blog

matthias van halst

15 May 11:08 am

Deux rencontres occuperont la scène ce soir : le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, et la rencontre de championnat opposant Philadelphie au LA Galaxy. Toutes deux commenceront à 19h30 HE.

Après quatre ans d’hégémonie torontoise, la Coupe des Voyageurs changera de propriétaire. Montréal l’a déjà soulevée de 2002 (année de sa création) à 2008, alors que Vancouver attend toujours de la remporter. À deux semaines du match retour, le duel de ce soir (longuement évoqué dans l’émission Coup Franc de la semaine) donnera déjà quelques indications intéressantes.

« On peut compter sur les doigts d’une main le nombre de finales qu’on joue dans une carrière », a déclaré Patrice Bernier. Les Québécois voudront faire preuve du même état d’esprit que lors de la demi-finale retour, remportée 6-0 contre Toronto. Celui de Vancouver est plus incertain : timorée à l’extérieur, l’équipe de Martin Rennie va-t-elle vouloir se regrouper en défense afin de préserver le résultat en pensant faire la différence chez elle le 29 mai ?

À moins que sa récente victoire contre le LA Galaxy ne lui donne des ailes… À Philadelphie, le champion en titre aura à cœur d’effacer cette contre-performance, tout en vivant avec ses « problèmes de riche » : à quelle position faire jouer Landon Donovan ? L’équipe de Pennsylvanie, qui vient de laisser partir Gabriel Farfan à Chivas USA, sera pour sa part en quête de respect car elle estime que ses bons résultats ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

14 May 11:16 am

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway entre Montréal et Vancouver suscite de nombreuses questions, et l'émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) s'efforce d'y répondre. Sur papier, y a-t-il un favori ? Dans quel état de forme vont se présenter les deux équipes ? Y aura-t-il un match à distance entre Wenger et Mattocks ?

Le Real Salt Lake n’est pas l’équipe la plus connue de la MLS. Les animateurs ont profité de son passage à Montréal pour parler avec Nick Rimando et Jason Kreis afin d’en apprendre plus sur son identité, son style, la transition malgré les nombreux départs de l’hiver, sa politique de recrutement.

Deux autres caractéristiques du club de l’Utah ouvrent des débats très intéressants. L’une est l’obligation pour tous ses joueurs d’avoir appris l’anglais après un an au club. Un modèle à suivre ? Les particularités linguistiques de Chivas USA et de l’Impact de Montréal entrent évidemment dans la discussion.

L’autre concerne les écoles de jeunes : le défi est beaucoup plus grand dans les Rocheuses que dans le sud de la Californie, d’où proviennent déjà de nombreux joueurs de MLS. La formation est l’avenir de la MLS : certains clubs sont-ils handicapés en raison de leur situation géographique ?

Regardez aussi les finalistes au titre de but de la semaine et comparez votre choix avec celui des animateurs de l’émission qui reviennent également sur la première défaite de Houston au BBVA Compass Stadium.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

12 May 11:14 pm

Ça y est, c’est terminé : Houston n’est plus invincible au BBVA Compass Stadium. Kansas City lui a infligé sa première défaite dans son stade inauguré l’an dernier. Fier de ses hommes, Peter Vermes a aussi démontré beaucoup de respect pour un adversaire qui ne semble pas avoir été dérangé par les célébrations des vainqueurs pour le moins démonstratives.

Texans qui pleurent, Texans qui rient : Dallas poursuit sa course en tête mais a peiné pour vaincre la lanterne rouge DC United, émergeant grâce au but que Je-Vaughn Watson avait promis d’inscrire pour la fête des mères.

Autre gagnant du week-end, Montréal a transpiré jusqu’au bout pour battre Salt Lake. Auteur du but d’ouverture contre son camp, Matteo Ferrari s’est bien repris en marquant le but de la victoire québécoise dans les arrêts de jeu.

L’équipe en forme du moment est toutefois Portland, invaincue depuis la deuxième journée, qui a cette fois écarté Chivas USA. Au milieu d’une constellation offensive emmenée par Diego Valeri, Rodney Wallace a encore réussi à se démarquer.

On peut considérer le partage de New York à New England comme une contre-performance, mais c’est un déplacement qui lui réussit mal puisqu’il n’y a pas gagné depuis onze ans. Autre ténor qui a perdu des plumes : le LA Galaxy, orphelin de Keane, a manqué d’agressivité offensive et s’est incliné à Vancouver dont la dernière victoire remontait au 9 mars.

