blog

Match Lookahead

29 November 9:28 pm

Comme promis, voici l’émission spéciale de Coup Franc entièrement consacrée à la Coupe MLS (à écouter ici). Nous y abordons le match sous toutes ses coutures, avec une pléiade d’invités plus intéressants les uns que les autres :
- Paul Kennedy, rédacteur en chef de Soccer America, croit que nous aurons la meilleure finale de l’histoire : il nous dit pourquoi et décrit le contexte autour de cette rencontre, notamment en Californie du Sud où le LA Galaxy a de la concurrence dans le monde du soccer.
- Christian Schaekels, de Vision du Jeu, analyse les forces et faiblesses des deux finalistes, nous donne les clefs du match, nous éclaire sur la capacité des deux équipes dans la construction du jeu ainsi que sur phases arrêtées et nous dit si on peut s’attendre à une rencontre similaire à celle de l’an dernier.
- Daniel Belleau, arbitre assistant québécois qui officiera lors de cette finale, nous explique pourquoi il a été choisi pour ce grand rendez-vous, comment il s’y prépare et nous parle de son parcours d’arbitre de haut niveau.
- Thierry Marchand, de France Football, évoque l’intérêt suscité par la finale outre-Atlantique mais revient aussi sur les années Beckham et leur héritage, notamment sur ce qu’il considère comme le public-cible de la MLS.
- Patrick Leduc, consultant à l’antenne de RDS, nous parle de la retransmission du match à la télévision, de l’atmosphère qui règne à Los Angeles à quelques jours de la rencontre et nous comparons avec lui le LA Galaxy et Houston secteur par secteur.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

27 November 3:16 pm

En cette semaine de Coupe MLS, nous aurons deux émissions Coup Franc. Celle de ce mardi (à écouter ici) est une mise en bouche avant le match de samedi qui sera évidemment au centre des discussions de notre émission spéciale plus tard cette semaine. Au menu aujourd’hui :
- André Hainault nous parle du parcours de Houston en phase finale, de l’état d’esprit de son équipe à l’approche du match de samedi, des différences avec la finale de la saison dernière, de son passage sur le banc, de l’apport d’Oscar Boniek Garcia et de l’influence du départ de Beckham sur la rencontre.
- Testez avec nous vos connaissances sur la Coupe MLS grâce à l’excellent quiz préparé par Frédéric Lord.
- Autre invité : le préparateur physique de l’équipe de France, Philippe Lambert, nous parle de méthodes scientifiques, de détection des talents, de valeurs éducatives et de l’évolution de sa profession.
- Nouvel opus du « Club de lecture » d’Olivier Tremblay, qui nous a concocté une surprise avec un livre dont le sujet a provoqué plusieurs divorces.
- On revient aussi sur la rumeur voulant qu’Enzo Concina soit courtisé pour devenir le prochain entraîneur de Montréal.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

17 November 12:58 pm

Houston et le LA Galaxy sont bien partis pour se disputer la Coupe MLS le 1er décembre mais avant cela, ils devront résister aux assauts de DC United et de Seattle lors des matchs retour des finales de conférence qui se joueront dimanche.

Le premier verdict tombera à l’issue de DC United - Houston (aller 1-3 – coup d’envoi 16h00 HE – NBCSN, Univision). Chez eux, les joueurs de la capitale américaine sont persuadés de marquer plusieurs buts, notamment grâce à la largeur du terrain. Les Texans savent exactement à quoi s’attendre : un adversaire qui se rue à l’attaque, un peu comme l’avait fait Kansas City au tour précédent avec cependant quelques différence dans l'exécution.

L’inconnue est en réalité constituée par les nombreux joueurs incertains et aux dernières nouvelles, la tendance sera favorable aux visiteurs. De Rosario, Pontius, McDonald et Saragosa constituent autant de points d’interrogation pour DC United et Ben Olsen pourrait prendre le risque d’en faire jouer l’un ou l’autre, même blessé. Privé de Najar, suspendu, il récupérera son gardien Hamid. À Houston, Clark et Moffat ont repris l’entraînement et pourraient être disponibles dimanche.

L’état des troupes sera aussi une des questions centrales lors de Seattle - LA Galaxy (aller 0-3 – 21h00 HE – RDS2, TSN2, ESPN). Ainsi, malgré les trois buts d’avance, l’optimisme de Landon Donovan est tempéré par quelques (petites) douleurs. C’est cependant surtout à Seattle qu’on a besoin de toutes ses forces vives pour renverser la situation. Rosales et Gonzalez sont aptes à jouer, mais sont-ils suffisamment en forme pour un match de cette importance ? Quant à Martinez, il est éprouvé après de nombreux voyages.

