blog

La fête à Salt Lake, Montréal et Seattle

26 August 12:11 pm

La fête à Salt Lake, Montréal et Seattle

By Matthias Van Halst

Salt Lake s’est détaché en tête du classement général et derrière… ça se resserre encore, sept points séparant le deuxième du quinzième. Mais tout le monde n’a pas joué autant, ce qui fait qu’on y voit encore moins clair !

Le meilleur moyen de s’assurer que tout va bien, c’est donc d’être premier et de gagner. Salt Lake l’a brillamment illustré en offrant une de ses prestations les plus abouties de la saison tout en faisant tourner son effectif contre Columbus. Autre voie rassurante : être dans les premiers et avoir joué moins que ses adversaires. Il faut quand même continuer de gagner, et quand c’est convaincant c’est encore mieux : Di Vaio et Felipe s’en sont donné à cœur-joie pour Montréal contre Houston en infligeant aux Texans la plus lourde défaite de leur histoire.

Il y a aussi ceux qui ont moins joué et sont au milieu de peloton mais pourraient émerger en remportant leurs rencontres en retard. Ils doivent quand même garder le rythme, et Seattle l’a fait de parfaite manière en battant Portland. La fête fut somptueuse pour la rencontre ayant la troisième plus grande affluence de la planète ce week-end (derrière Munich et Dortmund) et si on y attendait Dempsey, ce sont plutôt Rosales et Eddie Johnson qui ont offert les trois points à l’équipe locale. Doutant de certaines décisions arbitrales, Caleb Porter ferait mieux de se préoccuper des problèmes défensifs de sa formation lors des phases arrêtées.

Il y a ceux qui profitent des faux pas adverses pour remonter. Dans la plus grande discrétion, le LA Galaxy est désormais troisième suite à sa victoire à Vancouver lors de laquelle Penedo a affirmé sa place de gardien numéro un. Et puis, il y a ceux qui sont bien classés mais ont joué plus et doivent se méfier car à force de faux pas, ils risquent de ne plus avoir leur sort en mains. Ainsi, Mike Petke s’est excusé pour la défaite de New York à Chivas USA, « une des plus mauvaises équipes du championnat ». Et Kansas City a multiplié les occasions ratées, concédant une défaite à Chicago qui le dépasserait en gagnant ses matchs de retard, ce que personne n’aurait imaginé au début de l’été…

LES RÉSULTATS
Chicago - Kansas City
Montréal - Houston
DC United - Toronto
Dallas - San José
Vancouver - LA Galaxy
Salt Lake - Columbus
Chivas USA - New York
New England - Philadelphie
Seattle - Portland

 
1-0
5-0
1-1
2-2
0-1
4-0
3-2
5-1
1-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo