blog

CCL

01 August 11:07 am

Qui succédera à Monterrey, double tenant du titre ? Le coup d’envoi de la Ligue des champions 2012-2013 a été donné ce mardi. L’ancienne formule, qui a duré quatre saisons, a été remplacée. Désormais, plus de tour préliminaire : les 24 participants sont directement plongés dans huit groupes de trois équipes, dont seul le vainqueur passe au tour suivant.

C’est dire si tout droit à l’erreur est interdit ! C’est donc assez mal parti pour Salt Lake, qui s’est incliné 1-0 à Herediano (Costa Rica), alors que l’équipe pouvait pourtant aligner son onze de base pour la première fois depuis longtemps (résumé vidéo).

Vainqueur de sa coupe nationale, Toronto représentera le Canada et entrera en lice ce soir à 20h00 contre les Salvadoriens d’Aguila. La victoire est obligatoire, surtout quand on sait que le troisième membre du groupe est Santos Laguna, tombeur du TFC en demi-finale la saison dernière.

Seattle sera la troisième équipe de MLS à commencer son tournoi cette semaine, ce jeudi contre les Trinidadiens de Caledonia. La régularité, surtout en défense, sera la clef d’un bon parcours international pour le triple vainqueur de la Coupe des États-Unis.

Les deux autres représentants américains en Ligue des champions, Houston et le LA Galaxy, y joueront leur premier match lors de la prochaine journée de compétition, dans trois semaines.

Pour le calendrier et les résultats complets, rendez-vous sur le site officiel de la Ligue des champions.

02 May 10:22 am

Ce mercredi soir, tous les yeux des supporters canadiens seront tournés vers leur coupe nationale (de son nom officiel, Championnat canadien Amway) qui s’ouvrira par les demi-finales aller.

Ce n’est pas à Toronto qu’il faut expliquer l’importance de la compétition qui ouvre les portes de la Ligue des champions aux clubs canadiens. Avec une demi-finale sur la scène continentale, les Ontariens ont pu camoufler leur début d’exercice raté en MLS. Toujours aussi sûr de son fait, Aron Winter est persuadé que Toronto a une meilleure équipe que Montréal, malgré la victoire des Québécois dans leur confrontation il y a moins d’un mois.

Les Montréalais espèrent évidemment rééditer ce succès. Confronté à un calendrier chargé et souhaitant faire tourner son effectif, Jesse Marsch se dit conscient de l’importance de la compétition et alignera probablement son meilleur onze. Les deux équipes seront aussi privées de certains titulaires blessés.

L’autre demi-finale oppose Edmonton à Vancouver. Le pensionnaire de MLS partira incontestablement favori face à son adversaire de NASL et pourra compter sur le retour de blessure d’Alain Rochat.

La soirée verra aussi de l’action en MLS. En battant DC United, San José pourra devancer Kansas City au classement. Seattle accueillera un adversaire qui lui réussit peu : le LA Galaxy de Bill Gaudette.

LE PROGRAMME
20h00 : Montréal - Toronto
22h00 : Edmonton - Vancouver

EN MLS
20h00 : New England - Colorado
22h00 : Seattle - LA Galaxy
22h30 : San José - DC United

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

26 April 9:59 am

Après Cruz Azul (1969 à 1971 ; 1996-1997) et Pachuca (2007-2008), Monterrey est devenu le troisième club de l’histoire à conserver son titre de champion de la Concacaf.

Vainqueurs 2-0 à l’aller, les Rayados ont soupiré de soulagement tôt dans la rencontre quand leur gardien Orozco s'en tira avec un carton jaune pour une faute de main en dehors de son rectangle. Orozco fut le héros de la première mi-temps, animée par un duo Quintero – Peralta très en verve. Il ne put toutefois rien sur une puissante frappe de Ludueña juste avant le repos. La seconde période reprit au même rythme, jusqu’à ce qu’un but de Peralta ne rétablisse l’égalité parfaite.

Les pensionnaires de Torréon ont alors levé le pied, laissant leur adversaire revenir dans le match. À moins de 10 minutes de la fin, Cardozo s’infiltra dans la défense pour marquer le but scellant le destin de cette finale (2-1 - résumé vidéo).

Il y avait aussi de l’action hier soir en MLS, où l’opposition de styles prévue s’est confirmée : Dallas a ouvert la marque sur un coup de pied arrêté (penalty converti par Shea) face à Salt Lake qui a égalisé sur une action longuement construite parachevée par le débutant Bonfigli (1-1 - résumé vidéo).

25 April 10:17 am

Battu 2-0 lors du match aller à Monterrey, Santos Laguna réussira-t-il un nouvel exploit devant ses supporters en finale de la Ligue des champions ? Les changements à l’attaque modifieront-ils la dynamique de ce duel ? Le tenant du titre sera privé de l’auteur des deux buts du match aller, Humbert Suazo, suspendu pour abus de cartons jaunes. De son côté la formation de Torréon peut à nouveau compter sur son buteur Oribe Peralta.

Un match de MLS est aussi au programme de la soirée : Dallas accueille Salt Lake. Les Texans sont surtout efficaces sur phases arrêtées alors que les pensionnaires de l’Utah marquent davantage sur attaques posées : qui remportera ce duel de styles ? Avec deux des équipes les plus prolifiques dans le dernier quart d’heure, on est aussi en droit d’imaginer une fin de match spectaculaire.

Enfin, comment ne pas évoquer les déclarations d’Aron Winter, faisant preuve d’une belle assurance en affirmant qu’il comptait voir son équipe participer à la phase finale de la saison, malgré les six défaites concédées par le Toronto FC depuis le début du championnat. Selon vous, fait-il preuve de réalisme ou d’optimisme démesuré ?

LIGUE DES CHAMPIONS
20h00 : Santos Laguna (Mex) - Monterrey (Mex) (aller 0-2)

MLS
20h30 : Dallas - Salt Lake

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

19 April 10:18 am

Hier soir, mon cœur a balancé. J’ai finalement choisi de regarder Vancouver – Kansas City plutôt que la finale aller de la Ligue des champions, remportée 2-0 par Monterrey contre Santos Laguna. Il n’empêche, regardez le résumé de la rencontre, vous verrez que Monterrey s’est créé les meilleures occasions et le superbe deuxième but de Suazo.

Pendant ce temps, en Colombie-Britannique, Kansas City s'imposait 1-3 pour remporter son septième succès d’affilée. Cette équipe me fait penser à l’Allemagne du tournant des années 1980/90. Pour paraphraser Gary Lineker, cette saison, un match de MLS, ce sont 22 types qui courent derrière un ballon, et à la fin, c’est Kansas City qui gagne…

Plus tôt dans la soirée, Montréal repartait de DC United avec son premier point en déplacement (1-1), un résultat qui frustre les uns et déçoit les autres.

Pour terminer, deux questions. Raúl a annoncé qu’il ne jouerait plus en Europe dès cet été : le voyez-vous en Asie ou en MLS ? Et que pensez-vous de la suspension de trois rencontres infligées à Rafa Marquez qui, en tentant de jouer au rugby (voir vidéo ci-dessous), a fracturé la clavicule de Shea Salinas ?

18 April 11:07 am

Ce mercredi offrira une nouvelle grande soirée de soccer avec deux matchs de Major League Soccer mais aussi la finale aller de la Ligue des champions.

Le duel 100% mexicain opposera Monterrey, tenant du titre, à un club que plusieurs supporters de clubs de MLS connaissent bien, Santos Laguna. Respectivement quatrième et deuxième du championnat du Mexique, où ils ont perdu leur dernier match, ils s’y sont neutralisés (1-1) le 18 février dernier à Torréon.

Monterrey voudra rejoindre Cruz Azul et Pachuca en devenant le troisième club de l’histoire à conserver son titre de champion de la Concacaf. Santos Laguna tentera de remporter la couronne continentale pour la première fois, et de soulever un trophée, chose qu’il tente sans succès depuis 2008. Et vous, qui supporterez vous lors de cette finale ?

En prélude à ce duel de prestige, vous pourrez assister à un intéressant DC United – Montréal : les Québécois veulent prendre à tout prix au moins un point à Washington où les menaces se nomment De Rosario, De Leon mais aussi Pontius.

Plus tard dans la soirée, Kansas City visera une septième victoire consécutive, à Vancouver où Sébastien Le Toux ne s’inquiète pas de la baisse de rendement offensif constatée ces dernières semaines. Un déplacement difficile pour le leader qui compte sur les leçons apprises l’an dernier pour éviter toute mauvaise surprise.

LIGUE DES CHAMPIONS
22h00 : Monterrey (Mex) - Santos Laguna (Nex)

MLS
19h30 : DC United - Montréal
22h00 : Vancouver - Kansas City

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

05 April 10:47 am

Ah, rentrer au vestiaire à Santos Laguna avec, à la mi-temps, de grands espoirs de qualification historique… Après Montréal et Seattle, Toronto a vécu l’enfer de Torreon, s’effondrant après la pause pour repartir avec un cinglant 6-2 dans les valises.

Tout avait bien commencé pour les hommes d’Aron Winter, qui ont mené à la marque deux fois… Jusqu’à ce que Santos Laguna se réveille. “Ils étaient bien organisés, mais quand on l’a décidé, on a marqué”, disent ainsi les Mexicains qui aiment être poussés dans leurs derniers retranchements.

Une fois de plus, offensivement, le TFC a répondu à l’attente, mais sa défense a péché. Un but encaissé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, deux penaltys concédés au retour de la pause et le match était plié.

Désormais, Toronto doit se concentrer sur la MLS, et rattraper son mauvais départ dès ce samedi à Montréal. Ce sera face à un adversaire lui aussi battu ce mercredi, 1-0 à Salt Lake. Il faut se fier aux occasions, et non aux statistiques, pour voir que l’Impact a souffert dans l’Utah, contre des joueurs locaux mécontents de leur prestation.

Quant à Santos Laguna, il disputera la finale de la Ligue des champions contre Monterrey, qui a assuré l’essentiel sur le terrain des Pumas de l’Unam (1-1 après son succès 3-0 à l’aller).

04 April 12:42 pm

TORREÓN, Mexico – Toronto FC's hotel on the eve of the Canadian club's CONCACAF semifinal second leg against Santos Laguna was a scene of tranquility.

Only one state police car waited outside, watching on.

The legions of fans that Aron Winter was expecting to be chanting, banging drums and keeping the players awake throughout the night did not turn up and the Reds arrival was decidedly low key.

Not that it should lull the Canadian club into a false sense of security, as could be witnessed when I reported the above via Twitter last night.  

“The hell will be tomorrow … we don't need to disturb them today,” responded Santos fan Braulio Rodríguez.

Fellow Guerrero Nick Simonis summed up the mood: “Don't you know … it's the calm before the storm.”

A sellout is likely at the Estadio Corona, with 25,000 tickets sold by yesterday afternoon, the Santos Laguna press office confirmed to MLSsoccer.com.

On-form US striker Herculez Gomez – fast becoming a legend in Torreón, according to locals – did his bit to promote the game yesterday, teaming up with Santos Laguna teammate Marc Crosas to buy and then give out 100 tickets to local fans.

Around town this morning, there are plenty of green-and-white Santos Laguna shirts and a sense of excitement is building, with los Guerreros and their fans determined to reach the Club World Cup.

Toronto FC, on the other hand, have already achieved more than most expected by reaching this stage of the competition.  

Is a surprise in store? We'll find out a little later, but at least the Toronto boys go into the game after a good night's sleep.

Tom Marshall covers Americans playing in Latin America. E-mail him at tom.marshall.mex@gmail.com.

04 April 11:14 am

Ah, un déplacement à Santos Laguna, le cœur rempli d’espoir. Parlez-en aux supporters de Montréal ou de Seattle, ils peuvent en témoigner, et ils savent pertinemment bien comment les rêves peuvent se transformer en désillusion.

Dans l’obligation de gagner ou de marquer au moins deux buts à Torreon pour la demi-finale retour de la Ligue des champions, le Toronto FC ne part certainement pas favori. Cela n’empêche pas Aron Winter, qui garde la composition de son équipe secrète, de faire preuve de confiance.

Suite à un match aller houleux qui a engendré les suspensions de Koevermans, Mares et Quintero, les Torontois s’attendent à une réception hostile. Les joueurs du TFC ont déjà leur tactique en tête : rester groupés, laisser centrer et ne pas offrir d’espaces.

Sera-ce suffisant ? Tout indique qu’on vivra encore une soirée de folie à Torreon. Reste à savoir au bénéfice de qui… Dans l’autre demi-finale, Monterrey, vainqueur 3-0 à l’aller contre les Pumas de l’Unam, a déjà pris option sur la qualification.

N’oubliez pas non plus qu’il y a deux matchs de MLS en ce milieu de semaine. Ce mercredi soir, Salt Lake reçoit Montréal dans un affrontement a priori disproportionné, alors que demain, New England tentera de confirmer sa bonne forme actuelle à Dallas.

LIGUE DES CHAMPIONS
Mercredi 4 avril
20h00 : Santos Laguna (Mex) - Toronto (Can) (1-1)
22h00 : Pumas Unam (Mex) - Monterrey (Mex) (0-3)

MLS
Mercredi 4 avril

21h00 : Salt Lake - Montréal
Jeudi 5 avril
20h30 : Dallas - New England

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

29 March 9:29 am

La demi-finale aller de Ligue des champions entre Toronto et Santos Laguna a été chaudement disputée : buts, exclusions, suspensions, contestations et un score de 1-1 (video) qui préserve le suspense en vue du match retour.

Laissant leur buteur Peralta sur le banc, les Mexicains ont dominé un début de match pauvre en occasions avant d’ouvrir la marque par Gomez à la demi-heure. Toronto n’a jamais abdiqué et a égalisé peu après, grâce à Aceval sur coup franc.

Une phase à double tranchant puisque dans un premier temps, le ballon avait été joué trop vite, ce qui a valu une carte jaune à Koevermans, qui sera suspendu au retour. Les Mexicains seront eux privés de Mares et Quintero, tous deux exclus lors d’une fin de match houleuse, et reprochent également à l’arbitre Salazar de leur avoir refusé un penalty.

Malgré les nombreuses possibilités de but en deuxième mi-temps, le score n’a pas bougé et, même s’il aurait préféré les voir gagner, Aron Winter a aimé la prestation collective de ses hommes. Il faudra toutefois s'imposer ou marquer au moins deux buts à Torreon pour passer, ce qui ne s’annonce pas simple.

Dans l’autre demi-finale, Monterrey a fait un grand pas vers la qualification en battant les Pumas de l’Unam 3-0 grâce à un grand Suazo (impliqué dans les trois buts) et à un De Nigris (auteur de deux d’entre eux) inspiré.

LES RÉSULTATS
Monterrey (Mex)  - Pumas Unam (Mex)
Toronto (Can) - Santos Laguna (Mex)

 
3-0
1-1