blog

MLS Regular Season

24 May 11:52 am

Après avoir battu le leader la semaine dernière, Seattle est confronté à un nouveau test sérieux dans sa folle remontée. Mais à l’image de son jeune arrière droit DeAndre Yedlin, l’équipe ne doute de rien en ce moment et compte poursuivre sur sa lancée devant les caméras d’ESPN et ESPN Deportes sur le terrain du LA Galaxy, où l’on déplore que le moindre petit problème prend des proportions gigantesques.

Toujours en tête, Dallas pourrait à la fois récupérer plusieurs joueurs importants et participer à un nouveau feu d’artifice contre San José qui n’exclut pas de jouer avec quatre attaquants. Autre retour attendu : celui de Chance Myers dans la défense de Kansas City, pour recevoir Houston et sa nouvelle dynamique britannique (direct NBCSN).

Montréal - Philadelphie (diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com) sera un duel de buteurs. Jack McInerney, actuellement meilleur réalisateur de la saison, espère un jour atteindre les mêmes sommets que Marco Di Vaio. Il opposera aussi le joueur désigné Kleberson à Patrice Bernier, autrefois tous deux convoités par Besiktas. Tromsø, où jouait le Québécois, avait jugé l’offre du club turc trop basse et le Brésilien, alors à Manchester United, avait pris la direction du stade Inönü.

Face à Columbus, où seul Oduro semble capable de marquer de plein jeu ces derniers temps, New York voudra confirmer en direct sur Unimas que sa défense est devenue solide à toute épreuve. Quant à Portland, il compte bien prolonger son brevet d’invincibilité devant les caméras d’Univision Deportes, sur le terrain de la lanterne rouge DC United où l’influence de Dwayne De Rosario a faibli.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 25 mai
19h00 : Montréal - Philadelphie
19h00 : DC United - Portland
19h30 : New England - Toronto
20h30 : Dallas - San José
21h30 : Colorado - Chivas USA
21h30 : Salt Lake - Chicago
Dimanche 26 mai
15h30 : Kansas City - Houston
17h00 : New York - Columbus
23h00 : LA Galaxy - Seattle

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

21 May 5:35 pm

L’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) prend une perspective très canadienne et s’intéresse de près aux deux sujets les plus chauds du moment au pays de la feuille d’érable.

« Nous entrons dans une période fort excitante pour le soccer canadien », clame l’Association canadienne de soccer, qui a mis en ligne un sondage auquel vous pouvez répondre ici. Le thème principal est ce qu’il faut faire pour que le Canada devienne une nation de soccer modèle d'ici 2018. Une démarche a priori intéressante qui suscite néanmoins autant de perplexité que de questions… et un vif débat entre les animateurs. Et vous, qu’en pensez-vous ?

On est à mi-chemin de la finale du Championnat canadien Amway. Après le 0-0 entre Montréal et Vancouver, les deux clubs prétendent avoir effectué la bonne opération du match aller, disputé entre une équipe locale amoindrie et des visiteurs dont le seul but était de ne pas encaisser, avec un arbitre qui a pris beaucoup de place. Quel est le réel niveau de Vancouver ? Qu’attendre du match retour ?

Bien entendu, l’actualité de la MLS n’est pas laissée de côté. Parmi les faits saillants des derniers jours, les rumeurs annonçant que Francesco Totti jouerait bientôt dans notre championnat. L’arrivée d’anciennes gloires de ce genre est-elle bonne pour la compétition et son image de marque ? L’action sur le terrain n’est évidemment pas oubliée, avec entre autres la confirmation du retour en forme de Seattle, l’esprit conquérant de San José ou la victoire de New York contre le LA Galaxy (lisez aussi le texte de Christian Jack sur le jeu offensif de New York).

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

20 May 12:18 pm

Les deux rencontres au sommet de la dernière journée impliquaient les deux clubs en forme des semaines écoulées, Seattle et New York, qui ont tous deux régalé leurs supporters contre un adversaire coriace.

L’équipe de Sigi Schmid a retrouvé sa puissance offensive : malgré quelques exploits de leur gardien et de leurs défenseurs, les Texans ont concédé quatre buts. Ils ont pourtant rêvé du partage jusqu’à l’exclusion de Perez à 20 minutes de la fin, carton rouge que Schellas Hydman n’a pas apprécié même s’il déplorait le manque de sang-froid de ses joueurs.

Il n’y eut pas autant de spectacle ni de buts lors du choc des titans joué sur la côte est, où les défenseurs se sont davantage mis en évidence, à l’image d’Olave, véritable digue face aux vagues offensives visiteuses. Et en toute fin de match, un coup franc mal négocié par l’arrière-garde californienne a permis à Cahill d’offrir les trois points à ses couleurs.

Les autres équipes de haut de tableau ont fait du surplace. Contre New England, Houston a concédé sa deuxième défaite consécutive à domicile, lors d’une soirée ratée marquée par un but contre son camp et une exclusion de chaque côté. Kansas City a laissé filer deux points à DC United, qui venait de concéder 7 défaites consécutives, mais aurait dû gagner sans un but injustement annulé.

Pointons aussi la bonne forme des deux équipes des Rocheuses : Colorado, qui n’a concédé que 3 buts lors de ses 7 dernières rencontres, est allé prendre un point à San José alors que l’attaque de Salt Lake a tourné à plein régime sur le terrain de Chivas USA.

LES RÉSULTATS
Toronto - Columbus
Vancouver - Portland
Philadelphie - Chicago
Houston - New England
San José - Colorado
Seattle - Dallas
New York - LA Galaxy
DC United - Kansas City
Chivas USA - Salt Lake

 
0-1
2-2
1-0
0-2
1-1
4-2
1-0
1-1
1-4

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

17 May 11:46 am

Le choc sportif du week-end opposera deux équipes invincibles depuis plusieurs semaines. Battu trois fois lors de ses quatre premières rencontres, Seattle vient d’enchaîner cinq duels sans défaite. Sigi Schmid commence même à avoir des problèmes de luxe. De son côté, Dallas sera en quête de son dixième match consécutif sans être battu. Une série à laquelle a beaucoup contribué Michel Garbini, ancien joueur du Standard de Liège. Ne manquez rien de ce sommet retransmis gratuitement sur MLSsoccer.com.

Également invaincu depuis 9 rencontres, Portland se déplacera à Vancouver en prenant bien garde d’éviter tout excès de confiance. Houston, où le gardien Hall s’est ajouté à la liste des internationaux, devra en faire autant face à New England pour renouer avec la victoire devant ses supporters.

La journée s’ouvrira samedi après-midi sur Univison Deportes avec un duel entre Toronto, qui vient de se renforcer avec Bobby Convey, et Columbus, touché par de nombreuses blessures dans son axe défensif.

Dimanche, on suivra de près le choc entre New York et le LA Galaxy diffusé par ESPN2 et ESPN Deportes. Deux équipes de haut de classement ambitieuses, qui offriront aussi leur habituelle opposition de vedettes. Plus déséquilibré sur le papier, DC United - Kansas City (direct Univision Deportes) sera un affrontement entre deux clubs que tout oppose en ce moment… sauf peut-être les annonces de bière. Et si Nielsen passe une après-midi tranquille, il pourra toujours montrer son nouveau livre aux supporters derrière son but.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 18 mai
17h00 : Toronto - Columbus
19h00 : Vancouver - Portland
19h30 : Philadelphie - Chicago
20h30 : Houston - New England
22h30 : San José - Colorado
22h30 : Seattle - Dallas
Dimanche 19 mai
13h00 : New York - LA Galaxy
17h00 : DC United - Kansas City
22h30 : Chivas USA - Salt Lake

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

16 May 10:54 am

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, s’est terminé sur le score de 0-0 (résumé vidéo), logique au vu du piètre spectacle offert par les acteurs sur le terrain. Les Québécois n’ont pas sorti l’excuse de la fatigue, même s’ils disputaient leur 7e match en 22 jours. Ils ne se sont toutefois créé quasiment aucune occasion mais sont heureux de ne pas avoir encaissé.

L’objectif des hommes de Martin Rennie était le même : tenir le zéro au marquoir. Avec un tel état d’esprit, le scénario de la soirée est facile à comprendre. L’entraîneur visiteur avait complètement remanié son équipe, ce qui a même surpris ses joueurs, mais son mur a tenu bon et son gardien Knighton a été impérial dans les airs. Tout se décidera donc lors du match retour, le 29 mai en Colombie-Britannique.

Le duel entre Philadelphie et le LA Galaxy a été plus animé, avec une victoire 1-4 (résumé vidéo) du champion en titre emmené par un Landon Donovan des grands soirs, bien épaulé par Robbie Keane, sans oublier l’aide de MacMath qui a inscrit un incroyable but contre son camp. Malgré les chiffres, l’équipe locale estime avoir poussé son adversaire dans les cordes. Mais celui-ci l’a quand même mise KO au cours des 20 dernières minutes.

15 May 8:36 pm

On Tuesday, I noted that Uri Rosell has done superb work cleaning up messes in the central midfield for Sporting KC which, in all honesty, was one of the big questions for that team headed into the season.

Thanks to his work (and Paolo Nagamura, and Benny Feilhaber, and Peterson Joseph, and even a little bit of Lawrence Olum), attacking KC up the gut is still a no-go. But attacking from out wide doesn't work so great, either:

Team Headed Clearances
Sporting Kansas City 268
San Jose Earthquakes 221
Vancouver Whitecaps 213
New York Red Bulls 208
Portland Timbers 201
Houston Dynamo 198
FC Dallas 197
Colorado Rapids 189
Real Salt Lake 189
D.C. United 182
Montreal Impact 179
New England Revolution 175
Chivas USA 175
Columbus Crew 167
LA Galaxy 162
Toronto FC 162
Seattle Sounders FC 148
Philadelphia Union 141
Chicago Fire 118

Obviously, this doesn't mean SKC are unbeatable. They can be had, especially in transition, and their attack still isn't clicking the way Peter Vermes must have hoped it would heading into the season.

But they still get the basics right. And that's why they'll be at or near the top of the Eastern Conference through the rest of the season.

15 May 12:08 pm

Deux rencontres occuperont la scène ce soir : le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, et la rencontre de championnat opposant Philadelphie au LA Galaxy. Toutes deux commenceront à 19h30 HE.

Après quatre ans d’hégémonie torontoise, la Coupe des Voyageurs changera de propriétaire. Montréal l’a déjà soulevée de 2002 (année de sa création) à 2008, alors que Vancouver attend toujours de la remporter. À deux semaines du match retour, le duel de ce soir (longuement évoqué dans l’émission Coup Franc de la semaine) donnera déjà quelques indications intéressantes.

« On peut compter sur les doigts d’une main le nombre de finales qu’on joue dans une carrière », a déclaré Patrice Bernier. Les Québécois voudront faire preuve du même état d’esprit que lors de la demi-finale retour, remportée 6-0 contre Toronto. Celui de Vancouver est plus incertain : timorée à l’extérieur, l’équipe de Martin Rennie va-t-elle vouloir se regrouper en défense afin de préserver le résultat en pensant faire la différence chez elle le 29 mai ?

À moins que sa récente victoire contre le LA Galaxy ne lui donne des ailes… À Philadelphie, le champion en titre aura à cœur d’effacer cette contre-performance, tout en vivant avec ses « problèmes de riche » : à quelle position faire jouer Landon Donovan ? L’équipe de Pennsylvanie, qui vient de laisser partir Gabriel Farfan à Chivas USA, sera pour sa part en quête de respect car elle estime que ses bons résultats ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

14 May 5:22 pm

It's something of a transition year for Sporting KC, as they commit a little more fully to building chances from possession, rather than forcing chances via turnover.

