blog

Portland impressionne, match laborieux à Foxborough

03 November 12:57 pm

Portland impressionne, match laborieux à Foxborough

By Matthias Van Halst

Portland a frappé un grand coup hier soir en remportant la première victoire en déplacement de cette phase finale, 1-2 à Seattle (résumé vidéo). Les visiteurs ont, à dessein, laissé le ballon à leur adversaire, misant sur le contre. Si la vitesse de Ryan Johnson et de Nagbe leur a servi sur leurs deux buts, ceux-ci étaient cependant la conclusion d’action patiemment construites. C’est en fait la vitesse d’exécution et la réactivité de Portland qui ont été impressionnantes tout au long de la soirée. Il faut en donner le mérite à Caleb Porter, qui a vu juste en titularisant Ryan Johnson pour la première fois depuis longtemps et dont la mise en place défensive était proche de l’excellence.

Seattle accumulait les corners et les coups francs, Dempsey a été régulièrement menaçant mais, même s’il a fait étalage de ses réflexes, Ricketts n’a pas dû intervenir si souvent que ça. Soit l’arrière-garde visiteuse repoussait le danger, soit le ballon filait hors-cadre, soit la transversale était dans le chemin. Ça a duré 89 minutes, et la défense de Portland a cédé sur une phase arrêtée (son gros point faible), une touche prolongée au fond des filets par Alonso : une réduction du score in extremis qui permet à son équipe de reprendre espoir en vue du match retour. Rappelons que la règle des buts à l’extérieur n’est pas appliquée en MLS : en gagnant 0-1, Seattle forcerait des prolongations.

Plus tôt dans la soirée, il a fallu s’armer de patience avant de s’amuser un peu à New England - Kansas City. Le match s’est fini sur le score de 2-1 (résumé vidéo), mais que ce fut laborieux… En première mi-temps, les défenses ont largement eu le dessus et seuls les visiteurs ont pu se montrer quelque peu menaçants. Il a fallu un but controversé de Dorman pour lancer le match. Le club local a doublé son avance grâce à son jeu rapide au sol dans l’axe, Rowe ponctuant de très belle manière le superbe travail préparatoire de Nguyen. Dans le même temps, Reis préservait ses filets.

Kansas City était surtout dangereux sur phases arrêtées et c’est sur l’une d’elles que Collin a donné son allure finale au résultat. Les Ciel et Marine sont confiants en vue du match retour, trouvant que leur adversaire n’a eu que deux occasions sur tout le match, ses deux buts. En attendant, c’est New England qui est en avance, une position enviable même si ses joueurs sont conscients de la lourde tâche que les attend en milieu de semaine.