blog

League

12 April 12:00 pm

Le leader contre le tenant du titre, un match dans des conditions hivernales, un duel de grands malades : voilà quelques-uns des éléments du programme de la prochaine journée, riche en rencontres intéressantes.

En tête du classement, Dallas et sa défense toujours friable en fin de match recevront en direct sur NBCSN la seule équipe encore invaincue, le LA Galaxy, toujours en train de panser ses plaies après son élimination en demi-finale de la Ligue des champions.

Le deuxième, Montréal, jouera devant les caméras de RDS2 et TSN son premier match de la saison au stade Saputo, où l’on attend des conditions hivernales pour la venue de Columbus où Ben Speas commence à s’imposer, de bon augure pour les autres joueurs formés au club. Sur les mêmes chaînes, on pourra regarder tout de suite après le match entre Vancouver, qui a adopté une nouvelle approche offensive, et Salt Lake.

Chivas USA, où Laurent Courtois aspire à retrouver sa place de titulaire, partira favori chez lui contre Colorado. En théorie, il en va de même pour Seattle, qui peut se concentrer pleinement sur le championnat, face à New England, privé de son gardien Matt Reis, mais l’équipe de la cité émeraude court toujours derrière sa première victoire de la saison (direct Univision Deportes).

Autre mauvais partant, Chicago cherche toujours son homogénéité collective mais assure que la confiance mutuelle règne entre les joueurs. Elle sera bien nécessaire pour obtenir un résultat à Houston (direct Unimas), où Corey Ashe est devenu une valeur sûre au poste d’arrière gauche. Toujours dimanche, NBCSN diffusera l’affrontement entre Portland, où Jean-Baptiste remplacera Horst sur la touche pour toute la saison, et San José, dont tous les dangereux attaquants sont enfin aptes au service.

Ajoutez à cela le duel des grands malades entre New York, qui espère le retour d’Henry, et DC United ainsi que la diffusion hebdomadaire gratuite de MLSsoccer.com entre Philadelphie et Toronto, et vous obtenez un menu copieux dont tous les plats auront une saveur particulière. Régalez-vous !

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 13 avril
14h00 : Montréal - Columbus
16h00 : Philadelphie - Toronto
16h00 : Vancouver - Salt Lake
16h00 : Seattle - New England
19h00 : DC United - New York
19h30 : Dallas - LA Galaxy
22h30 : Chivas USA - Colorado
Dimanche 14 avril
17h00 : Houston - Chicago
22h30 : Portland - San José

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

08 April 11:53 am

Joies en bas de classement : lors de la dernière journée de championnat, Portland, Chicago et Colorado ont remporté leur première victoire de la saison.

Habitué à courir derrière le score, Portland n’a pas délaissé ses intentions offensives contre Houston. Si les 45 premières minutes ont été infructueuses, le travail de sape a éreinté les Texans qui ont faibli après la pause, ce dont Ryan Johnson a profité pour marquer deux buts.

Commettant moins d’erreurs que depuis le début de saison, Chicago a enfin trouvé facilement le chemin des filets pour s’imposer contre New York où, selon Mike Petke, les joueurs expérimentés ont l’air de débutants. Si Colorado a remporté son premier succès de l’année, il le doit à son gardien Irwin qui a repoussé tous les assauts de Salt Lake après le but d’Harris en début de match.

Si Seattle (qui n’a pas joué) demeure la seule équipe sans victoire en bas de tableau, personne ne se détache en haut de classement. Dallas a raté une belle occasion : menant 0-2 à Toronto, il est retombé dans ses vieux travers défensifs pour finalement concéder le nul. Outre les clubs bien classés qui n’ont pas joué, Kansas City réalise la bonne opération après sa victoire contre DC United, synonyme de quatrième match consécutif sans encaisser.

Le but râlant de la semaine a été concédé par San José : Vancouver a profité du fait que Gordon et Bernardez changent tous deux de chaussures en même temps pour égaliser.

On ne peut conclure sans parler de la triste nouvelle de la matinée : l’annonce de la leucémie myéloïde chronique, une forme rare mais curable de la maladie, qui touche Kevin Alston, défenseur de New England.

LES RÉSULTATS
Kansas City - DC United
Toronto - Dallas
Columbus - Philadelphie
Colorado - Salt Lake
San José - Vancouver
Portland - Houston
Chicago - New York

 
1-0
2-2
1-1
1-0
1-1
2-0
3-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

05 April 12:21 pm

Alors que la fin de semaine est marquée par les festivités du centenaire de la Fédération américaine de soccer, la journée de championnat disputée ce week-end s’ouvre dès ce vendredi avec le duel entre Kansas City (que nous avons analysé en profondeur dans la dernière émission Coup Franc) et DC United, privé de Dwayne de Rosario.

Samedi, le leader Dallas, dont la défense n’a plus été aussi solide depuis deux ans, tentera de conforter sa place à Toronto (direct TSN2). En embuscade, Houston a déjà annoncé qu’il jouerait l’offensive à tout va à Portland, dont la puissante attaque ne veut plus courir derrière les buts encaissés en début de match par l’arrière-garde hésitante. Un spectacle offensif en perspective, que vous pourrez regarder gratuitement sur MLSsoccer.com.

À l’image de ses nouveaux venus, Columbus trouve son rythme lentement mais sûrement et tentera de le confirmer chez lui contre Philadelphie devant les caméras d’Unimas. Les téléspectateurs de NBCSN pourront assister au deuxième affrontement de l’année entre Colorado et Salt Lake : lors du premier, l’équipe de l’Utah avait sauvé un point de justesse, grâce à Alvaro Saborio, un des joueurs les plus sous-estimés de la compétition.

Un seul match est au programme dimanche (en direct sur TSN2 et ESPN2) : Chicago, et son attaque qui se cherche encore, reçoit New York, qui se réjouit de l’apport d’Alexander et Steele dans l’élargissement du jeu.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 5 avril
20h30 : Kansas City - DC United
Samedi 6 avril
16h00 : Toronto - Dallas
17h00 : Columbus - Philadelphie
19h30 : Colorado - Salt Lake
22h30 : San José - Vancouver
22h30 : Portland - Houston
Dimanche 7 avril
17h00 : Chicago - New York

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

29 March 11:28 am

Toutes les rencontres de MLS du week-end pascal se joueront ce samedi, et le programme est aussi alléchant qu’un ballon plein d’œufs en chocolat.

Le sommet verra le déplacement du leader, Montréal, à Kansas City : les rois de la contre-attaque pourraient se régaler sur le terrain d’un adversaire qui voudra les presser haut. Vous pourrez voir tout ça gratuitement sur MLSsoccer.com qui permet désormais à tous ses membres de regarder chaque semaine un match en direct. Si ce n’est pas fait, inscrivez-vous !

L’autre équipe invaincue, le LA Galaxy (où Landon Donovan est attendu pour les demi-finales de la Ligue des champions) ouvrira la journée à Toronto en direct sur RDS et TSN. Devant les caméras de NBCSN, New York, qui vient d’engager l’attaquant Andre Akpan, veut remporter sa première victoire de la saison, contre Philadelphie dont le bon départ ne doit pas camoufler des lacunes dans l’entrejeu. Autre match télévisé (Univision), celui entre Colorado, encore déforcé par une blessure, et Portland, qui compte sur le retour de David Horst pour solidifier sa défense.

Ô surprise ! Frank Yallop est confronté à une abondance de biens… en défense (faut pas rêver) pour le déplacement de San José à Houston où Will Bruin est toujours à la quête de son premier but. Le duel des départs décevants verra Salt Lake recevoir Seattle qui a hâte de réunir le trio Johnson - Martins - Martinez.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 30 mars
14h00 : Toronto - LA Galaxy
15h30 : New York - Philadelphie
16h00 : New England - Dallas
18h00 : Colorado - Portland
20h30 : Kansas City - Montréal
20h30 : Houston - San José
21h00 : Salt Lake - Seattle
22h30 : Chivas USA - Vancouver

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

28 March 11:06 am

Les 530 joueurs actifs actuellement en Major League Soccer sont nés dans 61 pays différents, ce qui fait de la MLS la compétition la plus internationale des cinq « grands » championnats de sports collectifs aux États-Unis et au Canada. Les 6 différentes confédérations continentales y sont représentées.

Sans surprise, les États-Unis arrivent en tête de liste, avec un total de 293 joueurs. Suit le Canada, avec 24, talonné de près par le Brésil (23). Viennent ensuite la Colombie (19), l’Angleterre (15) et la France, en cinquième position, avec 14 joueurs. Le Mexique, la Jamaïque et l’Argentine ont aussi chacun vu naître au moins 10 joueurs actuels de MLS.

Environ 40% des joueurs sont nés à l’extérieur des États-Unis ou du Canada, mais plusieurs parmi eux ont acquis la nationalité d’un de ces deux pays, pour qui ils peuvent donc se produire en équipe nationale. En outre, le nombre de 317 « locaux » constitue un sommet dans l’histoire de la MLS.

Ceux qui croient que la MLS est faite pour les « vieux étrangers » doivent revoir leurs préjugés : leur moyenne d’âge est de 26 ans et demi. Et elle n’est que de 25 ans et 3 mois pour ceux arrivés depuis la fin de la saison dernière. La tendance semble donc davantage à la recherche de jeunes talents prometteurs hors-frontières.

Les données fournies par l’Elias Sports Bureau permettent de constater que la NBA est la deuxième compétition la plus diversifiée, avec des joueurs provenant de 44 nations différentes. 19 pays sont représentés en LNH, pour un total de 24,3% de joueurs ni américains ni canadiens.

Pour voir une carte du monde des joueurs de MLS par lieu de naissance et une liste de ceux nés à l’étranger, rendez-vous ici.

25 March 10:50 am

Montréal, Dallas, Chivas USA : qui s’attendait à un tel top 3 après 4 journées ? Et pourtant… Seuls à compter le maximum des points, les Québécois occupent fièrement le sommet de la montagne, après avoir battu New York où les débuts de Luyindula ont plu à son entraîneur.

Houston, guère handicapé par l’absence de ses internationaux, a mis fin au parcours parfait de Vancouver où certains en veulent à Mattocks pour son occasion ratée à 0-1. Il reste quand même une deuxième équipe invaincue : le LA Galaxy, qui a peiné contre Colorado dans un match qu’un coup de coude de Moor a fait basculer.

Profitant du fait que certains ténors aient un match de retard, l’étonnant Dallas est seul deuxième avec neuf unités : il a battu Salt Lake en connaissant enfin un dernier quart d’heure favorable.

Aux côtés du LA Galaxy (7/9), trois équipes comptent sept points en quatre rencontres. Son voisin, Chivas USA, a atomisé Chicago où plus rien ne va, notamment grâce à Velazquez, enfin héros heureux. Columbus s’est imposé à DC United, et Speas a profité de l’absence d’Arrieta pour être titularisé et marquer en l’honneur de Kirk Urso. Enfin, San José remonte en renouant avec ses habitudes : une victoire par un but d’écart grâce à Wondolowski, le tout face à Seattle qui ne panique pas malgré le pire départ de son histoire.

LES RÉSULTATS
DC United - Columbus
New England - Kansas City
Montréal - New York
Houston - Vancouver
Dallas - Salt Lake
LA Galaxy - Colorado
San José - Seattle
Chicago - Chivas USA

 
1-2
0-0
1-0
2-1
2-0
1-0
1-0
1-4

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

22 March 10:56 am

Entre les éliminatoires de la Coupe du monde et les blessures, il y aura beaucoup d’absents sur les terrains de MLS ce week-end… et autant de chances à saisir pour leurs remplaçants.

Privé de Nesta, le leader Montréal ne souhaite pas assumer le rôle de favori contre New York, en quête de sa première victoire et où les débuts possibles de Luyindula pourraient être les bienvenus en l’absence de Cahill, Henry et peut-être d’Olave.

Autre équipe à compter le maximum des points (mais avec un match de retard), Vancouver aura la tâche difficile à Houston, dans un stade réputé imprenable. Pour Martin Rennie, la pression est sur les Texans qui, privés de leurs ailiers internationaux, comptent sur Andrew Driver pour amener le danger.

La journée s’ouvrira samedi sur NBCSN avec DC United - Columbus, un prolongement de la semaine des rivalités. Univision Deportes diffusera le duel entre Dallas, qui vient d’engager l’international hondurien Ramon Nuñez, et Salt Lake, où Josh Saunders effectuera ses débuts en l’absence de Nick Rimando convoqué en équipe nationale américaine.

San José - Seattle sera non seulement un match au sommet mais aussi un duel illustrant bien cette journée. Entre les blessés et les internationaux, les Californiens sont bien heureux de pouvoir compter sur Walter Martinez, leur dernier renfort en date, tandis que les absences conjuguées de Johnson et Martins permettront à David Estrada de rejouer pour Seattle après 10 mois d’absence.

Un seul match est au programme dimanche : Chicago, en proie à une disette offensive et à des casse-tête défensifs, accueillera Chivas USA devant les caméras d’UniMas.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 23 mars
15h30 : DC United - Columbus
16h00 : New England - Kansas City
16h30 : Montréal - New York
20h30 : Houston - Vancouver
20h30 : Dallas - Salt Lake
22h30 : LA Galaxy - Colorado
22h30 : San José - Seattle
Dimanche 24 mars
17h00 : Chicago - Chivas USA

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

20 March 10:23 am

D.C. United es el equipo más laureado en la Major League Soccer.

Además de cuatro títulos de la MLS, dos U.S. Open Cups, una Copa de Campeones de Concacaf y una Copa Interamericana, entre otros, D.C. ha sumado otro trofeo “igual” de prestigioso en sus vitrinas. (Nota: las comillas en la palabra igual representan las alas del personaje laureado)

Un canal de TV de Washington, D.C. invitó a las mascotas de los clubes deportivos locales a un torneo de baloncesto, en el cual solo puede haber un ganador. Lo anterior, en honor al March Madness, el campeonato universitario de baloncesto que se juega durante esta época en los Estados Unidos.

Talon, la mascota del D.C. United participó por sexta vez consecutiva en el campeonato y por primera vez se quedó con el trofeo del Mascot Madness. Talon derrotó con una canasta de tres puntos en la final al tricampeón defensor Screech, la mascota de los Washington Nationals de la Major League Baseball.

Sin lugar a dudas, y como observamos en el video inmediatamente anterior, su preparación fue la clave para obtener el tan anhelado trofeo, y aunque su oponente en la final le jugó sucio por momentos, los dos metros de largo (en las alas) de Talon vencieron en los dos minutos que duró el partido. Es de notar que Screech, quizás como burla hacia Talon, incluso utilizó sus pies en la final; pero el representante del United no cedió ante la presión, y a pesar de ser la mascota del equipo de fútbol profesional de la ciudad tan solo usó sus pies para elevarse y derrotar a su rival.

Talon no solo venció a Screech en la final, sino que para poder llegar al último partido del Mascot Madness, tuvo que sobreponerse a Mason y a Slapshot, las mascotas de la Universidad de George Mason y de los Washington Capitals de la NHL, respectivamente.

Para ver el partido completo en el que Talon venció a Screech, haga clic aquí.

D.C. United recibe en casa a Columbus Crew este sábado en el RFK Stadium, a partir de las 3:30 pm, hora del Este.

18 March 10:40 am

Six partages en neuf rencontres et les trois autres qui se soldent par un but d’écart : la semaine des rivalités a aussi été celle des scores serrés.

Les trois vainqueurs de la journée effectuent évidemment la bonne opération au classement. À commencer par Montréal, vainqueur de Toronto et seul en tête avec neuf points, ce qui n’empêche pas ses joueurs de ne pas être satisfaits de leur prestation. Avec un match de retard, Vancouver, au repos ce week-end, est l’unique autre club à ne pas encore avoir perdu de point.

Dallas compte également six unités après sa victoire 3-2 contre Houston dans le match le plus spectaculaire de la journée. Cooper a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu et dans la controverse puisqu’il a profité du fait que le ballon touche son bras pour se retrouver seul face à Hall. « Je ne sais pas… j’ai voulu faire une tête et le ballon est arrivé devant moi », plaide le buteur. « Les tricheurs gagnent parfois », répond Dominic Kinnear. Troisième poursuivant totalisant six points, Philadelphie qui, faute d’automatismes dans le jeu posé, se distingue en étant le roi des corners en ce début de saison.

Autre polémique dans le seul derby de la compétition où, bien que réduit à dix et mené, Chivas USA a arraché le nul dans les derniers instants. Les hommes de Chelis ont été particulièrement physiques contre « l’équipe des bureaux de New York », dixit le coach. Tête basse, ceux de Bruce Arena se sont trouvés particulièrement laxistes.

Notons également les débuts d’Obafemi Martins pour Seattle, tenu en échec par Portland, et le nul concédé par New York chez lui contre DC United qui, malgré ce bon point, commence à s’inquiéter de sa disette offensive.

LES RÉSULTATS
New York - DC United
Kansas City - Chicago
Montréal - Toronto
Philadelphie - New England
Columbus - San José
Salt Lake - Colorado
Seattle - Portland
Dallas - Houston
LA Galaxy - Chivas USA

 
0-0
0-0
2-1
1-0
1-1
1-1
1-1
3-2
1-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

15 March 10:26 am

Une fois n’est pas coutume, je ne vous ferai pas la présentation de cette journée de championnat sous l’angle sportif, mais bien sous celui des tensions qui animeront les protagonistes, semaine des rivalités oblige.

La plus connue est sans nul doute celle qui oppose Seattle à Portland. Il faut dire que sur la scène du soccer, elle existe depuis une quarantaine d’années puisque les deux villes avaient déjà une équipe (portant le même nom ou presque) à l’époque dans la NASL. Malgré une piètre saison 2012, Portland a remporté la coupe Cascadia l’an dernier mais Seattle partira quand même favori.

Toujours chaude, et pas seulement dans le sport, celle entre la plus grande ville et la capitale oppose, aux États-Unis, New York à Washington. Cependant, en MLS, les tensions entre New York et DC United sont loin d'être exacerbées. Certes, on a des exemples d'épisodes intenses (et bizarres) entre les deux clubs, mais pour samedi, on parle surtout de la solidité de l'amitié entre les deux entraîneurs, Mike Petke et Ben Olsen.

Ce match ouvrira la journée sur NBC, avant de passer le relais à une longue journée de soccer sur NBCSN qui commencera par Kansas City - Chicago, duel sans animosité particulière. On ne peut pas en dire autant de Montréal - Toronto (direct RDS et TSN), deux villes rivales dans le sport mais aussi l’histoire, la culture ou encore la politique. Et deux équipes aux styles différents : ne vous attendez cependant pas à un duel Italie - Angleterre tel que le rapportent les clichés.

Toujours samedi, le duel des Rocheuses entre Salt Lake et Colorado aura certes une saveur régionale, mais il est difficile de parler de rivalité tant la correction a souvent dominé les rencontres entre les deux équipes.

Celle entre Houston et Dallas (diffusée sur ESPN2 et ESPN Deportes) a un enjeu extra-sportif clair : El Capitan, canon datant de la guerre de sécession. Sur le terrain, il y eut des duels pour le moins âpres mais les changements dans les deux équipes au cours des dernières années ont calmé les ardeurs, ce qui déçoit passablement Brian Ching.

Pour clore le tout, Univision diffusera le duel LA Galaxy - Chivas USA. À part leur stade commun, tout oppose les deux clubs. Certains n’hésitent pas à comparer le duel de cette saison à un microcosme des différences entre les États-Unis et le Mexique. Le choc des cultures est évident entre deux clubs habitués aux extrémités opposées du classement, mais les deux camps font preuve d’un grand respect pour l’adversaire quand ils évoquent ce match.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 16 mars
12h30 : New York - DC United
15h00 : Kansas City - Chicago
16h00 : Montréal - Toronto
17h00 : Philadelphie - New England
17h30 : Columbus - San José
18h00 : Salt Lake - Colorado
20h00 : Seattle - Portland
Dimanche 17 mars
13h00 : Dallas - Houston
17h00 : LA Galaxy - Chivas USA

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs