blog

MLS Regular Season

06 April 12:26 pm

Après le match avancé de ce jeudi, toutes les rencontres de cette fin de semaine pascale se joueront samedi. Sept duels au programme, avec un menu très alléchant…

L’autoritaire meneur, Kansas City, recevra un LA Galaxy malade (mais qui affirme ne pas douter) à la peine cette saison face à des adversaires qui font le jeu. Que pourra faire le champion en titre devant les caméras d’ESPN contre un adversaire qui sait désormais faire preuve de sang froid ?

Auteurs d’un excellent début de saison, Salt Lake (dont l’entraîneur est pourtant insatisfait) et Colorado se retrouveront dans l’Utah pour le choc des Rocheuses qui mettra aux prises deux équipes habituées à marquer en fin de match. Le duel des bonnes surprises du début de compétition verra San José recevoir Vancouver, qui n’a toujours pas encaissé de but.

Contre Seattle, DC United tentera de confirmer son regain de forme à domicile, alors que New York ira à Columbus (direct Univision Deportes) dans l’espoir de grappiller ses premiers points en déplacement.

En bas de classement, le duel Montréal – Toronto sera celui de la plus grande rivalité canadienne (direct TSN et RDS), mais aussi des deux déçus du milieu de semaine, toujours en quête d’une première victoire

LE PROGRAMME COMPLET
Déjà joué
Dallas - New England 1-0
Samedi 7 avril
12h00 : Montréal - Toronto
15h00 : Columbus - New York
16h00 : Kansas City - LA Galaxy
19h00 : San José - Vancouver
19h30 : DC United - Seattle
21h00 : Salt Lake - Colorado
22h30 : Portland - Chivas USA

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

05 April 7:50 pm

Not many MLS players are the focus of a documentary, let alone lend their first name to the film's title.

Kei Kamara is one of the few (only?) to have that honor. Copper Pot Pictures chronicled his return to Sierra Leone for a Africa Cup of Nations qualifier and life in general for a short documentary called KEI.

In the filmmaker's own words:

KEI is a short documentary about Kei Kamara, a forward for Major League Soccer's Sporting Kansas City. Set against Kei's return to his native Sierra Leone for a critical match with his national team, the film relives Kei's epic journey from refugee to soccer star.

Check out the trailer below, and visit the official website for more information and additional clips.

05 April 6:08 pm

How does a 5-foot-9 goalkeeper last for 13 seasons in MLS and remain one of the best in the league? Footwork and athleticism are among the many reasons for Nick Rimando's continued success, and both are on full display in this little clip I shot Wednesday night at Rio Tinto.

In super slow motion, he almost looks like a volleyball player (or better yet, one of his beloved Lakers) soaring through the air for a spike or a dunk.

05 April 11:47 am

Ah, rentrer au vestiaire à Santos Laguna avec, à la mi-temps, de grands espoirs de qualification historique… Après Montréal et Seattle, Toronto a vécu l’enfer de Torreon, s’effondrant après la pause pour repartir avec un cinglant 6-2 dans les valises.

Tout avait bien commencé pour les hommes d’Aron Winter, qui ont mené à la marque deux fois… Jusqu’à ce que Santos Laguna se réveille. “Ils étaient bien organisés, mais quand on l’a décidé, on a marqué”, disent ainsi les Mexicains qui aiment être poussés dans leurs derniers retranchements.

Une fois de plus, offensivement, le TFC a répondu à l’attente, mais sa défense a péché. Un but encaissé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, deux penaltys concédés au retour de la pause et le match était plié.

Désormais, Toronto doit se concentrer sur la MLS, et rattraper son mauvais départ dès ce samedi à Montréal. Ce sera face à un adversaire lui aussi battu ce mercredi, 1-0 à Salt Lake. Il faut se fier aux occasions, et non aux statistiques, pour voir que l’Impact a souffert dans l’Utah, contre des joueurs locaux mécontents de leur prestation.

Quant à Santos Laguna, il disputera la finale de la Ligue des champions contre Monterrey, qui a assuré l’essentiel sur le terrain des Pumas de l’Unam (1-1 après son succès 3-0 à l’aller).

04 April 6:31 pm

In recent weeks, MLS has been putting it's money where it's mouth is, so to speak. The MLS Disciplinary Committee has been dishing out punishments after the fact for violent tackles and simulation.

It's come down hard on embelishment, too.

In my book, there are different forms of embellishment. There is embellishment that is used -- and, really, necessary -- to alert the referee that you have been fouled. This is the type of thing you see when, say, a faster player gets around a slower defender and is impeded. It might not be enough contact to bring a player down, but it is enough to stymie the attacker.

WATCH: Cruz and Benitez battle for possession

Unfortunately, refs are reluctant to blow the whistle in this scenario, thereby actually punishing the attacker. In many of these instances, the attacker will embellish the effect of the contact, making sure the referee recognizes that there was a foul. I'm okay with this kind of embelishment.  

