blog

Match Reaction

02 July 6:34 pm

Cette semaine, le menu de l’émission Coup Franc (à écouter ici) est une fois de plus bien chargé et parcourt l’ensemble du continent américain.

Nous prenons la direction de Rio de Janeiro pour parler à Antoine Deshaies, journaliste de Radio-Canada qui était sur place pour de la Coupe des Confédérations (voir le blog écrit pour l’occasion). Il nous parle évidemment de la compétition mais surtout du Brésil et de sa préparation à un an de la Coupe du monde : stades, infrastructures, supporters, accessibilité, retombées, insécurité, comparaison avec l’Afrique du Sud qui a organisé le dernier Mondial, etc. Tout y passe, y compris les manifestations qui ont émaillé le Brésil ces dernières semaines.

La Gold Cup 2013 commence ce dimanche. On parle des favoris de la compétition qui doit couronner la meilleure équipe de la zone Concacaf mais aussi de son intérêt pour les joueurs et les supporters, de son influence sur la MLS ou encore des chances du Canada en compagnie de Ludovick Martin qui, depuis de nombreuses années, suit de très près les prestations des internationaux canadiens qui évoluent à l’étranger.

Sans oublier évidemment les nouvelles de la MLS, avec un retour sur les faits marquants du week-end dernier et un aperçu de la semaine à venir.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

01 July 11:49 am

Salt Lake s’est détaché en tête du classement après sa victoire à Toronto, pendant que Montréal faisait du surplace en étant battu chez lui par Colorado et que Dallas prenait un point somme toute satisfaisant à Philadelphie.

En s’imposant par le plus petit écart à Toronto, Salt Lake a réalisé la bonne opération du jour mais s’est aussi rassuré : à l’image d’Aaron Maund, la relève est prête à prendre la place des internationaux qui seront à la Gold Cup. Quant à Ryan Nelsen, il était déçu de la prestation de ses joueurs mais encore plus de celle de l’arbitre.

L’autre club des Rocheuses, Colorado, est allé causer la surprise en allant chercher trois points à Montréal qui a connu une soirée de premières, pour la plupart désagréables, et permis aux buteurs visiteurs de trouver enfin le chemin des filets. Comme la semaine dernière, Dallas a sauvé un point des les arrêts de jeu, cette fois à Philadelphie. Les Texans ont fait preuve de caractère après qu’un premier but égalisateur leur ait été injustement refusé. Le tout, en outre, en jouant avec un homme de moins.

San José aussi a terminé son match contre le LA Galaxy en infériorité numérique. Devant plus de 50 000 personnes, les « Schtroumpfs », comme les avaient surnommés leurs adversaires, ont remonté deux buts retard pour s’imposer de manière improbable contre le « Gargamel » de la MLS. De quoi plonger dans l’embarras « Bruce Arenazraël ».

Notons aussi la victoire de New York, emmené par un Eric Alexander efficace, contre Houston qui veut tellement garder le ballon qu’il en oublie de marquer. Par ailleurs, le grand ménage a commencé à Chivas USA, plongé dans les profondeurs du classement.

LES RÉSULTATS
Toronto - Salt Lake
Philadelphie - Dallas
DC United - Vancouver
Montréal - Colorado
Kansas City - Columbus
Chivas USA - New England
San José - LA Galaxy
New York - Houston

 
0-1
2-2
0-1
3-4
3-2
1-1
3-2
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

24 June 10:42 am

Portland et Salt Lake qui gagnent, Dallas qui partage et Montréal au repos : tout ça fait que ce lundi matin, les deux premiers nommés comptent 30 points, une unité d’avance sur leurs deux poursuivants. Malgré un nombre différent de rencontres disputées, ça nous offre un classement vraiment très serré !

Il aura fallu à Portland 15 rencontres consécutives sans défaite avant de s’emparer de la tête de la compétition pour la première fois de la saison. C’est désormais une réalité après une victoire sans appel contre Colorado, qui a encore payé au prix fort ses errements défensifs.

Les hommes de Caleb Porter ne sont pas seuls devant : co-leader surprenant, Salt Lake ne parle plus d’année de transition. Emmené par un Beckerman qui a gagné un nombre impressionnant de ballons, les Monarques ont laissé Seattle, pourtant l’équipe en forme du moment, tirer seulement deux fois en 90 minutes !

Dallas aurait pu les devancer en cas de victoire mais est tout heureux du nul acquis de haute lutte contre Kansas City. Menés 0-2, les Texans doivent une fière chandelle à Núñez, dont la montée au jeu à un quart d’heure de la fin a réveillé l’équipe contre des visiteurs en infériorité numérique qui ont rompu sous la fatigue en fin de match.

Notons encore que Philadelphie, toujours en quête de respect, a battu New York 3-0, qu’après 13 rencontres sans victoire, DC United a enfin gagné, 1-0 contre San José, et que pendant que Chicago s’imposait à Columbus, Arne Friedrich officialisait sa retraite.

LES RÉSULTATS
DC United - San José
Columbus - Chicago
Dallas - Kansas City
Houston - Toronto
Salt Lake - Seattle
Philadelphie - New York
Portland - Colorado
Chivas USA - LA Galaxy

 
1-0
1-2
2-2
0-0
2-0
3-0
3-0
0-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

20 June 11:21 am

Après avoir occupé la première place du classement général durant le premier mois de la saison, Montréal l’a récupérée hier soir suite à sa victoire 2-0 contre Houston. Les Québécois ont profité des faiblesses de l’axe défensif de leur adversaire et ont commencé le match tel un feu d’artifice pour asseoir leur avance rapidement. Houston, qui pour la première fois cette saison a encaissé dans le premier quart d’heure, déplorait toutefois ses nombreux débuts de match ratés.

Portland aurait pu rejoindre Montréal en cas de victoire au LA Galaxy. Une mission difficile qui n’a pas été accomplie, ce qui n’empêche pas l’équipe de Caleb Porter de prolonger sa série d’invincibilité à 14 rencontres. Une fois n’est pas coutume, c’est sa défense qui s’est mise en valeur lors de ce nul blanc arraché sur le terrain d’un tenant du titre lui aussi bien heureux de ne pas avoir encaissé après avoir concédé 10 buts lors de ses 5 dernières sorties.

Vancouver a confirmé sa métamorphose de ces dernières semaines : une forme à l’image de celle de Russel Teibert, qui fut le fer de lance de l’équipe contre Chivas USA, à qui il reste beaucoup de travail pour résoudre ses problèmes. Enfin, Colorado a concédé sa deuxième défaite consécutive, en raison d’une défense qui a soudainement perdu ses repères, sur le terrain de Chicago qui espère être à un point tournant de sa saison à l’image du match d’Austin Berry.

LES RÉSULTATS
Montréal - Houston
Chicago - Colorado
Vancouver - Chivas USA
LA Galaxy - Portland

 
2-0
2-1
3-1
0-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

17 June 11:41 am

Une fois n’est pas coutume… le Toronto FC a gagné et a été la seule des cinq équipes victorieuses du week-end à battre un adversaire moins bien classé.

Le leader, Dallas, a donc été battu à Portland après avoir joué de malchance avec ses attaquants. Déjà privé de Perez, retenu pour obligations internationales, il a dû se passer de Cooper, rentré dare-dare en raison d’une urgence familiale. Titularisé, Hassli, blessé, est sorti après 8 minutes… Les Texans ont quand même espéré pendant 90 minutes, notamment grâce à de beaux arrêts de Fernandez. Nagbe a inscrit le seul but du match, qu’il place au sommet de sa hiérarchie personnelle, permettant à Portland de revenir à deux points de son adversaire du jour.

Au courant du résultat, Montréal savait qu’il s’emparerait de la tête du classement général en cas de victoire à Columbus. Mais les Québécois ont été timides sur le terrain d’un adversaire qui est enfin parvenu à faire pencher la chance de son côté.

Les équipes en forme ont aussi été battues. Invaincu depuis six rencontres, Colorado a perdu chez lui contre San José à l’issue d’un match très tendu permettant à Mark Watson de réussir ses débuts grâce au premier but de la saison de Lenhart. Meilleure défense de la compétition, New England n’a pas résisté à l’exclusion de Farrell et a encaissé quatre buts à Vancouver, emmené par un Miller en grande forme.

Le duel entre les deux derniers a enfoncé encore un peu plus DC United, qui croit cependant que des jambes moins lourdes et un arbitre moins sévère auraient permis d’éviter la défaite contre Toronto où l’on souhaite désormais « apprendre à gagner ».

LES RÉSULTATS
Portland - Dallas
DC United - Toronto
Columbus - Montréal
Colorado - San José
Vancouver - New England

 
1-0
1-2
2-0
1-2
4-3

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

12 June 12:14 pm

Après avoir battu le Panama 2-0 (résumé vidéo), l’équipe nationale américaine vire en tête à mi-parcours du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 dans la zone Concacaf.

L’équipe à la bannière étoilée se réjouit bien au-delà des chiffres. Dès le début de la soirée, l’ambiance à Seattle a donné à ses joueurs l’envie d’y revenir vite. Sur le terrain, elle a disputé son meilleur match de l’ère Klinsmann. Une manière convaincante qui fait dire à certains qu’ils goûtent déjà le Brésil… Prochaine échéance le 18 juillet, à Salt Lake City contre le Honduras.

Dans le même temps, le Mexique et le Costa Rica se sont neutralisés 0-0 (résumé vidéo) au stade Azteca où le gardien local a encore dû faire des miracles. Un partage qui permet au Honduras de reprendre espoir après sa victoire 2-0 contre la Jamaïque (résumé vidéo). Ailleurs sur la planète, quelques internationaux évoluant en MLS étaient aussi à l’œuvre.

Pendant ce temps, San José va de l’avant dans sa recherche « internationale » d’un nouvel entraîneur. Il n’entrera pas en poste avant la saison prochaine et l’intérimaire Mark Watson pourrait entrer en ligne de compte. Le club veut cependant frapper fort pour entamer une nouvelle ère, qui s’ouvrira la saison prochaine avec l’inauguration de son nouveau stade. Le président Kaval parle d’un niveau sans cesse croissant aux États-Unis et souhaite que dorénavant, son club soit capable de mieux former, acquérir et conserver les joueurs.

10 June 11:25 am

Encore un week-end de folie : alors que les États-Unis faisaient, avec le Costa Rica, une bonne affaire dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde et que le duo Seattle - Salt Lake continuait sa remontée au classement en championnat, le divorce entre San José et Frank Yallop a surpris tout le monde.

L’équipe nationale américaine s’est imposée in extremis en Jamaïque 1-2 et jouera d’ici le 18 juin chez elle contre le Panama puis le Honduras. Malgré les nombreuses absences, elle ne vise rien de moins qu’un neuf sur neuf. Tout commencera à Seattle face à des Panaméens toujours invaincus, mais qui ont eu un calendrier facile jusqu’à présent et seront privés de Blas Perez.

Vainqueur 1-0 du Honduras, le Costa Rica a fait mal à un de ses concurrents directs et pris la tête du groupe, en attendant son difficile déplacement au Mexique, choc de la prochaine journée ce mardi. À l’image du Panama, les Mexicains ne perdent pas et ont du mal à gagner : pas étonnant que les deux équipes se soient quittées sur un partage 0-0.

Plusieurs joueurs de MLS étaient en action avec leur équipe nationale aux quatre coins de la planète, notamment Robbie Keane, buteur contre les Îles Féroé, et Raul Fernandez, qui n’a pas encaissé lors de la victoire péruvienne contre l’Équateur.

On a aussi joué en championnat. Seattle s’est encore rapproché du haut du classement grâce à un Lamar Neagle en toute grande forme à l’issue d’un match spectaculaire contre Vancouver, qui a déploré la qualité du terrain synthétique local. Salt Lake aussi est dans une chevauchée fantastique : cette fois, Olmes Garcia lui a permis de s’imposer face à un LA Galaxy qui a pris la mauvaise habitude de rater les moments cruciaux de son match. Après avoir mené 0-2 à Chicago, Portland y a concédé le nul mais est heureux de tirer des leçons en continuant de ne pas perdre. Enfin, DC United pense avoir offert sa meilleure prestation de l’année lors d’un 0-0 à New England.

RÉSULTATS EN CHAMPIONNAT
New England - DC United
Chicago - Portland
Salt Lake - LA Galaxy
Seattle - Vancouver

 
0-0
2-2
3-1
3-2

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

06 June 3:23 pm

Même par temps calme, il se passe toujours quelque chose en MLS. Sur le terrain, d’abord, puisque hier, Philadelphie a sèchement battu Columbus 3-0 (résumé vidéo). L’Union savourait l’ampleur des chiffres mais surtout le fait que McInerney est loin d’être son seul atout. Du côté des visiteurs, personne n’a pris la barre du navire après le but d’ouverture et l’entraîneur Robert Warzycha exige un changement drastique d’attitude d’ici le prochain match, contre Montréal.

On s’active aussi beaucoup dans les coulisses avec, en première ligne, le passage d’Alain Rochat de Vancouver à DC United. Les rumeurs vont également bon train. Le LA Galaxy aurait ainsi fait une offre mirobolante à Giovani Dos Santos, ex-enfant prodige du football mexicain qui a aujourd’hui 24 ans et évolue à Majorque. Si Galatasary veut garder son médian défensif Felipe Melo, l’ancien international brésilien serait aussi convoité par Seattle, Sao Paulo et Cruzeiro. Avec les blessures d’Alonso et Zakuani, du renfort serait le bienvenu à Seattle.

Le classement Fifa publié aujourd’hui est toujours emmené par l’Espagne. 17e, le Mexique est le meilleur représentant de la Concacaf, devant les États-Unis, 28es. Le Canada glisse au 83e rang. Mais ces chiffres n’auront que valeur de statistique demain, lors des matches des éliminatoires de la Coupe du monde disputés un peu partout sur la planète. En Jamaïque (49e), les Américains peuvent par exemple s’attendre à une chaude réception, digne de leur dernier déplacement chez les Reggae Boyz, qui avait mal tourné.

03 June 11:22 am

Arrière-gardes les plus solides depuis le début de la compétition, New England et Colorado ont davantage peiné au moment de faire trembler les filets adverses. Ce ne fut pas le cas ce week-end…

Cinq joueurs différents ont trouvé le fond des filets pour permettre à New England d’infliger au LA Galaxy sa défaite la plus sévère en championnat depuis 2002. Atiba Harris a vu ses efforts récompensés par deux buts pour contraindre au partage le leader Dallas, qui doit son point au réalisme de Blas Perez. En bas de classement, Mike Magee a permis à Chicago de sortir vainqueur du duel des attaques faméliques face à DC United.

Mais le grand gagnant de la semaine est encore une fois Montréal, qui s’est imposé à Kansas City dans un match tendu par un penalty, une exclusion et des échanges de noms d’oiseaux entre les bancs. Certains joueurs locaux cherchaient quand même une explication sportive à leur troisième défaite à domicile de la saison.

Plusieurs équipes de la Conférence Ouest ont réalisé une bonne opération : Portland, sans jouer, mais surtout Salt Lake et Seattle, qui remercient respectivement Javier Morales et Obafemi Martins, tous deux dans un grand jour. Mauvaise affaire en revanche pour New York, battu par Vancouver et « délaissé par la chance », dixit Thierry Henry, alors qu’un point à Columbus rend heureux Houston encore victime de blessures en plein match.

La Fédération américaine de soccer a également fêté son centenaire et son équipe nationale s’est bien relevée de sa défaite contre la Belgique en battant l’Allemagne 4-3 (résumé vidéo).

LES RÉSULTATS
Toronto - Philadelphie
New York - Vancouver
Columbus - Houston
Kansas City - Montréal
Colorado - Dallas
Salt Lake - San José
Chivas USA - Seattle
New England - LA Galaxy
Chicago - DC United

 
1-1
1-2
1-1
1-2
2-2
3-0
0-2
5-0
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

30 May 11:05 am

Aucun match de championnat au programme, mais quel mercredi soir messieurs, dames, riche en spectacle, en suspense et en surprises.

Montréal représentera le Canada lors de la prochaine Ligue des champions après avoir partagé l’enjeu 2-2 à Vancouver (résumé vidéo) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0). La défense Québécoise a longtemps été méconnaissable mais l’équipe locale fut incapable d’en profiter et semblait s’en vouloir autant à elle-même qu’aux autres après la rencontre. Montréal a retrouvé ses esprits après la pause et, mené deux fois à la marque, est chaque fois parvenu à égaliser. Le but de la qualification a été inscrit de la tête par Hassoun Camara, qui n’a pas manqué d’éloges pour son entraîneur Marco Schällibaum.

Pour me mettre en appétit, j’avais regardé États-Unis - Belgique, qui s’est soldé par une nette victoire 2-4 des Diables Rouges (résumé vidéo). Beaucoup d’Américains ont découvert l’équipe belge, envers qui les médias locaux ont été élogieux. Jürgen Klinsmann est de cet avis et trouve qu’il est mieux pour sa sélection de gagner de l’expérience en affrontant les meilleures équipes du monde (rien de moins !)

Dans le même temps, le charme de la Coupe officiait ailleurs aux États-Unis. Alors que Frédéric Piquionne faisait exploser le marquoir à Portland, ce fut au tour de Seattle et du LA Galaxy de se faire surprendre par des adversaires de divisions inférieures.

Et comme si toute cette agitation ne suffisait pas, la soirée a aussi été celle du premier changement d’entraîneur de la saison en MLS. Le truculent Chelis a été démis de ses fonctions à Chivas USA et est remplacé par Jose Luis Real.