blog

Coup Franc

04 June 1:55 pm

L’émission de cette semaine (à écouter ici) a été enregistrée immédiatement après le tirage au sort de la Ligue des champions, principal thème de discussion du jour avec, entre autres, les sujets suivants également abordés avec notre invité Richard Legendre, qui nous parlait en direct de l’évènement à Miami :

  • Sportivement, Montréal a-t-il hérité d’un groupe facile ?
  • Les renforts nécessaires pour jouer en Ligue des champions
  • L’aspect marketing de la compétition
  • La vitrine qu’elle constitue pour les joueurs
  • La confusion qui a régné lors du tirage au sort

Le débat (très animé) de la semaine est aussi lié à ce sujet : la manière dont est déterminé le qualifié canadien pour la Ligue des champions. La compétition actuelle (Championnat canadien Amway) garantit-elle d’avoir le meilleur club canadien sur la scène internationale ? Comment faire pour s’en assurer ? Quelle crédibilité si un club de D2 se qualifiait alors qu’un club canadien devenait champion en MLS ?

Après une brève discussion sur la finale retour entre Vancouver et Montréal et les polémiques du match de samedi à Kansas City, on se penche sur la présélection canadienne pour la Gold Cup, le message qui passe (ou non) au travers de cette liste de 35 noms et on tente désespérément d’y trouver une logique.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

03 June 11:22 am

Arrière-gardes les plus solides depuis le début de la compétition, New England et Colorado ont davantage peiné au moment de faire trembler les filets adverses. Ce ne fut pas le cas ce week-end…

Cinq joueurs différents ont trouvé le fond des filets pour permettre à New England d’infliger au LA Galaxy sa défaite la plus sévère en championnat depuis 2002. Atiba Harris a vu ses efforts récompensés par deux buts pour contraindre au partage le leader Dallas, qui doit son point au réalisme de Blas Perez. En bas de classement, Mike Magee a permis à Chicago de sortir vainqueur du duel des attaques faméliques face à DC United.

Mais le grand gagnant de la semaine est encore une fois Montréal, qui s’est imposé à Kansas City dans un match tendu par un penalty, une exclusion et des échanges de noms d’oiseaux entre les bancs. Certains joueurs locaux cherchaient quand même une explication sportive à leur troisième défaite à domicile de la saison.

Plusieurs équipes de la Conférence Ouest ont réalisé une bonne opération : Portland, sans jouer, mais surtout Salt Lake et Seattle, qui remercient respectivement Javier Morales et Obafemi Martins, tous deux dans un grand jour. Mauvaise affaire en revanche pour New York, battu par Vancouver et « délaissé par la chance », dixit Thierry Henry, alors qu’un point à Columbus rend heureux Houston encore victime de blessures en plein match.

La Fédération américaine de soccer a également fêté son centenaire et son équipe nationale s’est bien relevée de sa défaite contre la Belgique en battant l’Allemagne 4-3 (résumé vidéo).

LES RÉSULTATS
Toronto - Philadelphie
New York - Vancouver
Columbus - Houston
Kansas City - Montréal
Colorado - Dallas
Salt Lake - San José
Chivas USA - Seattle
New England - LA Galaxy
Chicago - DC United

 
1-1
1-2
1-1
1-2
2-2
3-0
0-2
5-0
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

31 May 3:18 pm

Une nouvelle mission difficile attend Dallas et Montréal. Le leader texan se déplacera à Colorado, qui n’a encaissé que 3 buts au cours de ses 8 dernières rencontres, et se méfie particulièrement de la vitesse des attaquants adverses. Sur le terrain de Kansas City, privé d’une ribambelle d’internationaux, les Québécois devront garder les pieds sur terre contre une des deux seules équipes qui les a battus cette saison.

Idem pour New York, où l’on parle beaucoup de nouveau joueur désigné cet été. Il faudra commencer par battre Vancouver, dont les mauvais résultats ne font pas craindre un congédiement à Martin Rennie. Ce duel sera retransmis en direct gratuitement sur MLSsoccer.com.

Quelques jours après son élimination en coupe, Seattle retournera à Carson, où il s’était pris une claque il y a une semaine, en pensant au seul objectif qu’il peut encore atteindre cette année. L’adversaire sera cette fois Chivas USA, qui veut regarder de l’avant après le changement d’entraîneur.

Le week-end de soccer sera aussi très riche sur le petit écran. Il s’ouvrira ce samedi sur TSN2 avec le déplacement de Philadelphie, où Kader Keita est en test, à Toronto. Dimanche, Unimas sera à Chicago où Bakary Soumare se sent chez lui, pour la visite de DC United, alors que NBCSN diffusera la rencontre entre New England et le LA Galaxy, privé d’Omar Gonzalez. Et pour cause, ce dernier sera à Washington pour États-Unis - Allemagne (14h30, ESPN2 et ESPN Deportes).

