blog

matthias van halst

03 May 11:43 am

0-0, quatre occasions pour Montréal en première mi-temps, Toronto qui laisse son adversaire faire circuler le ballon durant 90 minutes et une rencontre aussi pauvre en spectacle qu’en imagination : voilà le verre à moitié vide de cette demi-finale aller du Championnat canadien Amway.

Le verre à moitié plein est vu par les entraîneurs. Jesse Marsch est tout heureux que son équipe n’ait pas encaissé à domicile. Conscient d’avoir joué contre sa nature offensive, Aron Winter se réjouit du résultat, laissant la manière de côté. Quoi qu’il en soit, le suspense est total pour le match retour la semaine prochaine.

Dans l’autre demi-finale, Vancouver semble avoir fait le plus difficile en s’imposant 0-2 à Edmonton et Hassli, bien aidé par Salgado, a retrouvé ses sensations offensives.

En ce qui concerne les matchs de MLS, je ne peux vous conseiller qu’une chose : regarder les résumés vidéo, tant il y eut de spectacle. Le LA Galaxy, qui a épargné le terrain synthétique à certaines de ses vedettes, a perdu 2-0 à Seattle, dont le but de Montero vaut le détour à lui seul.

Le duel San José - DC United a été une véritable propagande pour le soccer, et pas seulement en raison des huit buts marqués. Les joueurs Californiens s’amusent sur le terrain et ont pris la tête du classement (mais comptent un match de plus).

LES RÉSULTATS
Montréal - Toronto
Edmonton - Vancouver

EN MLS
New England - Colorado
San José - DC United
Seattle - LA Galaxy

 
0-0
0-2

2-1
5-3
2-0

Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

02 May 11:22 am

Ce mercredi soir, tous les yeux des supporters canadiens seront tournés vers leur coupe nationale (de son nom officiel, Championnat canadien Amway) qui s’ouvrira par les demi-finales aller.

Ce n’est pas à Toronto qu’il faut expliquer l’importance de la compétition qui ouvre les portes de la Ligue des champions aux clubs canadiens. Avec une demi-finale sur la scène continentale, les Ontariens ont pu camoufler leur début d’exercice raté en MLS. Toujours aussi sûr de son fait, Aron Winter est persuadé que Toronto a une meilleure équipe que Montréal, malgré la victoire des Québécois dans leur confrontation il y a moins d’un mois.

Les Montréalais espèrent évidemment rééditer ce succès. Confronté à un calendrier chargé et souhaitant faire tourner son effectif, Jesse Marsch se dit conscient de l’importance de la compétition et alignera probablement son meilleur onze. Les deux équipes seront aussi privées de certains titulaires blessés.

L’autre demi-finale oppose Edmonton à Vancouver. Le pensionnaire de MLS partira incontestablement favori face à son adversaire de NASL et pourra compter sur le retour de blessure d’Alain Rochat.

La soirée verra aussi de l’action en MLS. En battant DC United, San José pourra devancer Kansas City au classement. Seattle accueillera un adversaire qui lui réussit peu : le LA Galaxy de Bill Gaudette.

LE PROGRAMME
20h00 : Montréal - Toronto
22h00 : Edmonton - Vancouver

EN MLS
20h00 : New England - Colorado
22h00 : Seattle - LA Galaxy
22h30 : San José - DC United

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

01 May 11:19 am

À en croire les déclarations de l’entraîneur et des joueurs de Montréal avant le match de samedi dernier, Portland est une équipe physique très menaçante sur coups de pieds arrêtés. Vraiment ?

Le match ne fut guère musclé, et Portland n'y fut jamais dangereux sur phase arrêtée. Rien de surprenant quand on regarde les chiffres sur le long terme. Les pensionnaires de l’Oregon n’ont inscrit que deux buts cette saison de la sorte (remontant au premier match contre Phildadelphie) : seuls New England, Chivas USA et le LA Galaxy ont fait pire !

L’an dernier ? Certes, Portland avait marqué vingt buts sur phase arrêtée… mais seulement deux après le 4 août, soit en treize rencontres !

Au fait, qu’est-ce qui cloche chez les bûcherons ? L’équipe a encaissé 13 buts, dont deux penaltys et un coup franc direct. Il en reste 10 de plein jeu dont… 9 sont venus de son côté droit ! C’est encore là que l’équipe a péché à Montréal samedi.

Le penalty qui a permis aux Québécois d’ouvrir le score était consécutif à un centre de l’arrière gauche Wahl et c’est du même côté qu’Arnaud a offert le 2-0 à Ubiparipovic. Tout cela dans le dernier quart d’heure, lors duquel Portland a concédé plus de la moitié de ses buts. Des carences flagrantes à corriger au plus vite par John Spencer !

30 April 12:05 pm

En émergeant dans les arrêts de jeu, San José et Salt Lake ont évité de justesse le piège qui leur était tendu et font partie des bénéficiaires d’une journée sans énorme surprise.

