blog

Coup Franc

03 November 2:12 pm

Surprise ce matin au stade Saputo : la direction de l’Impact de Montréal et Jesse Marsch ont annoncé leur « séparation à l’amiable ». « Nous avons les mêmes objectifs à long terme pour le club mais pas la même philosophie sur les moyens d’y arriver », a résumé le président Joey Saputo, qui n’a toutefois pas souhaité entrer dans les détails et a précisé que même un meilleur classement n’aurait pas changé la décision.

« En allant en MLS, notre idée était de regarder, d’apprendre, de savoir, a déclaré de son côté le directeur sportif Nick De Santis. L’expérience de Jesse et de son staff nous a bien servis. Nous avons eu de grosses discussions pendant la saison mais nous sommes fiers de dire qu’elles n’ont jamais transpiré dans le vestiaire. Tout s’est déroulé de manière très professionnelle. »

Le discours de Marsch allait dans le même sens que celui de ses désormais anciens patrons. Il a remercié le club pour lui avoir donné sa chance, ainsi que Montréal pour avoir réservé un accueil de premier ordre tant à lui qu’à sa famille. Il n’a toutefois pas voulu émettre de commentaire quand on lui a demandé s’il avait le soutien des nouveaux joueurs important de l’équipe comme Alessandro Nesta ou Marco Di Vaio. Ses adjoints Mike Sorber et Dennis Hamlett restent en poste, contrairement à l’entraîneur des gardiens Preston Burpo et au préparateur physique Adam Rotchstein.

De leur côté, les joueurs ont fait part de leur surprise au moment où ils ont appris la nouvelle – avant l’entraînement de ce matin – sans toutefois s’avancer davantage, se limitant à dire que cela faisait partie de la vie professionnelle des footballeurs.

Le club est donc désormais à la recherche d’un nouvel entraîneur. S’il n’en connaît pas encore la provenance, Nick De Santis en connaît le profil : « Nous devons évaluer ce que nous avons à l’interne et où on veut s’en aller. Le club et le staff technique auront leurs opinions et devront marcher dans la même direction : on est un club. »

03 November 1:28 pm

Seattle et Salt Lake ne sont (à nouveau) pas parvenu à se départager lors du premier match aller des demi-finales de conférence (0-0 - résumé vidéo), qui se poursuivent ce soir avec DC United - New York (20h00, direct RDS2 et NBCSN).

Ça n’a pourtant pas été faute d’essayer, mais les gardiens n’ont pas voulu : Nick Rimando a défié les lois de la physique alors que Michael Gspurning, bien moins sollicité, a réalisé les arrêts clefs au bon moment. Au match retour, chez lui, Salt Lake devra marquer… ce qu’il n’a plus fait depuis un mois ! De son côté, Seattle se dit qu’en jouant encore de la sorte, le ballon finira bien par rentrer. Réponse jeudi.

Ce soir, DC United et New York pourraient en revanche faire le plein de buts. Les filets ont tremblé au moins quatre fois lors de chacun des trois affrontements de cette année entre ces deux puissances offensives dont les défenses connaissent des ratés. À la maison, DC United misera aussi sur le contre face à un adversaire vulnérable au moment de la reconversion en perte de balle.

L’expérience penche largement en faveur de New York : d’un côté, un jeune entraîneur qui a grandi avec son équipe, de l’autre plusieurs vedettes qui ont participé à la Coupe du monde. Parmi elles, Tim Cahill, blessé au mollet, risque de ne pas être sur le terrain. 

02 November 11:32 am

À peine le premier tour terminé, avec la victoire au forceps hier du LA Galaxy contre Vancouver (2-1 - résumé vidéo), qu’on entre déjà dans les demi-finales de conférence avec, ce soir, le match aller du duel Seattle - Salt Lake.

Ils ont eu chaud, les champions en titre ! Mattocks avait ouvert la marque après 182 secondes à peine pour les visiteurs, qui ont bétonné ensuite. Le LA Galaxy a eu du mal à trouver la clef de la défense adverse. Mais juste après que Miller et Robson n’aient raté le 0-2, le match est entré dans cinq minutes de folie et a basculé en faveur de l’équipe locale. Même si Martin Rennie a laissé Camilo sur le banc, sorti Mattocks et fait entrer Bonjour, auteur de la faute qui a offert le penalty victorieux, il a reçu des éloges de ses joueurs. Mais le héros du jour est l’auteur du but égalisateur, Mike Magee, à qui la fin de saison réussit décidément bien. En demi-finale de conférence, le LA Galaxy affrontera San José.

Et les demi-finales de conférence, on y entre dès ce soir avec Seattle - Salt Lake. Les deux équipes se sont déjà affrontées trois fois cette année, et il n’y a eu qu’un seul but, lors du premier duel en mai gagné par les montagnards à l’extérieur. Malgré cela, et le fait qu’ils aient terminé devant leur adversaire au classement, ils ne partent pas favoris. Seattle a les faveurs des pronostics, grâce à sa défense solide, mais aussi à son attaque prolifique, au sein de laquelle il va toutefois bien falloir remplacer Eddie Johnson. Le principal atout de Salt Lake est son expérience : le groupe est ensemble depuis longtemps et arrive à maturité.

01 November 11:53 am

Houston s’est imposé de maîtresse manière hier soir à Chicago (1-2 - résumé vidéo). L’autre rencontre du premier tour opposera ce soir le LA Galaxy à Vancouver (22h30 HE, direct RDS2, TSN, NBC Sports Network).

Dès l’entame de la partie, Houston a pris les choses en mains sur le terrain de son adversaire, déployant son meilleur jeu depuis longtemps, et a été récompensé par deux buts de Bruin : l’un suite à un corner de Davis côté gauche, l’autre suite à une passe de Carr côté droit. Malgré un petit relâchement qui a permis à Alex de relancer le suspense en fin de match, les Texans ont su préserver leur avance. « On ne peut pas laisser de telles possibilités à ce genre d’équipe », regrettent les joueurs de Chicago. En demi-finale de conférence, Houston affrontera Kansas City.

Ce soir, le LA Galaxy partira largement favori contre Vancouver dans l’autre rencontre du premier tour. Notamment parce que les Canadiens restent sur une deuxième moitié de saison régulière catastrophique. Cela n’émeut guère Landon Donovan, qui prône patience et concentration. Ce sont surtout ses passes décisives qui risquent de faire mal à des visiteurs qui pensent déjà à la séance de tirs au but.

Vancouver aime attendre son adversaire : il n’y a pourtant rien de plus dangereux que de laisser le LA Galaxy déployer son jeu. Si Martin Rennie compte beaucoup sur le duo Miller - Mattocks, à mes yeux, Camilo et les montées de Lee Young Pyo face à Todd Dunivant seront les meilleurs atouts d’un improbable exploit.

31 October 1:15 pm

On efface (presque) tout et on recommence : ce mercredi s’ouvre la phase finale de la Coupe MLS 2012 avec le match du premier tour entre Chicago et Houston (21h00 HE, direct RDS2, TSN2, ESPN2).

Le match s’annonce serré, puisque quatre de leurs cinq confrontations ces deux dernières saisons se sont soldées par un partage. Seule exception, leur affrontement le plus récent, remporté 3-1 par Chicago début septembre. À en croire Tally Hall, Houston a retenu les leçons de cet échec.

Ayant terminé derrière leur adversaire et jouant donc en déplacement, les Texans ne partent pas favoris. Mais ils ne se sentent jamais aussi bien que quand ils sont dos au mur, prévient Brad Davis. Ce dernier détient peut-être les clefs de la victoire avec son pendant à droite, Boniek Garcia, et Houston prendra une option sur la qualification s’il arrive à faire le jeu à Toyota Park.

Mélange de joueurs jeunes et expérimentés, Chicago dispute son premier match de phase finale depuis 2009. La vivacité sera un de ses atouts principaux. Même les plus anciens, comme Pavel Pardo, affichent une forme physique étincelante ! La défense visiteuse devra être particulièrement vigilante pour éviter que Nyarko, Oduro ou MacDonald ne se présente seul face au gardien.

Si vous êtes trop impatients pour attendre le coup d’envoi de la rencontre, venez en discuter avec Greg Lalas (en anglais) à partir de 15h00.

