blog

matthias van halst

03 August 4:02 pm

Ne se satisfaisant pas d’être l’équipe en forme du moment, Houston continue de se renforcer : les Texans ont annoncé le retour de Ricardo Clark, parti il y a deux ans à Francfort où il n’a pas réussi à s’imposer. De quoi donner des ailes au Dynamo pour son match de ce vendredi soir (direct NBC Sports Network) contre New York, à nouveau privé de joueurs clefs blessés, et qui a été surpris à Montréal la semaine dernière.

Un sommet alléchant pour ouvrir la journée… un autre pour la boucler : dimanche soir sur ESPN2, ESPN Deportes et GolTV, le LA Galaxy tentera d’oublier sa lourde défaite contre le Real Madrid en match amical, à Seattle qui ne devra pas rester sur son nuage après sa facile victoire en Ligue des champions.

Samedi, les hauteurs seront au sens propre à Colorado, où l’équipe locale recevra Salt Lake qui peut profiter de la semaine sans match de San José pour reprendre la tête du classement. Un duel très attendu dans les Rocheuses.

Battu lors des deux seuls matchs de championnat qu’il a joués depuis le 30 juin, DC United tentera de renouer avec la victoire contre Columbus, mais se réjouit surtout de la construction prochaine de son stade. En piètre forme également, Kansas City devra se ressaisir à New England avant de penser à la prochaine finale de la Coupe des États-Unis.

Mais si vous voulez réellement plonger dans les profondeurs du classement, ce sera dimanche soir sur NBC Sports Network, avec Portland - Dallas.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 3 août
20h00 : Houston - New York
Samedi 4 août
19h30 : DC United - Columbus
19h30 : Montréal - Philadelphie
19h30 : New England - Kansas City
20h30 : Chicago - Toronto
21h00 : Colorado - Salt Lake
Dimanche 5 août
19h00 : Portland - Dallas
21h00 : Seattle - LA Galaxy

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

03 August 12:36 am

La première journée de compétition en Ligue des champions s’est mieux poursuivie qu’elle n’avait commencé pour les équipes de MLS. Après la défaite initiale de Salt Lake à Herediano, Toronto a empilé les buts et s'est imposé 5-1 contre Aguila (résumé vidéo).

Face aux Trinidadiens de Caledonia, un adversaire qu’il a étudié de manière peu académique, Seattle n’a pas été aussi prolifique mais a facilement assuré la victoire, menant 3-0 à la pause et contrôlant la rencontre de bout en bout (score final 3-1).

Pour sa part, le meilleur buteur du championnat, Chris Wondolowski, est muet depuis le 14 juillet. C’est la troisième saison de suite qu’il connaît un passage à vide à cette période de l’année ! Mais généralement, ça ne dure pas longtemps…

Le 5 août, Wondolowski sera le joueur au centre du premier épisode de MLS 36, une nouvelle émission qui suit une vedette de la compétition durant 36 heures avant un match. Ce sera ensuite au tour de Fredy Montero. Après ? À vous de donner votre avis en répondant à ce sondage.

01 August 12:07 pm

Qui succédera à Monterrey, double tenant du titre ? Le coup d’envoi de la Ligue des champions 2012-2013 a été donné ce mardi. L’ancienne formule, qui a duré quatre saisons, a été remplacée. Désormais, plus de tour préliminaire : les 24 participants sont directement plongés dans huit groupes de trois équipes, dont seul le vainqueur passe au tour suivant.

C’est dire si tout droit à l’erreur est interdit ! C’est donc assez mal parti pour Salt Lake, qui s’est incliné 1-0 à Herediano (Costa Rica), alors que l’équipe pouvait pourtant aligner son onze de base pour la première fois depuis longtemps (résumé vidéo).

Vainqueur de sa coupe nationale, Toronto représentera le Canada et entrera en lice ce soir à 20h00 contre les Salvadoriens d’Aguila. La victoire est obligatoire, surtout quand on sait que le troisième membre du groupe est Santos Laguna, tombeur du TFC en demi-finale la saison dernière.

Seattle sera la troisième équipe de MLS à commencer son tournoi cette semaine, ce jeudi contre les Trinidadiens de Caledonia. La régularité, surtout en défense, sera la clef d’un bon parcours international pour le triple vainqueur de la Coupe des États-Unis.

Les deux autres représentants américains en Ligue des champions, Houston et le LA Galaxy, y joueront leur premier match lors de la prochaine journée de compétition, dans trois semaines.

Pour le calendrier et les résultats complets, rendez-vous sur le site officiel de la Ligue des champions.

31 July 12:45 pm

La période des transferts internationaux estivale est terminée et de nombreux clubs en ont profité pour se renforcer. C’est le thème de notre émission Coup Franc cette semaine (à écouter ici), avec le menu suivant :
- Notre invité Eric Hassli parle de son transfert et de son rôle à Toronto, de son état de forme, de son style de jeu par rapport à celui de Danny Koevermans, évoque Vancouver à qui il est encore très attaché ainsi que de son amour de la liberté sur le terrain et en dehors.
- Les principaux transferts du mercato : quel est le meilleur coup ? Gros plan sur les arrivées les plus récentes : Tim Cahill (New York), Jerry Bengtson (New England), Frederico Higuain (Columbus), Christian Tiffert (Seattle), Sherjill MacDonald et Alvaro Fernandez (Chicago). Nous sommes curieux de connaître votre opinion à ce sujet !
- L’apport des joueurs du Honduras à la MLS : Najar, Espinoza et Bengtson éliminent l’Espagne aux jeux Olympiques, Bernardez et Chavez ont un rôle important dans la première place de San José, Houston est intouchable depuis l’arrivée de Garcia.
- La remontée de Philadelphie, contre New England (résumé vidéo) et au classement

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

30 July 12:22 pm

Houston devant le LA Galaxy, Philadelphie, Chivas USA et Toronto : voilà l’étonnant classement si on prend en compte les 6 dernières rencontres disputées par chacune des équipes. C’est dire si les meneurs avancent au ralenti, et la dernière journée a confirmé la tendance.

San José a beau s’égosiller devant le « conte de fées » de Lehnart, le leader a perdu deux points chez lui contre Chicago et a encore dû courir derrière le score. Il sent derrière lui le souffle de Salt Lake, vainqueur de Vancouver et dont la défense de fortune s’est rassurée à quelques jours de son entrée en lice en Ligue des champions.

Multipliant les erreurs individuelles, New York a perdu à Montréal qui a fêté à la fois le premier but de Di Vaio et les débuts officiels de Nesta. Rien ne va plus à Kansas City, qui ne parvient pas à concrétiser sa domination et s’est incliné chez lui contre Columbus.

Intraitable depuis l’arrivée de Garcia, Houston a remporté à Toronto sa première victoire en déplacement depuis le 17 mars et intègre le peloton de tête. En bas de classement, Philadelphie a battu New England et poursuit son incroyable remontée.

LES RÉSULTATS
Salt Lake - Vancouver
Toronto - Houston
Montréal - New York
Dallas - LA Galaxy
Kansas City - Columbus
Colorado - Seattle
San José - Chicago
Portland - Chivas USA
Philadelphie - New England

2-1
0-2
3-1
0-1
1-2
1-2
1-1
0-1
2-1
Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

27 July 12:03 pm

Après une pause étoilée, la MLS revient à la réalité du championnat, avec dès ce vendredi un duel qui s’annonce haut en couleurs : Salt Lake ne devra pas encore penser à son match de Ligue des champions (mardi à Herediano) face à Vancouver qui, à l’image de Camilo, retrouve des sensations offensives.

Mais la soirée de mercredi dernier n’est pas restée sans traces pour tout le monde : face à Columbus, Kansas City sera privé d’Aurélien Collin, même si le courageux joueur français se dit déjà prêt au combat malgré sa blessure au visage.

Déjà vainqueur deux fois de Montréal cette saison, New York s’y déplacera plus que probablement sans son nouveau renfort, Tim Cahill. À Londres pour la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, David Beckham sera-t-il à Dallas le lendemain avec le LA Galaxy (direct NBC Sports Network) ?

Chez lui, le leader San José comptera une nouvelle fois sur sa colonie hondurienne pour venir à bout de Chicago, qui prend des couleurs néerlandaises. La journée sera bouclée dimanche sur NBC Sports Network, avec la visite de New England à Philadelphie où, après les paillettes de Chelsea, la réalité locale et le cas Adu refont surface.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 27 juillet
21h00 : Salt Lake - Vancouver
Samedi 28 juillet
16h30 : Toronto - Houston
19h30 : Montréal - New York
20h00 : Dallas - LA Galaxy
20h30 : Kansas City - Columbus
21h00 : Colorado - Seattle
22h30 : San José - Chicago
23h00 : Portland - Chivas USA
Dimanche 29 juillet
19h00 : Philadelphie - New England

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

26 July 11:42 am

C’était la fête à Philadelphie ce mercredi soir, et en plus d’un superbe feu d’artifice au-dessus de PPL Park, les spectateurs ont été gâtés par cinq buts, de nombreux retournements de situation et une victoire de la sélection de la MLS contre Chelsea (voir résumé ci-dessous).

Certes, les meilleurs talents de notre compétition avaient déjà battu le prestigieux club anglais en 2006, mais les Londoniens ont été impressionnés par les progrès de la MLS en six ans. Leur entraîneur Roberto Di Matteo reconnaît que son équipe était la moins affûtée des deux mais accorde du mérite aux joueurs de MLS (voir son point de presse en vidéo).

Chelsea a manqué de créativité en milieu de terrain et les rares fois où Lukaku a été en position dangereuse, Jay DeMerit a sorti l’intervention salvatrice. Alors qu’il devait quitter ses partenaires en cours de partie, le défenseur de Vancouver a joué tout le match suite à la blessure d’Aurélien Collin.

Après l’ouverture du score par Wondolowski, Terry et Lampard ont donné l’avance aux visiteurs. Pontius a égalisé et Johnson a fixé les chiffres à 3-2 dans les arrêts de jeu : il attribue une part du mérite à Ben Olsen (vidéo des réactions dans le camp des vainqueurs).

25 July 1:09 pm

On vient de dépasser la mi-saison et j’avais envie de voir à quel point les équipes en étaient par rapport au même stade l’an dernier. Le calendrier de la MLS étant ce qu’il est, j’ai d’abord réalisé un classement des 18 premières rencontres de chaque club (qui permet au passage de relativiser le classement actuel). Ensuite, je l’ai comparé avec le classement de leurs 18 premiers duels l’an dernier pour voir leurs progressions / régressions respectives. Même s’il faut prendre ces tableaux avec des pincettes, notamment en raison du déséquilibre entre les matchs joués à domicile et à l’extérieur, ils n’en demeurent pas moins des indicateurs très intéressants. À vous d’en tirer vos propres conclusions… N’hésitez pas à les partager !

CLASSEMENT 2012 APRÈS 18 MATCHS
    J Pts
1. San José 18 36
2. DC United 18 33
. Kansas City 18 33
4. Salt Lake 18 32
5. New York 18 31
6. Vancouver 18 30
7. Chicago 18 28
8. Seattle 18 27
9. Columbus 18 25
. Houston 18 25
11. Chivas USA 18 23
12. Colorado 18 22
. New England 18 22
14. LA Galaxy 18 20
. Philadelphie 18 20
16. Portland 18 19
17. Montréal 18 18
18. Dallas 18 15
19. Toronto 18 13
COMPARAISON 2012 / 2011 APRÈS 18 MATCHS
    J 2012 2011 Diff.
1. Vancouver 18 30 14 +16
2. San José 18 36 22 +14
3. Kansas City 18 33 22 +11
4. DC United 18 33 23 +10
5. Chicago 18 28 18 +10
6. New England 18 22 16 +6
7. New York 18 31 25 +6
8. Houston 18 25 20 +5
9. Chivas USA 18 23 21 +2
10. Salt Lake 18 32 31 +1
11. Seattle 18 27 28 -1
12. Colorado 18 22 23 -1
13. Columbus 18 25 27 -2
14. Portland 18 19 21 -2
15. Toronto 18 13 15 -2
16. Philadelphie 18 20 28 -8
17. LA Galaxy 18 20 34 -14
18. Dallas 18 15 34 -19
 
24 July 3:35 pm

 Cette semaine, votre Coup Franc hebdomadaire (à écouter ici) est, à votre demande, plus long de quelques minutes afin d’approfondir certains sujets. Au menu :
- Notre invité Sébastien Le Toux parle de son transfert inattendu à New York, de son rôle dans sa nouvelle équipe et de la liberté qu’il y reçoit, de la situation de ses deux anciens clubs (Vancouver et Philadelphie, où il est parti en mauvais termes avec Peter Nowak), ainsi que de la possible suite de sa carrière en Europe.
- Débat sur l’évolution de la MLS au cours des dernières années. Quels sont les principaux progrès qu’elle a effectués ? Quels sont les avantages et les inconvénients du plafond salarial ? À quel championnat étranger peut-on la comparer (voir le classement de l’IFFHS) ? Quel est l’apport des anciens joueurs aujourd’hui entraîneurs ? Comment la MLS peut-elle conserver ses vedettes, de plus en plus convoitées à l’étranger ? Grâce à quoi fera-t-elle son prochain grand pas en avant ?
- Vancouver se sépare d’Eric Hassli (voir le geste des supporters en son honneur) mais Martin Rennie gagne pour le moment son pari suite à la victoire contre San José (revoir le penalty aussi controversé que décisif).
- Revoyez aussi le troisième but de Houston contre Montréal, image de la semaine d’Antonio Ribeiro.

Des discussions hautes en couleurs auxquelles nous vous invitons à participer en ligne, que ce soit par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur iTunes.

23 July 11:27 am

En danger à Vancouver, San José y a concédé sa cinquième défaite de la saison. Le leader a chuté suite à un penalty très controversé, converti par Robson qui a brûlé la politesse à Camilo.

Ses poursuivants n’en ont pas tous profité. Le résultat le plus décevant est celui de Kansas City, qui n’a plus marqué à domicile depuis le 16 juin, et a été tenu en échec par New England. Battu à Columbus, DC United a commencé à jouer trop tard et s’en mord encore les doigts.

New York est le grand bénéficiaire de la journée : non seulement il a battu Philadelphie (en bas de classement mais en grande forme), mais il se réjouit en outre de voir Kenny Cooper retrouver le chemin des filets. Malgré son petit nombre d’occasions, Salt Lake a retrouvé le moyen de presser son adversaire, ce qui lui a permis de battre Colorado.

Notons encore la forme étincelante de Keane, qui a permis au LA Galaxy de battre Chivas USA dans le derby angelino, et de Houston, facile vainqueur de Montréal, ainsi que le seul mot trouvé par Gavin Wilkinson pour qualifier la prestation de Portland à Dallas : humilié.

LES RÉSULTATS
New York - Philadelphie
Columbus - DC United
Kansas City - New England
Houston - Montréal
Dallas - Portland

Salt Lake - Colorado
LA Galaxy - Chivas USA
Vancouver - San José

2-0
1-0
0-0
3-0
5-0
2-0
3-1
2-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo