant difficilement à la victoire.

On connaîtra dans les prochaines semaines l’identité du vingtième club de MLS. Les signes mènent vers une deuxième équipe New Yorkaise basée dans le Queens. Alors que les Red Bulls peinent à remplir leur stade, certains s’interrogent sur la pertinence de cette décision qui pourrait cependant amener de nouvelles vedettes internationales en MLS. Et après, quel développement pour la ligue ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

26 April 10:45 am

Une chose est déjà certaine : à l’issue des rencontres disputées en cette fin de semaine, Dallas sera toujours en tête du classement. Fort de leur avance et de leur confiance, les Texans se déplacent à Vancouver (direct Univision) pour des retrouvailles qui feront certainement chaud au cœur d’Eric Hassli. L’attaquant français est pourtant confiné au banc au Texas, mais il s’y dit heureux et Schellas Hyndman pense qu’il inscrira son premier but de l'année sur le terrain de ses anciens exploits.

Actuel dauphin, Kansas City recevra Portland, seul club encore invaincu en déplacement cette saison et qui respire la joie de vivre, à l’image de son gardien Donovan Ricketts, que Caleb Porter n’échangerait pour rien au monde. De son côté, Peter Vermes relativise le peu de buts marqués par son équipe, d’autant qu’ils rapportent de nombreux points.

Après un ralentissement en championnat et un match « de série B » en coupe, Montréal doit se faire pardonner devant son public, et les caméras de NBCSN, RDS et TSN, face à Chicago, dont le propriétaire a publiquement affiché sa déception suite au mauvais début de saison. Vainqueur des Québécois mercredi, le Toronto FC a poursuivi sa belle semaine en annonçant l’embauche de Matias Laba à titre de jeune joueur désigné et voudra la ponctuer en direct sur RDS et TSN par une victoire contre New York, privé de Dax McCarty.

Notons encore le déplacement de Philadelphie et de son jeune buteur Jack McInerney (que certains comparent à Chicharito) à New England, un match théoriquement facile contre Colorado pour Houston qui déplore cependant de nombreux blessés, et les cas incertains que constituent Donovan et Keane avant la visite du LA Galaxy à Salt Lake.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 27 avril
14h00 : Toronto - New York
16h00 : Montréal - Chicago
18h00 : Vancouver - Dallas
19h30 : New England - Philadelphie
19h30 : Columbus - DC United
20h30 : Kansas City - Portland
21h00 : Salt Lake - LA Galaxy
22h30 : Chivas USA - San José
Dimanche 28 avril
17h00 : Houston - Colorado

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

25 April 11:14 am

Après les demi-finales aller, Vancouver et Toronto sont en bonne position afin de disputer leur troisième finale consécutive (en trois éditions sous ce format) du Championnat canadien Amway, grâce à leurs victoires respectives 2-3 à Edmonton (résumé vidéo) et 2-0 contre Montréal (résumé vidéo).

« Ayez confiance », insistaient les Montréalais avant le match, répondant aux supporters qui se plaignaient de voir la plupart des cadres de l’équipe laissés au repos. Marco Schällibaum justifiait encore cette décision après la rencontre, tout en reconnaissant que Toronto méritait de gagner, ses joueurs ayant commis trop d’erreurs. En face, Ryan Nelsen avait aussi aligné de nombreux réservistes habituels, et se félicitait de la maturité affichée par ses jeunes, qu’il pense désormais prêts à tous les combats.

En Alberta, Vancouver a souffert : après avoir ouvert la marque tôt (et cru qu’il pourrait s’imposer par quatre ou cinq buts d’écart), il a longtemps été mené 2-1 par une équipe d’Edmonton sans complexe. La montée d’Heinemann lui a toutefois permis d’émerger en fin de match et d’être optimiste à une semaine du match retour, sur son terrain.

Dans le même temps, Santos Laguna et Monterrey partageaient l’enjeu 0-0 en finale aller de la Ligue des champions. Dans un match engagé, les visiteurs se sont créé les meilleures occasions jusqu’à l’exclusion de Delgado à la 66e minute. Santos Laguna n’a toutefois pu profiter de son avantage numérique et aura une tâche difficile pour le match retour, le 1er mai sur le terrain du tenant du titre.

L’autre grosse nouvelle de la soirée d’hier soir, c’est la déclaration par le commissaire de la MLS, Don Garber, de l’imminence de l’annonce de l’entrée d’un 20e club en MLS. Les noms de New York et d’Orlando sont les plus cités. On devrait en savoir plus d’ici quatre à six semaines.

24 April 12:11 pm

Pas de championnat en ce milieu de semaine, mais bien les demi-finales aller de la coupe pour les quatre clubs canadiens qui prennent part à la compétition.

La tâche la plus facile est théoriquement pour Vancouver, qui se déplace à Edmonton, seule équipe ne jouant pas en MLS (21h30 HE, direct Sportsnet). Martin Rennie a quand même redoublé d’efforts pour motiver son groupe, dans lequel il y a très peu de Canadiens. Tout le contraire de l’effectif Albertain, dont plusieurs joueurs ont évolué en Colombie-Britannique. Il y a fort à parier que Vancouver alignera une équipe B, tant il y a d’absences (à Dallas aussi, beaucoup de réservistes habituels ont commencé le match).

Le duel Toronto - Montréal (19h45 HE, direct TVA Sports et Sportsnet) s’annonce plus serré mais les Québécois ont d’ores et déjà annoncé que de nombreux titulaires seraient laissés au repos. Cela n’empêche pas Marco Schällibaum de déclarer qu’il prend la compétition « très au sérieux ». Pour s’imposer, ses ouailles auront besoin de « l’esprit de 2008 », année où l’Impact avait déjà soulevé la Coupe des Voyageurs, suite à une compétition qui avait alors une formule de championnat et non de coupe comme actuellement.

Lors des quatre dernières saisons, Toronto a été couronné, ce qui lui a permis d'être le représentant canadien en Ligue des champions. Mais le TFC s’est incliné à Montréal en début de saison. Ryan Nelsen insiste toutefois sur le fait que son équipe s’est bien améliorée depuis lors, et a tiré des enseignements de cette défaite. Dans les prochaines semaines, Toronto pourrait aussi engager l’attaquant de Bolton Kevin Davies.

Enfin, pour parachever cette belle soirée qui s’annonce, ne manquez pas la finale aller de la Ligue des champions entre Santos Laguna et Monterrey (22h00 HE).