blog

CCL

04 April 1:06 pm

Le LA Galaxy a longtemps cru être en bonne position pour le match retour, mais a finalement encaissé deux buts en fin de rencontre pour s’incliner 1-2 contre Monterrey en demi-finale aller de la Ligue des champions (résumé vidéo).

Tout était pourtant bien engagé pour les Californiens qui, à 10 minutes du terme, menaient grâce au but inscrit par DeLaGarza peu avant la demi-heure. Mais durant le « money time », comme disent les basketteurs, la défense a complètement pris l’eau. L’entrejeu n’était plus aussi fringant depuis la sortie sur blessure de Juninho peu après l’heure de jeu.

Pourtant, le LA Galaxy a eu les occasions de creuser l’écart. Mais l’expérience et la qualité étaient du côté visiteur, au grand désappointement de Bruce Arena qui ne mâchait pas ses mots après le match. Son vis-à-vis, Victor Manuel Vucetich, a effectué des changements payants, qui ont aussi influencé l’issue des débats. Le champion de MLS est désormais obligé d’inscrire deux buts au match retour pour espérer se qualifier pour la finale.

Impossible non plus de ne pas rapporter la rumeur venue d’Italie, et plus précisément de Tuttosport, selon laquelle Francesco Totti aurait reçu « une offre monstre » de la MLS, pour venir jouer de ce côté de l’Atlantique. On ignore en revanche le club concerné.

Enfin, si vous ne savez pas quel match regarder ce week-end, pensez à celui diffusé gratuitement par MLSsoccer.com : il s’agira de Portland - Houston. Et pour vous mettre en appétit, je ne peux que vous recommander cette série d’articles sur Merritt Paulson, le truculent propriétaire de Portland.

03 April 11:14 am

Le rêve d’une finale de la Ligue des champions 100% MLS s’est quelque peu éloigné hier soir avec la défaite 0-1 de Seattle lors de sa demi-finale aller contre Santos Laguna (résumé vidéo). Aujourd’hui, le LA Galaxy reçoit Monterrey.

Privé de Johnson et Martins, Sigi Schmid avait effectué plusieurs changements dans son équipe, mal classée en championnat. S’il a vu de signes de progrès, ce fut insuffisant pour éviter la défaite. Le bourreau : Herculez Gomez, un ancien de la maison, qui s’est nourri des quolibets de supporters comme source de motivation. Notons aussi la prestation cinq étoiles de Darwin Quintero. Le match retour à Torreón s’annonce on ne peut plus compliqué. Déjà que ce n’est pas simple d’y aller avec deux buts d’avance…

L’honneur de la MLS repose donc en grande partie sur les épaules du LA Galaxy, qui recevra le tenant du titre, Monterrey, ce mercredi à 22h00 (HE). Bonne surprise : Robbie Keane pourrait être titularisé. Un atout non négligeable contre les Rayados, où évoluent de nombreux internationaux et guidés par leur entraîneur à succès, Victor Manuel Vucetich. Les Californiens ont déjà établi leur plan de match : contrôler le rythme dans l’entrejeu, être efficace sur les phases arrêtées et museler Humberto Suazo.

02 April 1:38 pm

Herculez Gomez has Twitter figured out. So much so that he's raking in swag one tweet at a time.

Rather than providing the play-by-play rundown behind the process that landed the Santos Laguna forward a free pillow from Seattle Sounders GM Adrian Hanauer ahead of Tuesday night's CONCACAF Champions League semifinal, here's Gomez explaining the situation followed by the tweets that made it happen:

“I thought it would funny to go on [Twitter] and say, ‘I’ll stop with the banter if you can deliver this pillow.’ I even gave him the product number. A few days ago, before our game against Querétaro, I literally get a box and it’s a pillow from Adrian Hanauer. It was like, ‘Touche. Well played.”

26 March 12:34 pm

Due to CONCACAF Champions League semifinal second-leg games against Monterrey and Santos Laguna, Round 6 fixtures in Fantasy Soccer: Manager for both the Seattle Sounders and LA Galaxy have been rescheduled. With that in mind, we've added an extra transfer (three total) to that round to accommodate your potential losses. One additional transfer will carry over to Round 6 (for a total of four) if you don't use them all up this week.

Injuries are starting to become a growing concern (i.e. Chance Meyers in Sporting KC) and USMNT absences could mean less playing time when some starters return to their team (e.g. Graham Zusi, Omar Gonzalez, Eddie Johnson, etc.). With that being said, MLS Experts Jason Saghini and Andrew Wiebe will be back again on Thursday for another episode of “Starting Lineup." This new MLS Fantasy Soccer: Manager series is specifically designed to help you field your Best XI possible. If you're having trouble figuring out who to start, who to pick up, who to drop or just a general question about the game let us know. We're here to talk fantasy soccer, that's it!

Post your questions in the comments section or tweet them to @MLSFantasy, the offical MLS twitter account for FS:M. And if for some reason you missed the most recent episode of Starting Lineup last week, check it out below.

14 March 10:06 am

Il n’y a pas eu de miracle pour Houston qui, comme ses prédécesseurs, a vu ses rêves s’envoler sur le terrain de Santos Laguna, s’y inclinant 3-0. Le LA Galaxy, en revanche, a battu Herediano 4-1 et s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Fort de son avance d’un but à l’aller, Houston comptait sur son expérience défensive, mais c’est là que l’équipe a péché à Torréon. En milieu de première mi-temps, Creavalle a confondu soccer et judo dans le rectangle, offrant à l’équipe locale un penalty converti par Rodriguez. Une mésentente entre Hall, sorti loin de son but, et Boswell, a ensuite permis à Herculez Gomez de faire 2-0. Un but aurait suffi aux Texans pour passer, mais c’est Crosas, oublié au petit rectangle, qui a trouvé le fond des filets pour porter la marque à 3-0 (résumé vidéo).

Dans l’autre match, il a fallu à peine plus d’un quart d’heure pour voir les Californiens prendre l’avance lorsque Gonzalez a repris un corner victorieusement de la tête. Dès lors, les Costariciens devaient courir après le score : ils se sont créé des occasions, sans les concrétiser, mais ont aussi laissé des espaces. Villareal, couvert d’éloges à la fin de la soirée, en a profité pour doubler la marque d’un beau tir à distance placé, avant que Keane ne creuse encore plus l’écart. Aguilar a réduit la marque avant que McBean ne fixe les chiffres à 4-1 (résumé vidéo).

Les demi-finales opposeront le LA Galaxy à Monterrey et Seattle à Santos Laguna. Les deux équipes américaines joueront le match aller à domicile, la première semaine d’avril. Peuvent-elles nous offrir une finale 100% MLS ?

13 March 11:38 am

Seattle - Tigres UANL a été un match d’anthologie. Battus 1-0 au match aller et menés 0-1 à la mi-temps, les hommes de Sigi Schmid ont renversé la vapeur pour s’imposer 3-1 et se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Comme à l’aller, Gspurning a multiplié les arrêts de grande classe en début de rencontre, mais ne put rien quand Hernandez s’est présenté seul face à lui (0-1). On avait à peine passé la demi-heure que certains Mexicains commençaient déjà à jouer la montre. Mal en prit à Viniegra, qui reçut son second carton jaune juste avant la mi-temps.

À onze contre dix, Seattle y a cru tant et plus et a tout tenté après la pause. Difficile de s’approcher du but adverse ? Alors, il faut tirer de loin : Yedlin et Traoré n’ont pas hésité et ont décoché deux superbes frappes (regardez le résumé ci-dessus, elles en valent vraiment la peine) pour porter la marque à 2-1. Il manquait encore un but aux Américains pour se qualifier, Johnson l’a inscrit à un quart d’heure de la fin.

Pour la deuxième fois depuis que la compétition porte le nom de Ligue des champions, un club mexicain est éliminé par une formation étrangère (la première, c’était dans la phase de groupes cette saison). Après le match, le vestiaire local transpirait de joie et de fierté.

Au tour suivant, Seattle affrontera le vainqueur du duel Santos Laguna - Houston. Battus 1-0 à l’aller, les Mexicains tenteront de renverser la vapeur ce soir (20h00 HE) dans leur antre redoutable de Torréon contre des Texans qui comptent sur leur expérience en défense.

Dans l’autre match d’hier, le tenant du titre Monterrey a concédé le nul 1-1 contre les Guatémaltèques de Xelajú (résumé vidéo) mais, fort de sa victoire 1-3 à l’aller, s’est facilement qualifié pour les demi-finales. Il s’y mesurera au vainqueur de LA Galaxy - Herediano (ce soir 22h00 HE). Après le 0-0 de l’aller, les Californiens devront marquer devant leur public mais veilleront surtout à ne pas encaisser.

08 March 12:50 pm

Ce jeudi soir, le LA Galaxy est allé chercher le 0-0 dans la controverse à Herediano (résumé vidéo). Comme les deux autres clubs de MLS engagés en Ligue des champions, il sera exempt lors de cette deuxième journée de championnat, qui sera certainement riche en enseignements pour beaucoup d’autres.

Les équipes qui ont agréablement surpris la semaine dernière voudront confirmer leur bon départ. Parmi elles, Montréal se déplacera à Portland, où tout le monde encense déjà Diego Valeri. Salt Lake, avec un Plata qui ne semble pas avoir plus de 25 minutes dans les jambes, aura un déplacement tout aussi périlleux, à DC United.

Celles qui ont logiquement gagné voudront affirmer leur suprématie. Ainsi, Kansas City, emmené par un Rosell dont on a déjà pu apprécier l’intelligence de jeu, aura a priori la tâche aisée à Toronto (direct RDS2, TSN). Pour Vancouver et Columbus, la facilité contre un adversaire modeste, c’était la semaine dernière : leur confrontation directe en Colombie-Britannique devrait nous en dire plus sur leurs réelles possibilités.

Mais beaucoup sont déjà en quête de rachat après des débuts ratés. Contre New England, qui a besoin d’un stade mieux situé, Chicago, toujours privé de Pause et Friedrich, doit faire oublier la claque reçue au LA Galaxy (direct NBCSN). San José, dont Wondolowski est le seul attaquant en état de jouer, devra trouver le moyen de battre New York, privé de Juninho, devant les caméras d’ESPN et ESPN Deportes.

Les téléspectateurs d’Univision assisteront au duel Colorado - Philadelphie, le seul opposant deux équipes battues la semaine dernière, annoncé sous une neige abondante. Enfin, en direct sur Unimas, Chivas USA devra rassurer tant sur le terrain qu’en dehors face à une équipe de Dallas qui a remporté son premier match sans convaincre.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 9 mars
13h30 : Toronto - Kansas City
18h00 : Colorado - Philadelphie
19h00 : DC United - Salt Lake
19h30 : Chicago - New England
19h30 : Vancouver - Columbus
22h30 : Portland - Montréal
Dimanche 10 mars
17h00 : Chivas USA - Dallas
22h00 : San José - New York

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

07 March 12:55 pm

Pour une deuxième fois en quelques jours, Seattle s’est incliné par le plus petit écart. Sauf que la défaite sur le terrain de Tigres UANL en Ligue des champions ce mercredi n’avait pas la même saveur que celle contre Montréal samedi dernier.

Les hommes de Sigi Schmid ont subi la rencontre d’un bout à l’autre (résumé vidéo) et doivent une fière chandelle aux exploits réalisés par leur gardien autrichien Michael Gspurning qui a préservé le suspense en vue du match retour mais a quand même dû s’avouer vaincu pour la seule fois du match à un quart d’heure de la fin. La rencontre a aussi été le théâtre des débuts, réussis, de Djimi Traoré.

Dans l’autre rencontre disputée hier soir, Monterrey s’est imposé 1-3 à Xelajú (résumé vidéo). Dernier rendez-vous de ces quarts de finale aller ce soir : Herediano - LA Galaxy. Même si les Costariciens ne respirent pas la forme, Robbie Keane redoute ce déplacement… et est bien heureux de ne pas comprendre l’espagnol.

Sachez par ailleurs que le destin de Peguy Luyindula à New York sera fixé bientôt, que les problèmes offensifs de San José ne s'arrangent pas puisque Mike Fucito est blessé à son tour, que la MLS a divulgué hier le calendrier de sa Division réserves et que le match Colorado - Philadelphie de ce samedi pourrait se jouer sous une tempête de neige. Envie de voir ce que ça va donner ? Abonnez-vous à MLS Live !

06 March 12:46 pm

Le championnat vient à peine de reprendre et les représentants de MLS sur la scène internationale n’ont pas le temps de chômer, puisque les quarts de finale aller de la Ligue des champions se jouent en ce milieu de semaine.

Tout a commencé hier à Houston, par une victoire 1-0 des Texans contre Santos Laguna (résumé vidéo). Alors qu’il avait été laissé sur le banc en début de match, Brad Davis a offert aux siens le but de la victoire à une minute de la fin. Une défaite par le plus petit écart qui n’émeut guère et n’inquiète pas plus que cela des Mexicains confiants de renverser la situation lors du match retour à Torréon.

Ce soir, Seattle sera au Mexique pour racheter sa défaite contre Montréal. La tâche ne sera pas simple pour un club qui n’a réussi à de qualifier qu’une fois sur sept lors des confrontations à élimination directe qu’il a disputées en Ligue des champions. D’autant que son adversaire, Tigres UANL, est invaincu en neuf matchs de championnat du Mexique, mais vient cependant de perdre son meilleur buteur. Coup d’envoi à 22h (HE).

Le LA Galaxy, troisième représentant de la MLS à ce stade de la compétition, affrontera demain les Costariciens du CS Herediano (20h, HE) sur leur terrain. Un déplacement que Marcelo Sarvas connaît bien et dont il se méfie particulièrement, puisqu’il a défendu les couleurs d’un club rival, Alajualense. Le Brésilien s’attend à voir un adversaire qui imposera la pression dès le coup d’envoi.

La quatrième rencontre, seule sans représentant de MLS, verra ce soir le tenant du titre Monterrey se déplacer à Xelajú (Guatemala), l’invité surprise de ces quarts de finale.

05 March 2:36 pm

As with most interviews, not everything makes it into print. That's why we've got this blog: to pass on all the fascinating tidbits that might get overlooked or swept under the rug.

With that in mind, here are some of Herculez Gomez's quotes that didn't make it into my preview of tonight's CONCACAF Champions League quarterfinal (8 pm ET, Fox Soccer).

Remember, you can get your fill of CCL coverage right here at MLSsoccer.com.


On whether his teammates respect MLS...

“Let’s not mistake respect with fear. I think guys on our team respect MLS. They don’t fear MLS. Every time they play an MLS team, they definitely want to beat them and beat them bad – but not because they’re MLS. I think it has more to do with USA-Mexico and all that. But they know it’s growing. They know these players are getting better. Nobody likes to lose. At this level, we don’t play for fun. It is a job, you do get paid for this. But at the end of the day, it’s all about pride. It’s about what you want to leave behind. None of these players – the professionalism they have is off the charts – want to be known as second best.”

His reaction when told Sanots Laguna manager Pedro Caixinha favorably compared the Dynamo to a British side...

“I love that he says that and not something else. It shows the kind of respect that MLS is finding. He’s a smart guy. He’s been around the block and seen plenty of European football. And to compare MLS to European football – some might think maybe talk about the nature [of the game], the physicality – I think has a lot of merit to it. He talks about how quick paced, how exciting it is – two different styles of football kind of clashing. It will be fun for us. Fun for the fans hopefully.”

On MLS' stated goal of becoming one of the best league's in the world by 2022...

“Obviously, [MLS has] a long way to go to get to that 2022 projection. But you’ve got to start somewhere. I think they’re doing that. Today the soccer sense, the soccer IQ is definitely growing, tactically speaking.”

How MLS has improved since he left for Puebla in 2010...

“I think tactically the understanding is a lot better. You’re bringing in coaches who understand the American athlete and understand it’s a special kind of athlete. The American player is a player who will die for you. They’re willing to run through that wall for you. They just want to know why you want them to run through that wall.”

On the differences between the Dynamo's playing style and that of the majority of the teams in the Liga MX...

“It’s night and day. I think the Dynamo are a straight 4-4-2 team. Very forward, direct, physical. Set pieces are crucial for them. I don’t necessarily see them being such a possession team, but that doesn’t mean they don’t control the ball at times. It’s very different. The type of teams we play in Mexico, the majority are possession oriented. We’ve got definitely four or five teams that play direct. Very direct and very physical as well because that’s kind of what they have to do.”