blog

En attendant le sommet

28 July 12:09 pm

En attendant le sommet

By Matthias Van Halst

Une journée étalée sur six jours avec une équipe qui joue deux fois. Si vous avez eu un peu de mal à suivre cette semaine, je vous comprends. Mais je vais vous résumer tout ça…

Un tout ça qui prend fin ce lundi soir avec le sommet entre Seattle et le LA Galaxy. Bon, chez lui, le leader part favori, et il compte se livrer à fond même si ce match est le premier de huit duels en un mois. Ô calendrier fou… Et d’ici la fin de la saison régulière, le LA Galaxy a un match de plus à jouer et onze points de retard sur son adversaire, qu’il sait pratiquement intraitable sur ses terres. Après deux mois sans défaite, la bande à Donovan a perdu en championnat à Kansas City avant de se faire trucider 0-7 par Manchester United en match amical.

En attendant, Kansas City réussit une formidable remontée puisque Aurélien Collin et ses équipiers ont bouché le trou béant que Seattle avait creusé derrière lui. Certes, les Ciel et Marine ont joué trois rencontres de plus, mais ils respirent la forme comme en témoigne leur cinquième victoire consécutive en déplacement, dont trois malgré une exclusion. Cette carte rouge à l’adversaire n’a pas empêché la victime du jour, Toronto, de se plaindre de l’arbitrage.

Autre équipe invincible depuis plusieurs semaines, Dallas se montrait extrêmement satisfait du point pris à Vancouver même s’il menait à la mi-temps. Il faut dire que Fernandez a réussi quelques arrêts de la plus haute importance et que ses équipiers ont parfaitement exploité les moments d’égarement de la défense de Vancouver, qui s’en mord encore les doigts. Voilà peut-être une autre raison de regretter la blessure qui a poussé Jay DeMerit à la retraite. Parlant de fin de carrière, celle de Thierry Henry est anticipée par Gérard Houllier.

Lors de Colorado - Chivas, Garbiel a gagné le match des Torres, fêtant sa première titularisation depuis début mai en étant impliqué dans les trois buts des siens alors qu’Erick et ses coéquipiers californiens ont admis avoir mal joué face à un adversaire supérieur.

Autre résurrection, celle d’Olmes Garcia, qui n’avait plus marqué depuis un an et a causé la première défaite de la semaine d’une équipe de Montréal qui a continué de s’enfoncer à la dernière place en s’inclinant contre Portland. Cinq revers consécutifs : ça n’était plus arrivé depuis 13 ans au club où l’on ne cache plus sa fragilité. Les visiteurs voulaient les trois points et les ont obtenus en se montrant aussi à l’aise dans deux mi-temps au scénario différent.

Maigre consolation pour les Bleu Blanc Noir : il y a pire, puisque New England vient de concéder sa huitième défaite d’affilée. Manque d’efficacité devant et buts stupides concédés, la rengaine est connue. Hasard du calendrier, Columbus vient d’affronter et de battre ces deux équipes en méforme et d’emmagasiner du moral pour relancer sa saison. C’est peut-être aussi ce qu’a réussi San José en retrouvant, enfin, sa puissance offensive grâce au duo Wondo-Djalo, bougie d’allumage d’une cinglante victoire 5-1 contre Chicago passé complètement à côté de son sujet à l’occasion du retour de Frank Yallop sur la terre de ses anciens exploits.

LES RÉSULTATS
San José - Chicago
Salt Lake - Montréal
Toronto - Kansas City
New England - Columbus
Colorado - Chivas USA
Vancouver - Dallas
Montréal - Portland
Seattle - LA Galaxy

 
5-1
3-1
1-2
1-2
3-0
2-2
2-3
 

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo