blog

matthias van halst

13 August 11:52 am

Quelle fin de rencontre à San José - Seattle ! Menant 1-0 à la fin du temps réglementaire, le leader a concédé l’égalisation avant de reprendre l’avance dans les arrêts de jeu, grâce à un corner, dont il est l'incontestable roi. De quoi mal finir la semaine du récent finaliste malheureux en Coupe des États-Unis, qui restait sur 6 rencontres sans défaite en championnat.

Houston, dont le brevet d’invincibilité était de 8 rencontres, s’est incliné à New York. Une défaite frustrante mais pas déprimante pour les Texans, d’autant que Thierry Henry a dit qu’ils avaient la meilleure des deux équipes…

Emmené par un Aurélien Collin démasqué, Kansas City a remporté son premier succès à domicile depuis le 16 juin, contre DC United qui a perdu sa percussion offensive. Battu à Vancouver, Salt Lake a du mal à se relever de sa défaite en Ligue des champions, et ne voit qu’une solution pour relancer la machine : le travail.

Le derby de Los Angeles a été remporté haut la main par le LA Galaxy, ce qui a provoqué des éloges de Landon Donovan envers ses coéquipiers. Notons aussi la remontée de Chicago, équipe régulière qui n’a connu ni réel creux ni réel pic de forme cette saison.

LES RÉSULTATS
New York - Houston
Vancouver - Salt Lake
Kansas City - DC United
Dallas - Colorado
San José - Seattle
New England - Montréal
Philadelphie - Chicago
Chivas USA - LA Galaxy

2-0
2-1
2-1
3-2
2-1
0-1
1-3
0-4
Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

10 August 12:10 pm

Cette journée riche en sommets s’amorcera dès ce vendredi soir avec New York - Houston (direct NBC Sports Network). Les deux formations se sont déjà affrontées la semaine dernière au Texas, où l’équipe locale s’était imposée. Cependant, personne n’a réussi à aller prendre les trois points à la Red Bull Arena : “On n’adaptera pas notre tactique pour autant”, prévient Will Bruin. En revanche, New York voudra montrer qu’il a retenu les leçons de cette défaite.

Viendra ensuite un super samedi, dominé par la visite de Seattle, qui doit se remettre de sa défaite en finale de coupe, chez le leader, San José, qui considère son hôte du jour comme un rival. La victoire en coupe a donné faim de trophées à Kansas City, qui reçoit DC United dont la défense avait un urgent besoin de renfort. Après un repos qui a permis de recharger les accus, Salt Lake ira à Vancouver qui n’a plus perdu chez lui depuis le 18 avril.

Dimanche sera dominé par le derby entre Chivas USA, qui est allé chercher un autre gros renfort en cours de saison en la personne de Shalrie Joseph, et le LA Galaxy, où Bruce Arena a fait une nouvelle sortie remarquée, fustigeant le calendrier déséquilibré de la MLS. À suivre sur ESPN2, ESPN Deportes et GolTV. Plus tôt dans la soirée, Galavision aura diffusé le duel Philadelphie - Chicago. Notez enfin que le match Columbus - Toronto a été remis pour permettre aux anciens partenaires de Kirk Urso d’assister à son enterrement.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 10 août
20h00 : New York - Houston
Samedi 11 août
19h00 : Vancouver - Salt Lake
20h30 : Kansas City - DC United
21h00 : Dallas - Colorado
22h30 : San José - Seattle
Dimanche 12 août
19h00 : New England - Montréal
19h00 : Philadelphie - Chicago
23h00 : Chivas USA - LA Galaxy

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

09 August 11:51 am

Kansas City a privé Seattle de sa quatrième victoire consécutive en Coupe des États-Unis, remportant le trophée pour la deuxième fois. Il a fallu recourir aux tirs au but pour déterminer le vainqueur de la compétition, ce qui n’était plus arrivé depuis 15 ans. Et comme lors de son premier succès en 2004, Kansas City jouait à domicile.

