blog

matthias van halst

05 July 9:48 am

Dallas n’a pas saisi sa chance de réaliser la bonne opération du milieu de semaine en étant tenu en échec 0-0 chez lui par Chivas USA. Le gardien local Raul Fernandez a même dû jouer les pompiers de service et sauver un point pour les Texans contre des visiteurs qui se disent particulièrement motivés d’affronter des adversaires… qui jouent aussi en rouge et blanc.

En cas de victoire à Colorado, New York pouvait côtoyer à nouveau les premiers rangs. Mais c’est plutôt sa forme déclinante qui s’est confirmée, avec une troisième défaite en quatre rencontres qui a pris forme en début de deuxième mi-temps avec une ouverture du score qui lui a coupé les jambes. Après l’attaque, ce fut au tour de la défense de Colorado de retrouver ses marques, ce qui permet à l’équipe de se montrer très confiante à l’approche des échéances futures.

Enfin, le LA Galaxy s’est imposé de justesse contre Columbus grâce à deux penaltys en toute fin de rencontre qui ont rendu les visiteurs rouge de colère. De son côté, Robbie Keane déclarait ne pas avoir à rougir de honte après ces décisions arbitres, parfaitement justifiées selon lui.

Par ailleurs, la conférence de presse organisée ce matin par l’Association canadienne de soccer a bel et bien confirmé l’embauche de Benito Floro au poste de sélectionneur de l’équipe nationale.

LES RÉSULTATS
Toronto - Montréal
Chicago - San José
Kansas City - Vancouver
Salt Lake - Philadelphie
Seattle - DC United
Dallas - Chivas USA
Colorado - New York
LA Galaxy - Columbus

 
3-3
3-2
1-1
2-2
2-0
0-0
2-0
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

04 July 11:32 am

L’Association canadienne de soccer a envoyé un communiqué pour inviter les journalistes à une conférence de presse ce vendredi à 10h00 lors de laquelle sera effectuée une « annonce importante ». Il s’agit de la nomination de Benito Floro au poste de sélectionneur de l’équipe nationale.

Le premier à annoncer la nouvelle avait été le réputé quotidien espagnol Marca, selon lequel Floro s'engagerait pour quatre ou cinq ans (cinq serait logique, ça nous mènerait à la Coupe du monde 2018) pour veiller aux destinées de la sélection canadienne. Toujours selon Marca, il devrait signer son contrat à Madrid dans les prochaines heures et son fils intégrerait également le staff.

Né à Gijon dans les Asturies, Floro est surtout connu pour son passage de 1992 à 1994 au Real Madrid, avec qui il a remporté la Coupe d’Espagne 1993. Entraîneur qui a commencé jeune, il vient de fêter ses 61 ans et a quelque peu délaissé les bancs de touche pour le travail de consultant TV au cours des 10 dernières années.

Floro n’en sera pas à sa première expérience à l’étranger, puisqu’il a déjà entraîné Kobe (Japon), Monterrey (Mexique), le Barcelona SC (Équateur) ainsi que les Marocains du WAC, son dernier club (2011-2012) avec qui il est en litige financier. Floro sera en revanche à la tête d’une équipe nationale pour la première fois de sa carrière.

04 July 10:46 am

Les cinq rencontres d’hier ont offert 19 buts, et le spectacle pourrait se poursuivre lors des trois duels de ce soir.

Philadelphie est passé près de l’exploit à Salt Lake mais, comme contre Dallas le week-end dernier, a cédé dans les dernières minutes pour voir deux unités lui filer sous le nez. Un partage synonyme de contre-performance à domicile pour le leader, qui ne digère toujours pas l’exclusion de Lovel Palmer. Même résultat à Toronto pour Montréal, bien heureux de ce nul après une première mi-temps catastrophique.

Toujours dans le ventre mou du classement, mais avec de nombreuses rencontres de retard, Seattle a effectué une bonne opération en battant la lanterne rouge DC United grâce à un partenariat Martins - Johnson qui commence à porter fruit. Grâce au huitième but en sept sorties de Camilo, Vancouver est allé chercher un point à Kansas City qui a perdu sa concentration en fin de match.

