blog

San Jose Earthquakes

09 October 11:38 am

À l’issue de la mini-trêve réservée aux équipes nationales, il ne restera que deux semaines de compétition à la saison régulière et deux rencontres à toutes les équipes dont le sort n’est pas encore scellé. Voici un tour d’horizon des différents enjeux. À vos pronostics !

SUPPORTERS SHIELD
San José est quasiment assuré de remporter le trophée. Avec 5 points d’avance sur Kansas City, il lui suffit à toutes fins pratiques d’un point pour terminer en tête du classement (en cas d’égalité, les équipes sont départagées par le nombre de buts marqués, ce qui avantage nettement les Californiens). Ils auront l’occasion de le remporter contre le LA Galaxy puis à Portland. En cas de double échec du leader, les Sportingmen devront réaliser le sans-faute à New York et contre Philadelphie pour s’adjuger le Supporters Shield.
San José est d’ores et déjà assuré de participer à la Ligue des champions car Kansas City s’y est qualifié en remportant la Coupe des États-Unis.

CONFÉRENCE OUEST
Salt Lake, Seattle et le LA Galaxy accompagneront San José en phase finale. Le dernier siège sera pour Vancouver ou Dallas. Avantage à l’équipe de Martin Rennie, qui compte quatre unités d’avance sur son adversaire. Une victoire contre Portland ou à Salt Lake lui suffira. Les Texans, qui ont marqué plus de buts, ne peuvent se permettre la moindre défaite et sont quasiment contraints au 6/6 à Seattle et contre Chivas USA.

CONFÉRENCE EST
Kansas City et Chicago sont déjà rassurés sur leur sort. Quatre équipes luttent pour les trois dernières places. DC United (3e, 54 pts) est le mieux classé mais son calendrier est ardu, avec la visite de Columbus et un déplacement à Chicago. Tout comme New York (4e, 53 pts), qui accueillera Kansas City avant d’aller à Philadelphie, il peut se contenter d’une victoire ou tabler sur une défaite des deux autres prétendants. Houston (5e, 50 pts), qui reçoit Philadelphie et se déplace à Colorado, doit prendre au moins autant de points que Columbus (6e, 49 pts et en mauvaise posture car la moins bonne attaque des quatre) qui, après son déplacement à DC United, jouera contre Toronto.

02 October 12:51 pm

À trois journées de la fin de la saison régulière, la qualification de Vancouver pour la phase finale ne tient plus qu’à un fil. L’émission Coup Franc de la semaine (à écouter ici) se penche, entre autres, sur le cas du club de Colombie-Britannique, mais ce n’est qu’un ingrédient d’un menu à nouveau très riche :
- Notre invité Alain Rochat parle de la méforme de Vancouver, des problèmes que la défense a connus pendant l’été, de l’attaque remodelée, des départs de Le Toux et Hassli, de l’intégration des renforts écossais, de son nouveau rôle, de Darren Mattocks et des nombreux changements dans l’effectif.
- Le grand match de Thierry Henry contre Toronto, et la valeur ajoutée des joueurs désignés
- Le sommet entre Kansas City et Chicago (résumé vidéo)
- Dallas qui pousse San José dans ses derniers retranchements
- Débat : Conférence Est ou Ouest, laquelle est meilleure ? Selon quels critères ? La question est-elle pertinente ? La discussion glisse sur le sujet du calendrier déséquilibré (voyez la déclaration de Bruce Arena à ce sujet) et s’enflamme…
- Les qualifiés pour la phase finale seront-ils tous des prétendants à la Coupe MLS ?

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

20 September 11:42 am

 

Seattle se qualifie, le LA Galaxy se fait peur : on peut résumer ainsi la soirée de mercredi des clubs de MLS en Ligue des champions. Aux Puerto Rico Islanders, les Californiens ont été muets offensivement et ont dû compter sur leur gardien Brian Perk pour sauver un point (0-0) : leur qualification se jouera le 25 octobre à Metapan. Seattle est déjà assuré de passer l’hiver au chaud grâce à sa victoire dans un match course-poursuite à Marathon (2-3). De bon augure avant le sommet de samedi contre San José.

D’autant que le leader est passé bien près de la catastrophe dans son match de championnat d’hier : chez lui, il a failli offrir sa première victoire en déplacement à Portland, qui menait 0-2 grâce à deux réalisations de Danny Mwanga. Mais Wondolowski est monté et a marqué deux buts synonymes d’égalisation (2-2).

La première a finalement eu lieu à New York. Après moult difficultés pour se rendre à destination, Kansas City a profité d’erreurs en début de match de l'équipe locale, qui avait pourtant juré qu’on ne l’y reprendrait plus, et lui a infligé sa première défaite à domicile de la saison (0-2).

Dans la lutte pour la cinquième place de la conférence Est, Columbus a remporté une victoire précieuse 1-0 contre Chivas USA grâce à un but tardif de Meram, et met la pression sur DC United qui se déplace ce soir à Philadelphie (direct RDS2, ESPN2, TSN2).

Classements de la Ligue des champions
Classement du championnat
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

19 September 11:47 am

Alors qu’on répète à qui mieux mieux que chaque match est crucial, en ce milieu de semaine, l’adage sera non seulement vrai en championnat, mais également en Ligue des champions, puisque nos clubs seront en lice sur les deux scènes.

Ce mardi, Salt Lake a souffert mais s’est imposé au Tauro FC grâce à un penalty dans les arrêts de jeu et peut encore rêver de terminer à la première place du groupe, la seule qualificative.

Seattle est en bien meilleure posture et assurera d’ailleurs sa qualification en cas de victoire ce mercredi à Marathon, un déplacement périlleux mais familier pour Mario Martinez. De son côté, le LA Galaxy se déplacera à Bayamón avec une équipe semblable à celle qui avait battu les Puerto Rico Islanders il y a quelques semaines. Chez lui, ce jeudi, Houston, qui tient à rester compétitif sur tous les fronts, voudra éviter un faux pas contre FAS.

En championnat, deux luttes seront à surveiller. Celle pour la première place du classement général, d’abord. Le leader San José, où Mehdi Ballouchy apporte de la variation sur les flancs, partira favori contre Portland et pourrait encore réaliser une bonne opération. Il verra en tout cas un de ses concurrents directs perdre des plumes, puisque son dauphin Kansas City, meilleure équipe à l'extérieur à ce stade de la saison, se déplace chez le quatrième, New York, qui a trop souvent encaissé en début de match ces derniers temps.

La lutte pour la cinquième place de la conférence Est, ensuite. Le classement actuel laisse croire qu’elle se jouera entre Columbus et DC United. Le premier récupérera Gruenebaum et Higuain pour recevoir Chivas USA, alors que l’équipe de la capitale américaine devra être pleinement concentrée pour gagner à Philadelphie malgré le mécontentement de Boskovic.

EN LIGUE DES CHAMPIONS
Tauro FC (Pan) - Salt Lake
Puerto Rico Islanders (PRi) - LA Galaxy
Marathon (Hnd) - Seattle
Houston - CD FAS (Slv)

0-1
(me 20h00)
(me 22h00)
(je 20h00)
Classements
EN CHAMPIONNAT
New York - Kansas City
Columbus - Chivas USA
San José - Portland
Philadelphie - DC United

(me 19h00)
(me 19h30)
(me 22h30)
(je 20h00)
Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv
Les rencontres de Ligue des champions sont aussi diffusées sur Concacaf TV

21 August 7:35 pm

Dans l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici), l’équipe renforcée par Nicolas Gaillard se penche sur une grande variété de sujets :
- Gros plan sur les meilleurs jeunes de moins de 24 ans qui évoluent en MLS. Les animateurs de l’émission dressent leur top 5 pour la saison actuelle et expliquent les qualités qui leur plaisent chez ces joueurs. Vous pouvez élire celui que vous trouvez le meilleur : dites-nous qui sont vos choix.
- Discussion sur l’arbitrage lors des rencontres de la dernière journée, notamment à DC United - Philadelphie. Lisez le plan de la MLS pour le professionnaliser.
- Retour sur la forme actuelle de Montréal et sa victoire contre San José avec Olivier Brett (consultant pour TVA Sports). Comment l’allure du match a changé suite à la double exclusion. Quel visage présentera la défense montréalaise contre DC United ?
- Débat : connaît-on déjà les 10 qualifiés pour la phase finale de la saison ? Qui, à ce stade, est le plus à même de jouer la finale de la Coupe MLS ?
- Les beaux buts du match Houston - Columbus, dont celui de Moffat contre son ami Gruenebaum.
- Avant-goût des rencontres de Ligue des champions de la semaine impliquant des clubs de MLS.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

