Playoffs Scoreboard

Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1LA
0SEA
RECAP
Recap
Leg 2
11/30 9:00pm
SEA
LA
ESPN
Western Conference Championship
Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1NY
2NE
RECAP
Recap
Leg 2
11/29 3:00pm
NE
NY
NBCSN
Eastern Conference Championship

blog

Schällibaum : « L’important, ce n’est pas ma personne »

06 November 5:20 pm

Schällibaum : « L’important, ce n’est pas ma personne »

By Matthias Van Halst

24 heures après les dirigeants du club, ce fut au tour de Marco Schällibaum de rencontrer les médias montréalais. Questionné sur l’incertitude autour de sa situation, il a fait preuve de beaucoup de placidité. « Quand on voit l’ensemble de la saison, c’était très bon. Mais les derniers mois, ça ne l’était pas, il faut être réaliste, a-t-il expliqué. Il y a donc des questions auxquelles il faut répondre pour s’améliorer l’année prochaine et voir si on peut aller ensemble dans la même direction. L’important n’est pas ma personne mais bien que le club progresse. »

L’entraîneur a clairement fait comprendre son intention de rester en poste mais qu’à la place de ses patrons, il agirait comme eux. « Qu’est-ce que je dois faire, pleurer toute la journée ? Si je suis Joey Saputo ou Nick De Santis, je dois me poser la question de ce qu’il s’est passé ces derniers mois, c’est tout à fait normal. Je n’ai pas peur de les affronter. Mais ça fait 10 mois que je suis bien ici, alors si je perds ça, je ne suis pas content. Mais c’est la vie de coach. »

La question lancinante concerne la fin de saison difficile de l’équipe. Schällibaum a reconnu qu’il aurait pu faire certaines choses autrement (sans entrer dans les détails) mais préfère désormais regarder de l’avant. « Quand on a de tels résultats, on a bien sûr des regrets. On peut toujours tomber dans la vie, mais il faut se relever. Il reste un goût amer mais ce sont des choses qu’on ne peut plus changer. L’important, c’est maintenant et ce qu’on peut améliorer. »

Sa première saison en MLS lui a aussi permis de découvrir une réalité différente, et il a principalement épinglé « les voyages, les fuseaux horaires, le côté physique de la MLS qui est aussi bien organisée et le fait d’être à 100 à l’heure tous les jours sans congé pendant 10 mois ». Notre compétition est en effet une des rares à ne pas avoir de trêve de mi-saison.

ÉCOUTEZ COUP FRANC, SPÉCIAL BILAN DE L’IMPACT DE MONTRÉAL

Les joueurs se sont également exprimés. Parmi eux, Marco Di Vaio, élu joueur de l’année par les abonnés. À ses yeux, prendre une décision sans en être certain serait la pire erreur à commettre : « C’est normal que le statut du coach soit incertain. On a beaucoup travaillé mais tout le monde peut faire mieux : les joueurs, le coach mais aussi le club. Il faut prendre le temps d’analyser car on doit commencer l’année prochaine avec des garanties, pas dans le doute. »

Certitude : Alessandro Nesta ne sera pas sur le terrain, puisque sa carrière de joueur est terminée. Il en a profité pour dire quelques mots au sujet de la MLS et de faire le lien avec celui qui restera son dernier entraîneur chez les pros. « Cette compétition, chaque équipe qui y prend part doit s’améliorer tactiquement. Ici, l’entraîneur Schällibaum a fait un bon travail pour aller dans la bonne direction. »

Les autres joueurs sont ensuite passés tour à tour devant les médias. Vous pouvez voir ici la conférence de presse dans son intégralité.