blog

Coup Franc

26 July 11:17 am

Entre la finale de la Gold Cup et une grosse journée de championnat, dont six rencontres seront retransmises à l’antenne des diffuseurs nationaux officiels de la MLS, vous aurez encore du soccer plein les yeux ce week-end !

Salt Lake peut s’attendre à une chaude réception à New York. Non seulement parce qu’il est leader, mais aussi parce que ses anciens joueurs Olave, Espindola et Steele l’attendront de pied ferme et connaissent ses moindres secrets. Un handicap de plus pour des visiteurs toujours privés de leurs internationaux américains mais qui retrouvent Saborio qui n’a joué que deux fois pour eux depuis le 20 avril !

Autre duel alléchant : la visite de Kansas City, qui évoluera sans Aurélien Collin ni Matt Belser pour la première fois depuis 94 rencontres, à Montréal où on sait que Marco Di Vaio retrouvera le terrain mais pas s’il sera seul devant ou non. Un match à suivre sur RDS et TSN2.

Comme à New York, les retrouvailles seront de mises ce week-end. Ainsi, Pablo Mastroeni retrouvera son ancien club mais aussi sa famille lors du déplacement du LA Galaxy à Colorado (direct ESPN2). Brad Knighton retournera en tant que gardien titulaire de Vancouver à Philadelphie où il n’a pas vraiment reçu sa chance mais a laissé de bons souvenirs. La rencontre sera retransmise sur Univision Deportes, tout comme celle entre Seattle, en quête de stabilité dans l’axe de l’entrejeu, et Chivas USA, où un psy pourrait rejoindre l'encadrement.

Notons encore au programme le duel Toronto - Columbus retransmis à la fois sur TSN et gratuitement sur MLSsoccer.com, le match entre Houston et Chicago où Chris Rolfe doit se préparer à un nouveau rôle suite à l’arrive du joueur désigné Juan Luis Anangonó (direct NBCSN) ainsi que la visite de Portland, abonné aux partages à l’extérieur, à San José.

En plus de tout cela, la finale de la Gold Cup se jouera dimanche entre les États-Unis et le Panama à partir de 16h00 (HE). N’en manquez rien grâce à la couverture exhaustive offerte par MLSsoccer.com.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 27 juillet
14h00 : Toronto - Columbus
19h00 : Colorado - LA Galaxy
19h00 : Montréal - Kansas City
19h00 : Vancouver - Philadelphie
19h00 : New England - DC United
19h00 : New York - Salt Lake
21h00 : Houston - Chicago
22h30 : San José - Portland
Dimanche 28 juillet
23h00 : Seattle - Chivas USA

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

25 July 10:58 am

La finale de la Gold Cup 2013 opposera les États-Unis au Panama, affiche identique à celle de 2005. À l’époque, il avait fallu recourir aux tirs au but pour départager les deux équipes (les Américains s’étaient imposés).

Invité surprise de cette apothéose, le Panama a battu le Mexique pour la deuxième fois du tournoi sur le même score, 2-1. Devant la plus grande foule de l’histoire pour un match de Gold Cup joué aux États-Unis, le joueur de Dallas Blas Perez a ouvert la marque, mais l’égalisation mexicaine est tombée rapidement grâce à Montes. À l’heure de jeu, Roman Torres a offert le but de la victoire à ses couleurs. Brillant depuis le début de la compétition, l’attaquant Gabriel Torres pourrait devenir le premier joueur désigné des Colorado Rapids.

Les États-Unis ont disposé du Honduras plus facilement que prévu, et ce grâce à un Landon Donovan en toute grande forme. Auteur de deux buts et d’une passe décisive, il a permis aux siens d’avoir deux buts d’avance avant la demi-heure et a marqué 60 secondes à peine après la réduction du score hondurienne en début de deuxième mi-temps. La fin de rencontre a cependant été houleuse, avec l’exclusion de Jürgen Klinsmann qui pourrait ne pas être sur le banc pour la finale.

Grande nouvelle à Washington ce jeudi matin : DC United aura enfin son propre stade ! Situé dans le quartier baptisé Buzzard Point, près de là où se rejoignent les deux rivières qui bordent la ville, il doit être prêt pour le début de la saison 2016 et coûter 300 millions de dollars américains.

24 July 10:55 am

Si vous avez suivi la Gold Cup 2013 d’un œil distrait, c’est le moment de vous y intéresser de plus près ce soir, à l’occasion des demi-finales de la compétition.

Impressionnants depuis le début du tournoi, notamment grâce aux 16 buts qu’ils ont inscrits en 4 sorties, les États-Unis partent favoris face au Honduras (19h00 HE). À l’image d’Eddie Johnson, ils ont toujours faim, mais savent que cette fois, l’adversaire sera coriace et prêt à leur faire payer la moindre erreur. Pour arriver à ses fins, l’entraîneur du Honduras Luis Fernando Suárez a un modèle qui peut en surprendre plus d’un : Raymond Domenech !

L’autre demi-finale opposera le Mexique au Panama (22h00 HE). Le double tenant du titre aurait clairement les faveurs des pronostics… s’il n’avait pas été battu par son adversaire du jour en tout début de compétition. Depuis lors, Jose de la Torre a effectué quelques aménagements au sein de son équipe, mais les Panaméens croient dur comme fer qu’ils peuvent atteindre la finale du tournoi pour la deuxième fois de leur histoire.

En MLS, la journée de mardi a été riche en signatures. Deux joueurs désignés sont arrivés : l’attaquant équatorien Juan Luis Anangono à Chicago et le médian défensif argentin Hernán Bernardello à Montréal. Pendant ce temps, le contrat de Peter Vermes à Kansas City était prolongé jusqu’au terme de la saison 2017.

23 July 11:50 am

Trois chocs entre équipes de haut de tableau avaient lieu lors de la dernière journée, et ils constituent le sommaire de l’émission de la semaine (à écouter ici).

Salt Lake - Kansas City s’est soldé par une victoire des visiteurs à l’issue d’un match particulièrement physique. S’agit-il des deux meilleures équipes de MLS en ce moment ? On parle arbitrage, avec les doléances de Jason Kreis, mais aussi les critiques générales des entraîneurs et supporters envers les officiels, et l’influence sur le jeu qu’a la façon de diriger un match.

Montréal - Dallas s’est terminé sans but. On revient sur les progrès montrés par les Québécois, leur passage au 4-3-3 mais aussi les manquements qui les ont empêchés de remporter ce match. On se demande à quel point ils sont dépendants de Marco Di Vaio et quel apport aurait le recrutement d’Hernán Bernardello. On parle aussi des Texans qui, privés de nombreux joueurs, n’ont rien montré offensivement malgré un duo d’attaque Cooper - Hassli.

LA Galaxy - Vancouver a vu une victoire étriquée du tenant du titre. On s’attarde sur l’apport des jeunes Zardes et Villarreal aux Californiens ainsi que sur le but égalisateur dans lequel ils ont été impliqués et qui, dans un premier temps, n’avait pas été accordé.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

22 July 10:39 am

En remportant leur match au sommet, respectivement à Salt Lake et contre Vancouver, les valeurs sûres que sont Kansas City et la LA Galaxy, équipes discrètes depuis le début de la saison, ont réalisé une excellente affaire en haut de tableau.

Les deux rencontres ont été marquées du sceau de la controverse. Celle entre les deux premiers du classement a tourné en combat physique, ce qui n’a pas dérangé Jason Kreis qui a en revanche déploré le manque de constance d’un arbitre inexpérimenté. C’est encore une fois le maillon faible de Salt Lake qui a craqué : son flanc gauche, d’où son venus les deux buts du Sporting après l’exclusion de Wingert qui ne parvenait pas à suivre Kamara.

Mené sur son terrain, le LA Galaxy a égalisé alors que le juge de ligne avait levé son drapeau pour un hors-jeu que l’arbitre n’a pas sanctionné, et s’est finalement imposé grâce à ses jeunes Zardes et Villarreal, auteurs des deux buts californiens. Bon joueur, Miller a reconnu que la meilleure équipe avait gagné, malgré la controverse.

Ça a aussi grondé à Philadelphie, mais la faute au ciel et à un orage qui a forcé l’interruption du match contre Portland. Avant le premier coup de tonnerre, l’Union a couru derrière son adversaire mais par la suite, a forcé Ricketts à sortir le grand jeu avec des arrêts spectaculaires. Ce nul blanc est le huitième partage de Portland en onze déplacements.

Personne n’a marqué non plus à Montréal - Dallas. Les Québécois étaient très satisfaits de leur prestation en défense alors que les Texans sont heureux de leur point d’autant qu’ils n’ont presque rien montré offensivement « en raison des nombreux absents ». Pas de but non plus à Toronto - New York où Ryan Nelsen en veut (comme souvent) à l’arbitre, cette fois pour avoir refusé un but et « oublié » un penalty contre des visiteurs méconnaissables.

LES RÉSULTATS
Toronto - New York
Seattle - Colorado
Montréal - Dallas
Philadelphie - Portland
Columbus - New England
Chicago - DC United
Salt Lake - Kansas City
LA Galaxy - Vancouver

 
0-0
1-1
0-0
0-0
0-2
4-1
1-2
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

19 July 11:29 am

Le programme du week-end en championnat nous offre encore son lot d’affiches très alléchantes mais le fait qu’on joue en même temps que d’autres compétitions commence à donner de sérieux maux de tête aux entraîneurs.

Ainsi, Salt Lake - Kansas City (diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com) perdra quelque peu de son lustre puisque plusieurs vedettes des deux équipes seront absentes en raison de la Gold Cup. L’entraîneur des leaders, Jason Kreis, ne se tient plus quand il pense que certains de ses hommes disputeront le All-Star Game et demande qu’on les épargne… tout en se désolant que d’autres n’aient pas été sélectionnés. Content que ses joueurs emmagasinent de l’expérience en équipe nationale, Peter Vermes aimerait quand même en être privé moins souvent et déplore la convocation de Matt Besler pour les quarts de finale de la Gold Cup.

Imaginez sa tête quand il a appris qu’Omar Gonzalez, appelé au même titre que Besler, pourra de son côté jouer ce samedi avec le LA Galaxy, contre Vancouver, bien heureux de voir le Canada éliminé de la Gold Cup, ce qui lui permet de récupérer Russel Teibert.

Jack McInerney et Will Johnson sont aussi de retour de la Gold Cup et pourraient donc participer à Philadelphie - Portland. Durant l’absence du jeune buteur, Conor Casey a retrouvé des couleurs pour aider l’Union. Pour s’imposer, les visiteurs tenteront de profiter de la vulnérabilité défensive de leur adversaire sur les flancs.

Autre absence de marque, mais dénuée de polémique, celle de Marco Di Vaio, en Italie pour des raisons familiales, qui manquera le duel des « bien classés malades » contre Dallas, qui espère que le retour de George John sera la clef pour arrêter à sept la série de rencontres sans victoire. Notez aussi la diffusion sur RDS2 et TSN du duel d’ouverture entre Toronto, que Darren O’Dea vient de quitter pour rejoindre l’Ukraine, et New York, qui a donné son bon de sortie au décevant Digao.

En marge de ces huit rencontres de championnat, qui se joueront toutes samedi, ce week-end sera aussi le cadre des quarts de finale de la Gold Cup.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 20 juillet
16h00 : Toronto - New York
16h00 : Seattle - Colorado
19h00 : Montréal - Dallas
19h30 : Philadelphie - Portland
19h30 : Columbus - New England
20h30 : Chicago - DC United
22h00 : Salt Lake - Kansas City
22h30 : LA Galaxy - Vancouver

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

18 July 9:22 am

En battant Toronto, Chivas USA a enfin gagné, après 14 rencontres sans victoire. Ce succès était marqué du sceau de ses nouveaux venus : Carlos Bocanegro a pu célébrer avec succès son retour en MLS mais c’est surtout le jeune prodige Erick Torres qui a marqué les esprits, tant en disputant un match de qualité qu’en inscrivant le but de la victoire. Et pourtant, Toronto a joué à onze contre dix pendant plus d’une heure mais a été incapable de saisir sa chance et déplore que l’arbitre n’ait pas osé siffler un penalty contre l’équipe locale après en avoir exclu un joueur.

À Colorado, l’arrivée gagnante fut celle de la mi-temps : la montée au jeu d’Atiba Harris a métamorphosé l’équipe. Menée à la marque à la pause, elle a retourné la situation pour s’imposer contre New England, qui est passé à côté de son sujet. Et l’entraîneur Jay Heaps a eu l’honnêteté de reconnaître que ce fut aussi son cas.

Alors qu’on arrive aux quarts de finale de la Gold Cup, quatre nouveaux joueurs se joignent à l’équipe nationale américaine, comme le permet le nouveau règlement de la compétition. Quatre autres prennent la direction opposée et quittent le groupe dans lequel figure évidemment toujours Chris Wondolowski, à qui fifa.com a consacré un article. Autre arrivée à noter : celle du milieu offensif argentin de 22 ans Mauro Diaz à Dallas. Son style explosif doit amener davantage de punch offensif aux Texans.