Après 408 minutes d’invincibilité, le gardien de Philadelphie a dû se retourner et l’Union a perdu 1-2 contre San José qui a prouvé une fois de plus la richesse de son effectif.

Salt Lake a également dû puiser dans ses ressources profondes pour émerger contre Toronto à l’issue d’un match riche en rebondissements. Les risques pris par l’équipe locale en fin de match ont payé, alors que les visiteurs se mordent les doigts en repensant à leurs occasions manquées.

Seattle a remporté trois précieux points à Chicago grâce au premier but d’Eddie Johnson depuis son retour en MLS. En revanche, Chivas USA a perdu son brevet d’invincibilité en déplacement, après son effondrement en deuxième mi-temps à Colorado.

New York ne s’est pas laissé surprendre par New England, mais la victoire pourrait bien lui coûter l’absence de Thierry Henry pour quelques semaines. Contre Dallas, qui a encore marqué sur penalty, le LA Galaxy a sauvé un point dans les derniers instants, ce qui le console à peine d’un nouveau match décevant.  Enfin, en bas de classement, heureux de la victoire de ses ouailles contre Portland, l’entraîneur de Montréal Jesse Marsch y a réagi par quelques phrases en français.

LES RÉSULTATS
Montréal - Portland
New York - New England
Philadelphie - San José
DC United - Houston
Columbus - Vancouver
Chicago - Seattle
Salt Lake - Toronto
Colorado - Chivas
LA Galaxy - Dallas

2-0
1-0
1-2
3-2
0-1
1-2
3-2
4-0
1-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

27 April 1:24 pm

Des matchs faciles en théorie mais pièges par excellence attendent plusieurs poursuivants de Kansas City, au repos lors d’une journée où toutes les rencontres auront lieu samedi.

Après avoir fait tomber le leader, Portland voudra confirmer ce succès à Montréal où l’on craint comme la peste les coups de pied arrêtés des pensionnaires de l’Oregon, qui n’ont pourtant plus marqué ainsi depuis leur premier match de la saison, contre Philadelphie.

Un peu plus tard en après-midi, NBC Sports Network nous offrira un duel a priori disproportionné entre New York et New England, où le duo Henry – Cooper attirera une nouvelle fois tous les regards. Autre rencontre déséquilibrée sur le papier : Salt Lake reçoit Toronto toujours en quête de son premier point.

Le deuxième du classement général, San José, devra encore remodeler sa défense pour se déplacer à Philadelphie, dont le gardien ne s’est plus retourné depuis le 24 mars. À surveiller également, le déplacement de Seattle, en embuscade malgré ses nombreux matchs de retard, à Chicago, la confirmation probable du retour en forme du LA Galaxy contre Dallas, et la visite de Chivas, auteur d’un 9/9 en déplacement, à Colorado où l’on parle autant du retour de Conor Casey que de la barrière de la langue.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 28 avril
14h00 : Montréal - Portland
15h30 : New York - New England
19h00 : Philadelphie - San José
19h30 : DC United - Houston
19h30 : Columbus - Vancouver
20h30 : Chicago - Seattle
21h00 : Salt Lake - Toronto
21h00 : Colorado - Chivas
22h30 : LA Galaxy - Dallas

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

26 April 10:59 am

Après Cruz Azul (1969 à 1971 ; 1996-1997) et Pachuca (2007-2008), Monterrey est devenu le troisième club de l’histoire à conserver son titre de champion de la Concacaf.

Vainqueurs 2-0 à l’aller, les Rayados ont soupiré de soulagement tôt dans la rencontre quand leur gardien Orozco s'en tira avec un carton jaune pour une faute de main en dehors de son rectangle. Orozco fut le héros de la première mi-temps, animée par un duo Quintero – Peralta très en verve. Il ne put toutefois rien sur une puissante frappe de Ludueña juste avant le repos. La seconde période reprit au même rythme, jusqu’à ce qu’un but de Peralta ne rétablisse l’égalité parfaite.

Les pensionnaires de Torréon ont alors levé le pied, laissant leur adversaire revenir dans le match. À moins de 10 minutes de la fin, Cardozo s’infiltra dans la défense pour marquer le but scellant le destin de cette finale (2-1 - résumé vidéo).

Il y avait aussi de l’action hier soir en MLS, où l’opposition de styles prévue s’est confirmée : Dallas a ouvert la marque sur un coup de pied arrêté (penalty converti par Shea) face à Salt Lake qui a égalisé sur une action longuement construite parachevée par le débutant Bonfigli (1-1 - résumé vidéo).

25 April 11:17 am

Battu 2-0 lors du match aller à Monterrey, Santos Laguna réussira-t-il un nouvel exploit devant ses supporters en finale de la Ligue des champions ? Les changements à l’attaque modifieront-ils la dynamique de ce duel ? Le tenant du titre sera privé de l’auteur des deux buts du match aller, Humbert Suazo, suspendu pour abus de cartons jaunes. De son côté la formation de Torréon peut à nouveau compter sur son buteur Oribe Peralta.

Un match de MLS est aussi au programme de la soirée : Dallas accueille Salt Lake. Les Texans sont surtout efficaces sur phases arrêtées alors que les pensionnaires de l’Utah marquent davantage sur attaques posées : qui remportera ce duel de styles ? Avec deux des équipes les plus prolifiques dans le dernier quart d’heure, on est aussi en droit d’imaginer une fin de match spectaculaire.

Enfin, comment ne pas évoquer les déclarations d’Aron Winter, faisant preuve d’une belle assurance en affirmant qu’il comptait voir son équipe participer à la phase finale de la saison, malgré les six défaites concédées par le Toronto FC depuis le début du championnat. Selon vous, fait-il preuve de réalisme ou d’optimisme démesuré ?

LIGUE DES CHAMPIONS
20h00 : Santos Laguna (Mex) - Monterrey (Mex) (aller 0-2)

MLS
20h30 : Dallas - Salt Lake

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

24 April 12:20 pm

Deux autobuts et de nombreux autres buts offerts directement par l’adversaire ou résultant d’erreurs des gardiens et joueurs de l’équipe qui encaisse, les cadeaux ont été nombreux lors de la dernière journée.

Au lieu de stigmatiser les bêtises, j’ai préféré me concentrer sur un autre aspect des réalisations du week-end : le kick and rush. De plus en plus rare (3% des buts en MLS en 2011, comme la moyenne des grands championnats européens), il existe encore. On n’avait marqué que deux fois de la sorte depuis le début de l’année, trois (jolis) buts avaient cette physionomie ce week-end. Le topo est simple : on balance un long ballon devant, tout le monde se précipite et là, place à la débrouillardise.

Le plus beau est celui de Pontius (DC United) contre New York : un dégagement mal négocié par la défense lui arrive dans les pieds et il déjoue l’arrière-garde adverse avant de marquer. Celui de Cummings (Colorado) contre Los Angeles est similaire : il récupère une longue balle de son arrière droit, elle aussi mal repoussée, et conclut de superbe manière.

Mais le but qui résume la journée est celui ci-dessous de Gaven (Columbus) contre Houston : kick and rush qui part d’un dégagement du gardien, passe décisive d’un défenseur et erreur combinée de la défense et du gardien. Tout y est…

23 April 11:26 am

Après sept victoires consécutives, Kansas City a chuté. Pourtant, comme chaque semaine, la bande a Aurélien Collin a marqué, sauf que cette fois, Myers a inscrit le seul but du match… contre son camp. « Ce sont des choses qui arrivent », relativise l’entraîneur Peter Vermes, loin de céder à la panique. Les vainqueurs se réjouissent pour leur part de ne pas avoir encaissé pour la première fois cette saison.

Du coup, hormis les matchs nuls, il ne reste que deux colonnes du classement avec un 0 : celles des victoires et des points du Toronto FC, battu à domicile par Chicago. Un match riche en spectacle et rebondissements, qui a mal commencé pour les Torontois, ce qui vaut un mea culpa du revenant Torsten Frings.

San José a dédié à Frank Yallop sa victoire acquise dans les arrêts de jeu lors du sommet contre un Salt Lake réduit à neuf qui a frisé l’exploit. L’autre duel très attendu a vu l'effondrement de la défense de New York à DC United où Pontius était très inspiré.

Outre Portland, Philadelphie, qui reste sur 332 minutes sans encaisser, s’est donné de l’air en bas de classement en s’imposant à Chivas USA, qui n’a plus marqué chez lui depuis 360 minutes.

LES RÉSULTATS
Toronto - Chicago
Columbus - Houston
Colorado - LA Galaxy
Vancouver - Dallas
Chivas USA - Philadelphie
San José - Salt Lake
Portland - Kansas City
DC United - New York

2-3
2-2
1-2
1-0
0-1
3-1
1-0
4-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

22 April 12:16 pm

Michael Ballack était l’invité de l’émission Das Aktuelle Sportstudio à la ZDF (chaîne publique allemande) où il a donné une longue entrevue d’un quart d’heure, ponctuée de nombreux témoignages. Il y a évoqué son parcours de ces dernières années en club et en équipe nationale, mais aussi la suite de la carrière.

L’ancien capitaine de la Mannschaft a confirmé que son avenir ne se situerait plus à Leverkusen, mais a rassuré : « Le feu brûle encore ». Sa motivation à jouer encore au plus haut niveau est intacte et il a été interrogé sur la possibilité de jouer en Major League Soccer.

Il n’a pas caché son intention de traverser l’Atlantique et a paru assez gêné quand on lui a demandé s’il y avait des offres concrètes. « Je ne peux rien révéler d’exclusif », a-t-il souri, confirmant quand même qu’il y avait eu des discussions et qu’il était intéressé.

Vous voulez l’entendre de sa bouche (en allemand) ? Voilà son passage complet à l’émission, et la vidéo démarre au moment où il est interrogé, de manière très précise, sur la MLS :