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 1er juin
18h00 : Toronto - Philadelphie
19h00 : New York - Vancouver
19h30 : Columbus - Houston
20h30 : Kansas City - Montréal
21h00 : Colorado - Dallas
21h30 : Salt Lake - San José
22h30 : Chivas USA - Seattle
Dimanche 2 juin
16h00 : New England - LA Galaxy
17h00 : Chicago - DC United

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

30 May 11:05 am

Aucun match de championnat au programme, mais quel mercredi soir messieurs, dames, riche en spectacle, en suspense et en surprises.

Montréal représentera le Canada lors de la prochaine Ligue des champions après avoir partagé l’enjeu 2-2 à Vancouver (résumé vidéo) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0). La défense Québécoise a longtemps été méconnaissable mais l’équipe locale fut incapable d’en profiter et semblait s’en vouloir autant à elle-même qu’aux autres après la rencontre. Montréal a retrouvé ses esprits après la pause et, mené deux fois à la marque, est chaque fois parvenu à égaliser. Le but de la qualification a été inscrit de la tête par Hassoun Camara, qui n’a pas manqué d’éloges pour son entraîneur Marco Schällibaum.

Pour me mettre en appétit, j’avais regardé États-Unis - Belgique, qui s’est soldé par une nette victoire 2-4 des Diables Rouges (résumé vidéo). Beaucoup d’Américains ont découvert l’équipe belge, envers qui les médias locaux ont été élogieux. Jürgen Klinsmann est de cet avis et trouve qu’il est mieux pour sa sélection de gagner de l’expérience en affrontant les meilleures équipes du monde (rien de moins !)

Dans le même temps, le charme de la Coupe officiait ailleurs aux États-Unis. Alors que Frédéric Piquionne faisait exploser le marquoir à Portland, ce fut au tour de Seattle et du LA Galaxy de se faire surprendre par des adversaires de divisions inférieures.

Et comme si toute cette agitation ne suffisait pas, la soirée a aussi été celle du premier changement d’entraîneur de la saison en MLS. Le truculent Chelis a été démis de ses fonctions à Chivas USA et est remplacé par Jose Luis Real.

29 May 11:43 am

En ce milieu de semaine, tant le Canada que les États-Unis voient leurs meilleurs clubs et joueurs se battre pour gagner ou conserver leur place sur la scène internationale.

Ainsi, Vancouver et Montréal s’affronteront ce soir (22h00 HE, direct Sportsnet et TVA Sports) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0) avec pour enjeux la Coupe des Voyageurs et la place canadienne en Ligue des champions, ce qui serait une double première pour la formation basée en Colombie-Britannique. Elle partira avec l’avantage du terrain et mise sur ses joueurs expérimentés pour hausser son niveau. Les visiteurs ne comptent pas jouer avec le frein à main, sachant que le fameux but à l’extérieur pourrait être dévastateur pour leurs hôtes. Une longue partie de l'émission Coup Franc de cette semaine est consacrée à ce duel.

Pendant qu’on en est à l’apothéose au Canada, les États-Unis ne sont qu’aux prémices de l’édition 2013 de leur coupe nationale. Le stade des seizièmes de finale (3e tour) voit l’entrée en lice des clubs de MLS : Colorado et San José sont tombés hier, et d’autres seront en péril ce soir.

Mais les yeux des amateurs de soccer américains seront surtout rivés sur leur équipe nationale, qui accueille la Belgique en match amical (20h11 HE, ESPN). Les deux formations préparent d’importantes échéances en éliminatoires de la Coupe du monde. Les Américains s’attendent à un affrontement difficile, avec une défense qui aura fort à faire contre un des adversaires les plus redoutables qu’ils ont affronté ces derniers temps. Les Diables Rouges prennent ce match au sérieux et veulent montrer que leur voyage de ce côté de l’Atlantique n’est pas une colonie de vacances en battant « une équipe qui est en train de grandir ».

Hier, c’était le Costa Rica qui préparait ses rendez-vous qualificatifs pour le Brésil. Il s’est imposé 0-1 à Edmonton contre une jeune équipe canadienne qui n’a toujours pas gagné cette année mais n’éprouve aucune anxiété particulière à quelques semaines de la Gold Cup.

28 May 11:30 am

L’émission de cette semaine (à écouter ici) ne pouvait pas passer à côté des deux sujets ultra brûlants du moment : l’arrivée de New York City en MLS et la finale retour du Championnat canadien Amway. Pour en parler, retrouvez Frédéric Lord, Matthias Van Halst, Olivier Tremblay, Olivier Brett et Patrick Leduc.