Le douzième homme aura aussi son influence sur l’équipe de Sigi Schmid. Moins sur les Californiens, à en croire Robbie Keane selon qui on n'entend plus une foule hostile une fois le match commencé. Si l’ambiance jouera peut-être un rôle, la vérité viendra du terrain : Seattle poussera mais devra se méfier des contres sur lesquels il est difficile de défendre tant le LA Galaxy a d’options dès la récupération de balle.

10 November 5:46 pm

À peine le temps de souffler et de se remettre des surprises du milieu de semaine que la quête de la Coupe MLS se poursuit ce dimanche avec les matchs aller des finales de conférence.

En après-midi, Houston recevra DC United (16h00 HE – NBCSN), avec l’avantage du terrain mais aussi celui d’un jour de repos supplémentaire. La suspension prolongée de Najar sera un handicap additionnel pour l’équipe de la capitale américaine qui, en quelques jours, aura troqué la neige pour la chaleur texane. Pour ramener un résultat positif, l’équipe de Ben Olsen voudra contenir Will Bruin et essayer de marquer rapidement. Son jeu offensif est plus varié que celui de son hôte mais sa défense est aussi plus perméable. Les deux équipes se sont déjà affrontées trois fois cette saison, mais il vaut mieux ne pas en tenir compte tant elles ont changé depuis leur dernière confrontation en juillet.

En soirée, Seattle se déplacera au LA Galaxy (21h00 HE – RDS2, TSN2, ESPN) deux semaines après y avoir perdu pour le dernier match de la saison régulière. Une rencontre dont l’équipe de Sigi Schmid veut retenir les leçons. Le seul but du jour avait été inscrit par Mike Magee, l’homme providentiel des Californiens en cette fin de saison. Mais les visiteurs craignent aussi les cauchemars que pourrait leur causer Robbie Keane. L’objectif des champions en titre sera de gagner la bataille du milieu de terrain afin d’exercer une importante pression sur la défense adverse. Friables dans les airs, ils devront aussi se méfier du jeu de tête d’Eddie Johnson.

08 November 12:29 pm

Ça valait la peine, tiens, de cravacher dur afin de terminer en tête du classement pour se faire sortir dès son premier duel à élimination directe… Eh oui, San José s’est effondré contre un LA Galaxy version 2011 alors que Kansas City n’a pu combler son retard contre Houston.

La soirée a commencé sous une abondante neige au New Jersey. Les conditions ne permettant pas de jouer, le duel New York - DC United à été remis à ce soir à 19h30 (RDS2, TSN2, NBCSN). Une décision logique pour Hans Backe, mais qui a fait de nombreux mécontents à Washington.

La grosse surprise est venue de San José, battu chez lui 1-3 par le LA Galaxy (résumé vidéo). Accumulant les blessures au plus mauvais moment, l’équipe qui a largement dominé la saison régulière a raté son début de match. Auteur des deux premiers buts, Robbie Keane a prouvé qu’il pouvait revendiquer le titre de meilleur attaquant de la MLS, alors que le buteur-roi Wondolowski a raté les occasions de relancer son équipe. Il y a eu du suspense quand Gordon a fait 1-3 en fin de match, mais le champion 2011 a réussi à « en finir avec ces types-là ».

Battu 2-0 à Houston à l’aller, Kansas City n’a pu inverser la tendance au retour. Les hommes de Peter Vermes ont pourtant disputé un match plein mais n’ont su concrétiser qu’une seule de leurs nombreuses occasions (1-0 - résumé vidéo). Ils quittent la compétition la tête haute. Souvent au bord de la rupture, la défense texane a tenu bon et Houston s’est qualifié pour la finale de conférence où il n’aura à nouveau pas le rôle de favori… ce qui l’arrange bien.

Le dernier verdict tombera ce soir après Salt Lake - Seattle (aller 0-0 – 22h00 HE – RDS2, TSN2, NBCSN, Univision). Les entraîneurs évaluent encore l’état de certains joueurs clefs. Olave et Espindola demeurent incertains du côté de Salt Lake, alors qu’à Seattle, on se penche sur les cas de Rosales et Johnson. Les visiteurs compteront sur ce dernier, mais aussi sur les corners et les centres pour trouver l’ouverture. De leur côté, les joueurs de Rocheuses sont prévenus : en cas d’élimination ce soir, le visage de l’équipe pourrait beaucoup changer la saison prochaine.

07 November 1:06 pm

Installez-vous confortablement, préparez quelques victuailles et soyez prêts pour une soirée riche en suspense, rebondissements et soccer de haut niveau : ce soir, nous aurons droit à trois matchs retour des demi-finales de conférence qui s’annoncent palpitants.

Tout commencera par New York - DC United (aller 1-1 – 20h00 HE – RDS2, TSN2, NBCSN). Le début de rencontre sera crucial : DC United s’attend à un pressing de son adversaire tôt dans la partie, mais attention, New York a la mauvaise habitude d’encaisser rapidement. Alors que Marquez est incertain pour l’équipe locale, les visiteurs devront composer avec l’absence de Najar, suspendu. La rencontre pourrait aussi être influencée par la météo, puisque des vents violents sont attendus ce soir.

Kansas City devra remonter un retard de deux buts chez lui contre Houston (aller 0-2 – 21h00 HE). Les Texans admettent que la qualification n’est pas encore dans la poche contre un « adversaire explosif ». Jimmy Nielsen, le capitaine du Sporting, a de son côté écrit un message dans le vestiaire à l’attention de ses équipiers : « Je ne suis pas prêt pour les vacances ! » Peter Vermes ne dérogera pas à la recette qui a fonctionné presque toute l’année, mais pas au match aller. Tout Houston a confiance en Tally Hall, dont la soirée risque d’être chargée.

L’apothéose sera le duel San José - LA Galaxy (aller 1-0 – 23h00 HE – RDS2, TSN2, ESPN). La défaite au match aller “ne change rien” clament les champions en titre, toujours très critiques envers leur adversaire. “C’est qu’ils ont besoin de régler leurs propres problèmes”, rétorque Frank Yallop dont le principal souci est la blessure d’Alan Gordon. Pour faire la différence, les visiteurs compteront à nouveau sur leurs joueurs désignés, dont David Beckham qui disputera le premier match de sa carrière au Buck Shaw Stadium.

04 November 1:05 pm

Après le 1-1 particulier entre DC United et New York (résumé vidéo), les deux premiers de la saison régulière entrent en lice ce soir pour les derniers matchs aller des demi-finales de conférence.

Un penalty raté, un carton rouge et deux “autobuts” : malgré quelques scènes dignes d’un bêtisier, DC United - New York a été riche en intensité. Les visiteurs ont monopolisé le ballon, les joueurs locaux ont hérité des meilleures occasions. Notamment par Pontius, dont le penalty a été arrêté par Robles, qui avait bien observé le comportement du tireur lors des séances vidéo. Après la pause, Miller a marqué dans son propre but pour ouvrir la marque : joie locale de courte durée, avec le but-gag égalisateur d’Hamid contre son camp. New York n’a pas profité de l’exclusion de Najar pour émerger en fin de match. DC United nourrit des regrets mais dit avoir retenu les leçons pour s’imposer lors du match retour mercredi.

Cet après-midi (15h30 HE - NBC), Houston - Kansas City opposera deux formations qui aiment passer par les ailes (caractéristique en réalité commune à la plupart des équipes du haut du tableau). Les Texans le doivent à l’apport de Boniek Garcia, au style peu orthodoxe mais ô combien efficace. Kansas City peut remercier Kei Kamara : présent à la conclusion des centres, il est aussi capable de délivrer des passes décisives.

Ce soir (21h00 HE - RDS2, TSN2, ESPN), San José et son armada offensive feront leur entrée dans la phase finale par un déplacement difficile sur le terrain du champion en titre, le LA Galaxy. Ce dernier n’est pas effrayé par son adversaire, qu’il affuble d’un « football ennuyeux ». Qu’importe le flacon, San José voit en son contenu des similitudes avec les équipes qui ont apporté des trophées au club par le passé.

03 November 1:28 pm

Seattle et Salt Lake ne sont (à nouveau) pas parvenu à se départager lors du premier match aller des demi-finales de conférence (0-0 - résumé vidéo), qui se poursuivent ce soir avec DC United - New York (20h00, direct RDS2 et NBCSN).