LES RÉSULTATS
Colorado - New England
Chivas USA - Toronto

 
2-1
1-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

17 July 1:51 pm

Deux rencontres sont au programme de ce soir, mettant aux prises quatre équipes dont on parle peu. Ces dernières semaines, Chivas USA ne s’en plaint pas, tant le club a eu de presse négative en ce début de saison. Il veut revenir à la une avec des nouvelles plus réjouissantes, comme un retour réussi de Carlos Bocanegra. Ce dernier espère recevoir son Certificat International de Transfert à temps pour affronter Toronto ce soir. Les Ontariens sont toujours en quête de stabilité et viennent de laisser partir un autre élément chevronné en la personne de Darren O’Dea : pour faire plus de place dans le budget salarial

Colorado - New England verra s’opposer deux équipes du ventre mou du classement qui ont chacune leur raison d’être jalousée par les formations du top. Le club des Rocheuses compte en ses rangs deux des meilleures recrues de la saison, Deshorn Brown et Dillon Powers, même si en ce moment, on parle beaucoup de la concurrence au poste de gardien de but entre Clint Irwin et le vétéran Matt Pickens qui vient de revenir au jeu. De son côté, New England possède tout simplement la meilleure défense de la compétition. Mais ces jours-ci, c’est aussi un retour qui fait la une :  celui de Kevin Alston, qui a subi avec succès les traitements contre la leucémie.

LE PROGRAMME COMPLET
Mercredi 17 juillet
21h00 : Colorado - New England
22h30 : Chivas USA - Toronto

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

16 July 12:54 pm

Avant de se pencher sur le Match des étoiles (All-Star Game) de la MLS et les joueurs qui se mesureront à l’AS Rome, l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) examine de près la baisse de régime de Montréal et en aborde tous les aspects (mentalité, condition physique, tactique, individualités, collectif, etc.) pour tenter de répondre aux nombreuses questions qu’elle suscite.

Ce lundi a eu lieu l’annonce de la sélection des 20 joueurs qui représenteront la MLS pour affronter l’AS Rome le 31 juillet. Chacun des membres de l’équipe de l’émission a composé son onze de départ pour la rencontre et explique ses choix, tant individuels que collectifs, ligne par ligne, et a choisi trois joueurs non convoqués qui auraient mérité une sélection.

Après un départ de championnat rêvé, Montréal n’avance plus. Si on ne parle pas encore de crise, on sent que les inquiétudes sont de plus en plus nombreuses. À quoi doit-on attribuer ce ralentissement soudain ? Caractère ? Nonchalance ? Fatigue ? La défense est-elle la seule à mettre en cause ou se fait-elle toujours renvoyer la patate chaude par l’entrejeu ? Faut-il pointer du doigt des individualités ou des choix de jeu collectifs ? Le fait de jouer à deux attaquants est-il plus néfaste que bénéfique ? Les questions se multiplient et nous tentons d’y répondre.

Voyez aussi le geste de Lenhart sur Gspurning dont on parle en fin d’émission.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

15 July 10:00 am

En tête du classement il y a peu, Dallas et Montréal viennent respectivement de prendre 3 et 5 points sur 18. Les Texans se sont inclinés ce samedi contre Salt Lake, qui conforte encore sa place de leader, alors que les Québécois se sont effondrés à New York.

Pour la première fois en neuf ans d’histoire, Salt Lake a gagné au Texas en match officiel et ce, malgré de nombreuses absences qui l’ont notamment obligé à aligner son troisième gardien. « L’heure des changements est venue », a tonné Schellas Hyndman après cette septième rencontre consécutive sans victoire de ses hommes.

L’entraîneur de Montréal Marco Schällibaum abonde dans la même direction après la nouvelle prestation décevante de son équipe, sèchement battue à New York, et trouve justifié que ses supérieurs demandent des comptes. Tim Cahill et ses partenaires avaient étudié certains points faibles de leur adversaire et ne se sont pas fait prier pour les exploiter en match.

Ce qui n’arrange rien pour les battus du jour, c’est que leur viatique accumulé en début de saison est épuisé et que leurs poursuivants gagnent. Ainsi, Portland a fait le plein de confiance en s’imposant contre le LA Galaxy, qui maudit un nouveau but encaissé dans les dernières minutes. Soony Saad a fait taire les rumeurs qui l’envoyaient en prêt à Orlando en offrant la victoire à Kansas City contre Toronto. Et Camilo a pris seul la tête du classement des buteurs en inscrivant deux des trois buts de Vancouver, vainqueur de Chicago.

LES RÉSULTATS
Philadelphie - Chivas USA
New York - Montréal
New England - Houston
Kansas City - Toronto
Dallas - Salt Lake
San José - Seattle
Portland - LA Galaxy
Vancouver - Chicago

 
3-1
4-0
1-2
3-0
0-3
1-0
2-1
3-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo