blog

Seattle toujours confortablement en tête

14 July 10:09 am

Seattle toujours confortablement en tête

By Matthias Van Halst

Alors que ce week-end les yeux de la planète entière étaient rivés sur le Brésil (ne manquez pas l’émission Coup Franc spéciale consacrée à la finale), on a joué en MLS et plusieurs joueurs qui s’étaient mis en valeur lors de la Coupe du monde se sont d’ailleurs illustrés… tout comme d’autres qui ont peut-être manqué à leur équipe nationale, mais il y en a aussi dont le club attend le retour avec impatience.

Sous le premier angle, difficile de trouver une paire plus emblématique que celle constituée par Clint Dempsey et Obafemi Martins, grands artisans de la victoire de Seattle, leader de plus en plus autoritaire, dans le sommet contre Portland, où l’entraîneur Caleb Porter n’a pas été avare d’éloges pour le duo d’attaque adverse.

Alors que son équipe tourne au ralenti, Brad Davis a réalisé un doublé pour permettre à Houston de prendre l’avance à Toronto, mais ça n’a pas empêché les Texans de s’effondrer sous les coups de boutoir de Jermaine Defoe, impliqué dans les quatre buts de son équipe.

Autre formation qui a pâti des absences de ses vedettes durant la Coupe du monde, Kansas City était bien heureux de retrouver Matt Besler et Grahami Zusi. Si une rentrée en touche du premier a été à l’origine du but d’ouverture, Peter Vermes saluait le travail de ses joueurs offensifs qui ont inlassablement cherché à provoquer une erreur montréalaise, survenue à la dernière minute au grand dam de Frank Klopas coincé entre impuissance et désespoir.

Malgré l’absence d’Omar Gonzalez, le LA Galaxy a été très solide derrière et un but de Gyasi Zardes a suffi pour s’imposer contre Salt Lake, où l’on reproche à l’arbitre de ne pas avoir sifflé une faute préalablement à l’action qui a mené au but. Le retour de l’autre Gonzalez, le Costaricien Giancarlo, sera sans le moindre doute le bienvenu à Columbus, qui a joué son plus mauvais match de la saison, s’écroulant 4-1 à New York où l’influence de Thierry Henry fut plus forte que jamais.

Grand bénéficiaire du mois écoulé, DC United a consolidé sa deuxième place au classement général en s’imposant 1-2 à San José grâce entre autres à un penalty converti par Eddie Johnson (Wondolowski a marqué le seul but des Californiens), et a désormais gagné aussi souvent en déplacement cette saison qu’au cours des deux précédentes. Autre équipe métamorphosée, Chivas USA vient de gagner pour la quatrième fois d’affilée, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2008.

Notons encore le succès de Chicago à New England grâce à un penalty arrêté par Sean Johnson et le partage arraché par Colorado à Philadelphie dans un match riche en buts, en spectacle mais pas vraiment en beau jeu.

LES RÉSULTATS
San José - DC United
New York - Columbus
Philadelphie - Colorado
Toronto - Houston
Montréal - Kansas City
New England - Chicago
Vancouver - Chivas USA
LA Galaxy - Salt Lake
Seattle - Portland

 
1-2
4-1
3-3
4-2
1-2
0-1
1-3
1-0
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo