blog

Premiers mais éliminés

08 November 12:29 pm

Premiers mais éliminés

By Matthias Van Halst

Ça valait la peine, tiens, de cravacher dur afin de terminer en tête du classement pour se faire sortir dès son premier duel à élimination directe… Eh oui, San José s’est effondré contre un LA Galaxy version 2011 alors que Kansas City n’a pu combler son retard contre Houston.

La soirée a commencé sous une abondante neige au New Jersey. Les conditions ne permettant pas de jouer, le duel New York - DC United à été remis à ce soir à 19h30 (RDS2, TSN2, NBCSN). Une décision logique pour Hans Backe, mais qui a fait de nombreux mécontents à Washington.

La grosse surprise est venue de San José, battu chez lui 1-3 par le LA Galaxy (résumé vidéo). Accumulant les blessures au plus mauvais moment, l’équipe qui a largement dominé la saison régulière a raté son début de match. Auteur des deux premiers buts, Robbie Keane a prouvé qu’il pouvait revendiquer le titre de meilleur attaquant de la MLS, alors que le buteur-roi Wondolowski a raté les occasions de relancer son équipe. Il y a eu du suspense quand Gordon a fait 1-3 en fin de match, mais le champion 2011 a réussi à « en finir avec ces types-là ».

Battu 2-0 à Houston à l’aller, Kansas City n’a pu inverser la tendance au retour. Les hommes de Peter Vermes ont pourtant disputé un match plein mais n’ont su concrétiser qu’une seule de leurs nombreuses occasions (1-0 - résumé vidéo). Ils quittent la compétition la tête haute. Souvent au bord de la rupture, la défense texane a tenu bon et Houston s’est qualifié pour la finale de conférence où il n’aura à nouveau pas le rôle de favori… ce qui l’arrange bien.

Le dernier verdict tombera ce soir après Salt Lake - Seattle (aller 0-0 – 22h00 HE – RDS2, TSN2, NBCSN, Univision). Les entraîneurs évaluent encore l’état de certains joueurs clefs. Olave et Espindola demeurent incertains du côté de Salt Lake, alors qu’à Seattle, on se penche sur les cas de Rosales et Johnson. Les visiteurs compteront sur ce dernier, mais aussi sur les corners et les centres pour trouver l’ouverture. De leur côté, les joueurs de Rocheuses sont prévenus : en cas d’élimination ce soir, le visage de l’équipe pourrait beaucoup changer la saison prochaine.