30 October 1:32 pm

Notre émission de la semaine (à écouter ici) est entièrement consacrée à la première année de l’Impact de Montréal en Major League Soccer. Un bilan effectué avec des invités d’horizons très variés qui nous permettent de revenir sur la saison sous de nombreux angles différents :

- La saison vue de l’intérieur par les joueurs, avec Patrice Bernier, lauréat du trophée Giuseppe Saputo, que le club remet à son meilleur joueur. Bien entendu, il dresse le bilan sportif de cette première année (argument qui, selon lui, ne doit pas servir d’excuse), mais nous parle aussi de sa complicité avec Felipe, de la configuration de jeu dans laquelle l’équipe se sent le mieux ou encore de la personnalité de Jesse Marsch.
- L’analyse du jeu de Montréal, avec Christian Schaekels, de Vision du Jeu, qui entre dans les détails des points forts, des points faibles, des choix de l’entraîneur et des paradoxes observés cette saison. En vrac, cela va, entre autres, de la capacité à contrecarrer certaines équipes du top à la déficience du jeu par les flancs et sur les phases arrêtées en passant par la dynamique apportée par Perkins et Nyassi ou encore le recrutement à effectuer pour 2013.
- L’avis des supporters, avec Eric Chenoix, membre des Ultras Montréal, qui aborde également plusieurs sujets extra-sportifs comme les améliorations au stade Saputo ou l’évolution de la culture foot dans les tribunes, et parle de son groupe qui fêtait ses 10 ans cette année.
- Focus sur les jeunes, avec Karl W Ouimette, qui nous parle de l’équipe des -21 ans, des points communs entre les équipes de jeunes, la réserve et l’équipe première, de son intégration dans le noyau A et de ce qu’il apprend concrètement aux côtés d’Alessandro Nesta.
- Le jeu « Un ou l’autre », spécial Impact, où Frédéric Lord met sur le gril ses collaborateurs habituels mais aussi Olivier Brett.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

29 October 1:04 pm

Le record de Wondolowski, le soulagement de DC United, le relâchement de Houston, les blessures à Seattle et Kansas City : la dernière journée de saison régulière n’a pas été inutile, loin de là !

Auteur du seul but des siens dans le partage à Portland, Wondolowski a donc bouclé la première phase de la compétition avec 27 buts, égalant le record de Roy Lassiter et terminant meilleur buteur de la saison régulière pour la troisième fois consécutive.

En partageant l’enjeu à Chicago, DC United a pris le point suffisant pour passer directement en demi-finale de conférence, contrairement à son adversaire du jour qui, selon Arne Freidrich, doit désormais « se donner un coup de pied aux fesses ». Ce sera dès mercredi, contre Houston, qui doit retrouver sa concentration après sa défaite à Colorado.

Après quelques jours de repos, l’équipe de la capitale américaine se mesurera à New York, fortement encouragé par sa victoire à Philadelphie. Le vainqueur du premier tour affrontera de son côté Kansas City, probablement privé de Nagamura.

Mais la blessure dont tout le monde parle est celle d’Eddie Johnson : comme l’an dernier avec Rosales, Seattle voit un joueur clef tomber à un moment crucial de la saison. Sa sortie a aussi joué dans la défaite au LA Galaxy, qui a préparé au mieux son match du premier tour de jeudi contre Vancouver. L’équipe de Colombie-Britannique a aussi réussi sa dernière répétition, en partageant l’enjeu à Salt Lake, également satisfait de ce nul qui lui permet de devancer Seattle au classement et de découvrir plusieurs solutions de rechange au sein de son effectif.

LES RÉSULTATS
Philadelphie - New York
Montréal - New England
Chicago - DC United
Portland - San José
Salt Lake - Vancouver
Colorado - Houston
Columbus - Toronto
Dallas - Chivas USA
LA Galaxy - Seattle

 
0-3
0-1
1-1
1-1
0-0
2-0
2-1
2-2
1-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

26 October 12:07 pm

Même si on connaît déjà les dix qualifiés pour la phase finale, cette dernière journée de saison régulière ne sera pas dénuée d’intérêt.

Déjà assuré à 99,99% de terminer meilleur buteur, Chris Wondolowski aura à Portland (direct TSN2 et NBC Sports Network) une dernière chance d’égaler voire de dépasser le record de 27 buts de Roy Lassiter. Voilà les 26 premiers et leur contexte.

Dans la Conférence Est, le classement du deuxième au cinquième doit encore être établi, ce qui permettra de connaître les deux équipes exemptées du premier tour de la phase finale et les deux qui s’affronteront le 31 octobre. Un rendez-vous que DC United veut éviter à tout prix : pour ce faire, il devra réaliser un bon résultat devant les caméras de NBC Sports Network sur le terrain d’une autre équipe impliquée dans la course, Chicago, qui a baissé de rythme au cours des dernières semaines.

Thierry Henry n’est pas aussi affirmatif et pense que pour New York (qui ouvrira la journée à Philadelphie à l’antenne de NBC), il ne serait pas malvenu d’avoir un match de plus. Moins bien classé du groupe, Houston voudra surtout peaufiner sa forme à Colorado.

Dans la Conférence Ouest, on sait presque tout à part qui de Seattle (qui joue au LA Galaxy, direct TSN2, ESPN et ESPN Deportes) ou de Salt Lake terminera deuxième, ce qui déterminera l’ordre de leurs affrontements en demi-finale de conférence. L’équipe de l’Utah accueillera Vancouver, toujours en lutte avec Montréal (hôte de New England) pour être le mieux classé des clubs canadiens.

Le premier tour de la Ligue des champions a pris fin ce jeudi : le LA Galaxy s’est imposé 2-3 à Metapan. On connaît le programme des quarts de finale, avec un invité surprise, le club Guatémaltèque de Xelajú qui a écrit l’histoire en devenant la première formation étrangère à éliminer un club mexicain depuis que la compétition a été réformée et rebaptisée en 2008. Toujours dans la Concacaf, les dirigeants de la confédération ont déclaré que rien n’est encore officiel pour la Copa America 2016.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 27 octobre
13h30 : Philadelphie - New York
14h00 : Montréal - New England
16h00 : Chicago - DC United
18h30 : Portland - San José
21h00 : Salt Lake - Vancouver
21h00 : Colorado - Houston
Dimanche 28 octobre
16h00 : Columbus - Toronto
19h00 : Dallas - Chivas USA
21h00 : LA Galaxy - Seattle

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

25 October 12:11 pm

Première équipe à avoir bouclé ses 34 rencontres de la première phase de la saison, Kansas City a fini sur une victoire 2-1 contre Philadelphie et assuré sa première place dans la Conférence Est pour une seconde saison consécutive. De quoi confirmer que le Sporting est bel et bien « l’équipe de la ville », tous sports confondus, à Kansas City.

En Ligue des champions, l’issue est moins rose pour Toronto, éliminé après sa défaite 1-0 à Santos Laguna. Si Paul Mariner pense que les siens auraient pu avoir quatre buts d’avance au quart d’heure, le seul à avoir trouvé le fond des filets est l’international américain Herculez Gomez, qui rêve de participer à nouveau à la Coupe du monde des clubs. En battant Marathon 3-1, Seattle s’est assuré d’un sans-faute.

Mais la grande nouvelle de la semaine dans la Concacaf, c’est l’officialisation d'une Copa America 2016 qui ne concernera pas uniquement l’Amérique du Sud mais bien toutes les Amériques, et se jouera aux États-Unis. Outre les 10 pays habituels, on retrouvera le Mexique, les États-Unis et quatre nations qui obtiendront leur place via la Gold Cup 2015. Est-ce un prélude à une fusion Conmebol - Concacaf ? Selon vous, serait-ce une bonne idée ?

Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

24 October 11:19 am

Même résultat, fortunes diverses : Houston et Salt Lake ont tous deux partagé l’enjeu ce mardi en Ligue des champions, ce qui provoque la qualification des uns, l’élimination des autres.

Pouvant se contenter d’un partage contre Olimpia, les Texans se sont fait peur : menés à la marque, frustrés par l’arbitrage et l’exclusion de leur entraîneur Dominic Kinnear, ils ont égalisé après l’heure de jeu grâce à André Hainault et ont ensuite pu conserver ce point synonyme de quart de finale (1-1- résumé vidéo).

Pour Salt Lake, la frustration a continué après le coup de sifflet final : obligé de battre les Costariciens d’Herediano, le finaliste de l’édition 2011 a pressé tout le match, sans succès (0-0 - résumé vidéo). Fabián Espíndola résume parfaitement la soirée en expliquant que la défense a très bien joué mais que les attaquants n’ont pas su marquer.

Ce soir (20h00), Toronto doit gagner à Santos Laguna pour passer au tour suivant : même Terry Dunfield le reconnaît, il faudrait un miracle pour que ça se produise. Deux autres clubs mexicains risquent l’élimination : Tigres et Guadalajara, qui accueillent respectivement Alajualense et Xelajú. À suivre !

Déjà qualifiés, Seattle (contre Marathon) et le LA Galaxy (à Metapan) viseront la victoire pour éviter un quart de finale contre un ténor.

Notons aussi que ce soir, à 20h30 (HE), Kansas City retrouvera Aurélien Collin pour boucler sa saison régulière contre Philadelphie. Par ailleurs, Chivas USA a annoncé une importante réorganisation à la tête du club.