blog

CONCACAF World Cup Qualifiers

21 March 11:49 am

Ce vendredi, presque toute la planète aura les yeux rivés sur la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Dans la Concacaf, on disputera la deuxième journée du dernier tour, sur fond de polémique aux États-Unis qui s’apprêtent à affronter le Costa Rica d’Alvaro Saborio puis le Mexique.

Après une défaite initiale au Honduras, Jürgen Klinsmann a convoqué un groupe loin de faire l’unanimité et se fait tirer dessus à boulets rouges par un article de Sporting News qui, en gros, le dépeint comme un incompétent habile à créer des tensions dans le vestiaire, le tout grâce à des témoignages anonymes d’internationaux américains.

Il va sans dire que l’ambiance n’est pas au beau fixe et que les réactions fusent de toutes parts. Les analystes se demandent si les joueurs sont des enfants gâtés ou remettent en question la communication de Klinsmann. Honte, gêne, déception : certains internationaux, à l’image de Michael Bradley, ne sont pas heureux de voir les sentiments sortir du vestiaire.

Autre son de cloche du côté d’Herculez Gomez, pour qui il était à peu près temps que les médias commencent à poser des questions difficiles. « On serait au Mexique, ESPN en parlerait toute la journée », ajoute le joueur de Santos Laguna qui pense que l'équipe en ressortira plus forte. Voilà qui remet les choses en perspective.

Ah, oui, le Canada aussi joue ce vendredi, il affronte le Japon au Qatar. Seul pays du G8 à être déjà éliminé, il a un entraîneur par intérim qui est aussi directeur technique de la fédération. Cette dernière programme des matches (c’est un progrès par rapport à il y a 10 ans), prétend qu’elle cherche un sélectionneur et prépare la prochaine Gold Cup mais n’expose aucun plan à long terme pour aller en Russie en 2018. Pas de polémique cependant : les médias s’en désintéressent complètement, en dehors de quelques-uns très complaisants. Vu sous cet angle, ils sont chanceux, les Américains…

19 March 6:40 pm

Say what you will about Carlos Bocanegra and whether he's the same player he was during the past two World Cups. But the dude is a professional.

It's been a tough week for the US national team captain, omitted from camp by Jurgen Klinsmann for a lack of minutes with Racing Santander and name-dropped repeatedly in the bombshell article by the Sporting News' Brian Straus as a flashpoint for what is reportedly a rift between squad and coach.

But on Tuesday, Bocanegra took the highest road possible on all the relevant social-networking venues. First, he penned a thoughtful, respectful few lines on his Facebook page:

"During the last 18 months, Jurgen has introduced a lot of new ideas to the team and has a vision of how he wants to grow the program," he wrote. "Every coach around the world has his own style and methods. He has always been up front with players about where they stand and where he sees them going.

"Not every player is going to be happy with all of the decisions and methods, but he will tell you to your face where you stand. From a coach, that is the best thing you could ask for. One of the greatest strengths of this team has always been our unity and spirit, and we all remain committed to the cause of qualifying for the World Cup."

Then, he added some thoughts on his Twitter account:

It's that kind of leadership that makes fans hope Boca is back in the picture soon.

19 March 11:48 am

La semaine des rivalités nous a offert un programme intense le week-end dernier, et c’est le sujet principal de notre émission hebdomadaire (à écouter ici) :
- On revient sur le match Montréal - Toronto, la manière dont l’Impact a gagné, l’importance de Bernier dans le jeu montréalais, l’apport des ailiers, le travail effectué à l’entraînement, l’ambiance au Stade olympique.
- Retour sur d’autres rencontres, principalement Dallas - Houston et Seattle - Portland.
- Après trois semaines de compétition, quel est le joueur désigné qui se distingue le plus et quel est le meilleur nouveau venu ?
- Les polémiques arbitrales de la semaine :

- La sélection américaine en vue de ses deux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du monde
- Club de lecture : « La Balle au centre », les mémoires de Thierry Roland, commentateur mythique à la télévision française. Les animateurs de l’émission discutent de son style, de sa personnalité, de son franc-parler, de son image, de la Coupe du monde 1998, etc.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

20 February 11:32 pm

Landon Donovan has a history of insightful, personal interviews. He just hasn't given very many of them lately.

That seems to have changed on Wednesday night, as the US national team and LA Galaxy legend answered questions in public for the first time since helping lead his team to the 2012 MLS Cup. Donovan appeared at a Q&A session titled "The Competitive Edge" on the campus of the University of Southern California.

One promising young scribe proceded to live tweet the event. We can't vouch for the veracity of his transcription, during which Donovan talks about everything from his relationship with his dad to that time he almost quit soccer in 2006 (which, from memory, was right before kickoff vs. Ghana), but I guarantee you we'll all be talking about this out-of-the-blue appearance by LD for the next 48 hours:

Here's the best part, if you're a US fan:

And here's the part that's Landon being Landon to, like, the Nth degree:

09 February 2:18 pm

Here's the least surprising news of the day: Columbus has reportedly been picked as the site for the all-important World Cup qualifying matchup between the US and Mexico on Sept. 10.

That report comes from ESPN's John Sutcliffe, who tweeted out the news on Saturday. Crew Stadium has always been the frontrunner to host the match, thanks in no small part to its history of crucial matches for the Americans, and a 6-0-3 record there all-time. The last time the US suited up there came last September, when they beat Jamaica in qualifying.

The stadium has hosted the US team's home qualifier against Mexico in the final round for the last three consecutive World Cup qualifying cycles, with the United States collecting identical 2-0 scorelines in 2001, 2005 and 2009.

09 February 2:07 pm

The folks at KICKTV are back with the second installment of their exclusive series "The Hex," which will examine the US national team's long and winding road to the World Cup in Brazil in 2014. In the latest episode, their cameras take you inside the passion of the US-Honduras match, with a look at the US fans who traveled to San Pedro Sula.

Missed the first episode? Check it out on KICKTV's You Tube page.

07 February 12:45 pm

Que de surprises lors de cette première journée du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde dans la zone Concacaf ! Les États-Unis battus, le Mexique tenu en échec dans son antre et un troisième match spectaculaire.

Le déplacement au Honduras ne s’annonçait pas facile pour les Américains et avant le match, Michael Bradley parlait de l’expérience nécessaire lors d’un tel déplacement. Las, l’équipe de Jurgen Klinsmann en a clairement manqué et, malgré l’ouverture de la marque signée Dempsey, s’est inclinée 2-1 suite à des buts de Garcia et Bengston. « Trop d’erreurs dans trop de domaines », résumait laconiquement le sélectionneur de la formation à la bannière étoilée.

Autre ténor de la Concacaf qui panse ses plaies, le Mexique a concédé le nul 0-0 chez lui face à la Jamaïque. Deux points perdus qui font d’autant plus mal qu’ils l’ont été contre l’équipe négligée du groupe et mettent fin à une série de 24 victoires consécutives au stade Azteca en éliminatoires de la Coupe du monde. Le héros du jour ? Le gardien Donovan Ricketts, qui a reçu des éloges qui en surprendront certainement plus d’un à Montréal et à Portland.

Dans le dernier match, le Panama pensait avoir fait le plus difficile en prenant deux buts d’avance sur le Costa Rica. Mais le joueur désigné du Real Salt Lake Alvaro Saborio a réduit la marque avant que la vedette des Ticos, Bryan Ruiz, ne fixe les chiffres à 2-2 d’un superbe retourné acrobatique.

La route vers le Brésil est encore longue, puisqu’il y a un total de 10 journées à ce dernier tour. La prochaine aura lieu le 22 mars, avec au programme États-Unis - Costa Rica, Honduras - Mexique et Jamaïque - Panama.

06 February 1:06 pm

C’est aujourd’hui que commence le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 dans la zone Concacaf. Sans le Canada, vous le savez, mais avec le Mexique, les États-Unis, le Costa Rica, le Honduras, le Panama et la Jamaïque. Trois d’entre eux seront qualifiés directement pour le Brésil, alors que le quatrième jouera un match de barrage contre un pays d’Océanie.

Le sommet de la journée opposera deux nations présentes lors du dernier Mondial, le Honduras et les États-Unis. Le premier objectif des Catrachos est de gagner tous leurs matchs à domicile, explique Victor Bernardez, l’un des nombreux internationaux honduriens à évoluer en MLS. Le déplacement ne s’annonce pas aisé pour les Américains qui, selon Michael Bradley, ne devront pas gaspiller leur énergie à maudire les circonstances hostiles.

L’autre bourreau du Canada, le Panama de Blas Perez (FC Dallas) comptera sur sa solidarité et pense que son heure est venue. Il devra le confirmer chez lui contre un des candidats sérieux à la qualification, le Costa Rica qui a soif de revanche après son échec d’il y a 4 ans. Le dernier affrontement mettra aux prises le Mexique de Giovanni Dos Santos à une équipe de Jamaïque renouvelée mais qui compte encore en ses rangs plusieurs joueurs de MLS.

06 February 11:27 am

The US national team is in Honduras for their first Hexagonal World Cup qualifier on Wednesday. It's sure to be a tough match.

But for all the talk about the difficulty of getting a result in Honduras, the last time the Yanks played a World Cup qualifier there, they got all three points.

On October 10, 2009, Bob Bradley's US squad headed to San Pedro Sula in need of a good result to secure their qualification to the 2010 World Cup. Mission accomplished, as the US held on for a 3-2 win.

The Americans fell behind early, after Julio Cesar de Leon, but then came back to take a 3-1 lead with two goals from Conor Casey and one from Landon Donovan. De Leon struck a late one to pull los Catrachos within one, and Carlos Pavon, the Honduran legend, skyed a late penalty over the bar, giving the US a vital victory.

Check out the highlights:

 

 

02 February 6:03 pm

We won't know Jurgen Klinsmann's full roster for the US national team's World Cup qualifier against Honduras until Monday, but a celebrity sighting appears to have revealed at least one name on the list.

That would be Sporting KC's Matt Besler, who scored a picture with Kim Kardashian on a flight to Miami (destination revealed thanks to Ms. Kardashian's personal account) and tweeted it to his followers with this message: "Yes, of course you can sit next to me on my flight this morning. Nothing to worry about, Kayne."

Smooth, Matt. Real smooth.

Just spell Kanye's name right next time, OK?