That said, forcing midfield turnovers is still a huge part of their game, their high pressure still works, and someone still needs to do the dirty work in the midfield. Uri Rosell, the Barcelona product, has been more than happy to do that particular job:

Player Recoveries Touches
Rosell, Oriol 102 865
McCarty, Dax 94 699
Chará, Diego 90 825
Bernier, Patrice 90 707
Reo-Coker, Nigel 88 687
Cronin, Sam 87 762
Baca, Rafael 84 592
Michel 82 717
Gonçalves, José 81 569
Johnson, Will 80 778
Ashe, Corey 80 742
Holgersson, Markus 80 596
Beckerman, Kyle 79 799
Sarvas, Marcelo 79 612
Alonso, Osvaldo 78 580

Leading the league in recoveries is no small thing – Ozzie Alonso's done it each of the last two years, and is rightly regarded as one of the two best d-mids in the league. But Rosell could push himself into that conversation if he keeps playing at this level.

Dax McCarty, by the way, probably already belongs in that conversation. He was second in recoveries to Alonso last season, and would be leading the league this year if he hadn't missed the past couple of games through injury. It's fairly amazing that the Red Bulls have coped so well without him.

14 May 12:16 pm

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway entre Montréal et Vancouver suscite de nombreuses questions, et l'émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) s'efforce d'y répondre. Sur papier, y a-t-il un favori ? Dans quel état de forme vont se présenter les deux équipes ? Y aura-t-il un match à distance entre Wenger et Mattocks ?

Le Real Salt Lake n’est pas l’équipe la plus connue de la MLS. Les animateurs ont profité de son passage à Montréal pour parler avec Nick Rimando et Jason Kreis afin d’en apprendre plus sur son identité, son style, la transition malgré les nombreux départs de l’hiver, sa politique de recrutement.

Deux autres caractéristiques du club de l’Utah ouvrent des débats très intéressants. L’une est l’obligation pour tous ses joueurs d’avoir appris l’anglais après un an au club. Un modèle à suivre ? Les particularités linguistiques de Chivas USA et de l’Impact de Montréal entrent évidemment dans la discussion.

L’autre concerne les écoles de jeunes : le défi est beaucoup plus grand dans les Rocheuses que dans le sud de la Californie, d’où proviennent déjà de nombreux joueurs de MLS. La formation est l’avenir de la MLS : certains clubs sont-ils handicapés en raison de leur situation géographique ?

Regardez aussi les finalistes au titre de but de la semaine et comparez votre choix avec celui des animateurs de l’émission qui reviennent également sur la première défaite de Houston au BBVA Compass Stadium.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

13 May 6:20 pm

In Friday's entry, I made the point that Portland have climbed toward the top of the standings by both dominating the ball, and by doing so upfield. They lead the league (comfortably) in passing completion percentage in the opposition half.

As many pointed out, both on Twitter and in the comments section, Vancouver were second in that same metric. And the 'Caps are nowhere near the top of the standings.

Here's the difference, though:

Team Passes Opp Half
Real Salt Lake 3,255
Portland Timbers 3,180
New York Red Bulls 3,147
Sporting Kansas City 3,090
San Jose Earthquakes 2,683
Columbus Crew 2,603
Houston Dynamo 2,541
Colorado Rapids 2,459
D.C. United 2,352
LA Galaxy 2,343
Vancouver Whitecaps 2,303
Seattle Sounders 2,199
New England Revolution 2,185
Toronto FC 2,167
FC Dallas 2,087
Philadelphia Union 2,022
Montreal Impact 1,987
Chivas USA 1,899
Chicago Fire 1,893

So, there's your context. The Timbers are defending from the front, holding the ball as far up the pitch as possible, for as long as possible.

And it's working.