blog

matthias van halst

12 April 2:25 pm

Avec sept points sur quinze (pris lors de ses trois rencontres à domicile), on ne peut pas dire que Dallas a raté son début de saison. Pourtant, trois joueurs dont on attendait une importante contribution sont restés muets jusqu’à présent.

De retour d’une saison blanche, le joueur désigné David Ferreira est à nouveau blessé. Quant au duo composé de Brek Shea et Andrew Jacobson - respectivement meilleur buteur et meilleur donneur de passes décisives du club en 2011 - il n’a été impliqué dans aucun but.

Shea, troisième au palmarès du Joueur de l’année 2011, a été absent durant la campagne américaine ratée des éliminatoires des JO 2012. Mais le milieu gauche s’est réveillé lors du dernier quart d’heure contre New England.

Le cas Jacobson est plus compliqué : délaissé l’an dernier après un début de campagne pourtant tonitruant, il n’a encore manqué aucune minute de jeu cette saison, ce qui n’empêche pas son entraîneur de déplorer son manque de régularité. Cet ancien joueur de Lorient, à la fois technique (il a participé à la Coupe du monde de futsal 2008) et athlétique, a été mis à plusieurs sauces depuis le début de l’année.

Shea et Jacobson comptent rapidement à nouveau se faire remarquer par autre chose que leur coupe de cheveux, et prêter main forte à Blas Pérez, principale force offensive de Dallas cette saison, et Jackson, que le club vient de rappeler de Cruzeiro.

11 April 12:06 pm

Si vous souhaitez voir toutes les vedettes de MLS réunies sur le même terrain, vous en aurez l’occasion le 25 juillet prochain à Philadelphie, à l’occasion du « All-Star game » de la MLS (appelé « Match des étoiles » au Québec).

Les meilleurs joueurs de la compétition seront réunis dans une équipe dirigée par Peter Nowak, l’entraîneur de Philadelphie, et affronteront Chelsea. C’est la deuxième fois que les Londoniens participent à cet événement. La première fois, en 2006, ils avaient été battus 1-0 sur un but de Dwayne De Rosario. Fait amusant, cette année-là Peter Nowak (alors entraîneur de DC United) dirigeait aussi la formation représentant la MLS.

Bien entendu, il n’y aura pas de place pour tout le monde dans l’équipe. Quels sont les joueurs que vous souhaiteriez voir sélectionnés par Peter Nowak ? Ceux de votre club préféré ? Ceux que vous n’avez jamais l’occasion de voir au stade ?

Et si un joueur de Chelsea ne prenait pas l’avion du retour pour se joindre à votre équipe favorite en tant que joueur désigné, qui voudriez-vous que ce soit ?

10 April 11:27 am

Il a fallu attendre le cinquième match pour voir Vancouver encaisser ses premiers buts de la saison. San José s’en est chargé en trompant Joe Cannon trois fois en 10 minutes.

La saison dernière, Vancouver avait un côté faible : le droit, d’où il avait encaissé 35% de ses buts. L’arrivée de Lee Young-Pyo remédie au problème, mais la brèche s’est rouverte en Californie, puisque c’est de là que sont venues les trois réalisations locales.

Sur les deux premières, l’arrière gauche de San José, Ramiro Corrales, a un rôle prépondérant : il offre l’égalisation à Chris Wondolwoski sur une lumineuse rentrée de touche avant de centrer au premier poteau où Gordon, d’une tête croisée, donne l’avantage à ses couleurs.

Enfin, Wondolowski a continué d’alimenter son compteur-buts en reprenant d’une belle volée un coup franc, toujours venu de la gauche, tiré par Tressor Moreno. Et dire que le côté gauche n’est pas le plus fort de San José et que Shea Salinas, milieu gauche transféré cet hiver de Vancouver, n’était impliqué dans aucun des buts…

Autre fait notable de cette rencontre : Sébastien Le Toux a ouvert la marque pour Vancouver en marquant le premier but de la saison ayant pour origine une rentrée de touche.

09 April 10:24 am

Ce samedi a été haut en couleurs, avec la confirmation de la forme de Kansas City, Salt Lake et San José, la suite du retour en force de New York et la première victoire de Montréal.

Kansas City a remporté sa cinquième victoire consécutive, grâce à la polyvalence de ses joueurs qui ont semé la confusion dans les esprits d’un LA Galaxy incapable d’aligner cinq passes.

Le leader est aussi le dernier club invaincu, suite à la défaite de Vancouver à San José. L’équipe qui n’avait pas encaissé depuis le début de saison s’est effondrée en 10 minutes sous les coups de boutoir du duo Corrales – Wondolowski. Un mauvais samedi pour les clubs du Nord-Ouest : Portland n’est plus souverain à domicile et Seattle n’a plus marqué depuis 243 minutes.

Après sa victoire sans lustre contre Montréal, Salt Lake a battu Colorado avec la manière et se détache en haut de tableau en compagnie de Kansas City et San José. New York, où Thierry Henry multiplie à la fois les buts et les passes décisives et où Kenny Cooper a rapidement pris la place de Luke Rodgers, continue pour sa part sa belle remontée.

En bas de classement, Montréal s’est donné un peu d’air en remportant sa première victoire en MLS, grâce à des reconversions offensives bien menées, face à un Toronto FC toujours calé à 0 point et où Aron Winter a promis du changement.

LES RÉSULTATS
Dallas - New England
Montréal - Toronto
Columbus - New York
Kansas City - LA Galaxy
San José - Vancouver
DC United - Seattle
Salt Lake - Colorado
Portland - Chivas USA

1-0
2-1
1-4
1-0
3-1
0-0
2-0
1-2
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

07 April 5:01 pm

Récupération du ballon, reconversion offensive rapide, but : telle était la tendance, lourde, des buts inscrits la semaine dernière. Parmi eux, les deux inscrits par Montréal à New York et celui encaissé par Toronto à Columbus.

Rien de surprenant dès lors que cette recette ait été celle du premier succès des Québécois en MLS contre leur grand rival canadien.

Sur le premier but, Neagle vole un ballon à Dunfield et six secondes plus tard, Kocic peut aller chercher le ballon envoyé par Ubiparipovic au fond de ses filets. En milieu de deuxième mi-temps, Nyassi prend le ballon au nez et à la barbe d’Harden avant qu’Emory ne commette une faute qui lui vaudra un carton rouge.

Et sur le 2-0, Toronto est à 20 mètres du but de l’Impact quand un tir de Johnson est contré par Ferrari en direction de Mapp qui, de son camp, lance Wenger qui pliera le match.

Autre morale de ce résultat : les statistiques pures et dures peuvent être trompeuses. En effet, l’Impact a eu le ballon la plupart du temps durant ce match, mais c’est bien grâce à des moments où il ne le contrôlait pas, où il ne faisait pas le jeu, qu’il a forgé sa victoire…

 

06 April 12:26 pm

Après le match avancé de ce jeudi, toutes les rencontres de cette fin de semaine pascale se joueront samedi. Sept duels au programme, avec un menu très alléchant…

L’autoritaire meneur, Kansas City, recevra un LA Galaxy malade (mais qui affirme ne pas douter) à la peine cette saison face à des adversaires qui font le jeu. Que pourra faire le champion en titre devant les caméras d’ESPN contre un adversaire qui sait désormais faire preuve de sang froid ?

Auteurs d’un excellent début de saison, Salt Lake (dont l’entraîneur est pourtant insatisfait) et Colorado se retrouveront dans l’Utah pour le choc des Rocheuses qui mettra aux prises deux équipes habituées à marquer en fin de match. Le duel des bonnes surprises du début de compétition verra San José recevoir Vancouver, qui n’a toujours pas encaissé de but.

Contre Seattle, DC United tentera de confirmer son regain de forme à domicile, alors que New York ira à Columbus (direct Univision Deportes) dans l’espoir de grappiller ses premiers points en déplacement.

En bas de classement, le duel Montréal – Toronto sera celui de la plus grande rivalité canadienne (direct TSN et RDS), mais aussi des deux déçus du milieu de semaine, toujours en quête d’une première victoire

LE PROGRAMME COMPLET
Déjà joué
Dallas - New England 1-0
Samedi 7 avril
12h00 : Montréal - Toronto
15h00 : Columbus - New York
16h00 : Kansas City - LA Galaxy
19h00 : San José - Vancouver
19h30 : DC United - Seattle
21h00 : Salt Lake - Colorado
22h30 : Portland - Chivas USA

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

05 April 11:47 am

Ah, rentrer au vestiaire à Santos Laguna avec, à la mi-temps, de grands espoirs de qualification historique… Après Montréal et Seattle, Toronto a vécu l’enfer de Torreon, s’effondrant après la pause pour repartir avec un cinglant 6-2 dans les valises.

Tout avait bien commencé pour les hommes d’Aron Winter, qui ont mené à la marque deux fois… Jusqu’à ce que Santos Laguna se réveille. “Ils étaient bien organisés, mais quand on l’a décidé, on a marqué”, disent ainsi les Mexicains qui aiment être poussés dans leurs derniers retranchements.

Une fois de plus, offensivement, le TFC a répondu à l’attente, mais sa défense a péché. Un but encaissé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, deux penaltys concédés au retour de la pause et le match était plié.

Désormais, Toronto doit se concentrer sur la MLS, et rattraper son mauvais départ dès ce samedi à Montréal. Ce sera face à un adversaire lui aussi battu ce mercredi, 1-0 à Salt Lake. Il faut se fier aux occasions, et non aux statistiques, pour voir que l’Impact a souffert dans l’Utah, contre des joueurs locaux mécontents de leur prestation.

Quant à Santos Laguna, il disputera la finale de la Ligue des champions contre Monterrey, qui a assuré l’essentiel sur le terrain des Pumas de l’Unam (1-1 après son succès 3-0 à l’aller).

04 April 12:14 pm

Ah, un déplacement à Santos Laguna, le cœur rempli d’espoir. Parlez-en aux supporters de Montréal ou de Seattle, ils peuvent en témoigner, et ils savent pertinemment bien comment les rêves peuvent se transformer en désillusion.

Dans l’obligation de gagner ou de marquer au moins deux buts à Torreon pour la demi-finale retour de la Ligue des champions, le Toronto FC ne part certainement pas favori. Cela n’empêche pas Aron Winter, qui garde la composition de son équipe secrète, de faire preuve de confiance.

Suite à un match aller houleux qui a engendré les suspensions de Koevermans, Mares et Quintero, les Torontois s’attendent à une réception hostile. Les joueurs du TFC ont déjà leur tactique en tête : rester groupés, laisser centrer et ne pas offrir d’espaces.

Sera-ce suffisant ? Tout indique qu’on vivra encore une soirée de folie à Torreon. Reste à savoir au bénéfice de qui… Dans l’autre demi-finale, Monterrey, vainqueur 3-0 à l’aller contre les Pumas de l’Unam, a déjà pris option sur la qualification.

N’oubliez pas non plus qu’il y a deux matchs de MLS en ce milieu de semaine. Ce mercredi soir, Salt Lake reçoit Montréal dans un affrontement a priori disproportionné, alors que demain, New England tentera de confirmer sa bonne forme actuelle à Dallas.

LIGUE DES CHAMPIONS
Mercredi 4 avril
20h00 : Santos Laguna (Mex) - Toronto (Can) (1-1)
22h00 : Pumas Unam (Mex) - Monterrey (Mex) (0-3)

MLS
Mercredi 4 avril

21h00 : Salt Lake - Montréal
Jeudi 5 avril
20h30 : Dallas - New England

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Horaire télé des matchs de Ligue des champions et de  MLS

03 April 5:16 pm

Une récupération de balle, des gestes décisifs effectués dans l’axe du jeu entre la ligne médiane et le grand rectangle adverse, et en quelques passes, c’est but ! Ce scénario vous est familier si vous avez regardé les résumés de la semaine.

Plus du tiers des 26 buts ont été inscrits lors d’une reconversion offensive rapide (alors que la moyenne en MLS tourne autour de un sur sept). Sept d’entre eux ont été bâtis dans l’axe, autant dans ce que les techniciens appellent la « zone 2 ».

Si l’origine de nombreux buts est semblable, leurs auteurs ont eu le mérite de varier les plaisirs. Notons la demi-volée de De Leon (DC United) contre Dallas, l’effort individuel du Montréalais Mapp à New York, le tir en pivot d’Henry dans le même match, la tête de Sapong (Kansas City) à Chivas USA ou encore Keane qui passe derrière les défenseurs de New England.

Quelques reconversions rapides ont aussi été facilitées par une erreur adverse, dont ont profité Perez (Dallas) ou le montréalais Nyassi. Sans oublier le but d’Anor (Columbus) à Toronto, qui regroupe presque tous les éléments évoqués dans ce texte (d’où mon choix de vidéo).

Autre fait notable de cette quatrième journée : hormis les trois penaltys, aucun but n’a été inscrit sur phase arrêtée !

02 April 12:04 pm

Le triplé de Thierry Henry, Kansas City qui poursuit sa course en tête, un premier point pour Philadelphie et une nouvelle défaite du LA Galaxy ont marqué la quatrième journée de compétition.

Vainqueur à Chivas USA (grâce à un nouveau but dans lequel était impliqué Graham Zusi), Kansas City est désormais seul à compter le maximum des points. Un départ en fanfare qui n’émeut toutefois pas l’entraîneur Peter Vermes.

Victorieux à Seattle grâce à la ruse de Lenhart, San José confirme son bon début de saison, et mène la poursuite en compagnie de Salt Lake, qui a fait la différence en fin de match à Portland, et Colorado, où Rivero a réussi ses débuts.

Vancouver n’a toujours pas encaissé mais est resté muet à Philadelphie, offrant un premier point à l’Union. Du coup, Toronto, également en panne offensive, reste seul dernier, avec toutefois un match de moins.

Cela va mieux à DC United, qui a battu Dallas, remportant son premier succès depuis le 25 septembre. En revanche, le LA Galaxy ne fait plus peur et a été battu chez lui par New England.

Pour leur premier déplacement en groupe, les supporters de Montréal ont espéré 45 minutes à New York, avant de voir le milieu de terrain local s’ajuster en deuxième mi-temps, posant les bases d’une victoire aux chiffres sévères.

LES RÉSULTATS
DC United - Dallas
Toronto - Columbus
New York - Montréal
Philadelphie - Vancouver
Seattle - San José
Portland - Salt Lake
LA Galaxy - New England
Colorado - Chicago
Chivas USA - Kansas City

4-1
0-1
5-2
0-0
0-1
2-3
1-3
2-0
0-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo