Playoffs Scoreboard

Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1LA
0SEA
RECAP
Recap
Leg 2
11/30 9:20pm
SEA
LA
ESPN
Western Conference Championship
Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1NY
2NE
RECAP
Recap
Leg 2
11/29 3:00pm
NE
NY
NBCSN
Eastern Conference Championship

blog

Les vedettes de la MLS battent le Bayern 2-1

07 August 12:11 am

Les vedettes de la MLS battent le Bayern 2-1

By Matthias Van Halst

Les vedettes de la MLS ont remporté le Match des étoiles AT&T de la MLS 2014 en s’imposant 2-1 contre le Bayern Munich, champion d’Allemagne en titre, au Providence Park de Portland à l’issue d’un duel spectaculaire et riche en occasions.

Véritable propagande pour le ballon rond, le match a commencé tambour battant. Robert Lewandowski a enchaîné contrôle du droit et reprise du gauche à bout portant pour obliger Nick Rimando à réaliser un premier arrêt après seulement huit minutes de jeu.

À peine 60 secondes plus tard, servi par Rafinha à l’entrée du rectangle, l’attaquant polonais a cette fois contrôlé du pied gauche puis envoyé du pied droit une demi-volée bourrée d’effet qui est allée se loger dans le plafond du but de Rimando (0-1).

La composition de l’équipe des vedettes de la MLS alignée par Caleb Porter était très offensive, mais la formation était aussi bien organisée et les joueurs extrêmement appliqués. On voyait quelques belles combinaisons, et sa meilleure occasion de la première mi-temps est tombée à la demi-heure quand Thierry Henry, très inspiré tout au long de sa présence sur le terrain, a envoyé un long ballon vers Clint Dempsey dont la demi-volée d’un angle fermé forçait Tom Starke à plonger pour concéder un corner.

Rimando s’est illustré à de nombreuses reprises par des réflexes étincelants, notamment devant Pierre-Emile Höjbjerg, Julian Green et Xherdan Shaqiri. L’international suisse l’a obligé à sortir une parade de toute grande classe en reprenant en un temps et à bout portant un centre au cordeau de Lewandowski.

La deuxième mi-temps a commencé de la meilleure manière qui soit pour l’équipe représentant la MLS, complètement remaniée. Bobby Boswell envoyait un long ballon vers Erick Torres qui le prolongeait de la tête en direction de Bradley Wright-Phillips, plein axe. Le meilleur buteur actuel du championnat profitait de l’espace devant lui pour enchaîner un contrôle du droit et une frappe du gauche qui a fini en pleine lucarne (1-1).

À 20 minutes du terme, Diego Valeri offrait une démonstration de sa précision en distillant un long centre droit dans les pieds de Landon Donovan qui s’est joué des défenseurs centraux avant de tromper Manuel Neuer (2-1).

Bill Hamid a empêché l’égalisation en sortant un beau réflexe sur une superbe volée de Juan Bernat qui reprenait un centre au deuxième poteau de Shaqiri.

Malgré la montée au jeu de plusieurs champions du monde en fin de match, le Bayern n’a jamais semblé en mesure d’égaliser, ne parvenant à rien de mieux qu’un puissant tir de Thomas Müller droit sur Hamid.

En plus de passer une excellente soirée, les 21 733 spectateurs présents au stade ont pu applaudir neuf internationaux américains qui ont représenté les États-Unis à la Coupe du monde 2014 au Brésil : Nick Rimando, Matt Besler, DeAndre Yedlin, Michael Bradley, Clint Dempsey, Graham Zusi et Julian Greene, qui ont tous participé à la rencontre, ainsi que Kyle Beckerman et Omar Gonzalez, qui ont déclaré forfait à la dernière minute pour le match mais étaient présents à Portland.