blog

Montreal Impact

05 April 11:47 am

Ah, rentrer au vestiaire à Santos Laguna avec, à la mi-temps, de grands espoirs de qualification historique… Après Montréal et Seattle, Toronto a vécu l’enfer de Torreon, s’effondrant après la pause pour repartir avec un cinglant 6-2 dans les valises.

Tout avait bien commencé pour les hommes d’Aron Winter, qui ont mené à la marque deux fois… Jusqu’à ce que Santos Laguna se réveille. “Ils étaient bien organisés, mais quand on l’a décidé, on a marqué”, disent ainsi les Mexicains qui aiment être poussés dans leurs derniers retranchements.

Une fois de plus, offensivement, le TFC a répondu à l’attente, mais sa défense a péché. Un but encaissé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, deux penaltys concédés au retour de la pause et le match était plié.

Désormais, Toronto doit se concentrer sur la MLS, et rattraper son mauvais départ dès ce samedi à Montréal. Ce sera face à un adversaire lui aussi battu ce mercredi, 1-0 à Salt Lake. Il faut se fier aux occasions, et non aux statistiques, pour voir que l’Impact a souffert dans l’Utah, contre des joueurs locaux mécontents de leur prestation.

Quant à Santos Laguna, il disputera la finale de la Ligue des champions contre Monterrey, qui a assuré l’essentiel sur le terrain des Pumas de l’Unam (1-1 après son succès 3-0 à l’aller).

01 April 10:27 pm

Malgré le résultat et la fatigue du voyage, les supporters de l’Impact étaient heureux de leur première expérience de groupe loin de Montréal.

« Pour un début, chez un adversaire qui n’est pas un rival, être à 200, chanter 90 minutes et faire autant de bruit que les 13000 locaux : ça montre un excellent esprit, résume Michael Murray, qui avait effectué le déplacement pour supporter Montréal à Santos Laguna lors de la Ligue des champions 2009. À part la bière trop chère, l’accueil était bon : même quand un fumigène a été allumé, la réaction de la sécurité était mesurée, contrairement à Montréal où elle est vraiment violente. »

Depuis dix ans, les supporters de l’Impact ont toujours autant de plaisir à encourager leurs couleurs à l’extérieur, mais il y a désormais les avantages de la MLS. « Ça ressemblait aux déplacements de D2 : on fête dans le car, on arrive en ville le matin et on y vit des aventures, résume Daniel Nahmias-Léonard, qui était déjà des voyages en 2002. Par contre, New York, ça change de Rochester ! Et il y a l’encadrement de la MLS, régulièrement en contact avec les supporters pendant l’année, ainsi que des clubs, habitués à voir des supporters adverses. Maintenant, il faut que davantage de gens s’intéressent réellement à l’Impact et s’habituent aux déplacements afin d’attirer plus de monde. »

Voilà qui donnera plus de travail à des organisateurs déjà bien occupés. « C’était difficile car c’était notre première en MLS, et avec tant de participants, reconnaît Denis Lebrun, responsable du groupe Ultras Montréal 2002, en charge du voyage. Et pour rendre les déplacements attractifs financièrement, nous avons décidé de traiter directement avec des transporteurs plutôt qu’avec des organisateurs de voyages. On vise 6 ou 7 déplacements cette saison et on aimerait avoir à chaque fois 2-3 autocars pleins pour les villes distantes comme New York, Philadelphie ou Toronto. »

31 March 6:27 pm

Le match New York – Montréal a été marqué par le premier déplacement en nombre des supporters de l’Impact depuis l’entrée de leurs favoris en MLS. Trois autocars avaient pris le départ de Montréal ce vendredi soir et roulé toute la nuit en direction du New Jersey, rejoints sur place par des Québécois venus par leurs propres moyens.