New York City se joindra donc à la MLS en 2015. Si on est loin d’avoir une équipe sur le terrain, les questions se bousculent déjà. Parmi les principaux thèmes de notre débat :

  • L’effet de cette arrivée pour la MLS
  • Les risques du mariage à trois Manchester City - New York Yankees - MLS
  • Le stade de New York City, clef de son succès ?
  • Marketing, un mot qui revient souvent dans les discussions
  • Les conséquences pour les New York Red Bulls
  • Et le Cosmos là-dedans ?

Ce mercredi, Vancouver reçoit Montréal pour le match qui décidera du représentant canadien en Ligue des champions. Qu’en attendre après le 0-0 à l’aller ?

  • Qui est favori ?
  • Avec quel état d’esprit Vancouver se présentera-t-il sur le terrain ?
  • L’effet du décalage horaire pour les joueurs montréalais
  • Di Vaio pourra-t-il autant peser sur la rencontre que face à Philadelphie ?
  • Le gazon artificiel et les vétérans italiens

On se penche aussi sur le match amical Canada - Costa Rica, sur son importance et son influence, ainsi que sur le feuilleton du sélectionneur national canadien (voir l’article de la CBC à ce sujet) et – n’y voyez aucun lien – sur le retour de Marc Dos Santos au Canada.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

27 May 11:36 am

Marco Di Vaio et Robbie Keane ont été les grands animateurs d’une journée qui a vu Dallas confirmer sa première place et Seattle subir un net coup d’arrêt.

Le choc des buteurs attendu a bien eu lieu : Montréal a battu Philadelphie 5-3, et même si McInerney a marqué pour les visiteurs, Di Vaio l’a rattrapé en tête du classement des buteurs… ce qui valait bien un morceau de gâteau pour célébrer un but ! Il n’y eut pas autant de spectacle à Dallas où le jeune défenseur Walker Zimmerman s’est mis en évidence dans la courte victoire des siens contre San José. Ces succès confirment que les Texans et les Québécois sont les deux puissances de ce début de saison.

Certes, New York est entre les deux au classement, mais a tellement plus joué que les autres… et a perdu deux points sur son terrain contre Columbus. « La faute à l’arbitre », clame Mike Petke. Peter Vermes a pour sa part félicité les officiels de Kansas City - Houston, match qui s’est soldé par un partage bon pour le moral de l’armada orange. Puisque Salt Lake a aussi été contraint au nul, Portland, malgré l’absence de deux pions importants, a continué de gagner des places dans le premier peloton des poursuivants.

L’apothéose du week-end a eu lieu à Carson, où Robbie Keane a inscrit trois des quatre buts du LA Galaxy, mettant fin de manière assez nette à la bonne série de Seattle et rendant parfaite la soirée de retour de Robbie Rogers. « Un résultat mérité », déclarait Bruce Arena après une rencontre désastreuse et source de profonde réflexion pour les visiteurs.

LES RÉSULTATS
Montréal - Philadelphie
DC United - Portland
New England - Toronto
Dallas - San José
Colorado - Chivas USA
Salt Lake - Chicago
Kansas City - Houston
New York - Columbus
LA Galaxy - Seattle

 
5-3
0-2
2-0
1-0
2-0
1-1
1-1
2-2
4-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

24 May 11:52 am

Après avoir battu le leader la semaine dernière, Seattle est confronté à un nouveau test sérieux dans sa folle remontée. Mais à l’image de son jeune arrière droit DeAndre Yedlin, l’équipe ne doute de rien en ce moment et compte poursuivre sur sa lancée devant les caméras d’ESPN et ESPN Deportes sur le terrain du LA Galaxy, où l’on déplore que le moindre petit problème prend des proportions gigantesques.

Toujours en tête, Dallas pourrait à la fois récupérer plusieurs joueurs importants et participer à un nouveau feu d’artifice contre San José qui n’exclut pas de jouer avec quatre attaquants. Autre retour attendu : celui de Chance Myers dans la défense de Kansas City, pour recevoir Houston et sa nouvelle dynamique britannique (direct NBCSN).

Montréal - Philadelphie (diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com) sera un duel de buteurs. Jack McInerney, actuellement meilleur réalisateur de la saison, espère un jour atteindre les mêmes sommets que Marco Di Vaio. Il opposera aussi le joueur désigné Kleberson à Patrice Bernier, autrefois tous deux convoités par Besiktas. Tromsø, où jouait le Québécois, avait jugé l’offre du club turc trop basse et le Brésilien, alors à Manchester United, avait pris la direction du stade Inönü.

Face à Columbus, où seul Oduro semble capable de marquer de plein jeu ces derniers temps, New York voudra confirmer en direct sur Unimas que sa défense est devenue solide à toute épreuve. Quant à Portland, il compte bien prolonger son brevet d’invincibilité devant les caméras d’Univision Deportes, sur le terrain de la lanterne rouge DC United où l’influence de Dwayne De Rosario a faibli.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 25 mai
19h00 : Montréal - Philadelphie
19h00 : DC United - Portland
19h30 : New England - Toronto
20h30 : Dallas - San José
21h30 : Colorado - Chivas USA
21h30 : Salt Lake - Chicago
Dimanche 26 mai
15h30 : Kansas City - Houston
17h00 : New York - Columbus
23h00 : LA Galaxy - Seattle

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

23 May 2:33 pm

Bien aidé par ce milieu de semaine sans match, New York City continue d’alimenter l’actualité. À plus d’un an et demi de son premier match, l’équipe a le temps de se construire. D’ailleurs, Claudio Reyna a confirmé que son entraîneur n’entrerait pas en fonction cette année. Si vous voulez mon avis, ce sera pour l’été 2014, histoire de pouvoir choisir parmi ceux qui auront des obligations jusqu’en juin de l’année prochaine.

En attendant, les supputations vont déjà bon train sur les joueurs désignés qui pourraient rejoindre la nouvelle entité… Mais ses dirigeants insistent sur le travail qui sera effectué auprès des jeunes : le club les accueillera dès l’âge de 5 ans et veut former l’essentiel des joueurs qui feront partie de son effectif dans 10 ans.

Pendant qu’un club prépare son futur, Montréal célèbre son passé. L’équipe chère à Joey Saputo a disputé son 1er match officiel le 14 mai 1993 au Los Angeles Salsa, et a effectué ses débuts à domicile contre Tampa Bay le 21 mai. Ce vingtième anniversaire est fêté à plusieurs occasions cette saison : ce samedi contre Philadelphie, en plus de manger le gâteau de circonstance, le club soulignera le titre remporté en 2004 en D1 des United Soccer Leagues.

L’Impact de Montréal est aussi très actif sur la toile, puisqu’il vient d’ouvrir une nouvelle section sur son site Internet pour relater son histoire en détails, et va régulièrement publier des vidéos et des photos de ses 20 ans d’existence.

22 May 12:21 pm

Comme vous le savez, la Major League Soccer a officialisé hier la naissance du New York City FC, copropriété de Manchester City et des New York Yankees, qui commencera à jouer en 2015. Une annonce qui a suscité beaucoup de réactions et de questions.

Le commissaire de la MLS, Don Garber, compare cette arrivée à celle de David Beckham. Le directeur exécutif de Manchester City, Ferran Soriano, a précisé que New York City bénéficierait de l’expertise, des joueurs et du réseau de prospection du club anglais. Il se félicite de s’être allié à de « vrais new yorkais » pour bâtir un club qui aura « sa propre identité ».

Les New York Red Bulls voisins ont réagi à cette annonce comme on pouvait s’y attendre : des félicitations aux parties impliquées, et la promesse de continuer à travailler dur pour réussir. La nouvelle semble moins bonne pour les dirigeants du Cosmos, qui envisagent néanmoins toujours l’avenir avec optimisme.

Cette arrivée portera à 20 le nombre de clubs en MLS. Ensuite ? Certaines villes travaillent à l’acquisition d’une équipe, mais pour le moment « nous prenons une grande respiration », a précisé Garber qui ajoute que le dernier né est la priorité actuelle. On sait aussi que le contrat de David Beckham en MLS prévoyait l’option qu’il devienne (co)propriétaire d’un club : ce ne sera pas à New York City.

Un nouveau stade sera bâti pour l’équipe, mais il ne sera probablement pas prêt pour 2015. Les Citizens new yorkais auront donc un domicile temporaire… peut-être même pendant deux ou trois ans. Le Yankee Stadium n’est qu’une possibilité parmi d’autres. La synergie la plus évoquée actuellement est la diffusion des matchs du club sur YES, chaîne de télévision du club de base-ball.

Enfin, une première décision sportive a déjà été prise : Claudio Reyna occupera le poste de « directeur du football » de New York City. Un choix logique pour les propriétaires, qui cherchaient un ancien international américain familier avec le soccer new yorkais mais ayant aussi évolué à un bon niveau en Europe. Le fait que Reyna ait porté le maillot de Manchester City pendant quatre saisons n’a certainement pas nui à sa candidature…

Pour suivre l’actualité de New York City, c’est très simple : le club a un site Internet, une page Facebook et un compte Twitter.