Ce soir, Dallas recevra Chivas USA et pense que le dernier rempart Dan Kennedy est le principal, voire le seul adversaire qui pourrait lui mettre des bâtons dans les roues. Sans Donovan, les jeunes joueurs offensifs du LA Galaxy devront prendre leurs responsabilités contre Columbus. Après avoir marqué à profusion à Montréal, Colorado veut retrouver sa solidité défensive contre New York, qui vient de se séparer de Juninho.

DÉJÀ JOUÉS
Toronto - Montréal
Chicago - San José
Kansas City - Vancouver
Salt Lake - Philadelphie
Seattle - DC United
Jeudi 4 juillet
21h00 : Dallas - Chivas USA
21h30 : Colorado - New York
22h30 : LA Galaxy - Columbus

 
3-3
3-2
1-1
2-2
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

03 July 11:30 am

Cinq des huit rencontres de ce milieu de semaine se joueront ce mercredi soir. Deux des équipes du quatuor de tête seront sur le terrain, Salt Lake et Montréal, contrairement à de nombreux joueurs partis à la Gold Cup.

Après avoir renoué avec le 4-3-3 à Toronto, le leader Salt Lake réutilisera son traditionnel 4-4-2 avec milieu en losange contre Philadelphie. Sans Jack McInerney, parti en équipe nationale, l’Union compte sur Aaron Wheeler pour prendre le relais.

Après sa défaite contre Colorado, Montréal devrait effectuer quelques changements dans son entrejeu pour se déplacer à Toronto (direct RDS et TSN), où il s’attend à être reçu chaudement par un adversaire assoiffé de revanche et dont la défense est devenue bien plus solide depuis que Steven Caldwell en est un élément incontournable.

Dès la fin de la rencontre, RDS et TSN (ainsi qu’Univision Deportes) enchaîneront avec la rencontre entre Kansas City, où Kamara a retrouvé ses marques, et Vancouver, privé d’un de ses hommes en forme, Russel Teibert. La liste d’absents de San José est bien plus longue pour le déplacement à Chicago, également déforcé en raison de la Gold Cup. Le match le plus disproportionné sur le papier opposera Seattle, meilleur club de MLS selon Djimi Traore, à DC United que Sigi Schmid ne prend vraiment pas à la légère.

LE PROGRAMME COMPLET
Mercredi 3 juillet
19h00 : Toronto - Montréal
20h30 : Chicago - San José
21h00 : Kansas City - Vancouver
22h00 : Salt Lake - Philadelphie
22h00 : Seattle - DC United
Jeudi 4 juillet
21h00 : Dallas - Chivas USA
21h30 : Colorado - New York
22h30 : LA Galaxy - Columbus

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

02 July 5:34 pm

Cette semaine, le menu de l’émission Coup Franc (à écouter ici) est une fois de plus bien chargé et parcourt l’ensemble du continent américain.

Nous prenons la direction de Rio de Janeiro pour parler à Antoine Deshaies, journaliste de Radio-Canada qui était sur place pour de la Coupe des Confédérations (voir le blog écrit pour l’occasion). Il nous parle évidemment de la compétition mais surtout du Brésil et de sa préparation à un an de la Coupe du monde : stades, infrastructures, supporters, accessibilité, retombées, insécurité, comparaison avec l’Afrique du Sud qui a organisé le dernier Mondial, etc. Tout y passe, y compris les manifestations qui ont émaillé le Brésil ces dernières semaines.

La Gold Cup 2013 commence ce dimanche. On parle des favoris de la compétition qui doit couronner la meilleure équipe de la zone Concacaf mais aussi de son intérêt pour les joueurs et les supporters, de son influence sur la MLS ou encore des chances du Canada en compagnie de Ludovick Martin qui, depuis de nombreuses années, suit de très près les prestations des internationaux canadiens qui évoluent à l’étranger.

Sans oublier évidemment les nouvelles de la MLS, avec un retour sur les faits marquants du week-end dernier et un aperçu de la semaine à venir.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

01 July 10:49 am

Salt Lake s’est détaché en tête du classement après sa victoire à Toronto, pendant que Montréal faisait du surplace en étant battu chez lui par Colorado et que Dallas prenait un point somme toute satisfaisant à Philadelphie.

En s’imposant par le plus petit écart à Toronto, Salt Lake a réalisé la bonne opération du jour mais s’est aussi rassuré : à l’image d’Aaron Maund, la relève est prête à prendre la place des internationaux qui seront à la Gold Cup. Quant à Ryan Nelsen, il était déçu de la prestation de ses joueurs mais encore plus de celle de l’arbitre.

L’autre club des Rocheuses, Colorado, est allé causer la surprise en allant chercher trois points à Montréal qui a connu une soirée de premières, pour la plupart désagréables, et permis aux buteurs visiteurs de trouver enfin le chemin des filets. Comme la semaine dernière, Dallas a sauvé un point des les arrêts de jeu, cette fois à Philadelphie. Les Texans ont fait preuve de caractère après qu’un premier but égalisateur leur ait été injustement refusé. Le tout, en outre, en jouant avec un homme de moins.

San José aussi a terminé son match contre le LA Galaxy en infériorité numérique. Devant plus de 50 000 personnes, les « Schtroumpfs », comme les avaient surnommés leurs adversaires, ont remonté deux buts retard pour s’imposer de manière improbable contre le « Gargamel » de la MLS. De quoi plonger dans l’embarras « Bruce Arenazraël ».

Notons aussi la victoire de New York, emmené par un Eric Alexander efficace, contre Houston qui veut tellement garder le ballon qu’il en oublie de marquer. Par ailleurs, le grand ménage a commencé à Chivas USA, plongé dans les profondeurs du classement.

LES RÉSULTATS
Toronto - Salt Lake
Philadelphie - Dallas
DC United - Vancouver
Montréal - Colorado
Kansas City - Columbus
Chivas USA - New England
San José - LA Galaxy
New York - Houston

 
0-1
2-2
0-1
3-4
3-2
1-1
3-2
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

28 June 11:37 am

Lundi matin, le carré d’as en tête du classement de la MLS sera le même. Mais dans quel ordre ? La seule certitude est que Portland n’avancera pas, puisqu’il ne jouera pas. Les trois autres ont un match à leur portée mais devront quand même se méfier.

Ainsi, Salt Lake se déplace à Toronto devant les caméras de TSN2, roi des nuls à domicile et où Earnshaw reçoit du renfort (ou de la concurrence ?) à l’attaque. La troupe de Jason Kreis doit éviter de musarder en chemin car elle sera bientôt privée de quatre internationaux, convoqués pour la Gold Cup.

Le déplacement de Dallas à Philadelphie, retransmis par NBCSN, s’annonce plus coriace pour les Texans dont le plan est de museler McInerney et Casey. Discret cette saison, Michael Farfan se verra offrir l’occasion de jouer à nouveau les premiers rôles pour l’équipe locale. Chez lui contre Colorado et sous les yeux des téléspectateurs d'Univision, Montréal partira favori : faible sur les ailes l’an dernier, il s’y est amélioré cette saison et y a même de nombreuses alternatives.

Toujours très animé, le Caliclasico entre San José et le LA Galaxy sera diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com. Blessé, Wondolowski jouera quand même avant de partir pour la Gold Cup où il retrouvera le défenseur central Clarence Goodson, qui vient de signer à San José. Pas très friands du style de leur adversaire, les visiteurs s’attendent à un duel très physique.

On suivra aussi avec attention le comportement d’équipes rentrées dans le rang au cours des dernières semaines. New York, qui compte sur Luyindula pour raviver son attaque, recevra Houston à l’antenne d’ESPN et ESPN Deportes, alors que Kansas City, où le contrat de Zusi vient d’être prolongé, affrontera Columbus.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 29 juin
13h00 : Toronto - Salt Lake
17h30 : Philadelphie - Dallas
19h00 : DC United - Vancouver
19h00 : Montréal - Colorado
20h30 : Kansas City - Columbus
22h30 : Chivas USA - New England
22h30 : San José - LA Galaxy
Dimanche 30 juin
14h00 : New York - Houston

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

26 June 12:55 pm

Les arbitres se font régulièrement reprocher de prendre des mauvaises décisions, difficilement compréhensibles, et de ne pas s’en expliquer. J’aimerais donc souligner l’initiative de l’Organisation professionnelle des arbitres (la PRO, pour Professional Referee Organization) qui, chaque semaine, décortique une décision controversée.

Par exemple, la dernière action de la semaine en date est le but de Robbie Rogers annulé contre Chivas USA (vidéo ci-dessus). Les explications détaillées en anglais se trouvent ici. Lors du tir, Robbie Keane est en position hors-jeu. Il ne touche certes pas le ballon, mais il prend une part active au jeu en interférant avec un adversaire, en l’occurrence le gardien Dan Kennedy à qui il bouche la vue.

Ce que j’aime beaucoup dans cette chronique, c’est que non seulement l’organisation détaille le règlement appliqué, mais elle nous éclaire aussi sur la façon de travailler des hommes en noir. Dans ce cas précis, on nous explique par exemple que le dialogue entre l’arbitre et son assistant est nécessaire pour assembler toutes les pièces du puzzle et prendre la bonne décision.

Je vous invite donc à consulter régulièrement les actions litigieuses expliquées par les dirigeants de notre corps arbitral. Et si vous avez des difficultés en anglais, n’hésitez pas à me demander de vous donner les explications en français.

25 June 3:11 pm

Fête nationale du Québec oblige, l’émission Coup Franc de la semaine (à écouter ici) a été enregistrée avec une équipe réduite mais vous offre évidemment toujours un menu de qualité qui vous mènera des sommets de la MLS à un tournoi où se produisent des sélections peu communes.

À ce jour, quatre clubs se sont détachés en haut de classement : Portland, Salt Lake, Dallas et Montréal. Mérité ? Surprenant ? On essaye de voir si ces équipes sont bien à leur place et si elles ont les moyens d’y rester en abordant différents angles, entre autres :

  • Celle des quatre qui a été la plus convaincante
  • Les changements par rapport à la saison dernière et les améliorations les plus notables
  • Les équipes qui ont un style de jeu caractéristique
  • Les points faibles qui pourraient leur nuire à plus long terme
  • Les individualités marquantes… et le risque de dépendance à l’une d’entre elles
  • La manière dont les joueurs moins utilisés s’intègrent à l’équipe
  • Le calendrier, plus ou moins facile
  • Les perspectives de demeurer dans ce carré d’as ou d’en sortir

Le club de lecture effectue son retour. Olivier Tremblay nous fait la critique de Outcasts ! The Lands That FIFA Forgot, qui parle des entités qui ne sont pas des états indépendants mais ont quand même une équipe nationale (à ce propos, voyez l’exercice effectué pour quelques États américains). Un excellent prélude à notre entretien avec Patrick Leduc, joueur-entraîneur pour « Les Québécois », sélection qui dispute actuellement le Tournoi des peuples, cultures et tribus. Depuis Marseille, il nous parle du déroulement de la compétition, de son niveau, des autres participants, des à-côtés extra-sportifs, des joueurs sélectionnés pour représenter le Québec, de leur parcours souvent accidenté et de leurs ambitions.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

24 June 9:42 am

Portland et Salt Lake qui gagnent, Dallas qui partage et Montréal au repos : tout ça fait que ce lundi matin, les deux premiers nommés comptent 30 points, une unité d’avance sur leurs deux poursuivants. Malgré un nombre différent de rencontres disputées, ça nous offre un classement vraiment très serré !

Il aura fallu à Portland 15 rencontres consécutives sans défaite avant de s’emparer de la tête de la compétition pour la première fois de la saison. C’est désormais une réalité après une victoire sans appel contre Colorado, qui a encore payé au prix fort ses errements défensifs.

Les hommes de Caleb Porter ne sont pas seuls devant : co-leader surprenant, Salt Lake ne parle plus d’année de transition. Emmené par un Beckerman qui a gagné un nombre impressionnant de ballons, les Monarques ont laissé Seattle, pourtant l’équipe en forme du moment, tirer seulement deux fois en 90 minutes !

Dallas aurait pu les devancer en cas de victoire mais est tout heureux du nul acquis de haute lutte contre Kansas City. Menés 0-2, les Texans doivent une fière chandelle à Núñez, dont la montée au jeu à un quart d’heure de la fin a réveillé l’équipe contre des visiteurs en infériorité numérique qui ont rompu sous la fatigue en fin de match.

Notons encore que Philadelphie, toujours en quête de respect, a battu New York 3-0, qu’après 13 rencontres sans victoire, DC United a enfin gagné, 1-0 contre San José, et que pendant que Chicago s’imposait à Columbus, Arne Friedrich officialisait sa retraite.

LES RÉSULTATS
DC United - San José
Columbus - Chicago
Dallas - Kansas City
Houston - Toronto
Salt Lake - Seattle
Philadelphie - New York
Portland - Colorado
Chivas USA - LA Galaxy

 
1-0
1-2
2-2
0-0
2-0
3-0
3-0
0-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo