blog

MLS Regular Season

27 April 1:24 pm

Des matchs faciles en théorie mais pièges par excellence attendent plusieurs poursuivants de Kansas City, au repos lors d’une journée où toutes les rencontres auront lieu samedi.

Après avoir fait tomber le leader, Portland voudra confirmer ce succès à Montréal où l’on craint comme la peste les coups de pied arrêtés des pensionnaires de l’Oregon, qui n’ont pourtant plus marqué ainsi depuis leur premier match de la saison, contre Philadelphie.

Un peu plus tard en après-midi, NBC Sports Network nous offrira un duel a priori disproportionné entre New York et New England, où le duo Henry – Cooper attirera une nouvelle fois tous les regards. Autre rencontre déséquilibrée sur le papier : Salt Lake reçoit Toronto toujours en quête de son premier point.

Le deuxième du classement général, San José, devra encore remodeler sa défense pour se déplacer à Philadelphie, dont le gardien ne s’est plus retourné depuis le 24 mars. À surveiller également, le déplacement de Seattle, en embuscade malgré ses nombreux matchs de retard, à Chicago, la confirmation probable du retour en forme du LA Galaxy contre Dallas, et la visite de Chivas, auteur d’un 9/9 en déplacement, à Colorado où l’on parle autant du retour de Conor Casey que de la barrière de la langue.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 28 avril
14h00 : Montréal - Portland
15h30 : New York - New England
19h00 : Philadelphie - San José
19h30 : DC United - Houston
19h30 : Columbus - Vancouver
20h30 : Chicago - Seattle
21h00 : Salt Lake - Toronto
21h00 : Colorado - Chivas
22h30 : LA Galaxy - Dallas

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

26 April 4:57 pm

Look who it is, that’s right, it’s the expected No. 1 pick at this year's NFL Draft, Andrew Luck.

With the Indianapolis Colts stating on Tuesday that they will pick Luck to plug the mammoth gap left by Peyton Manning at quarterback, you can excuse Luck for being a little overwhelmed.

If he is, he’s not showing it. He spoke with Jimmy Conrad from Kick TV about the upcoming draft, Clint Dempsey, the Houston Dynamo and his general love for soccer. What a gentleman.

And don’t forget Luck’s father, Oliver, was president of the Dynamo from 2005 until 2007.

MLS is in his blood and it's obviously there to stay.

26 April 1:51 pm

Liverpool FC are going to open their doors to the public, Hard Knocks style, during their preseason tour of the US and Canada this summer.

Cameras will be following the players and coaching staff’s every move in the up close and personal documentary, which will be aired on FOX Soccer in a six-episode series entitled, "Our Liverpool: Never Walk Alone."

The Reds are taking on Toronto FC as part of the World Football Challenge on July 21 at the Rogers Centre.

Emmy award-winning producer Scott Boggin — mastermind behind the 24/7 HBO series, which has showcased the lead-up to the Ricky Hatton vs. Manny Pacquiao and Floyd Mayweather vs. Victor Ortiz  boxing matches as well as the NHL's Winter Classis between the Pittsburgh Penguins and Washington Capitals — will follow Liverpool on their North American tour as they prepare for the 2012-13 Premier League season.

FOX Soccer had this to say about the award winning producer:

"Scott's body of work is remarkable, giving fans a true peek behind the curtain into the lives of sport's biggest teams, athletes and coaches. Scott has proven his ability to capture these inner workings in a truly organic manner, and now he has the opportunity to tell Liverpool FC's rich story to a global audience."

The big question is, will the crew be able to understand conversations between Steven Gerrard and Jamie Carragher in their heavy Scouse accents? Let alone pick up manager Kenny Daglish’s Scottish brogue when he’s off-duty?

Only time will tell, but the show is sure to raise the Reds profile in North America and beyond.

26 April 10:59 am

Après Cruz Azul (1969 à 1971 ; 1996-1997) et Pachuca (2007-2008), Monterrey est devenu le troisième club de l’histoire à conserver son titre de champion de la Concacaf.

Vainqueurs 2-0 à l’aller, les Rayados ont soupiré de soulagement tôt dans la rencontre quand leur gardien Orozco s'en tira avec un carton jaune pour une faute de main en dehors de son rectangle. Orozco fut le héros de la première mi-temps, animée par un duo Quintero – Peralta très en verve. Il ne put toutefois rien sur une puissante frappe de Ludueña juste avant le repos. La seconde période reprit au même rythme, jusqu’à ce qu’un but de Peralta ne rétablisse l’égalité parfaite.

Les pensionnaires de Torréon ont alors levé le pied, laissant leur adversaire revenir dans le match. À moins de 10 minutes de la fin, Cardozo s’infiltra dans la défense pour marquer le but scellant le destin de cette finale (2-1 - résumé vidéo).

Il y avait aussi de l’action hier soir en MLS, où l’opposition de styles prévue s’est confirmée : Dallas a ouvert la marque sur un coup de pied arrêté (penalty converti par Shea) face à Salt Lake qui a égalisé sur une action longuement construite parachevée par le débutant Bonfigli (1-1 - résumé vidéo).

25 April 5:53 pm

Remember those Columbus Crew kits that made news headlines earlier this year?

Well, they made an appearance in the UEFA Champions League on Tuesday night in a match that will likely go down as one of the greatest in Chelsea FC history: a 2-2 draw in Barcelona which earned Chelsea a spot in the final.

Sure, the Chelsea stripes are horizontal and the Crew's go vertical, but the concept is basically the same. And Columbus Crew president Mark McCullers made sure to let everyone know earlier today:

 

25 April 3:38 pm

La amistad y cercanía de los jugadores de Seattle Sounders Fredy Montero y Osvaldo Alonso va mucho más allá de la cancha. Eso no es noticia para nadie, ya que se trata de dos de los jugadores latinos de más duración en la franquicia esmeralda.  

Sin embargo, en una entrevista con Félix Fernández de Republica Deportiva durante las pruebas de Sueño MLS en esa ciudad, el colombiano y el cubano revelaron la particular historia de cuando se conocieron, de su rápido acercamiento por el idioma y la cultura que los rodeaba, siendo ambos los únicos jugadores de habla hispana en el equipo.

En las palabras de Montero: “Un día yo vi a un muchacho flaquito, blanquito, sentado en el hotel y dije ‘este es americano también’ y lo miro y él me dice a mi: ‘¡tu eres el colombiano!”

Aquí la entrevista:

25 April 11:17 am

Battu 2-0 lors du match aller à Monterrey, Santos Laguna réussira-t-il un nouvel exploit devant ses supporters en finale de la Ligue des champions ? Les changements à l’attaque modifieront-ils la dynamique de ce duel ? Le tenant du titre sera privé de l’auteur des deux buts du match aller, Humbert Suazo, suspendu pour abus de cartons jaunes. De son côté la formation de Torréon peut à nouveau compter sur son buteur Oribe Peralta.

Un match de MLS est aussi au programme de la soirée : Dallas accueille Salt Lake. Les Texans sont surtout efficaces sur phases arrêtées alors que les pensionnaires de l’Utah marquent davantage sur attaques posées : qui remportera ce duel de styles ? Avec deux des équipes les plus prolifiques dans le dernier quart d’heure, on est aussi en droit d’imaginer une fin de match spectaculaire.

Enfin, comment ne pas évoquer les déclarations d’Aron Winter, faisant preuve d’une belle assurance en affirmant qu’il comptait voir son équipe participer à la phase finale de la saison, malgré les six défaites concédées par le Toronto FC depuis le début du championnat. Selon vous, fait-il preuve de réalisme ou d’optimisme démesuré ?

LIGUE DES CHAMPIONS
20h00 : Santos Laguna (Mex) - Monterrey (Mex) (aller 0-2)

MLS
20h30 : Dallas - Salt Lake

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

24 April 4:34 pm

Washington Wizards star point guard John Wall showed MLS some love the other day, but not the kind D.C. sports fans want to see. Wall wasn't sporting a D.C. United jersey, but the shirt of fierce rivals, the New York Red Bulls. Ouch.

The first overall pick in the 2010 NBA Draft was recently spotted showing off his Red Bulls jersey at Club Play in Miami Beach.

After a stellar career at the University of Kentucky, Wall has carved out a name for himself in the NBA, finishing runner-up for Rookie of the Year honors in 2011.

Wall grew up in North Carolina, so why the Red Bulls jersey, United fans might be asking?

Beats me.

Also, one last lingering thought. Did he bust out the cult “John Wall dance” which gave him so much popularity during his college days, while in the club? Did he do so with New York colors on his back?

Answers on a postcard, please.

(Photo via Urban Party Life

24 April 12:20 pm

Deux autobuts et de nombreux autres buts offerts directement par l’adversaire ou résultant d’erreurs des gardiens et joueurs de l’équipe qui encaisse, les cadeaux ont été nombreux lors de la dernière journée.

Au lieu de stigmatiser les bêtises, j’ai préféré me concentrer sur un autre aspect des réalisations du week-end : le kick and rush. De plus en plus rare (3% des buts en MLS en 2011, comme la moyenne des grands championnats européens), il existe encore. On n’avait marqué que deux fois de la sorte depuis le début de l’année, trois (jolis) buts avaient cette physionomie ce week-end. Le topo est simple : on balance un long ballon devant, tout le monde se précipite et là, place à la débrouillardise.

Le plus beau est celui de Pontius (DC United) contre New York : un dégagement mal négocié par la défense lui arrive dans les pieds et il déjoue l’arrière-garde adverse avant de marquer. Celui de Cummings (Colorado) contre Los Angeles est similaire : il récupère une longue balle de son arrière droit, elle aussi mal repoussée, et conclut de superbe manière.

Mais le but qui résume la journée est celui ci-dessous de Gaven (Columbus) contre Houston : kick and rush qui part d’un dégagement du gardien, passe décisive d’un défenseur et erreur combinée de la défense et du gardien. Tout y est…

23 April 11:26 am

Après sept victoires consécutives, Kansas City a chuté. Pourtant, comme chaque semaine, la bande a Aurélien Collin a marqué, sauf que cette fois, Myers a inscrit le seul but du match… contre son camp. « Ce sont des choses qui arrivent », relativise l’entraîneur Peter Vermes, loin de céder à la panique. Les vainqueurs se réjouissent pour leur part de ne pas avoir encaissé pour la première fois cette saison.

Du coup, hormis les matchs nuls, il ne reste que deux colonnes du classement avec un 0 : celles des victoires et des points du Toronto FC, battu à domicile par Chicago. Un match riche en spectacle et rebondissements, qui a mal commencé pour les Torontois, ce qui vaut un mea culpa du revenant Torsten Frings.

San José a dédié à Frank Yallop sa victoire acquise dans les arrêts de jeu lors du sommet contre un Salt Lake réduit à neuf qui a frisé l’exploit. L’autre duel très attendu a vu l'effondrement de la défense de New York à DC United où Pontius était très inspiré.

Outre Portland, Philadelphie, qui reste sur 332 minutes sans encaisser, s’est donné de l’air en bas de classement en s’imposant à Chivas USA, qui n’a plus marqué chez lui depuis 360 minutes.

LES RÉSULTATS
Toronto - Chicago
Columbus - Houston
Colorado - LA Galaxy
Vancouver - Dallas
Chivas USA - Philadelphie
San José - Salt Lake
Portland - Kansas City
DC United - New York

2-3
2-2
1-2
1-0
0-1
3-1
1-0
4-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo