blog

L’heure de vérité

25 October 1:53 pm

L’heure de vérité

By Matthias Van Halst

Qui terminera en tête du classement général ? Qui seront les dix qualifiés pour la phase finale ? Le suspense, on ne peut plus haletant, prendra fin dimanche soir à l’issue de la dernière journée de la phase « classique » de la compétition.

Quatre équipes peuvent encore prétendre au Supporters Shield. La mieux placée est New York : en cas de victoire contre Chicago (direct Unimas), le club est assuré de remporter le premier trophée de son histoire. « C’est tellement important qu’on n’a même pas besoin d’en parler », résument les joueurs. Mais Chicago joue sa place en phase finale et a tout intérêt à ne pas revenir bredouille : il cible le flanc gauche adverse pour parvenir à ses fins.

Les poursuivants de New York doivent prendre les trois points pour espérer le dépasser. Actuellement deuxième, Kansas City se mesurera à Philadelphie devant les caméras de NBCSN, dans un contexte très différent de celui de la dernière confrontation entre les deux équipes qui avait vu la victoire de l’Union, aujourd’hui dans la situation la plus épineuse, ayant l’obligation de gagner et de compter sur des mauvais résultats de plusieurs adversaires directs… qui joueront après lui, sous peine de voir sa saison prendre fin.

Deux équipes de l’Ouest peuvent encore aspirer au Supporters Shield. Salt Lake, au repos ce week-end, s’imposera si New York perd et si les deux autres prétendants ne gagnent pas. Quoi qu’il advienne, la troupe de Jason Kreis a déjà dépassé les attentes. Portland, dont on oublie souvent la solidité de la défense, la dépassera en cas de victoire à Chivas USA, mais ne terminera premier que si New York s’incline et que Kansas City ne s’impose pas.

Si dans l’Ouest, les cinq qualifiés sont à toutes fins pratiques connus (San José doit marquer au moins une douzaine de buts pour espérer dépasser Colorado), dans l’Est, cinq équipes se disputent trois places. Outre Chicago et Philadelphie, il s’agit de Montréal, New England et Houston. Les Québécois sont les mieux placés : en cas de victoire à Toronto (direct RDS, TSN, Univision Deportes), ils termineront assurément troisièmes de leur conférence, ce qui les dispensera du premier tour de la phase finale, eux qui ont besoin de reprendre des forces.

New England, en déplacement à Columbus (match diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com) a également son sort en mains : pour mettre toutes les chances du côté de leur équipe, ses dirigeants ont même affrété un avion privé pour les joueurs. Sur le terrain de DC United et devant les caméras de NBC, Houston devra gagner et supporter à contrecœur les adversaires de ses concurrents directs.

Si ce programme alléchant ne vous suffit pas, vous pourrez également regarder San José - Dallas sur NBCSN ainsi que Seattle - LA Galaxy sur TSN2, ESPN ou ESPN Deportes. Pour avoir tous les éléments en mains, consultez les classements des conférences et regardez bien l’horaire ci-dessous, car il pourrait également influencer le comportement des équipes en fonction de leur connaissance des résultats des autres.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 26 octobre
15h00 : Philadelphie - Kansas City
16h00 : Toronto - Montréal
17h30 : San José - Dallas
22h30 : Chivas USA - Portland
Dimanche 27 octobre
13h30 : DC United - Houston
16h00 : Columbus - New England
17h00 : New York - Chicago
20h00 : Vancouver - Colorado
21h00 : Seattle - LA Galaxy

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs