blog

Grimaces, sang et polémiques

09 August 11:51 am

Grimaces, sang et polémiques

By Matthias Van Halst

Kansas City a privé Seattle de sa quatrième victoire consécutive en Coupe des États-Unis, remportant le trophée pour la deuxième fois. Il a fallu recourir aux tirs au but pour déterminer le vainqueur de la compétition, ce qui n’était plus arrivé depuis 15 ans. Et comme lors de son premier succès en 2004, Kansas City jouait à domicile.

Même avant la séance de tirs au but, le point fatidique a été au centre de l’attention. Alors que personne ne parvenait à trouver la faille, une faute de main de Scott dans le rectangle (très contestée par Sigi Schmid) octroyait un penalty aux joueurs locaux, converti par Kamara. Il restait à peine plus de 5 minutes à jouer mais Scott s’est rapidement fait pardonner en égalisant.

Le match a surtout valu par son apothéose. Espinoza qui rate le deuxième tir de Kansas City, Nielsen qui distrait les tireurs adverses en faisant des grimaces, Zusi qui envoie une Panenka dans les nuages… Tant et si bien qu’au moment du dernier tir, on en était à 2-2.

Nagamura, le visage en sang, s’avance : Gspurning arrête son tir. Mais le gardien n’était pas sur la ligne, l’arbitre demande de recommencer ! Cette fois, Nagamura marque. Eddie Johnson, qui a hérité de nombreuses occasions pendant les 120 minutes, est à son tour déconcentré par Nielsen. Seattle vient de rater ses trois derniers tirs, et peut dire au revoir à l’histoire. Kansas City fête, et n’a qu’un mot à la bouche : « Incroyable ! »