Ça n’a pourtant pas été faute d’essayer, mais les gardiens n’ont pas voulu : Nick Rimando a défié les lois de la physique alors que Michael Gspurning, bien moins sollicité, a réalisé les arrêts clefs au bon moment. Au match retour, chez lui, Salt Lake devra marquer… ce qu’il n’a plus fait depuis un mois ! De son côté, Seattle se dit qu’en jouant encore de la sorte, le ballon finira bien par rentrer. Réponse jeudi.

Ce soir, DC United et New York pourraient en revanche faire le plein de buts. Les filets ont tremblé au moins quatre fois lors de chacun des trois affrontements de cette année entre ces deux puissances offensives dont les défenses connaissent des ratés. À la maison, DC United misera aussi sur le contre face à un adversaire vulnérable au moment de la reconversion en perte de balle.

L’expérience penche largement en faveur de New York : d’un côté, un jeune entraîneur qui a grandi avec son équipe, de l’autre plusieurs vedettes qui ont participé à la Coupe du monde. Parmi elles, Tim Cahill, blessé au mollet, risque de ne pas être sur le terrain. 

02 November 11:32 am

À peine le premier tour terminé, avec la victoire au forceps hier du LA Galaxy contre Vancouver (2-1 - résumé vidéo), qu’on entre déjà dans les demi-finales de conférence avec, ce soir, le match aller du duel Seattle - Salt Lake.

Ils ont eu chaud, les champions en titre ! Mattocks avait ouvert la marque après 182 secondes à peine pour les visiteurs, qui ont bétonné ensuite. Le LA Galaxy a eu du mal à trouver la clef de la défense adverse. Mais juste après que Miller et Robson n’aient raté le 0-2, le match est entré dans cinq minutes de folie et a basculé en faveur de l’équipe locale. Même si Martin Rennie a laissé Camilo sur le banc, sorti Mattocks et fait entrer Bonjour, auteur de la faute qui a offert le penalty victorieux, il a reçu des éloges de ses joueurs. Mais le héros du jour est l’auteur du but égalisateur, Mike Magee, à qui la fin de saison réussit décidément bien. En demi-finale de conférence, le LA Galaxy affrontera San José.

Et les demi-finales de conférence, on y entre dès ce soir avec Seattle - Salt Lake. Les deux équipes se sont déjà affrontées trois fois cette année, et il n’y a eu qu’un seul but, lors du premier duel en mai gagné par les montagnards à l’extérieur. Malgré cela, et le fait qu’ils aient terminé devant leur adversaire au classement, ils ne partent pas favoris. Seattle a les faveurs des pronostics, grâce à sa défense solide, mais aussi à son attaque prolifique, au sein de laquelle il va toutefois bien falloir remplacer Eddie Johnson. Le principal atout de Salt Lake est son expérience : le groupe est ensemble depuis longtemps et arrive à maturité.

01 November 11:53 am

Houston s’est imposé de maîtresse manière hier soir à Chicago (1-2 - résumé vidéo). L’autre rencontre du premier tour opposera ce soir le LA Galaxy à Vancouver (22h30 HE, direct RDS2, TSN, NBC Sports Network).

Dès l’entame de la partie, Houston a pris les choses en mains sur le terrain de son adversaire, déployant son meilleur jeu depuis longtemps, et a été récompensé par deux buts de Bruin : l’un suite à un corner de Davis côté gauche, l’autre suite à une passe de Carr côté droit. Malgré un petit relâchement qui a permis à Alex de relancer le suspense en fin de match, les Texans ont su préserver leur avance. « On ne peut pas laisser de telles possibilités à ce genre d’équipe », regrettent les joueurs de Chicago. En demi-finale de conférence, Houston affrontera Kansas City.

Ce soir, le LA Galaxy partira largement favori contre Vancouver dans l’autre rencontre du premier tour. Notamment parce que les Canadiens restent sur une deuxième moitié de saison régulière catastrophique. Cela n’émeut guère Landon Donovan, qui prône patience et concentration. Ce sont surtout ses passes décisives qui risquent de faire mal à des visiteurs qui pensent déjà à la séance de tirs au but.

Vancouver aime attendre son adversaire : il n’y a pourtant rien de plus dangereux que de laisser le LA Galaxy déployer son jeu. Si Martin Rennie compte beaucoup sur le duo Miller - Mattocks, à mes yeux, Camilo et les montées de Lee Young Pyo face à Todd Dunivant seront les meilleurs atouts d’un improbable exploit.