blog

Match Lookahead

02 October 1:32 pm

Il ne reste que quatre semaines à ce qu’on peut appeler la phase classique de la compétition, et les luttes sont on ne peut plus serrées tant pour le Supporters Shield que pour les qualifications en phase finale, aussi bien dans la Conférence Ouest que dans la Conférence Est. Voilà donc le point de la situation et les programmes de chacun, histoire d’avoir une vue globale de la situation.

SUPPORTERS SHIELD
Seattle
(57 pts) : En tête actuellement grâce à ses 18 victoires (contre 16 au LA Galaxy), Seattle n’a aucun droit à l’erreur à Colorado (15e, qui reste sur 10 rencontres consécutives sans victoire) et contre Vancouver (11e et dans une chaude lutte contre Portland, mais battu lors de ses trois derniers déplacements, et sans victoire à l’extérieur depuis quatre mois) avant le double choc contre Donovan et consorts, d’abord à Los Angeles, ensuite à Seattle.

LA Galaxy (57) : La mission est claire : prendre un point de plus que Seattle lors des quatre dernières rencontres. Avant la double confrontation contre leur adversaire direct, les Californiens devront négocier deux duels théoriquement plus difficiles que celles de leur concurrent. Il y aura d’abord la visite de Toronto (10e, qui alterne les hauts et les bas), et ensuite un déplacement à Dallas (5e et surtout vainqueur de ses 7 dernières rencontres à domicile).

DC United (51) : Avec un maximum possible de 63 points, DC United n’a quasiment aucune chance de remporter le Supporters Shield, et doit espérer qu’aucun des deux leaders ne gagne plus d’un de ses quatre derniers duels. De son côté, il doit faire un sans-faute contre Kansas City (7e), à Houston (14e), contre Chicago (16e) et à Montréal (18e), ce qui reste dans la mesure du possible.

CONFÉRENCE OUEST
À toutes fins pratiques, Salt Lake (49) et Dallas (48) n’ont plus réellement d’espoir de terminer en tête du classement à l’issue de la saison régulière, mais il faudrait une véritable catastrophe pour que l’une de ces deux équipes passe en-dessous de la ligne rouge puisqu’à supposer que leurs poursuivants gagnent tout, il leur suffira de 52 points pour poursuivre leur saison. Le calendrier de Salt Lake est très favorable, avec un déplacement à Portland mais surtout la venue de San José et une double confrontation (un match à domicile, l’autre à l’extérieur) contre Chivas USA. Dallas aura un rôle d’arbitre à jouer puisqu’il se déplacera à Vancouver ce week-end et accueillera Portland lors de la dernière journée avec, entre temps, la venue du LA Galaxy et un déplacement à Colorado.

Vancouver (40) : Il reste deux équipes pour une place, et la formation canadienne est actuellement la mieux placée, avec un point d’avance sur son concurrent direct. Son calendrier commence par deux duels coriaces : un match contre Dallas (5e, mais battu lors de ses trois derniers déplacements) puis une visite au leader Seattle. La fin s’annonce théoriquement plus facile : un déplacement à San José (17e) et la visite de Colorado (15e et dont les deux victoires à l’extérieur ont été acquises début avril… lors de ses deux seuls déplacements de l’année au Canada).

Portland (39) : Avec un même nombre de victoires et une différence de buts légèrement favorable, Portland doit prendre au moins un point mais idéalement deux de plus que Vancouver. Il peut difficilement se permettre autre chose qu’un 6/6 lors de sa double confrontation avec San José (17e, un match sur le terrain de chaque équipe) avant de recevoir Salt Lake (4e, qui peine en déplacement depuis quelques semaines) et de se rendre à Dallas (5e, où plus personne n’a pris le moindre point depuis le mois de mai).

CONFÉRENCE EST
En prenant pour acquis que DC United est qualifié, il reste quatre places à distribuer. Cinq équipes semblent dans le feu de la bataille pour les décrocher : New England (45 pts), Kansas City (45), Columbus (43), New York (41) et Toronto (40, mais a joué un match de moins). Philadelphie (38) et Houston (36, un match de plus à jouer) demeurent en embuscade.

New England (45) : L’équipe reste sur un 22/30 et doit recevoir Columbus (8e, contre qui elle a perdu deux fois cette saison), se déplacer à Montréal (18e), puis à Houston (14e, invaincu chez lui depuis 7 rencontres) avant de boucler contre Toronto (10e, et battu lors de ses deux duels contre New England cette année).

Kansas City (45) : Il faut espérer pour eux que les Ciel et Marine soient requinqués par leur visite à la Maison Blanche, car ils restent sur 6 défaites en 8 rencontres et doivent affronter quatre adversaires qu’ils ont déjà rencontrés deux fois mais jamais battus cette saison : DC United (3e) et Philadelphie (13e) en déplacement, Chicago (6e) et New York (9e) à domicile.

Columbus (43) : Certes, il reste sur cinq victoires consécutives sur son terrain… mais ne doit plus y jouer qu’un match, contre Philadelphie (13e) où il doit également se déplacer (l’Union reste sur 8 rencontres sans défaite consécutives à domicile). Columbus doit également jouer à New England (6e, adversaire en forme mais qui lui a bien réussi cette année) et à New York (9e et vainqueur de ses 5 derniers duels à domicile).

New York (41) : Seule équipe à avoir marqué lors de chaque match à domicile, où elle a gagné ses cinq dernières confrontations, la formation de Thierry Henry a l’avantage de jouer trois de ses quatre dernières rencontres de saison régulière devant ses supporters : face à Houston (14e), Toronto (10e) et Columbus (8e), trois adversaires cependant accrocheurs à l’extérieur, avant de se déplacer à Kansas City (7e, mais plus du tout impérial sur ses terres).

Toronto (40/29 m.) : Même s’il leur reste cinq rencontres, les Ontariens n’ont pas un programme des plus faciles. Ils commenceront au LA Galaxy (2e, invaincu depuis 9 rencontres et qui a concédé sa seule défaite à domicile lors de la 1re journée), avant d’accueillir Houston (14e, mais en gain de forme), de se rendre à New York (9e et qui gagne tout chez lui depuis deux mois), de recevoir Montréal (18e, qui a juré de lui mener la vie dure) et de terminer à New England (6e et très en forme en ce moment).

Philadelphie (38) : L’Union n’a plus tout à fait son sort en mains, mais elle peut aider à favoriser sa tournure car, après un match à domicile contre Chicago (16e), elle affronte plusieurs concurrents directs : d’abord Columbus (8e) chez elle, avant d’accueillir Kansas City (7e, plus fringant en déplacement qu’à domicile ces derniers temps) avant de retrouver Columbus, cette fois à l’extérieur.

Houston (36/29) : Avec un match de plus à jouer, les Texans pourront caresser tous les espoirs s’ils négocient bien leurs deux premiers duels, des déplacements respectifs à New York (9e, dont on a déjà évoqué la forme à domicile) et Toronto (10e et capable du meilleur comme du pire). Ensuite, ils accueilleront DC United (3e, qui peine en déplacement depuis peu) et New England (6e, en toute grande forme) avant d’aller à Chicago (16e).

Alors que Montréal et Chivas USA sont déjà officiellement éliminés, la saison de Colorado, Chicago et San José ne devrait pas se prolonger au-delà du 26 octobre, sauf retournement de situation on ne peut plus spectaculaire. Ces équipes peuvent déjà songer à l’avenir, mais ont également un important rôle d’arbitre à jouer, notamment dans le chef de San José qui doit affronter deux fois Portland et une fois Vancouver.

11 July 7:07 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici), on présente évidemment la finale de la Coupe du monde qui a lieu ce dimanche avec, entre autres, les sujets suivants :

  • L’Allemagne, une puissance collective qui impose son jeu
  • Sa force offensive : les ailes et les centres… entre autres
  • Ses faiblesses et les manières de la contrer
  • L’Argentine et sa technique de défense particulière
  • Un bon collectif en défense, bien aidé par les milieux défensifs
  • Une équipe qui temporise au lieu de prendre des risques
  • Messi, le principal atout offensif argentin
  • Un jeu basé sur les combinaisons de passes dans l’axe
  • Des faiblesses mais aussi un plan B en cas de problème
  • L’Allemagne va-t-elle défendre haut ou bas ?
  • Quoi qu’il en soit, elle laissera peu d’espaces
  • Hummels et Neuer au sommet de leur art

On parle aussi de la finale pour la troisième place entre le Brésil et les Pays-Bas, sans oublier les anecdotes et potins habituels.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

08 July 7:57 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • Allemagne - Brésil 7-1 : retour sur l’incroyable victoire d’une Allemagne conquérante et appliquée contre un Brésil qui s’est effondré mentalement et a étalé en un match toutes les craintes qu’il suscitait depuis le début de la compétition.
  • Présentation de Pays-Bas - Argentine : analyse exhaustive des forces et faiblesses tant offensives et défensives des deux protagonistes de l’autre demi-finale, qui sera beaucoup plus qu’un duel à distance entre Messi et Robben.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

07 July 5:05 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici), en plus des anecdotes et potins, une présentation exhaustive de Brésil - Allemagne avec, entre autres, les sujets suivants :

  • Comment le Brésil peut-il compenser l’absence de Neymar ?
  • La Colombie, la répétition parfaite avant de jouer contre l’Allemagne
  • Enfin, le jeu offensif brésilien a été chatoyant, mais le danger vient surtout des défenseurs
  • David Luiz et Maicon, deux hommes-clefs derrière
  • Les Brésiliens vont-ils vraiment mieux dans leur tête ?
  • La Mannschaft veut imposer son jeu en toutes circonstances
  • Un pressing haut qui fait mal à l’adversaire mais n’est pas sans risques
  • Une équipe allemande au sens du collectif extrêmement développé
  • La bande à Joachim Löw en difficultés quand elle reste dans son camp et mise sur le contre
  • Un groupe en pleine forme avec de nombreuses options sur le banc

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

04 July 8:30 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • France - Allemagne 1-0 : après avoir ouvert la marque très tôt, l’Allemagne a réussi à éteindre la créativité française même si Dider Deschamps et ses hommes ont tenté de s’adapter et ont tout essayé pour égaliser, mais leur adversaire a fait preuve de plus d’expérience et de maturité aux moments-clefs.
  • Brésil - Colombie 2-1 : enfin, le Brésil a convaincu, même si ce sont encore des défenseurs qui ont marqué, mais il a semblé en confiance et a été très impressionnant physiquement contre des Colombiens qui ont pressé tant et plus en fin de match, poussant leur adversaire dans ses derniers retranchements.
  • Présentation de Belgique - Argentine : après leur festival offensif face aux États-Unis, les Belges devront gagner en efficacité face à la bande à Messi et ne pas lui laisser d’espaces pour manœuvrer, alors que les Argentins vont tenter de mettre Courtois à rude contribution pour la première fois du tournoi.
  • Présentation de Pays-Bas - Costa Rica : la meilleure attaque contre une des meilleures défenses, mais ce ne sera pas un match à sens unique car la façon de jouer de ces deux équipes est en contradiction totale avec les préjugés que peuvent laisser penser ces statistiques. On vous explique pourquoi.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

03 July 5:36 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • Présentation de France - Allemagne : Didier Deschamps doit choisir entre Giroud et Griezmann et la France doit être disciplinée pour essayer de chasser d’éternels fantômes face à une Allemagne qui n’hésite pas à prendre des risques pour imposer son jeu mais manque parfois de joueurs attirés vers le but.
  • Présentation de Brésil - Colombie : une rencontre qui ne se résumera pas à un duel Neymar - Gonzalez mais opposera un Brésil qui doute aussi bien offensivement que défensivement à un adversaire séduisant qui, finalement, aura pour principale mission de continuer de faire tout ce qu’elle réussit bien depuis le début du tournoi.
  • Anecdotes et potins.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

30 June 8:41 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • France - Nigeria 2-0 : la France a joué une demi-heure à son niveau et s’est réveillée grâce à l’entrée de Griezmann, ce qui lui a suffi pour battre un Nigeria entreprenant mais pas aidé par certaines décisions arbitrales et qui a fini très émoussé.
  • Allemagne - Algérie 2-1 (a.p.) : parfaitement organisée, l’Algérie a exploité les espaces laissés par les Allemands pour leur donner des sueurs froides mais a manqué trop d’occasions et craqué physiquement sur la fin.
  • Présentation exhaustive de Belgique - États-Unis : on passe au peigne fin les qualités et les défauts tants offensifs que défensifs des deux équipes, et les atouts que chacun a pour faire souffrir son adversaire. D’un côté, Belges bourrés de qualités très disciplinés défensivement qui n’ont toutefois pas encore été très convaincants en possession de balle. De l’autres, des Américains qui défendent en bloc, n’abandonnent jamais mais ont laissé des espaces sur les côtés et parfois laissé Dempsey trop seul devant.
  • Présentation de Suisse - Argentine : les deux équipes ont enfin trouvé leur jeu lors de leur dernier match de groupe et veulent le confirmer, elles ont du talent offensif, mais la défense argentine a montré des lacunes et l’arrière-garde suisse devra toujours garder Messi à l’œil… sans laisser trop de liberté à ses partenaires.
  • Anecdotes et potins.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

29 June 7:01 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • Pays-Bas - Mexique 2-1 : d’ultra-défensifs au coup d’envoi à ultra-offensifs dans les dernières minutes, les Néerlandais ont émergé en toute fin de match contre un Mexique plus entreprenant pendant une heure mais qui a peut-être ouvert la marque trop tôt, ce qui a réveillé son adversaire.
  • Costa Rica - Grèce 1-1 (t.a.b. ) : parfaitement empêché par la Grèce de développer son jeu, le Costa Rica a quand même réussi à trouver la faille avant d’être réduit à 10, puis de subir tant et plus, d’encaisser à la dernière minute du temps réglementaire et de passer aux tirs au but.
  • Présentation de France - Nigeria : les Français ont été très impressionnants depuis le début du tournoi, aussi bien en combinant qu’en contrant, leur défense va-t-elle enfin être mise à contribution par un Nigeria vif et athlétique protégé par un des meilleurs gardiens de la compétition ?
  • Présentation d’Algérie - Allemagne : cette génération algérienne veut écrire son histoire mais de quelles armes dispose-elle face au rouleau compresseur allemand mobile et collectif qui parvient à imposer son jeu à tous ses adversaires ?

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

28 June 7:42 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • Brésil - Chili 1-1 (t.a.b. 3-2) : le Brésil a frôlé la catastrophe et a été sauvé par le gardien du Toronto FC, Julio Cesar, aux tirs au but. Il a commencé par dominer et marquer avant d’étaler sa fragilité aussi bien footballistique que mentale contre un Chili séduisant. Mais qu'est-ce qui ne va pas pour ce Brésil ?
  • Colombie - Uruguay 2-0 : moins virevoltante qu’au premier tour, la Colombie a monopolisé le ballon et contrôlé tout le match contre un Uruguay qui a serré les lignes mais n’a pu arrêter un Rodriguez auteur d’un des plus beaux buts du tournoi puis à la conclusion d’une superbe action collective.
  • Présentation de Pays-Bas - Mexique : si la meilleure attaque de la compétition affronte une des meilleures défenses, il ne faut pas s’attendre à un match à sens unique. Pourquoi ? On décortique les qualités offensives et défensives des deux équipes.
  • Présentation de Costa Rica - Grèce : surprise du tournoi, le Costa Rica part peut-être favori pour la première fois face à une Grèce ultra-défensive, mais il a déjà montré ses capacités à développer le jeu efficacement.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

27 June 7:20 pm

Au programme de l’émission du jour (que vous pouvez aussi écouter ici) :

  • Présentation de Brésil - Chili : le Brésil est grand favori, Neymar est en pleine forme, mais l’équipe a-t-elle trouvé une animation offensive pour marquer en dominant et sa défense va-t-elle éviter les étourderies contre un adversaire qui, s’il s’applique, peut causer la surprise avec un jeu tourné vers l’avant mais aussi bien organisé derrière ?
  • Présentation de Colombie - Uruguay : sans Suarez, l’Uruguay misera sur le muscle et l’expérience pour contrer une des équipes les plus séduisantes du tournoi extrêmement complète offensivement qui peut également compter sur une défense solide.
  • Observations en vrac sur la première partie de la compétition, notamment les performances d’un continent à l’autre
  • Nouvelles des camps belge et américain à quelques jours de Belgique - États-Unis.
  • Anecdotes et potins.

Pendant la Coupe du monde, Coup Franc vous fixe un rendez-vous quotidien, puisqu’il y a une émission tous les jours !

Ne manquez pas la couverture exhaustive de la Coupe du monde sur MLSsoccer.com

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).