Même avant la séance de tirs au but, le point fatidique a été au centre de l’attention. Alors que personne ne parvenait à trouver la faille, une faute de main de Scott dans le rectangle (très contestée par Sigi Schmid) octroyait un penalty aux joueurs locaux, converti par Kamara. Il restait à peine plus de 5 minutes à jouer mais Scott s’est rapidement fait pardonner en égalisant.

Le match a surtout valu par son apothéose. Espinoza qui rate le deuxième tir de Kansas City, Nielsen qui distrait les tireurs adverses en faisant des grimaces, Zusi qui envoie une Panenka dans les nuages… Tant et si bien qu’au moment du dernier tir, on en était à 2-2.

Nagamura, le visage en sang, s’avance : Gspurning arrête son tir. Mais le gardien n’était pas sur la ligne, l’arbitre demande de recommencer ! Cette fois, Nagamura marque. Eddie Johnson, qui a hérité de nombreuses occasions pendant les 120 minutes, est à son tour déconcentré par Nielsen. Seattle vient de rater ses trois derniers tirs, et peut dire au revoir à l’histoire. Kansas City fête, et n’a qu’un mot à la bouche : « Incroyable ! »

08 August 12:22 pm

La finale de la Coupe des États-Unis opposera ce soir dès 21h00 (HE, 20h00 heure locale) Kansas City à Seattle. Elle pourrait être historique.

Seattle tentera en effet de remporter le trophée pour une quatrième fois consécutive, ce que personne n’a jamais réussi dans cette compétition créée en 1914. Si sur un match, tout est possible, arriver en finale quatre saisons de suite est loin d’être simple !

Et gagner encore moins… D’autant que cette année, l’autre finaliste, Kansas City, joue à domicile. Un avantage ? Pas tant que ça, vu que le Sporting n’a plus gagné sur son terrain depuis la mi-juin. « On n’y pense pas comme si on était à la maison, mais comme si c’était une finale », déclare d’ailleurs à ce sujet Peter Vermes. Le club a cependant remporté sa seule coupe nationale en 2004 chez lui : bien des choses ont changé depuis lors, témoigne l’entraîneur adjoint Kerry Zavagnin, seul rescapé de l’époque.

La courbe de forme des deux équipes est fort différente. Invaincu en 7 rencontres, Seattle peut miser sur un duo Johnson - Montero de plus en plus complémentaire. Kansas City ne compte plus ses blessés et est heureux de récupérer Roger Espinoza après la fin du beau parcours olympique du Honduras.

Les superstitieux de Kansas City fermeront les yeux sur les trois finales de coupe perdues par Jimmy Nielsen quand il jouait au Danemark. Ceux de Seattle verront en Osvaldo Alonso un porte bonheur : avant les trois victoires de son club, où il était présent, il avait disputé la finale avec Charleston, dernier club de division inférieure à avoir atteint ce stade de la compétition.

Les deux équipes se sont déjà affrontées une fois en championnat cette saison : c’était à Seattle et ça s’était terminé par un nul 1-1. Notons enfin que le vainqueur de la Coupe des États-Unis aura son billet pour la prochaine Ligue des champions.

07 August 12:56 pm

Cette semaine, une nouvelle émission spéciale de Coup Franc : « La MLS vue de l’autre côté de l’Atlantique » - à écouter ici. L’équipe reçoit Thierry Marchand de France Football et Loïc Moreau, basé en Angleterre, du site mls-news pour en parler. Parmi les thèmes abordés :

- Quel regard portent les médias et les supporters européens sur la MLS ?
- Les particularités « exotiques » de la MLS ont-elles un côté attirant ou rebutant pour eux ?
- Sont-ils davantage attirés par les clubs des grandes villes, par ceux qui ont les meilleurs résultats ou par les vedettes ?
- Les préjugés, avérés ou non, qui y circulent.
- Les joueurs de renom : bons pour l’image de la MLS, mais ce serait mieux s’ils étaient plus jeunes…
- Le rôle des joueurs français et de l’Impact de Montréal sur l’intérêt croissant en France.
- L’intérêt porté par les clubs européens aux joueurs de MLS.

Nos autres sujets de discussion :
- Les équipes qui étaient en tête au début de l’été n’avancent presque plus : que se passe-t-il ?
- On parle aussi du calendrier de la MLS : équilibré ou non ? Été, hiver ou les deux ?
- Lisez ici le texte sur les périodes de méforme de Wondolowski
- Quelles conséquences pour le coup de tête de Nelson Rivas ?

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

06 August 12:01 pm

Houston et Seattle sont les deux seules équipes à ne pas avoir perdu au cours de leurs six dernières rencontres. Toutes deux ont remporté leur match au sommet ce week-end et se replacent dans le peloton de tête.

Le retour en forme du LA Galaxy a connu un brutal coup d’arrêt : battu 4-0 par Seattle, qui avait visiblement quelque chose à se prouver, le champion en titre évoque pourtant la malchance et l’arbitrage comme raisons de la défaite.

Il a fallu 72 secondes à Houston pour ouvrir la marque contre New York, très décevant en déplacement, où il reste sur un 2/18. Les deux équipes se retrouveront dès ce vendredi à la Red Bull Arena.

Salt Lake n’était pas remis de sa défaite à Herediano et s’est incliné à Colorado, permettant à San José, qui n’a pas joué, de conserver la tête du classement. À New England, Kansas City s’est imposé de manière très peu académique, mais a emmagasiné trois points précieux et de la confiance avant la finale de la Coupe des États-Unis.

Nick DeLeon était inspiré et a permis à DC United de retrouver le chemin de la victoire. À Columbus, cette défaite est cependant vite devenue anecdotique après l’annonce du décès soudain de Kirk Urso.

LES RÉSULTATS
Houston - New York
DC United - Columbus
Montréal - Philadelphie
New England - Kansas City
Chicago - Toronto
Colorado - Salt Lake
Portland - Dallas
Seattle - LA Galaxy

2-0
1-0
2-0
0-1
2-1
1-0
1-1
4-0
Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

03 August 4:02 pm

Ne se satisfaisant pas d’être l’équipe en forme du moment, Houston continue de se renforcer : les Texans ont annoncé le retour de Ricardo Clark, parti il y a deux ans à Francfort où il n’a pas réussi à s’imposer. De quoi donner des ailes au Dynamo pour son match de ce vendredi soir (direct NBC Sports Network) contre New York, à nouveau privé de joueurs clefs blessés, et qui a été surpris à Montréal la semaine dernière.

Un sommet alléchant pour ouvrir la journée… un autre pour la boucler : dimanche soir sur ESPN2, ESPN Deportes et GolTV, le LA Galaxy tentera d’oublier sa lourde défaite contre le Real Madrid en match amical, à Seattle qui ne devra pas rester sur son nuage après sa facile victoire en Ligue des champions.

Samedi, les hauteurs seront au sens propre à Colorado, où l’équipe locale recevra Salt Lake qui peut profiter de la semaine sans match de San José pour reprendre la tête du classement. Un duel très attendu dans les Rocheuses.

Battu lors des deux seuls matchs de championnat qu’il a joués depuis le 30 juin, DC United tentera de renouer avec la victoire contre Columbus, mais se réjouit surtout de la construction prochaine de son stade. En piètre forme également, Kansas City devra se ressaisir à New England avant de penser à la prochaine finale de la Coupe des États-Unis.

Mais si vous voulez réellement plonger dans les profondeurs du classement, ce sera dimanche soir sur NBC Sports Network, avec Portland - Dallas.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 3 août
20h00 : Houston - New York
Samedi 4 août
19h30 : DC United - Columbus
19h30 : Montréal - Philadelphie
19h30 : New England - Kansas City
20h30 : Chicago - Toronto
21h00 : Colorado - Salt Lake
Dimanche 5 août
19h00 : Portland - Dallas
21h00 : Seattle - LA Galaxy

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

03 August 12:36 am

La première journée de compétition en Ligue des champions s’est mieux poursuivie qu’elle n’avait commencé pour les équipes de MLS. Après la défaite initiale de Salt Lake à Herediano, Toronto a empilé les buts et s'est imposé 5-1 contre Aguila (résumé vidéo).

Face aux Trinidadiens de Caledonia, un adversaire qu’il a étudié de manière peu académique, Seattle n’a pas été aussi prolifique mais a facilement assuré la victoire, menant 3-0 à la pause et contrôlant la rencontre de bout en bout (score final 3-1).

Pour sa part, le meilleur buteur du championnat, Chris Wondolowski, est muet depuis le 14 juillet. C’est la troisième saison de suite qu’il connaît un passage à vide à cette période de l’année ! Mais généralement, ça ne dure pas longtemps…

Le 5 août, Wondolowski sera le joueur au centre du premier épisode de MLS 36, une nouvelle émission qui suit une vedette de la compétition durant 36 heures avant un match. Ce sera ensuite au tour de Fredy Montero. Après ? À vous de donner votre avis en répondant à ce sondage.

01 August 12:07 pm

Qui succédera à Monterrey, double tenant du titre ? Le coup d’envoi de la Ligue des champions 2012-2013 a été donné ce mardi. L’ancienne formule, qui a duré quatre saisons, a été remplacée. Désormais, plus de tour préliminaire : les 24 participants sont directement plongés dans huit groupes de trois équipes, dont seul le vainqueur passe au tour suivant.

C’est dire si tout droit à l’erreur est interdit ! C’est donc assez mal parti pour Salt Lake, qui s’est incliné 1-0 à Herediano (Costa Rica), alors que l’équipe pouvait pourtant aligner son onze de base pour la première fois depuis longtemps (résumé vidéo).

Vainqueur de sa coupe nationale, Toronto représentera le Canada et entrera en lice ce soir à 20h00 contre les Salvadoriens d’Aguila. La victoire est obligatoire, surtout quand on sait que le troisième membre du groupe est Santos Laguna, tombeur du TFC en demi-finale la saison dernière.

Seattle sera la troisième équipe de MLS à commencer son tournoi cette semaine, ce jeudi contre les Trinidadiens de Caledonia. La régularité, surtout en défense, sera la clef d’un bon parcours international pour le triple vainqueur de la Coupe des États-Unis.

Les deux autres représentants américains en Ligue des champions, Houston et le LA Galaxy, y joueront leur premier match lors de la prochaine journée de compétition, dans trois semaines.

Pour le calendrier et les résultats complets, rendez-vous sur le site officiel de la Ligue des champions.

31 July 12:45 pm

La période des transferts internationaux estivale est terminée et de nombreux clubs en ont profité pour se renforcer. C’est le thème de notre émission Coup Franc cette semaine (à écouter ici), avec le menu suivant :
- Notre invité Eric Hassli parle de son transfert et de son rôle à Toronto, de son état de forme, de son style de jeu par rapport à celui de Danny Koevermans, évoque Vancouver à qui il est encore très attaché ainsi que de son amour de la liberté sur le terrain et en dehors.
- Les principaux transferts du mercato : quel est le meilleur coup ? Gros plan sur les arrivées les plus récentes : Tim Cahill (New York), Jerry Bengtson (New England), Frederico Higuain (Columbus), Christian Tiffert (Seattle), Sherjill MacDonald et Alvaro Fernandez (Chicago). Nous sommes curieux de connaître votre opinion à ce sujet !
- L’apport des joueurs du Honduras à la MLS : Najar, Espinoza et Bengtson éliminent l’Espagne aux jeux Olympiques, Bernardez et Chavez ont un rôle important dans la première place de San José, Houston est intouchable depuis l’arrivée de Garcia.
- La remontée de Philadelphie, contre New England (résumé vidéo) et au classement

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).