Notons également le retour en forme de Seattle qui, pour son cinquième match consécutif sans défaite, a infligé une correction à San José, et le nouveau but de Jack McInerney, toujours en tête du classement des buteurs, qui a permis à Philadelphie de s’imposer à Chicago.

LES RÉSULTATS
Chicago - Philadelphie
Montréal - Salt Lake
Seattle - San José
Vancouver - LA Galaxy
New England - New York
Columbus - Colorado
Dallas - DC United
Portland - Chivas USA
Houston - Kansas City

 
0-1
3-2
4-0
3-1
1-1
0-2
2-1
3-0
0-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

10 May 10:42 am

Quelle semaine riche en MLS : après les 6 rencontres de mercredi soir, il y en aura 9 au programme ce week-end. Et vous aurez tout le loisir de suivre celles de votre choix, puisque sept d’entre elles seront diffusées gratuitement sur MLS Live.

La plus disproportionnée sur le papier oppose le premier du classement général, Dallas, dont les bons résultats contribuent à la popularité, au dernier, DC United, dont la défense a multiplié les cadeaux ces derniers temps. L’autre club texan jouera aussi à domicile : Houston, actuel dauphin de son voisin d’État, a fait le plein de confiance avant de recevoir Kansas City.

À New England, New York tentera de remporter sa cinquième victoire consécutive, probablement sans ses attaquants français Henry et Luyindula. Deux des autres clubs en embuscade, Montréal et Salt Lake, s’affronteront au stade Saputo. Les Québécois continueront de faire tourner leur effectif pour tenter de battre un Nick Rimando en toute grande forme.

En forme également, Portland se mesurera à Chivas USA devant les caméras d’Unimas alors que l’autre équipe de Los Angeles, le LA Galaxy en attente du retour de Roy Keane, ira à Vancouver. À suivre sur vos écrans TV : la visite de Philadelphie, qui mise sur la formation des jeunes, à Chicago (TSN2, NBCSN) et l’éternel choc entre Seattle et San José (Univision Deportes).

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 11 mai
13h30 : Chicago - Philadelphie
14h00 : Montréal - Salt Lake
16h00 : Seattle - San José
19h00 : Vancouver - LA Galaxy
19h30 : New England - New York
19h30 : Columbus - Colorado
20h30 : Dallas - DC United
Dimanche 12 mai
17h00 : Portland - Chivas USA
20h00 : Houston - Kansas City

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

09 May 10:26 am

Houston et New York ont réalisé la bonne opération du milieu de semaine en revenant à un point de Dallas pendant que Seattle prenait ses distances d’un fond de classement où DC United s’enfonce de plus en plus.

Privé de plusieurs titulaires, le leader a souffert chez lui devant Portland mais la paire Hedges - Woodberry s’en est bien sortie derrière, limitant les dégâts à un but compensé par le penalty inscrit en fin de match par Cooper, et vivement contesté par les visiteurs. Ces deux unités perdues par Dallas ont néanmoins offert la possibilité à ses poursuivants de se rapprocher.

New York a saisi sa chance en s’imposant contre Montréal grâce à deux buts de Thierry Henry - dont un spectaculaire retourné - mais l’attaquant français appréciait davantage les trois points que l’esthétisme de sa réalisation. Après avoir réduit l’écart, les visiteurs ont failli égaliser dans les arrêts de jeu : un point qui, selon eux, aurait été mérité même s’ils admettent que l’ouverture du score locale juste avant la pause leur a fait mal.

Houston recolle également à une unité de la tête du classement général, grâce à une plantureuse victoire 0-4 à DC United, marquée du sceau de Will Bruin impliqué dans chacun des buts. Plus rien ne va dans l’équipe de la capitale américaine, dernière avec la plus mauvaise attaque et la plus mauvaise défense. Ben Olsen sent que sa place est en jeu.

Enfin, Kansas City a galvaudé l’occasion de réaliser une bonne opération, en passant à côté de son sujet en deuxième mi-temps face à Seattle, tout heureux de voir la chance lui sourire enfin cette saison.

LES RÉSULTATS
DC United - Houston
New York - Montréal
New England - Salt Lake
Kansas City - Seattle
Dallas - Portland
San José - Toronto

 
0-4
2-1
1-2
0-1
1-1
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

08 May 10:04 am

Six rencontres sont au programme de ce mercredi soir et tant le leader Dallas que ses quatre poursuivants seront sur le terrain.

Le sommet incontestable de la soirée se jouera à Frisco et mettra aux prises les deux seules équipes invaincues lors de leurs sept dernières duels, Dallas et Portland. Identique depuis quatre rencontres, le onze de départ texan va subir plusieurs modifications suite à la suspension de Jackson et à plusieurs blessures. Dallas a tout gagné chez lui cette année, Portland n’a pas encore perdu en déplacement… « et on ne nous arrêtera pas », clame Caleb Porter.

Une confrontation directe opposera deux des quatre équipes à trois points du leader : New York et Montréal, deux formations dont les jambes sont lourdes en raison d’un calendrier chargé. Mike Petke songe à laisser certains de ses défenseurs au repos alors que Marco Schällibaum continuera sa tournante mais veut surtout que ses hommes « jouent en leaders », notamment quand ils sont proches du but adverse.

À voir le classement, Kansas City, où Kei Kamara pourrait déjà jouer ses premières minutes cette saison, part largement favori contre Seattle. Mais ce dernier compte sur la forme ascendante de Rosales et Martinez pour retrouver une place plus conforme à ses ambitions. Le dernier des quatre poursuivants de Dallas, Houston (que nous avons analysé en détails dans l’émission Coup Franc de cette semaine) se déplacera à DC United.

Autres rencontres au programme de la soirée : San José, qui peut enfin compter sur Walter Martinez, accueillera Toronto, qui vient d’acquérir deux renforts en prêt, alors que New England, fraîchement renforcé par Juan Agudelo, se mesurera à Salt Lake.

LE PROGRAMME COMPLET
19h00 : DC United - Houston
19h30 : New York - Montréal
20h00 : New England - Salt Lake
20h30 : Kansas City - Seattle
21h00 : Dallas - Portland
22h30 : San José - Toronto

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

07 May 10:04 am

L’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) est consacrée en grande partie à Houston. Pour peaufiner l’analyse, nous vous invitons à lire le blog de Vision du Jeu, sur lequel nous nous sommes basés également et qui fournit des données et des exemples clairs.

  • Finaliste de la Coupe MLS ces deux dernières années, le club est-il encore armé pour jouer les premiers rôles ?
  • Son début de saison pas toujours convaincant, marqué par plusieurs absences d’éléments importants
  • Une équipe prévisible qui passe systématiquement par les côtés, est efficace en attaque posée mais manque de vitesse
  • Sa défense, ni particulièrement mauvaise ni particulièrement bonne, qui peine à subir le jeu
  • Les individualités de l’équipe qui se démarquent
  • On tente de comprendre pourquoi Houston est imbattable à domicile mais plus friable à l’extérieur

On ne pouvait (évidemment) pas ne pas revenir sur la victoire 6-0 de Montréal contre Toronto en Championnat canadien Amway, le changement d’état d’esprit par rapport au match aller, ses conséquences pour les deux clubs, etc.

Autre gros sujet de discussion cette semaine : le retour de Kei Kamara à Kansas City. Écoutez aussi la chanson qui lui a été consacrée lors de son séjour en Angleterre. La première période des transferts vient de prendre fin : quels sont selon vous les meilleurs renforts engagés ces derniers mois ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

06 May 10:02 am

Derrière Dallas, en tête avec 20 points en 9 rencontres et au repos ce week-end, on a assisté à un regroupement général avec quatre équipes qui comptent 17 unités, mais toutes n’ont pas joué autant.

Au classement « par points perdus », seul Montréal rivalise avec les Texans. Les Québécois ont néanmoins laissé deux unités à San José, déplacement difficile s’il en est, en concédant le partage 2-2 alors qu’ils menaient 0-2, ce qui n’a pas empêché l’entraîneur Marco Schällibaum de qualifier d’héroïque la prestation de ses hommes.

Une des bonnes opérations de la dernière journée a été réalisée par Houston, vainqueur 0-1 au LA Galaxy. Tally Hall a été au cœur du tournant du match, en provoquant un penalty puis en arrêtant l’envoi mièvre de Landon Donovan. Pour la deuxième fois de la saison, un coup de réparation raté par le joueur désigné américain a coûté cher à ses couleurs. Comme Hall, le gardien de New York Luis Robles a arrêté un penalty et est passé du trente-sixième dessous à Toronto à héros des siens lors de la victoire à Columbus.

La fin de semaine a aussi été excellente pour Kansas City : non seulement les Ciel et Marine ont-ils atomisé Chivas USA 4-0, mais en outre ont-ils appris le retour de Kei Kamara. On ne peut pas en dire autant de Vancouver, qui n’a plus gagné depuis sept rencontres : la sortie à Salt Lake fut tellement lamentable que Martin Rennie a exigé de ses joueurs qu’ils présentent leurs excuses aux supporters.

LES RÉSULTATS
Portland - New England
Columbus - New York
San José - Montréal
Philadelphie - Seattle
Salt Lake - Vancouver
Colorado - Toronto
Kansas City - Chivas USA
LA Galaxy - Houston

 
0-0
0-1
2-2
2-2
2-0
1-0
4-0
0-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

03 May 11:23 am

Même au repos, Dallas bouclera en tête du classement général une semaine de championnat amorcée ce jeudi soir par un partage blanc entre Portland, qui a tout essayé, et New England, sauvé par son gardien Bobby Shuttleworth.

Le sommet du week-end se jouera dimanche soir sur ESPN2, avec une affiche identique à celle de la dernière Coupe MLS entre le LA Galaxy et Houston. Admiratifs du jeu offensif de leur adversaire, les Texans pourraient retrouver leur ancien joueur Colin Clark, transféré cet hiver en Californie où il a cependant rapidement perdu sa place.

Auréolé de sa plantureuse victoire contre Toronto, Montréal est heureux de récupérer Matteo Ferrari et continuera à faire tourner son effectif à l’occasion de son déplacement à San José privé des suspendus Alan Gordon et Steven Lenhart, qui s’est fait recadrer par Frank Yallop en raison de ses écarts de conduite.

Autre duel intéressant de ce samedi, celui diffusé par NBCSN opposant deux équipes qui n’ont pas encore tout à fait répondu aux attentes : Columbus, où Glauber accumule les cartons jaunes mais ne compte pas changer, et New York, qui récupérera Juninho.

Dimanche après-midi sur Unimas, Kansas City sera en quête de rédemption après sa défaite contre Portland, en accueillant Chivas USA où le gardien Dan Kennedy vient de prolonger son contrat jusqu’en 2016.

LE PROGRAMME COMPLET
Déjà joué
Portland - New England 0-0
Samedi 4 mai
16h00 : Columbus - New York
16h00 : San José - Montréal
16h00 : Philadelphie - Seattle
21h00 : Salt Lake - Vancouver
21h00 : Colorado - Toronto
Dimanche 5 mai
17h00 : Kansas City - Chivas USA
23h00 : LA Galaxy - Houston

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

02 May 10:35 am

Vancouver a facilement atteint la finale du Championnat canadien Amway lors de laquelle il affrontera Montréal, qui a atomisé Toronto 6-0 en demi-finale retour. Une formidable remontée à l’image de celle de Monterrey en Ligue des champions.

Le match au stade Saputo aurait pu basculer après une minute, avec un tir d’Earnshaw sur le poteau, mais les Montréalais, battus 2-0 à l’aller, ont rapidement pris leurs responsabilités et, emmenés par Mapp et Di Vaio présents dans presque tous les bons coups, ont égalé la plus large victoire de leurs 20 ans d’histoire. Se donnant à fond, à l’image de Paponi et Arnaud, qui ont dû sortir sur blessure, et Bush, resté sur le terrain malgré de nombreux soins, ils ont réagi aux critiques en bête blessée. Ryan Nelsen espère que ses hommes en feront autant après cette défaite, et qu’elle deviendra un point tournant positif de la saison de Toronto.

Sans surprise, Vancouver sera l’autre finaliste (aller le 15 mai à Montréal, retour le 29 à Vancouver) après sa victoire 2-0 contre Edmonton, confirmant le succès 2-3 de la semaine dernière. Les Britanno-Colombiens ont cependant mis un certain temps à asseoir leur suprématie, mais ont finalement émergé grâce à leurs jeunes comme Hertzog ou Teibert.

L’autre chevauchée héroïque de la soirée au eu lieu en finale de la Ligue des champions : après le nul vierge de l’aller, Santos Laguna pensait tenir le bon bout en ayant pris deux buts d’avance à Monterrey mais a subi en deuxième mi-temps la médecine qu’il a régulièrement administrée à des clubs de MLS pour finalement s’incliner 4-2 (résumé vidéo).

Ce soir, le championnat reprend déjà ses droits avec Portland - New England.