I'm not okay with embellishment that is meant to con the referee into thinking a foul has taken place when it hasn't or a foul is worse than it really is. For examples, check out Danny Cruz's shameful writhing after being elbowed by Jair Benitez in D.C.'s win over Dallas last weekend. Or Alvaro Fernandez's histrionics a few weeks ago against Houston. It's sophomoric stuff, and both players were rightly fined for it.

It's also nice to see that at least one of the players involved isn't throwing a hissy fit about being sanctioned for his actions.

"There are different perspectives on soccer in the world," Fernandez told The Seattle Times this week. "So where I'm from, down in South America, we work on getting an advantage out of every situation that we can -- no matter what that is. It's not looked upon badly. Here it is looked upon badly. It's not a bad thing, it is what it is, and I just have to adapt to the league."

Well said.

04 April 6:13 pm

With NBC Sports continuing their great coverage of MLS for the first time in their history, check out the awesome "All Rise" promo video below.

Make sure you tune into their next nationally televised game between Philadelphia and Columbus at 3:30pm on Saturday April 14.

Hands up if your enjoying the coverage so far…..oh I see David Beckham is a fan of the production on NBC Sports!

04 April 1:49 pm

You've never seen dancing like this in MLS. Trust us.

Two of the most noticeable celebrations from the weekend featured D.C. United's Maicon Santos and New York's Mehdi Ballouchy getting down in front of the home fans.

Let us know who you think has the best moves on the poll below.

04 April 1:28 pm

The visiting supporters were out in force this past weekend in MLS and they made themselves heard.

There were Montreal Impact fans that made noise at Red Bull Arena. We heard the "Chicago Fire" chants at Dick's Sporting Goods Park. And the San Jose Earthquakes fans were seen on the match broadcast living it up as the Quakes hushed the 38,000 in Seattle with a 1-0 road win.

But arguably no traveling group had a better time than Real Salt Lake's. They were stuck in a corner at JELD-WEN FIELD but relished that epic RSL comeback in Portland.

04 April 12:14 pm

Ah, un déplacement à Santos Laguna, le cœur rempli d’espoir. Parlez-en aux supporters de Montréal ou de Seattle, ils peuvent en témoigner, et ils savent pertinemment bien comment les rêves peuvent se transformer en désillusion.

Dans l’obligation de gagner ou de marquer au moins deux buts à Torreon pour la demi-finale retour de la Ligue des champions, le Toronto FC ne part certainement pas favori. Cela n’empêche pas Aron Winter, qui garde la composition de son équipe secrète, de faire preuve de confiance.

Suite à un match aller houleux qui a engendré les suspensions de Koevermans, Mares et Quintero, les Torontois s’attendent à une réception hostile. Les joueurs du TFC ont déjà leur tactique en tête : rester groupés, laisser centrer et ne pas offrir d’espaces.

Sera-ce suffisant ? Tout indique qu’on vivra encore une soirée de folie à Torreon. Reste à savoir au bénéfice de qui… Dans l’autre demi-finale, Monterrey, vainqueur 3-0 à l’aller contre les Pumas de l’Unam, a déjà pris option sur la qualification.

N’oubliez pas non plus qu’il y a deux matchs de MLS en ce milieu de semaine. Ce mercredi soir, Salt Lake reçoit Montréal dans un affrontement a priori disproportionné, alors que demain, New England tentera de confirmer sa bonne forme actuelle à Dallas.

LIGUE DES CHAMPIONS
Mercredi 4 avril
20h00 : Santos Laguna (Mex) - Toronto (Can) (1-1)
22h00 : Pumas Unam (Mex) - Monterrey (Mex) (0-3)

MLS
Mercredi 4 avril

21h00 : Salt Lake - Montréal
Jeudi 5 avril
20h30 : Dallas - New England

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

03 April 5:16 pm

Une récupération de balle, des gestes décisifs effectués dans l’axe du jeu entre la ligne médiane et le grand rectangle adverse, et en quelques passes, c’est but ! Ce scénario vous est familier si vous avez regardé les résumés de la semaine.

Plus du tiers des 26 buts ont été inscrits lors d’une reconversion offensive rapide (alors que la moyenne en MLS tourne autour de un sur sept). Sept d’entre eux ont été bâtis dans l’axe, autant dans ce que les techniciens appellent la « zone 2 ».

Si l’origine de nombreux buts est semblable, leurs auteurs ont eu le mérite de varier les plaisirs. Notons la demi-volée de De Leon (DC United) contre Dallas, l’effort individuel du Montréalais Mapp à New York, le tir en pivot d’Henry dans le même match, la tête de Sapong (Kansas City) à Chivas USA ou encore Keane qui passe derrière les défenseurs de New England.

Quelques reconversions rapides ont aussi été facilitées par une erreur adverse, dont ont profité Perez (Dallas) ou le montréalais Nyassi. Sans oublier le but d’Anor (Columbus) à Toronto, qui regroupe presque tous les éléments évoqués dans ce texte (d’où mon choix de vidéo).

Autre fait notable de cette quatrième journée : hormis les trois penaltys, aucun but n’a été inscrit sur phase arrêtée !