blog

Match Reaction

22 April 11:30 am

Regardez là-haut dans le ciel, un avion rayé rouge et blanc : Dallas, victorieux ce week-end de Vancouver, continue de prendre de l'altitude en tête du classement. Le pilote Schellas Hydman reçoit sa part d’éloges pour avoir mené son club au meilleur départ de son histoire.

Avec Landon Donovan aux commandes (un but et une passe décisive), le LA Galaxy a réussi à enrayer la machine Ciel et Marine de Kansas City en panne d’énergie après l’ouverture du score locale. Moteur gelé, capitaine blessé, carton rouge : Houston a frisé le crash a Toronto mais a pu sauver un point de justesse, immérité selon Ryan Nelsen.

En bas de classement, Seattle quitte enfin le tarmac en remportant sa première victoire, à Colorado, fruit du premier but d’Obafemi Martins en MLS. DC United pique du nez en concédant sa quatrième défaite consécutive, chez lui contre Philadelphie et un Jack McInerney qui a pris la tête du classement des buteurs.

Agréable à voir manœuvrer mais encore trop peu efficace, le vaisseau de Portland n’a pu sortir indemne du « mosh pit » de San José, selon les termes de Caleb Porter, en concédant le nul dans les arrêts de jeu. L’équipage de New York semble enfin aux commandes de son appareil comme en témoignent les quatre buts inscrits contre une défense qui n’en avait concédé que deux jusque-là. Celui de Chicago commence à maîtriser son sujet, en se créant plus d’occasions, mais connaît encore de nombreux ratés – sans conséquences contre Columbus.

LES RÉSULTATS
Toronto - Houston
Colorado - Seattle
New York - New England
Chicago - Columbus
Dallas - Vancouver
Salt Lake - Chivas USA
LA Galaxy - Kansas City
DC United - Philadelphie
San José - Portland

 
1-1
0-1
4-1
1-0
2-0
1-0
2-0
2-3
1-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

18 April 11:18 am

Kansas City a confirmé sa bonne forme actuelle en s’imposant 0-1 à New York, déjà battu pour la quatrième fois cette saison.

Les Ciel et Marine ont retrouvé leurs meilleures sensations de la saison dernière : la défense est imperméable depuis cinq rencontres consécutives, et le but a été inscrit sur un corner de Zusi repris par Collin, après moins d’un quart d’heure. Son arrière-garde solide a tenu le coup par la suite, et Nielsen s’est bien interposé les rares fois où elle a été dépassée.

La frustration New Yorkaise était palpable et augmentait au fil des minutes, jusqu’à ce que Juninho ne se fasse exclure pour avoir envoyé le ballon dans le visage de Nielsen qui prenait trop son temps. Mécontents après la rencontre, les locaux reconnaissaient toutefois leurs torts et la juste victoire de leur adversaire qui, de leur côté, savouraient trois points très importants.

Pendant ce temps, à Chicago, les nouvelles d’Arne Friedrich sont mauvaises et aucune échéance n’est prévue pour son retour au jeu. Du coup, le club s’est mis à la recherche d’un défenseur central expérimenté capable d’être opérationnel rapidement pour solidifier une arrière-garde jeune et vulnérable.

16 April 12:14 pm

Choisissez trois joueurs de MLS autour desquels vous bâtiriez votre nouvelle équipe : la question lancée par Frédéric Lord a inspiré l’équipe, à nouveau renforcée par Olivier Brett, pour la thématique de l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici).

Pensez-y bien… et écoutez l’émission pour vous rendre compte que nos spécialistes ont des visions très différentes. L’un choisit un joueur par ligne, l’autre se concentre sur la colonne vertébrale dans l’axe du jeu, un autre encore choisit trois joueurs d’un même secteur pour définir un modèle de jeu déjà précis. Et aucun nom ne fait l’unanimité. Nous sommes très curieux d’avoir votre opinion !

Autre débat très animé de cette émission : la Ligue des champions. Comment la MLS se compare au championnat du Mexique. La priorité que devraient lui accorder les entraîneurs. Le rayonnement qu’elle apporte à la MLS, qui veut à moyen terme entrer dans le top mondial. La discussion bifurque (évidemment) sur la compétition qui permet au représentant canadien de s’y qualifier et le fonctionnement du soccer au Canada. Là encore, des avis divergents de nos spécialistes : nous aimerions avoir les vôtres.

Enfin, on revient sur le match entre Montréal et Columbus. L’Impact retombe-t-il dans certains de ses travers de 2012 ? Le jeu sur les flancs reste problématique et les pistes de solution ne semblent pas nombreuses. Faut-il être inquiet ou confiant en vue de l’affrontement contre Toronto ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

15 April 12:18 pm

Dallas consolide sa première place en battant le tenant du titre, Houston établit un record : tout va bien au Texas, dont les deux clubs sont les seuls à avoir tout gagné chez eux cette saison.

Leader, Dallas faisait face à un test sérieux en accueillant le LA Galaxy, invaincu en championnat en 2013 (et dont la recherche de joueur désigné se précise). Tout s’est joué dans la dernière demi-heure, qui a vu l’exclusion de Leonardo, les deux gardiens arrêter chacun un penalty et John inscrire le seul but du match en fin de rencontre.

Imprenable chez lui, Houston a battu un record d’invincibilité à domicile en s’imposant contre une équipe de Chicago en progrès. Il doit une fière chandelle à Brad Davis mais aussi à son exploitation du jeu sur les flancs.

Les deux clubs Texans réalisent la bonne opération en haut de tableau puisque Kansas City n’a pas joué, Montréal a été tenu en échec par Columbus même s’il a « fait ce qu’il fallait pour gagner » et un très mauvais Chivas USA s’est incliné contre Colorado.

Le milieu de classement se resserre et quelques clubs ont effectué une belle remontée, notamment Portland, vainqueur de San José, et New York, qui s’est imposé de façon « professionnelle » sur le terrain de DC United, qui aura besoin d’aide pour résoudre sa disette offensive. Les hommes de Ben Olsen s’empêtrent en bas de classement, d’où ne peut sortir Seattle, tenu en échec par New England qui compte cinq points en n’ayant marqué qu’un seul but depuis le début de saison.

LES RÉSULTATS
Montréal - Columbus
Philadelphie - Toronto
Vancouver - Salt Lake
Seattle - New England
DC United - New York
Dallas - LA Galaxy
Chivas USA - Colorado
Houston - Chicago
Portland - San José

 
1-1
1-1
1-1
0-0
0-2
1-0
0-1
2-1
1-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

10 April 11:18 am

Seattle a rêvé, a réussi à accrocher Santos Laguna sur son terrain (1-1, résumé vidéo) mais ce fut insuffisant pour se qualifier pour la finale de la Ligue des champions après la défaite 0-1 à l’aller. Aujourd’hui, le LA Galaxy abattra la dernière carte de la MLS et devra s’imposer à Monterrey.

Sigi Schmid regrette encore les occasions manquées par ses joueurs alors que leurs adversaires, plus réalistes, ouvraient la marque en début de match grâce à Quintero. L’ancien Montréalais Lamar Neagle a certes égalisé à 20 minutes du terme mais cet unique but, synonyme d’espoir, fut insuffisant. Malgré tout, Santos Laguna a souffert et, après le match, n’a pas caché son respect pour Seattle dont la priorité est désormais de confirmer ce regain de forme en championnat.

Tous les espoirs de voir un club de MLS en finale de la Ligue des champions 2013 reposent désormais sur les épaules du LA Galaxy. Battu 1-2 à l’aller, il défiera Monterrey dès 22h00 (HE) avec un état d’esprit simple : celui d’une équipe qui n’a rien à perdre. Elle pourra compter sur Juninho et Landon Donovan, tous deux titulaires probables.

Toute force offensive est la bienvenue pour les Californiens qui sont dans l’obligation de marquer au moins deux buts : mission difficile, certes, mais possible à leurs yeux en raison du scénario du match aller. Ils devront toutefois faire face à de nouveaux facteurs : le bouillant public local ainsi que la chaleur suffocante. L’objectif ? Prendre une avance rapide, avant que la fatigue ne se fasse sentir.

08 April 11:53 am

Joies en bas de classement : lors de la dernière journée de championnat, Portland, Chicago et Colorado ont remporté leur première victoire de la saison.

Habitué à courir derrière le score, Portland n’a pas délaissé ses intentions offensives contre Houston. Si les 45 premières minutes ont été infructueuses, le travail de sape a éreinté les Texans qui ont faibli après la pause, ce dont Ryan Johnson a profité pour marquer deux buts.

Commettant moins d’erreurs que depuis le début de saison, Chicago a enfin trouvé facilement le chemin des filets pour s’imposer contre New York où, selon Mike Petke, les joueurs expérimentés ont l’air de débutants. Si Colorado a remporté son premier succès de l’année, il le doit à son gardien Irwin qui a repoussé tous les assauts de Salt Lake après le but d’Harris en début de match.

Si Seattle (qui n’a pas joué) demeure la seule équipe sans victoire en bas de tableau, personne ne se détache en haut de classement. Dallas a raté une belle occasion : menant 0-2 à Toronto, il est retombé dans ses vieux travers défensifs pour finalement concéder le nul. Outre les clubs bien classés qui n’ont pas joué, Kansas City réalise la bonne opération après sa victoire contre DC United, synonyme de quatrième match consécutif sans encaisser.

Le but râlant de la semaine a été concédé par San José : Vancouver a profité du fait que Gordon et Bernardez changent tous deux de chaussures en même temps pour égaliser.

On ne peut conclure sans parler de la triste nouvelle de la matinée : l’annonce de la leucémie myéloïde chronique, une forme rare mais curable de la maladie, qui touche Kevin Alston, défenseur de New England.

LES RÉSULTATS
Kansas City - DC United
Toronto - Dallas
Columbus - Philadelphie
Colorado - Salt Lake
San José - Vancouver
Portland - Houston
Chicago - New York

 
1-0
2-2
1-1
1-0
1-1
2-0
3-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

04 April 1:06 pm

Le LA Galaxy a longtemps cru être en bonne position pour le match retour, mais a finalement encaissé deux buts en fin de rencontre pour s’incliner 1-2 contre Monterrey en demi-finale aller de la Ligue des champions (résumé vidéo).

Tout était pourtant bien engagé pour les Californiens qui, à 10 minutes du terme, menaient grâce au but inscrit par DeLaGarza peu avant la demi-heure. Mais durant le « money time », comme disent les basketteurs, la défense a complètement pris l’eau. L’entrejeu n’était plus aussi fringant depuis la sortie sur blessure de Juninho peu après l’heure de jeu.

Pourtant, le LA Galaxy a eu les occasions de creuser l’écart. Mais l’expérience et la qualité étaient du côté visiteur, au grand désappointement de Bruce Arena qui ne mâchait pas ses mots après le match. Son vis-à-vis, Victor Manuel Vucetich, a effectué des changements payants, qui ont aussi influencé l’issue des débats. Le champion de MLS est désormais obligé d’inscrire deux buts au match retour pour espérer se qualifier pour la finale.

Impossible non plus de ne pas rapporter la rumeur venue d’Italie, et plus précisément de Tuttosport, selon laquelle Francesco Totti aurait reçu « une offre monstre » de la MLS, pour venir jouer de ce côté de l’Atlantique. On ignore en revanche le club concerné.

Enfin, si vous ne savez pas quel match regarder ce week-end, pensez à celui diffusé gratuitement par MLSsoccer.com : il s’agira de Portland - Houston. Et pour vous mettre en appétit, je ne peux que vous recommander cette série d’articles sur Merritt Paulson, le truculent propriétaire de Portland.

03 April 11:14 am

Le rêve d’une finale de la Ligue des champions 100% MLS s’est quelque peu éloigné hier soir avec la défaite 0-1 de Seattle lors de sa demi-finale aller contre Santos Laguna (résumé vidéo). Aujourd’hui, le LA Galaxy reçoit Monterrey.

Privé de Johnson et Martins, Sigi Schmid avait effectué plusieurs changements dans son équipe, mal classée en championnat. S’il a vu de signes de progrès, ce fut insuffisant pour éviter la défaite. Le bourreau : Herculez Gomez, un ancien de la maison, qui s’est nourri des quolibets de supporters comme source de motivation. Notons aussi la prestation cinq étoiles de Darwin Quintero. Le match retour à Torreón s’annonce on ne peut plus compliqué. Déjà que ce n’est pas simple d’y aller avec deux buts d’avance…

L’honneur de la MLS repose donc en grande partie sur les épaules du LA Galaxy, qui recevra le tenant du titre, Monterrey, ce mercredi à 22h00 (HE). Bonne surprise : Robbie Keane pourrait être titularisé. Un atout non négligeable contre les Rayados, où évoluent de nombreux internationaux et guidés par leur entraîneur à succès, Victor Manuel Vucetich. Les Californiens ont déjà établi leur plan de match : contrôler le rythme dans l’entrejeu, être efficace sur les phases arrêtées et museler Humberto Suazo.

01 April 10:00 am

La question de ce début de saison était « Comment battre Montréal ? » Kansas City y a répondu de brillante manière et a mis fin à une série de quatre victoires consécutives des Québécois. « Ils méritaient de gagner », a reconnu sportivement l’entraîneur vaincu, Marco Schällibaum. Les Ciel et Marine ont offert leur prestation la plus convaincante de la saison, alors que leurs renforts hivernaux, à l’image de Benny Feilhaber, trouvent leurs marques.

Du coup, Montréal n’occupe plus la première place du classement général : il s’est fait rejoindre au nombre de points par Dallas, qui le dépasse grâce à sa meilleure attaque. Les Texans se sont imposés de justesse à New England et doivent une fière chandelle à leurs remplaçants. En embuscade, Houston, qui compte un match de retard, a battu San José et est désormais invaincu à domicile en 34 rencontres, toutes compétitions confondues.

Il reste quand même une équipe invaincue : le LA Galaxy, qui a partagé l’enjeu de justesse à Toronto et retrouvé Landon Donovan, heureux comme un enfant de jouer la dernière demi-heure. Los Angeles est à la fête puisque Chivas USA, l’autre équipe de la ville, a battu Vancouver en disputant son « meilleur match de la saison » et occupe actuellement la troisième place avec 10 points.

Alors que New York a enfin remporté sa première victoire (grâce à un joli but de Thierry Henry), le malaise se confirme à Seattle, qui a sombré à Salt Lake et « cherche son âme ».

LES RÉSULTATS
Toronto - LA Galaxy
New York - Philadelphie
New England - Dallas
Colorado - Portland
Kansas City - Montréal
Houston - San José
Salt Lake - Seattle
Chivas USA - Vancouver

 
2-2
2-1
0-1
2-2
2-0
2-0
2-1
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

27 March 11:48 am

Quels pays de la Concacaf iront à la Coupe du monde au Brésil l’an prochain ? Impossible à dire actuellement tant les six équipes se tiennent de près dans le dernier tour des éliminatoires.

Les deux favoris s’affrontaient hier au stade Azteca, et il n’y eut pas de but lors de ce Mexique - États-Unis qui a vu les Américains prendre le deuxième point de leur histoire chez leur voisin en match officiel, le premier datant de 1997.

S’ils ont tenu le coup, ils doivent une fière chandelle à leur gardien Brad Guzan, mais aussi à la paire de défenseurs centraux composée de Matt Besler et Omar Gonzalez, les deux derniers Défenseurs de l’année de la MLS. À l’arbitre aussi, ajoutent les Mexicains qui prétendent avoir été privés d’un penalty à deux reprises.

Leader avant les rencontres d’hier soir, le Honduras a été battu 2-0 au Panama où Blas Perez s’est illustré tant par son but que par sa célébration. Du coup, ce sont les Panaméens qui s’emparent de la tête du groupe avec 5 points, devant trois équipes qui en comptent 4 : leurs victimes du jour, les États-Unis et le Costa Rica, vainqueur 2-0 de la Jamaïque, qui ferme la marche avec 2 unités juste derrière le Mexique (3 pts).

Pendant que d’autres joueurs de MLS se produisaient ailleurs sur la planète, le champion en titre, le LA Galaxy, était reçu à la Maison-Blanche et retrouvait Landon Donovan. Par ailleurs, DC United, qui peine déjà offensivement, sera privé de Nick DeLeon pendant six semaines.