blog

Le Canada se méfie du piège cubain

12 October 12:22 pm

Le Canada se méfie du piège cubain

By Matthias Van Halst

On l’a dit et répété : la route du Canada vers la Coupe du monde au Brésil passe par de bons résultats ce soir contre Cuba et mardi au Honduras. Tout commencera à BMO Field (19h30) face à un adversaire qui a tout perdu jusqu’à présent mais n’est pas à prendre à la légère.

D’ailleurs, le discours que tient l’équipe depuis qu’elle s’est réunie en milieu de semaine est clair : « Il ne faut pas déjà avoir la tête au Honduras. » Le Canada n’a marqué que deux buts lors de ses quatre premiers matchs dans le groupe C et avait gagné par le plus petit écart lors de son déplacement à Cuba.

« Personne ne les a battus facilement, il ne faut pas se faire piéger », prévient Patrice Bernier, qui ajoute par ailleurs que l’équipe va « jouer deux des plus importants matchs dans l’histoire du soccer canadien depuis longtemps ». A fortiori, Stephen Hart souligne à quel point une qualification pour la Coupe du monde pourrait aider le soccer à progresser au Canada.

La stratégie des Canadiens ce soir sera d’être dominateurs « comme lors de nos deux dernières rencontres à domicile », déclare Atiba Hutchinson. Privés de Dwayne De Rosario, blessé, ils pourront compter sur Olivier Occean, remis des pépins physiques qui l’avaient privé du déplacement au Panama et tenu à l’écart à Francfort.

Si vous souhaitez vous mettre en appétit, regardez See the Rise, des vidéos de l’Association canadienne de soccer qui suivent le parcours de l’équipe nationale depuis le début de l'année.

Outre le match à Toronto, il faudra garder à l’œil le duel Panama - Honduras, dont le résultat déterminera la mission du Canada mardi à San Pedro Sula. On suivra aussi attentivement les rencontres ailleurs dans la Concacaf et partout sur la planète.