Si Manhattan n’a pas été marqué par son après-midi en ville, la délégation forte d’environ 200 supporters bien en voix s’est fait entendre au stade malgré sa large infériorité numérique. Jamais ils n’avaient été si nombreux à l’extérieur, eux qui soutiennent leurs couleurs en dehors de leurs bases depuis dix ans.

Heureux de leur prestation, les supporters Montréalais ont également été très présents visuellement et le kop bleu-blanc-noir a alterné entre la folie furieuse, lors des moments où leurs joueurs ont mené, et de périodes certes plus calmes mais toujours animées malgré le score.

Qualifié de « très bruyant » et de « génial » par des responsables de la MLS rencontrés à la mi-temps, le groupe de supporters de l’Impact semble aussi avoir fait bonne impression en haut lieu…

20 March 11:55 am

La MLS se germanise. Quelques jours après la signature d’Arne Friedrich à Chicago (il participe à son premier entraînement ce mardi), on annonce aujourd’hui que son compatriote Michael Ballack traversera l’Atlantique cet été.

Michael Becker, agent de l’ancien capitaine de l’équipe nationale allemande, a déclaré que son client « souhaitait évoluer en Major League Soccer » et a même pointé une destination de préférence : New York. Sauf que le club semble lui préférer Stephen Ireland (Aston Villa)… Des déclarations qui ne manquent pas d’animer les débats sur les réseaux sociaux.

Le milieu de terrain de Leverkusen intéresse d’autres clubs de MLS. Il y a quelques semaines, son nom revenait notamment parmi les sérieux prétendants à une place de joueur désigné à l’Impact de Montréal, qui n’est certainement pas seul sur les rangs.

Un autre Allemand fait déjà les beaux jours d’un club de MLS : Torsten Frings, à Toronto. Cependant, en sauvant ce qui ressemblait à un but tout fait ce samedi à Seattle, l’ancien joueur de la Mannschaft s’est blessé : il sera hors-circuit pour quatre à six semaines. Une absence qui risque de peser lourd en demi-finale de Ligue des champions contre Santos Laguna.

17 March 4:55 pm

Malgré un partage 1-1 contre Chicago, Montréal a réussi ses débuts à domicile en MLS. Près de 59 000 personnes ont assisté à la rencontre au Stade olympique et célébré les leurs, en dépit des deux points perdus.

Il faut souligner le rôle de Jesse Marsch dans le but d’ouverture de l’Impact : alors qu’il avait commencé le match avec Sanna Nyassi devant et Davy Arnaud sur la droite, il a décalé le premier nommé sur l’aile en cours de première mi-temps et a recentré son capitaine. En début de deuxième période, il a poussé Arnaud vers l’avant. Avec succès, puisque c’est lui qui a marqué le premier but de Montréal en MLS, sur un centre venu de la droite des pieds de Nyassi.

Explication ? « Dans cette position Davy pouvait aider à faire le jeu et passer derrière la défense. En plus, il est bon de la tête… Nyassi pouvait quant à lui exploiter les espaces que Chicago laissait sur son flanc. » Bien vu, coach !

Même si l’Impact a eu des occasions de marquer un deuxième but, le duo Grazzini – Oduro a étalé ses qualités et permis à Chicago de repartir avec un point. « Le plus important, c’est que nous avons effectué un pas important dans la bonne direction », a relativisé Marsch.

14 March 4:33 pm

Aimer le soccer ne se limite pas à aller au stade une fois toutes les deux semaines et à suivre passivement les nouvelles de son équipe préférée. La Major League Soccer est particulièrement active, ou plutôt interactive avec les supporters. Alors voilà quelques manières simples d’en être, vous aussi, des acteurs :

De quoi vous occuper entre deux rencontres, n’est-ce pas ? Et même au match, soyez actifs. Comme le disent les UM02, supporters de Montréal, l’ambiance est faite par tous les supporters présents au stade. Et ce qui vaut à Montréal vaut évidemment partout ailleurs. On en a d'ailleurs eu un magnifique exemple à Portland ce lundi.

14 March 11:47 am

The Montreal Impact may be a brand new expansion club, but they have a leg up on most of the other MLS teams in one department: documentaries.

A new soccer documentary -- "L'Impact vers la MLS" -- is set to launch on Thursday night March 15 and it gives the exclusive, inside scoop leading up to the Impact's MLS debut.The film crew followed the team's every step from California, Florida and Montreal.

This week's broadcast will be the first of five 30-minute episodes that will run on Thursdays from March 15 through April 12 on TVA sports. Here's a teaser:

L’Impact vers la MLS | TOXA from TOXA on Vimeo.

12 March 1:01 pm

Le coup d’envoi de la saison a été donné et il n’a pas fallu attendre longtemps pour assister à la première surprise : le LA Galaxy, qui n’avait plus été battu à domicile depuis le 14 novembre 2010, a mordu la poussière contre le Real Salt Lake. Buddle a ouvert la marque à moins de 20 minutes du terme, 120 secondes avant que son équipier Franklin ne marque… le premier but contre son camp de la saison. Lors d’une fin de match tonitruante, les virevoltants Morales et Espindola ont fixé les chiffres à 1-3.

Il n’a guère fallu attendre non plus pour voir le premier but de l’année, œuvre de Sébastien Le Toux à Vancouver face à Montréal. Jamais dans l’histoire de la MLS n’avait-on marqué aussi vite lors d’un match inaugural ! Forts de cette avance, les hommes de Martin Rennie ont été patients et ont porté le coup de grâce en début de deuxième mi-temps. Battu 2-0, l’Impact espérait de meilleurs débuts en MLS.

Le bonheur québécois de la semaine est donc à aller chercher chez André Hainault qui, dans les arrêts de jeu, a offert la victoire 0-1 à Houston sur le terrain de Chivas USA (décidément, le Home Depot Center était maudit ce week-end). Houston n’est jamais aussi dangereux que quand ses défenseurs montent sur des coups de pieds arrêtés. Même fin de match complètement folle à DC United, où Sapong a offert la victoire 0-1 à Kansas City après la fin du temps réglementaire.

LES RÉSULTATS
Vancouver – Montréal
Colorado – Columbus
DC United – Kansas City
San José – New England
LA Galaxy – Salt Lake
Dallas – New York
Chivas – Houston
Portland – Philadelphie


2-0

2-0
0-1
1-0
1-3
2-1
0-1
3-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

10 March 10:54 pm

As a videographer for Major League Soccer I have the privilege of watching a lot of games from field level. As a result, I get to see a lot of goals from close range.

Today in Vancouver, the Whitecaps put two past their Canadian rivals the Montreal Impact and I had the perfect view for the 2nd, as Camilo poked one past Donovan Ricketts. Click on the video below and you can see it as I did from field level.*

*Note: I do see everything in slow-motion (it’s like I’m always ‘in the zone’)

 

 

 

10 March 1:10 am

Last year, before the season started, I very cleverly predicted that LA would win the West, the Shield and the Cup. I predicted that Houston would win the East. And I came up with a few other good ones that panned out.

Unfortunately I made these predictions on Twitter, and 4000 posts later, I was no longer able to have my moment of glory. Not gonna make the same mistake this year.

Western Conference
Real Salt Lake

Eastern Conference
Houston Dynamo

Supporters' Shield
RSL

MLS Cup
Seattle Sounders

US Open Cup
Chicago Fire

MVP
Fredy Montero

Golden Boot
Chris Wondolowski

Defender of the Year
Geoff Cameron

Rookie of the Year
Luis Silva

Coach of the Year
Martin Rennie

And the most important question... will another forward come out of the blue and rack up double-digit goals? Wondolowski and Dom Oduro have done so in the last two seasons. This year's version will be... Tommy "Disco" Heinemann.

Feel free to bookmark this and throw it in my face 9 months from now.

Cheers, and enjoy the soccer.