14 August 12:42 pm

Des grands matchs, des beaux buts, du débat, de l’analyse, des sujets nationaux et internationaux, voilà le menu de votre émission Coup Franc hebdomadaire (à écouter ici) :
- Notre invité Patrice Bernier revient brièvement sur la victoire de Montréal à New England, parle de sa place en équipe nationale canadienne, de l’utilité du match de ce mercredi contre Trinité-et-Tobago et de la génération actuelle qui a une occasion unique du participer à la Coupe du monde.
- Faut-il faire pression sur les clubs de MLS pour que les internationaux canadiens y jouent à la même place qu’en équipe nationale ?
- Le titre olympique du Mexique, et l’utilisation des jeunes en championnat du Mexique et en MLS.
- Analyse des forces du leader San José en compagnie de Christian Schaekels de Vision du Jeu : Wondolowski qui marque encore plus que l’an dernier, les progrès accomplis en une saison, son efficacité offensive sur les flancs et sur phases arrêtées, ses capacités physiques et mentales, ses remontées et ses fins de match incroyables (voir le but de Lenhart contre le LA Galaxy).
- La bonne humeur à New York et l’implication de Tim Cahill dans les deux buts contre Houston (le 1-0 et le 2-0).
- Landon Donovan qui multiplie les éloges après la victoire du LA Galaxy contre Chivas.
- Quel but trouvez-vous le plus beau : celui de Kandji contre Montréal ou celui de Nyassi à New England ?

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur StitcheriTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

03 August 12:36 am

La première journée de compétition en Ligue des champions s’est mieux poursuivie qu’elle n’avait commencé pour les équipes de MLS. Après la défaite initiale de Salt Lake à Herediano, Toronto a empilé les buts et s'est imposé 5-1 contre Aguila (résumé vidéo).

Face aux Trinidadiens de Caledonia, un adversaire qu’il a étudié de manière peu académique, Seattle n’a pas été aussi prolifique mais a facilement assuré la victoire, menant 3-0 à la pause et contrôlant la rencontre de bout en bout (score final 3-1).

Pour sa part, le meilleur buteur du championnat, Chris Wondolowski, est muet depuis le 14 juillet. C’est la troisième saison de suite qu’il connaît un passage à vide à cette période de l’année ! Mais généralement, ça ne dure pas longtemps…

Le 5 août, Wondolowski sera le joueur au centre du premier épisode de MLS 36, une nouvelle émission qui suit une vedette de la compétition durant 36 heures avant un match. Ce sera ensuite au tour de Fredy Montero. Après ? À vous de donner votre avis en répondant à ce sondage.

01 August 6:49 pm

Chris Wondolowski is once again the leading goalscorer in MLS, topping the 2012 scoring charts with 17 strikes thus far, a four-goal lead over second-place Álvaro Saborío.

But some people are wondering why they haven’t seen any Wondo goals in the last three matches, since July 18. Luckily for the Quakes, the forward's dry spells tend to be short and come during certain times of the year. The last came May 13-19, lasting only two games.

His longest dry spell since his explosion onto the scene was early on, in 2010 between June 5 and August 7, when he failed to score for seven games. There is a pattern for the player that reassures us his current drought won’t last for too long. Most noticeably, he often goes cold in July and, whether it's the heat or just the midseason slog, he always seems to pick up his scoring form as the stretch run gets underway.

So even if Wondo may have dropped off after his impressive hat trick against Real Salt Lake, don't expect to wait too long until he picks up his push for Roy Lassiter's single-season scoring record, his first opportunity coming on Aug. 11 against the Seattle Sounders.

Seven Game Dry Spell
June 5 – Aug. 7, 2010

Five Game Dry Spell
July 23 – Aug. 20, 2011

Four Game Dry Spell
July 2 – July 16, 2011

Three Game Dry Spell
Aug. 28 – Sept. 11, 2010; April 2 – April 16, 2011; July 2 – July 16, 2011; July 18 – July 28, 2012

Two Game Dry Spell
Sept. 29 – Oct. 2, 2010; Sept. 17 – Sept. 21, 2011; May 13 – May 19, 2012

 

31 July 2:25 pm

Ever wonder what the days are like in the life of MLSers leading up to matches?

Well, now you can find out. Major League Soccer and NBC have announced a new, day-in-the-life series, MLS 36. The program – which follows in the footsteps of fellow NBC Sports Network series Fight Night 36, IndyCar 36 and NHL 36 – takes viewers behind the scenes for a player's 36 hours prior to kickoff.

San Jose Earthquakes star and golden-boot leading Chris Wondolowski wil be the first league player highlighted, when his preparation for the 2012 MLS All-Star Game will air on Sunday, August 5 at 9:30 pm ET on the NBC Sports Network. The second installment is set to air the following Friday, August 10 when Seattle's Fredy Montero's preparations are recorded ahead of the Sounders' World Football Challenge match vs. Chelsea on July 18.

Additional episodes and players of MLS 36 will be announced at a later date. Which player to the right would you want to see featured? Or, let us know who else you would want in the comments below.

27 July 12:57 pm

Llegamos al punto medio del año, un momento en la temporada regular donde los clubes de la MLS empiezan a mover sus fichas para buscar llegar a los playoffs. Estos equipos usan este momento para deshacerse de aquellos fichajes que no respondieron a los chances dados en la primera mitad del año.

Desafortunadamente muchos de estos son de los nuestros y eso me tiene decepcionado. Mi frustración más grande es que yo esperaba – como muchos que conocen su talento – que estos jugadores latinos mostraran la casta que los llevó a ser de interés para la MLS… por una razón u otra, ahora se van sin pena ni gloria.

Estos son los que llegaron al inicio de la campaña y se despiden por ahora…

Rafael Robayo (Chicago Fire)

El volante colombiano es una leyenda en el Millonarios de su país y por consiguiente llegó al Fire con grandes expectativas. Sin embargo, nunca fue fundamental en el equipo de Frank Klopas. Robayo no registró goles o asistencias y jugó apenas 439 minutos en 16 partidos donde salió principalmente de suplente. ¿Cómo darle la titularidad cuando solo cinco tiros al arco en ese tiempo?

La continuidad influye y Robayo tiene talento. El problema pudo ser de adaptación y el Fire aun tiene confianza en él, por lo que fue cedido de vuelta a Millos a modos de préstamo.

Federico Puppo (Chicago Fire)

El otro fichaje latino del Fire considerado de alto calibre al inicio de la temporada tampoco sirvió y se va de préstamo de vuelta a Defensor Sporting club de Uruguay, de donde fue fichado originalmente. El delantero no anotó en 11 partidos y salió de titular tan solo una vez. Aunque registró una asistencia, no fue suficiente.  

Muchos se preguntarán si es que al Fire no le gustan los jugadores de estilo latino, pero si es el caso ¿Cómo explicar el éxito de Marco Pappa o Pavel Pardo? Hasta el mismo Sebastián Grazzini, quien esta inactivo por problemas familiares, brilló para los Hombres de Rojo.

Tressor Moreno (San Jose Earthquakes)

Lejos del nivel que solía tener, el mediocampista colombiano no pudo ganarles un espacio en el centro del campo a jugadores jóvenes como Rafael Baca y Simon Dawkins. Aunque los Quakes ganaron mucho en términos de posesión de balón con Moreno en la cancha, perdieron mucho en definición y velocidad, lo cual afectó la titularidad del experimentado cafetero.

Tressor jugó 12 partidos, seis de titular y sumó tres asistencias antes de terminar su contrato con los Quakes.  

Miguel Aceval (Toronto FC)

Lo primero que se notó de este defensa chileno al inicio de la temporada fue su lentitud en comparación a otros defensas, lo cual es algo letal para cualquier zaguero que quiera triunfar en la rápida y física liga norteamericana. Aceval solo jugó cinco partidos y a pesar de darse a conocer por sus excelentes cobros de tiro libre, no pudo ganarse un espacio en la defensa de un equipo de Toronto que está de último lugar en las tablas de la MLS. Un acto de indisciplina en Houston también empeoró su situación en el equipo canadiense que lo dejó ir esta semana.